Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2018 4 22 /03 /mars /2018 10:39

La figue… Voici un fruit qui nous éblouit par ses couleurs et sa saveur unique. Rouge, noir, violet, ce fruit est très gourmand et présente un goût acidulé unique.

 La figue : un vrai cocktail de couleurs et saveurs

Sa chair est onctueuse et la figue est un fruit aux nombreux avantages : des apports nutritionnels intéressants et une faible teneur en sucre. Un point important qui fait des figues un allié idéal dans le cadre d’un régime.

La figue est donc un fruit équilibré qui renferme de nombreux minéraux et vitamines. Mais que se cache-t-il derrière les figues ? Faisons le point dans cet article.

Figue : lumière sur ses valeurs nutritionnelles

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les figues sont pauvres en sucres, mais renferment de nombreux nutriments, minéraux et vitamines. Ces derniers participent tous à une bonne santé ! Voici ce que contiennent 100 g de figues :

  • Calories : 66.8 kcal.
  • Protéines : 0.85 g.
  • Glucides : 14.3 g.
  • Lipides : 0.3 g.

Du côté des vitamines, on peut retrouver de la vitamine C (2 mg), E (0.11 mg) et B9 (7.5 µg).

Les propriétés nutritionnelles de la figue
Les propriétés nutritionnelles de la figue

Les minéraux principaux sont :

Et les oligo-éléments :

  • Zinc : 0.15 mg.
  • Fer : 0.37 mg.

Les vertus des figues sur la santé

Riches en fibres, protéines et glucides, les figues sont reconnues pour leur côté rassasiant et laxatif. Facile à digérer, la figue est donc conseillée en cas de constipation.

La figue permet également de soulager la toux. Elle est aussi idéale pour soigner les enrouements. En cas de pneumonie et de coqueluche, les figues ont aussi des effets bénéfiques.

Contre les abcès dentaires et les inflammations, faire des gargarismes de décoction de figues est intéressant.

Pour les femmes enceintes, consommer des figues est aussi recommandé. En effet, au moment de l’accouchement, consommer ce fruit aurait une action sur la dilatation du col de l’utérus.

Enfin, la figue serait aussi bénéfique pour soulager certaines maladies féminines comme l’aménorrhée, les coliques menstruelles ou le fibrome.

Les bienfaits de la figue
Les bienfaits de la figue

Les contre-indications à la consommation de figues

Il n’existe pas de contre-indications en ce qui concerne la consommation de figues. En revanche, il est conseillé de ne pas en manger en trop grande quantité au risque de souffrir de troubles d’ordre intestinaux.

Figue : les différentes variétés

Il existe plus de 750 variétés de figues. Parmi les plus célèbres, il y a :

  • la figue de Solliès de couleur violette et à la chair rouge,
  • la Dauphine à la chair rose et à la saveur raffinée.
  • La Noire de Caromb a une forme allongée et un goût sucré.
Et les figues séchées ?

La figue est un fruit délicat qu’il est difficile de faire sécher. Aujourd’hui, nous pouvons trouver des figues séchées sous différents aspects : aplaties, allongées, séparées à partir de la queue.

Les figues séchées renferment du fer, du magnésium, des glucides, du calcium et des fibres. Elles peuvent donc être incorporées dans l’alimentation sans problème et sont même conseillées pour les enfants.

Les figues séchées
Les figues séchées

Idées de recettes végétariennes avec des figues

Confiture de figues

Vous souhaitez préparer une confiture de figues à ajouter dans un dessert ou pour agrémenter vos tartines le matin ? Voici les ingrédients nécessaires et les étapes à suivre.

Vous devez donc rassembler :

  • 1 kg de figue.
  • 75 cl d’eau.
  • 750 g de sucre.
  • 2 citrons.
  • 2 gousses de vanille.

Préparation. Avec une aiguille, piquez les figues. Mettez-les à cuire 3 minutes dans de l’eau bouillante, puis retirez-les.

Préparez ensuite le sirop : mélangez l’eau, le sucre, les gousses de vanille coupées en deux et les deux citrons coupés en rondelles.

Portez à ébullition votre sirop et plongez les figues une par une tout doucement (le sirop doit sans cesse être en ébullition).

Réduisez ensuite le sirop de moitié et mettez en pot.

Les secrets de la figue
Les secrets de la figue
Brioche aux figues 

Pour réaliser cette brioche, vous devez rassembler :

  • 200 g de figues sèches.
  • 500 g de farine.
  • 25 cl de lait.
  • 2 œufs + 1 pour dorer la brioche.
  • 200 g de beurre.
  • 70 ml d’eau.
  • 20 g de levure boulangère.
  • 10 g de sel.

Pour les ustensiles, vous avez besoin de :

  • Une casserole.
  • Un moule à cake.
  • Une cuillère en bois.

Préparation. Tout d’abord, faites fondre le beurre avec le sel et le sucre.

Dans l’eau, faites diluer la levure et incorporez l’ensemble des ingrédients. Mélangez bien le tout. Faites reposer une heure et dès le temps écoulé, mélangez une nouvelle fois.

Prenez un moule à cake et déposez votre préparation. Laissez lever votre pâte.

Une fois levée, enfournez votre brioche pendant 30 minutes à 150°C. Au bout de 30 minutes, la brioche est de couleur blanche. Cela est normal ! Il est important de ne pas la faire dorer et de respecter cette durée.

Pour en savoir plus sur les fruits : 

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 
  • Figue de Barbarie : un fruit sauvage, mais comestible.
  • Les propriétés, bienfaits et les différentes utilisations du kaki.
  • Découvrez les bienfaits de la papaye, par excellence le fruit de nos cellules.
  • Pêche : un fruit estival apprécié et idéal pour garder la forme !
  • Les bienfaits et les propriétés de la pastèque.
  • Les propriétés anti-oxydantes et les autres vertus de la grenade.
  • Le raisin : graine de detox et d’énergie.
  • Les bienfaits de la poire

 

 
Partager cet article
Repost0
22 mars 2018 4 22 /03 /mars /2018 00:33

Ces trois légumes de saison sont tellement généreux en goût et vertueux pour notre santé, qu’il serait vraiment dommage de ne pas les inviter sur notre table cet hiver. En effet, panais, courge et betterave ont tant d’arguments en leur faveur, qu’ils sont des stars incontestables en cette saison froide qui met les organismes à rude épreuve. Et pour ne rien gâcher, ces magnifiques végétaux si bénéfiques poussent à deux pas de chez vous !

Trois légumes de saison locaux riches en saveurs et vertueux pour la santé

Des légumes de saison à ne pas manquer

 

 

D’autre part, cela permet de soutenir les agriculteurs locaux, plutôt que de financer les grosses exploitations agricoles mondialisées, qui travaillent avec, ou pour (on ne sait plus trop) les multinationales de l’agrochimie.

Cerise sur le gâteau, cette démarche pour le mieux manger et le mieux vivre ensemble, nous donne l’opportunité de découvrir ou redécouvrir des aliments oubliés. Je vous propose de nous arrêter ensemble sur ces 3 légumes d’hiver aux saveurs subtiles et généreuses. Nous allons voir également quels sont leurs principales vertus. De quoi, je l’espère, vous donner de nouvelles envies culinaires.

1. Le panais : saveur délicate de noisette et antioxydants puissants

 

 

légumes de saison

Très apprécié dans l’Antiquité, surtout dans le bassin méditerranéen, le panais a perdu de sa gloire au cours des siècles. Et pourtant, il a une saveur délicate très agréable, qui se situe quelque part entre la carotte (qui n’est autre que sa cousine) et la noisette.

Le panais est également vertueux quand il s’agit de prendre soin de notre santé. D’ailleurs, il est conseillé aux femmes enceintes d’en consommer pour faciliter le développement cellulaire du fœtus. Il participe au renforcement de notre organisme et lutte contre les maladies cardio-vasculaires.

Des antioxydants puissants en cours d’étude

 

Le panais contient des molécules suspectées de pouvoir tenir un rôle préventif contre certains types de cancer. Notamment l’apigénine dont les effets sont en cours d’étude pour l’homme, et le falcarinol qui pourrait diminuer la prolifération des cellules cancéreuses humaines (source passeportsante.net).

2) La courge : des caroténoïdes experts santé

légumes de saison

Le terme courge désigne plusieurs espèces de plantes de la famille des cucurbitacées, présentant chacune leurs particularités. Les experts en botanique vous diront que la courge est un fruit. C’est peut-être vrai scientifiquement parlant, mais on la cuisine et la consomme comme un légume. Elle a donc sa place dans ma liste des légumes de saison locaux à ne pas manquer.

Les courges de toutes les formes et de toutes les couleurs font de délicieux potages. Elles se cuisinent également farcies au four, permettant d’enrichir l’expérience gustative en mélangeant différentes saveurs, le tout présenté dans un écrin coloré du plus bel effet !

 

 

Les caroténoïdes : un rôle positif avéré contre les tumeurs
La courge est elle aussi très riche en bêta-carotène, un caroténoïde qui aide à dynamiser et renforcer notre système immunitaire. Les pépins des courges ont des propriétés antimicrobiennes, qui nous aident à lutter contre les maladies. Ne les jetez pas, vous pouvez par exemple les torréfier doucement à sec, feu vif, en ajoutant un peu de sel.

Sa richesse en caroténoïdes fait de la courge un très bon aliment pour lutter contre l’apparition du cancer. Plus particulièrement, elle aide à diminuer le risque du cancer de la prostate, du sein et du côlon, entre autres.

En effet, des études du Pr. John S. Bertram, du Centre de recherche sur le cancer de l’université d’Hawaï, ont permis de montrer que les caroténoïdes activent un gène stimulant la communication entre les cellules. Dans de nombreuses tumeurs, la communication intercellulaire est déficiente. Lorsqu’on la restaure, la prolifération des cellules cancéreuses est ralentie (source nutranews.org).

Enfin, la courge a un effet positif également pour nos yeux. En effet, elle les protège du vieillissement, nous aidant ainsi à conserver une bonne vue plus tard dans le temps.

3. La betterave : un goût unique et des composants très rares

 

légumes de saison

La betterave rouge égaye tous les plats. Ses feuilles, qu’on peut consommer crues ou cuites comme les épinards, sont particulièrement riches en vitamines et minéraux. Dans une salade, elles apportent une fraîcheur gustative inimitable.

légumes de saisonRiche en fer, en nitrate et en bêta-carotène, la betterave est un vrai concentré d’énergie. Elle aide à diminuer notre fatigue, à nous revitaliser et à nous donner bonne mine. Elle nous rend également plus heureux, grâce aux nombreux antioxydants qu’elle contient qui permettent de lutter contre le stress.

La betterave a aussi un effet très bénéfique sur le sang et la circulation sanguine en général grâce au fer qu’elle renferme. Elle aide à régénérer le sang et à rendre notre circulation plus fluide. Cela permet notamment de combattre l’hypertension, le cholestérol et les divers problèmes de cœur.

Notre foie peut aussi profiter de l’action de la betterave, car elle aide à débarrasser notre organisme des toxines dangereuses qui s’y trouvent, ce qui participe à la purification du foie. Enfin, la betterave lutte aussi contre le développement des cellules cancéreuses, et permet en particulier d’éviter l’apparition du cancer du côlon.

Ces très rare bétalaïnes

 

La betterave est l’un des rares légumes contenant des bétalaïnes, ces pigments qui contribuent à sa couleur prononcée. Ils se sont révélés être de puissants antioxydants en laboratoire. Ces bétalaïnes posséderaient d’intéressantes propriétés anti-inflammatoires, antitumorales et de protection du foie (source passeportsante.net).

Varier son alimentation permet de varier les plaisir et de multiplier les bénéfices pour sa santé. Si certains l’ignorent encore… dites-le leur, ça finira bien par rentrer un jour :

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2018 2 06 /03 /mars /2018 23:26
Le magnésium en doses correctes contrecarre la dépression

Le magnésium est déjà connu par plusieurs comme un formidable stimulant de la santé. Il contribue à un sommeil sain, aide à la digestion et à la constipation, soulage les douleurs musculaires et améliore même la santé cardiaque et les migraines. Mais voilà une nouvelle avancée : le magnésium à petites doses mène à un renversement étonnant de la dépression.

Qu’est-ce que le magnésium et pourquoi en avons-nous besoin ?

Le magnésium est l’un des éléments les plus importants du corps humain. C’est un micronutriment et un minéral qui est impliqué dans des milliers de processus biochimiques cruciaux pour le bon fonctionnement des systèmes cardiovasculaire, alimentaire, endocrinien et ostéo-articulaire, mais curieusement, il semble absolument indispensable pour réguler notre humeur et nos niveaux de bonheur.

Dans une étude de percée menée par des chercheurs à Robert Larner, M.D. College of Medicine du Vermont et publiée dans PLoS ONE, a révélé que seulement 248 mg de magnésium par jour conduit à une volte-face des symptômes de dépression chez les sujets à l’étude.

“De nouveaux résultats de recherche clinique montrent que le magnésium est efficace pour traiter les symptômes et qu’il est plus sûr et plus facile à porter au portefeuille que les médicaments d’ordonnance”, rapporte Science Daily.

Des monticules de recherche prouvant que nous avons besoin de magnésium pour combattre la dépression

Les recherches de ce genre sur le magnésium ne sont pas nouvelles, mais elles renforcent ce que les nutritionnistes, les entraîneurs en santé et même certains psychologues affirment depuis des décennies.

Une autre étude le mentionne au sujet du magnésium et de la dépression :

“Les troubles liés à l’anxiété sont les troubles affectifs les plus courants dans la population générale, avec une prévalence à vie de plus de 15 %. Le magnésium (Mg) est associé à l’anxiété subjective, ce qui conduit à la proposition que la supplémentation en Mg peut atténuer les symptômes d’anxiété.”

Et cette étude l’explique :

“Après ajustement pour tenir compte de tous les facteurs confondants potentiels, la force de l’association d’un très faible apport en magnésium avec la dépression était statistiquement significative (RR = 1,16; IC à 95 %, 1,06-1,30).”

Cette étude parle de la consommation quotidienne de 500 mg de magnésium :

“…des comprimés pendant environ 8 semaines chez des patients déprimés souffrant d’une carence en magnésium entraînent une amélioration de l’état dépressif et des niveaux de magnésium.”

Ainsi, bien que toutes les études ne s’entendent pas sur la quantité exacte de magnésium dont nous avons besoin chaque jour pour combattre la dépression, elles se répètent encore et encore dans des centaines d’études supplémentaires, les niveaux de magnésium appauvri contribuent à la dépression.

Pourquoi nous sommes tous déficients en magnésium

Sol appauvri

Pourquoi sommes-nous si nombreux à manquer de magnésium, mis à part le fait que de nombreux micronutriments et minéraux vitaux dont nous avons besoin ont été violés du sol par des pratiques agricoles industrielles, et en ajoutant des engrais chimiques toxiques non organiques et des herbicides au sol même qui doit cultiver nos aliments ?

Trop de sucre

Nous mangeons aussi trop de sucre. Est-ce une coïncidence ? L’industrie sucrière nous cache les effets du sucre depuis des décennies ; et l’un de ces effets est que le sucre ronge nos réserves de magnésium.

Le sucre raffiné entraîne le gaspillage de la plupart des vitamines et minéraux présents dans l’organisme, principalement les vitamines B, le potassium, le magnésium, le zinc et le manganèse. Le sucre augmente les niveaux de CO2 dans le sang, ce qui vous amène à aller aux réserves de bicarbonate qui le tamponnent, causant un appauvrissement des minéraux comme le magnésium.

Stress

Un autre coupable est le stress ; le stress physique et mental, avec son flux continu d’adrénaline, il épuise rapidement nos réserves de magnésium. L’adrénaline affecte le rythme cardiaque, la tension artérielle, la constriction vasculaire et la contraction musculaire ; des actions qui exigent toutes un apport régulier de magnésium pour une fonction lisse, et sans cela vous pouvez deviner ce qui se passe.

Nous avons également besoin de magnésium pour créer la sérotonine, une des “hormones heureuses” qui prévient la dépression. Le stress crée moins de sérotonine et la remplace par du cortisol et d’autres hormones de stress. Le stress et la dépression sont inextricablement liés. Sans assez de magnésium, nous n’avons aucune chance de combattre la dépression naturellement.

Désintoxication

Le magnésium est un puissant détoxifiant. Il élimine tous les métaux lourds, le glyphosate et d’autres herbicides de notre corps, ainsi que des milliers de toxines environnementales et métaboliques. Si nous devenons excessivement toxiques, en raison d’un manque de magnésium, il est plus probable que nous soyons déprimés car le cerveau souffre d’une inflammation qu’il ne peut surmonter.

Faut-il s’étonner que nous souffrions des maladies complémentaires suivantes, à part la dépression, toutes liées à une carence en magnésium ?

  • Troubles gastro-intestinaux : Diarrhée prolongée, maladie de Crohn, syndromes de malabsorption, maladie coeliaque, ablation chirurgicale d’une partie de l’intestin et inflammation intestinale due au rayonnement peuvent tous entraîner une déplétion en magnésium.
  • Troubles rénaux (perte de magnésium) : Le diabète sucré et l’utilisation à long terme de certains diurétiques (voir Interactions médicamenteuses) peuvent augmenter la perte urinaire de magnésium. Plusieurs autres médicaments peuvent également entraîner une perte rénale de magnésium.
  • Alcoolisme chronique : Un mauvais apport alimentaire, des problèmes gastro-intestinaux et une augmentation des pertes urinaires de magnésium peuvent tous contribuer à l’appauvrissement en magnésium, ce qui est fréquent chez les alcooliques.
  • Âge : Plusieurs études ont révélé que les personnes âgées consomment relativement peu de magnésium dans leur alimentation. L’absorption intestinale de magnésium tend à diminuer avec l’âge et l’excrétion urinaire de magnésium tend à augmenter avec l’âge ; ainsi, un apport alimentaire sous-optimal de magnésium peut augmenter le risque d’épuisement de magnésium chez les personnes âgées.

De quelle quantité de magnésium ai-je besoin et où puis-je l’obtenir ?

Quelle dose de magnésium faut-il prendre ? Les recommandations posologiques générales seraient de 6mg par jour et par kilo de poids de corps soit 360mg par jour jour pour une personne de 60 kg. Expérimentez avec un supplément et vous saurez exactement ce dont vous avez besoin.

Vous pouvez également consommer des sources naturelles de magnésium qui peuvent être trouvés dans les aliments comme :

  • Épinards
  • Betterave
  • Amandes
  • Yogourt grec
  • Haricots noirs
  • Avocat
  • Coriandre
  • Saumon
  • Graines de potiron
  • Yogourt ou kéfir
  • Figues
  • Chocolat Noir
  • Banane
  • Noix de cajou
  • Fromage de chèvre
  • Artichauts

En outre, le magnésium est la molécule centrale dans la chlorophylle : appelé la lampe de vie, donc tout aliment à base de plantes riches en chlorophylle devrait aider à stimuler le magnésium et le corps pour combattre la dépression, ainsi que des dizaines d’autres maladies.

Source : The Mind Unleashed

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2018 2 06 /03 /mars /2018 13:23

Fruit très consommé en été, l’abricot est apparu il y a plus de 5000 ans. Au fil du temps, de nombreuses variétés ont fait leur apparition et aujourd’hui, les abricots apparaissent sur les étals dès les beaux jours.

L’abricot : un fruit frais qui apporte énergie et tonus

Riche en saveur, ce fruit renferme également de nombreux nutriments, mais peu de calories. Les abricots ont une chair moelleuse et peuvent être déclinés en une multitude de recettes tant salées que sucrées.

Dans cet article, retrouvez tous les secrets de ce fruit estival : apports nutritionnels, bienfaits sur la santé, contre-indications, variétés, idées de recettes. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce vrai allié du tonus !

Les propriétés nutritionnelles des abricots décryptées

L’abricot est un fruit riche en minéraux et oligo-éléments. Pour 100 g, voici les valeurs retrouvées :

 
Les propriétés nutritionnelles des abricots

Les propriétés nutritionnelles des abricots

Les vitamines sont aussi bien présentes :

Du côté des calories, 100 g d’abricots renferment 48.5 kcal.

Les vertus des abricots sur le corps et la peau

Très consommé en été, l’abricot est un fruit aux nombreux bienfaits. Conseillés pour les femmes enceintes et les sportifs, les abricots ont des bienfaits insoupçonnés ! Voici un petit tour d’horizon sur les vertus de ce fruit sur la santé.

L’abricot renferme de nombreux minéraux, ce qui en fait un fruit idéal pour les sportifs. En effet, du fait de leur entraînement, les sportifs ont besoin de fer, cuivre, potassium et magnésium pour reprendre de l’énergie. Les abricots peuvent leur apporter tous ces nutriments ! Le potassium favorise également l’élimination des mauvaises toxines durant la récupération.

Chez les femmes enceintes, consommer des abricots est aussi conseillé. En outre, ce dernier renferme de la vitamine A, une vitamine qui favorise la croissance des cellules et le bon fonctionnement du système immunitaire. Ce fruit est aussi bénéfique pour le fœtus.

L’abricot est également un fruit qui serait bénéfique pour la vue : il aiderait à lutter contre les risques de DMLA et renforcerait les nerfs optiques.

Les bienfaits de l'abricot
Les bienfaits de l’abricot

Ce fruit estival contient aussi du fer, ce qui en fait un allié de choix pour lutter contre l’anémie et la fatigue. Les fibres contenues dans les abricots sont aussi bénéfiques pour le transit intestinal.

Enfin, l’abricot est très bon pour la peau. Il aide notamment l’épiderme à lutter contre les agressions extérieures et les infections. L’été, il favorise également le bronzage tout en protégeant la peau contre les rayons UV.

Quelles sont les contre-indications à la consommation des abricots ?

Du fait de la présence de fibres, chez les personnes souffrant de troubles intestinaux, il est conseillé de consommer l’abricot avec modération.

Abricot : quelles sont les différentes variétés ?

Aujourd’hui, il existe de nombreuses variétés d’abricots et la majorité est liée à une région de production en particulier. Les variétés se divisent en trois familles principales : de saison, les précoces et les tardives. Voici quelques explications sur ces dernières.

  • Les précoces qui  poussent dans les régions ensoleillées. Parmi les précoces, il y a l’Orangered, une variété de couleur orange cuivrée et à la chair ferme.
  • De saison. Parmi ces variétés, il y a l’abricot rouge du Roussillon de couleur orange et tacheté de rouge. Sa chair est ferme et son goût délicat. Le Kioto est une autre variété de saison à la chair parfumée, ferme, sucrée et aux couleurs chatoyantes.
  • Les tardives. L’abricot polonais ou orangé de Provence est une variété orangée au goût parfumé et à la chair fondante. Le Bergeron a quant à lui une saveur douce et une couleur rouge.
Et les abricots secs ?

Les abricots secs sont riches en potassium, cuivre, vitamine et fer. Ces derniers sont donc idéaux pour combler d’éventuelles carences et pour limiter la sensation de faim. Ils contiennent aussi de la vitamine A et des fibres.

Les abricots secs
Les abricots secs

Reconnus pour être un puissant antioxydant, les abricots secs permettent de lutter contre les maladies cardiovasculaires et contre celles liées au vieillissement.

Les principales variétés d’abricots secs sont :

  • De Turquie de couleur orangée et au goût de muscat.
  • De Californie de couleur rouge foncé et à la saveur acidulée et peu sucrée.
  • D’Iran de couleur jaune ou vert pâle.
  • D’Australie au goût acidulé.

Recettes végétariennes avec des abricots 

Confiture d’abricots 

Simple à réaliser, les ingrédients nécessaires pour préparer cette confiture sont :

  • 750 g d’abricots mûrs.
  • 650 g de cassonade.
  • 1 verre de liqueur de poire.
  • 25 cl d’eau.

Préparation. Commencez par la préparation du sirop : faites cuire le sucre et l’eau pendant 10 minutes (après avoir porté à ébullition).

Incorporez les abricots et laissez cuire une heure tout en remuant régulièrement.

Votre préparation est prête lorsqu’elle est épaisse. Versez ensuite la liqueur de poire par-dessus et mélangez.

 

Arrêtez la cuisson et mettez votre confiture en pot. Savourez toute l’année !

Clafoutis aux abricots

Pour ce dessert, rassemblez :

  • 500 g d’abricots.
  • 4 œufs.
  • 60 g de sucre.
  • 25 cl de lait.
  • 125 g de beurre.
  • 100 g de farine.
  • Une pincée de sel.

Préparation. Faites fondre le beurre. Dans un saladier, cassez les œufs et ajoutez le sel. Battez et incorporez le sucre. Mélangez jusqu’à ce que la texture blanchisse.

Ajoutez la farine en ne cessant pas de remuer. Incorporez le beurre fondu et le lait. Mélangez (votre préparation ne doit pas contenir de grumeaux).

Dans un plat beurré, déposez votre préparation et préchauffez le four à 220°C.

Lavez les abricots, coupez-les en deux, ôtez le noyau et disposez-les sur la pâte (face « trouée » vers le bas). Enfournez pendant 45 minutes. Laissez refroidir et dégustez !

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous conseille aussi : 
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2018 2 30 /01 /janvier /2018 22:54
Image crédit : Shutterstock

Image crédit : Shutterstock

On parle encore peu du jeûne car dans la société actuelle, la plupart des gens ont appris à avoir peur du manque. De nombreuses personnes imaginent que cette pratique de restriction alimentaire est ridicule et dangereuse pour notre santé, alors qu’en réalité, elle apporte de nombreux bienfaits.

Il existe même de nombreuses recherches qui ont été réalisées sur le jeûne qui, prouvant qu’il est réellement bénéfique pour la santé, mais l’industrie alimentaire et l’industrie pharmaceutique ne souhaitent pas en parler.

Il existe de multiples bienfaits à faire un jeûne, parmi lesquels on retrouve:

– Baisse le niveau d’insuline dans le sang, ce qui entraîne une plus grande combustion des graisses.

– Relance le processus de réparation cellulaire, y compris l’élimination des toxines des cellules.

– Favorise la perte de poids comme il y a une diminution des calories ingérées

– Réduit la résistance à l’insuline dans l’organisme, ce qui réduit le risque de développer un diabète de type 2.

– Diminue l’inflammation et le stress oxydatif dans tout l’organisme.

– Diminue les risques cardio-vasculaires

– Augmente l’espérance de vie

– Réduit l’obésité

– Améliore les fonctions cognitives

– Ralentit le vieillissement du cerveau

– Renforce la santé cardiaque en réduisant plusieurs facteurs de risque de maladie cardiaque.

Upton Sinclair a écrit un livre en faveur du jeûne intermittent. Il a interviewé environ 250 personnes pour écrire « The Fasting Cure » (Le jeûne thérapeutique) et a constaté que dans presque tous les cas, les différentes maladies et problèmes de santé auxquels chaque personne était confrontée ont été guéris par le jeûne pendant des durées différentes.

Livre conseillé cliquez sur l’image :

Alors pourquoi les médecins n’en sont-ils pas conscients et n’encouragent pas leurs patients à jeûner pour aider à combattre la maladie et améliorer leur santé globale?

Le but de l’industrie de la santé n’est-il pas de garder les gens en bonne santé?

Si bien sur, mais pas seulement. Car l’industrie de la santé dans son ensemble est une entreprise, tout comme l’industrie alimentaire. Par exemple en France, il y a en ce moment une pénurie de certains vaccins, comme celui de l’hépatite B, de la Typhoïde… Car les compagnies, pourtant françaises, préfèrent les vendre à d’autres pays pour gagner plus de profits.

Si les gens ne sont pas malades, ils n’ont pas besoin de médicaments, et les compagnies pharmaceutiques n’ont plus besoin de développer de nouveaux médicaments pour soigner les gens. Pour protéger leurs intérêts, les compagnies pharmaceutiques travaillent dur pour dissimuler ce genre d’informations.

En ce qui concerne les médecins qui travaillent directement avec leurs patients, beaucoup d’entre eux ne connaissent tout simplement pas les avantages du jeûne parce qu’ils obtiennent la majorité de leurs informations sur de nouveaux traitements et des études directement auprès des sociétés pharmaceutiques. Ces sociétés envoient des représentants pour former les médecins et le personnel médical aux médicaments les plus récents sur le marché et ne parlent pas de certains sujets comme le jeûne.

La plupart des médecins sont tout simplement trop occupés pour prendre le temps de faire leurs recherches, alors ils suivent tout ce qu’on leur apprend lors des conférences auxquelles ils doivent assister. La plupart de ces conférences sont organisées par des sociétés pharmaceutiques qui contrôlent donc les informations qui y sont présentées, ce qui empêche les médecins de faire des recherches sur le jeûne.

Le gouvernement insiste constamment sur le fait que la meilleure façon de vivre une vie saine est de manger 3 repas par jour avec quelques collations. On pousse les gens à prendre un petit-déjeuner, en affirman que c’est le repas le plus important de la journée. Cependant, les gens qui cessent de prendre le petit-déjeuner affirment le contraire.

Pour les personnes qui ne sont pas sûres de savoir si le jeûne présente ou non des avantages pour la santé, elles devraient faire quelques recherches dessus et l’essayer. Le meilleur moyen est de pratiquer le jeûne intermittent, ce qui limite les périodes où l’on mange. Le programme de jeûne périodique le plus populaire consiste à ne manger que de 14h à 21 h tous les jours. Pour le faire correctement, les gens doivent manger la même chose que d’habitude pendant cette période, et éviter de manger plus pour compenser le temps perdu.

La plupart des gens qui ont essayé le jeûne intermittent s’y tiennent une fois qu’ils commencent à se sentir plus énergiques et arrivent à perdre le poids qu’ils veulent.

Source : www.healthline.com

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2018 2 30 /01 /janvier /2018 12:51
Jeûne : 30 jours sans manger : mon expérience.

J'ai fait un jeûne complet de 30 jours de début octobre à début novembre de cette année.

Par complet, il faut entendre que je n'ai pris aucune nourriture solide sur cette période, mais j'ai continué à boire, principalement du bouillon de légumes, tout en en abaissant régulièrement la quantité.
Toutefois, sur ces 30 jours, je me suis aussi abstenu de toute boisson pendant 9 jours, pas tous consécutifs d'ailleurs, ce qui donne donc 21 jours de jeûne hydrique et 9 jours de jeûne sec.

Pourquoi et comment seront les deux questions que vous vous poserez peut être; je me propose d'y répondre dans les lignes qui suivent.



Tout d'abord, je pratique des jeûnes courts, de l'ordre de la semaine, depuis trois ans, selon mon inspiration. Le tout premier était une monodiète de pommes : à l'époque, j'avais une douleur très profonde et incessante dans le coude du bras gauche que je ressentais comme émanant de l'os lui même. Mais je n'en sais rien de manière certaine, puisque je n'avais pas fait d'examen radiologique ou autre. C'était bien sûr très invalidant, bien que je sois droitier.
Ceux qui s'intéressent à nos relations avec nos animaux domestiques ne seront pas surpris d'apprendre que ma chienne âgée avait également une vilaine plaie ouverte au même coude gauche de sa patte avant, illustrant de manière parfaite la proximité psychosomatique de nos animaux domestiques. Le frère d'une amie, vétérinaire, commençait toujours ses consultations chien-chat en s'informant de la santé des maîtres.

Toujours est-il que cette toute première monodiète de 10 jours m'a retiré une très grosse partie de cette douleur qui s'est progressivement estompée par la suite, pour ne plus jamais revenir. Ce fût plus long pour ma chienne, qui eût recours spontanément à une asticot-thérapie, résorbant les 3/4 de la plaie et lui offrant à mon sens les six derniers mois qui lui restaient à vvre ...
Et donc, encouragé par cette belle issue, j'ai engagé quelques courts jeûnes hydriques, sans trop de planification, selon le ressenti du moment. Comprenez que j'ai la chance de n'être guère malade, et donc pas de besoins impératifs, disons de l'entretien préventif, comme d'autres font du sport ou des voyages ...

Jusqu'au début de ce printemps ... J'ai fêté mes 55 ans pour m'apercevoir que, comme  tout un chacun, je devenais presbyte. Perte de l'accomodation, difficulté à voir en lumière atténuée .. Le portrait classique qui mène à la cataracte. Il se trouve que je ne porte pas de lunettes, ne le souhaite pas à l'avenir, et qu'une opération du cristallin ne me sourit pas davantage.
J'ai donc naturellement envisagé un jeûne comme moyen de décrassage interne, et comme je voulais profiter de mon été, je l'ai programmé pour ce début d'automne. La chance intervient ici : ma nouvelle masseuse m'a trouvé lors du premier modelage une zone bien dure à la hanche droite, que je connaissais bien sûr mais sans y avoir accordé d'importance particulière. Or, selon elle, j'étais très atteint relativement à ses autres clients de même âge. Ce qui m'a remis en mémoire la longue liste de mes parents, tantes, grands-parents ayant fini leur vie qui avec des béquilles, qui cloué au lit par l'arthrose, qui en fauteuil roulant ...

Donc pour moi : Arthrose et cataracte en formation  sont deux puissants motivateurs pour mener à bien un jeûne long ..

Les trois premiers jours ont été consacrés à une transition douce, à savoir que j'ai tout simplement remplacé des repas solides par des repas liquides, en l'occurrence une tasse de jus de légumes, prise aux heures habituelles des repas. C'est très facile à mettre en place. Il va s'ensuivre immédiatement une mise  au repos du système digestif  que l'on va visualiser au deuxième jour : la langue se charge de mucus blanc jaunâtre, plus ou moins épais selon chacun. Ce mucus sera présent pendant la totalité du jeûne, preuve que nos intestins sont bien encrassés de nos jours ... Les urines commencent à se colorer en foncé, la détoxination est en marche...
A la fin de ces trois jours, les réserves en sucres sont complètement épuisées, avec donc à la clef, une perte totale de l'endurance à l'effort, sans fatigue apparente pourtant. Par exemple, pousser ma tondeuse à gazon m'épuisait en une dizaine de minutes, mais sans me contraindre à me reposer, c'est seulement l'envie qui me quittait.

Les 14 jours suivants, j'ai réduit la prise hydrique progressivement jusqu'à zéro, passant donc de 3/4 de litre par jour à rien. Cette période est très confortable, l'organisme purifie la lymphe  à son rythme, les pensées s'éclaircissent, l'activité physique suit (à part l'endurance donc). C'est la période idéale pour s'occuper de soi (massages, piscine, balnéo) et voir sa famille et ses amis.

Au 18ème jour, j'étais donc sous jeûne sec.

Et là, on rentre dans le travail vraiment efficace, car le corps phagocyte ses propres cellules, en choisissant les vieilles, les malades et les francs-tireuses, de la même manière qu'une troupe de lionnes en chasse vise les antilopes les moins résistantes du troupeau, épargnant de fait les adultes et les jeunes en bonne santé. Pendant cette phase d'autolyse, le corps secrète des enzymes qui éclatent les parois membranaires en fragments lipidiques à la façon d'un dissolvant sur un vernis à ongle, ce qu'on appelle donc aussi la cétose en référence à l'acétone. Ces fragments qui sont des triglycérides sont convertis en sucres par le foie, et les protéines internes aux cellules détruites servent de matériau pour la régénération cellulaire..
J'ai su que j'étais rentré dans cette phase une nuit en me réveillant avec une odeur de pâté dans la bouche. Litéralement !

La réaction s'emballe dans les jours suivants et vient "LA " (seule) nuit pénible où les déchets de ce catabolisme encombrent tellement les émonctoires qu'ils en sont saturés : nausée persistante garantie. Cette crise d'acidose nécessaire est heureusement bien documentée, je m' y attendais, et donc au matin : bicarbonate de soude dans un peu d'eau, longue marche à pied pour faciliter l'expulsion des toxines, et piscine l'après midi avec le même objectif.
Les jours suivants, toujours en jeûne sec, sont assez confortables. J'ai fait un break de deux jours en hydrique, puis de nouveau trois en sec avant la sortie par paliers en augmentant tranquillement et progressivement les doses liquides chaque jour jusqu'au 30è et dernier.
La réalimentation se fait tout en douceur sur deux jours, avec de très petites doses de nourriture, ici yaourts puis poissons gras. A mon sens, le choix des aliments est propre à chacun et à la saison en cours, ce qui compte impérativement, c'est une mastication parfaite de chaque petite bouchée ingérée, de façon à ménager l'oesophage, l'estomac et le duodénum au repos depuis 30 jours ... Dans mon cas, reprise d'une alimentation habituelle en deux jours, comme les fois précédentes. Je précise que je ne mélange jamais (sauf sortie extérieure) les sucres avec les protéines/lipides au cours d'une même prise alimentaire. Au moment où j'écris, j'ai regagné cinq des neufs kilos perdus et j'espère bien en gagner un ou deux supplémentaires ...

Et les résultats physiologiques alors ?

Encore incertains, puisque je n'ai pas encore reconstruit tous mes tissus.

Mais ...

Pour la hanche, je cite ma masseuse hier : "ha dites donc, c'est bien plus souple !".  Evidemment, je vous confirme, la bursite à la hanche s'est résorbée substantiellement, mais pas complètement. J'ai désormais une souplesse à l'écartement des jambes qui me fait bien plaisir ..

Les yeux : aucune amélioration pour l'instant. Pourtant, j'ai sorti pendant trente jours des quantités étonnantes de tartre par le bas de l'oeil droit chaque matin, au point d'en avoir souvent les cils collés. Donc, une déception, c'est sûr, mais sans doute n'était ce pas la priorité absolue de mon organisme pour ce coup-ci.

La bonne surprise, c'est que je n'ai plus froid aux pieds du tout. Ni le soir, ni en journée. Bien agréable. Je l'interprète comme une réduction significative de l'athérosclérose générale.
Egalement, une reduction de ma fréquence cardiaque moyenne, qui est passée de 70 à 67 bpm au matin. La régularité des battements, visualisable au logiciel HeartTracker, a été améliorée elle aussi.
Et enfin, une disparition complète  d'une tache noire sur une prémolaire du haut, résidu d'un candida albicans du temps où je mangeais trop de gluten ...

Concernant la partie psychologique et spirituelle, je ne souhaite pas m'étendre là dessus, mais un jeûne de cette envergure m'a fait un bien considérable.

En conclusion : je vais systématiser désormais mes périodes de jeûne après reprise du poids de forme, probablement de la manière suivante : 5 jours d'alimentation suivis de 2 jours de jeûne sec, ainsi qu'une période de 5 à 10 jours de jeûne secs 3 ou 4 fois dans l'année. Me reste à déterminer ces périodes optimales; nos anciens suivaient un calendrier précis : l'avent, le carême, l'assomption et la petrova chez les russes... Il me semble bien que ce n'était pas un hasard ...

A la grâce de Dieu.

Portez vous bien tous.
=======================================================================
màj du 16 nov 2017

En ce qui concerne les meilleures dates de jeûne, voici ce que nous dit la tradition yoga :
pour choisir le jour où vous jeûnez une fois par semaine, appuyez vous sur votre signe zodiacal  :
1. Bélier : Mardi,
2. Taureau : Vendredi ,
3. Gémeaux : Mercredi,
4. Cancer : Lundi,
5. Lion : Dimanche,
6. Vierge : Mercredi,
7. Balance : Vendredi,
8. Scorpion : Mardi,
9. Sagittairie : Jeudi,
10. Capricorne : Samedi
11. Verseau : Samedi.
12. Poissons : Jeudi.
pour choisir les périodes de l"année où effectuer un jeûne de 5 jours et plus, démarrez à la nouvelle lune de chaque mois de Terre.

 
 
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2018 2 30 /01 /janvier /2018 02:49
La nouvelle méthode des scientifiques élimine les douleurs aux genoux et restaure 100% de mobilité articulaire
Knee Active Plus : le prix, les avis, et les effets, où l’acheter ? En pharmacie, sur Amazon ou sur le site internet du producteur ?
 
 

Knee Active Plus : le prix, les avis, et les effets, où l’acheter ? En pharmacie, sur Amazon ou sur le site internet du producteur ?Les maux de genoux peuvent détruire de nombreux aspects de la vie. Non seulement il rend plus difficile le fonctionnement de tous les jours, mais aussi il limite de façon important vos activités physiques préférées. La raison des maux de genoux peut être le surpoids ou des douleurs provoquant d’œdèmes, des gonflements et même la destruction de partie des jointures. En plus de cela, avec l’âge les articulations sont de plus en plus faibles, elles perdent en fonctionnalité. Ce processus influence négativement les genoux, provoquant du surpoids, de micros blessures, des douleurs et une plus grande facilité à se blesser. Le problème des douleurs de genoux concerne un nombre de personne de plus en plus important  dans le monde entier, pour cela le marché actuel offre de nombreux moyens qui ont pour but de réduire la douleur. Malheureusement la majorité d’eux ne remplissent pas l’attente des patients, pour cette raison un groupe des meilleurs spécialistes ont créé un stabilisateur innovant portant le nom Knee Active Plus !

L’opinion des experts confirment que le bandage réduit efficacement la douleur et les états inflammatoires, il régénère les articulations fatiguées et rapporte l’habilité en seulement quelques jours. Knee Active Plus a la possibilité de générer un champs magnétique guérissent. Les ondes magnétiques apporte des effets de chaleurs dans les cellules, ce qui élimine les œdèmes et accélère la guérison de la jointure du genou. De plus, le stabilisateur magnétique raidit parfaitement le genou, adoucit le déconfort pendant les déplacements et évites le risque de contusions suivantes. Non seulement le bandage renforce de façon importante les articulations, mais aussi il accélère le retour à la santé, ce qui fait de lui une méthode naturelle et efficace pour se séparer des problèmes de maux de genoux.

Comment fonctionne Knee Active Plus ?

Comment fonctionne Knee Active Plus ?

Knee Active Plus est un produit révolutionnaire, qui fonctionne en fonction de la thérapie des champs magnétiques. Grace à cette solution innovante, le bandage est incroyablement effective et influence l’amélioration de l’état des articulations des genoux et permet de revenir à un style de vie normal. Tout cela à l’aide des polarisateurs incluent dans le bandage, qui imite les champs magnétiques d’une intensité de 250 gauss. L’application de champs magnétiques dans le stabilisateur permet de manière rapide d’éliminer les états inflammatoires, les douleurs de toutes origines, les œdèmes. L’avantage d’utiliser cette méthode est le fait que le champ magnétique parvient jusqu’à chaque cellule et indiquent une action médicale. Grâce à cela, l’organisme est éveillé pour une régénération plus rapide, la douleur disparait, et les muscles travaillent plus efficacement.

Le bandage est conçu à partir d’un matériel doux, élastique, qui ne gêne pas le mouvement et assure l’afflux d’air. Dix aimants, placés à l’intérieur et recouverts de tissus spéciales, permet de maintenir une température de corps optimale. La chaleur créée facilite le travail des vaisseaux sanguins, ce qui réduit l’état inflammatoire, accélère la régénération et améliore le travail des muscles. Knee Active Plus raidit les tendons des genoux, stabilise et maintient la rotule et influence un bon travail des articulations, limitant le risques de contusions suivantes. Grâce à la construction spéciale, le processus de régénération se passe très rapidement. La douleur disparait directement après avoir posé le bandage, et après deux semaines d’application, les articulations deviennent beaucoup plus fortes et saines.

Comment fonctionne Knee Active Plus ?

Comment porter le bandage ?

Le bandage Knee Active Plus est très simple à utiliser. Conçue à partir d’un matériel mou et élastique, le bandage s’adapte parfaitement au corps et ne provoque pas de déconfort sous forme de pression ou d’irritations. Il faut mettre le bandage de manière à ce qu’il soit collé au corps. L’ouverture centrale doit se situer sur le genou. Les aimants thérapeutiques cachés dans le matériel élastique font ont sorte que le bandage se fond avec différentes anatomies de corps, ne rendant pas les mouvements plus difficiles. Le matériel est conçu à partir de tissus modernes qui ne provoquent pas d’irritations ni d’allergies. Le bandage peut être posé à tout moment lorsque seulement nous sentons une douleur quelconque dans le genou. Un grand avantage du produit c’est le fait que sous les vêtements il est invisible, il ne provoque aucune pression et ne gêne pas lors des activités de tous les jours.

Depuis le commencement du port du bandage, nous pouvons ressentir une grande amélioration. Le stabilisateur est un produit idéal pour les personnes qui passent le temps de façon active, mais pas seulement. Il est parfait aussi en tant qu’éliminateur de douleurs lors des maladies de rhumatisme. A l’aide de générateur de champ magnétique, il change l’état de l’énergie de cellules, grâce à quoi il améliore les fonctions biologique des cellules. Le stabilisateur s’adapte à la forme de tous les genoux, il ne se plie pas, permettant ainsi une bonne circulation sanguine. En plus de cela, le magnésium contenu dans le bandage supprime les toxines ; une fonction anti inflammatoire et indolore. Dans la plupart des cas, l’équipement permet d’éliminer totalement les douleurs et de retrouver une habilité totale sans nécessité de prendre de médicaments et de suivre des opérations chirurgicales couteuses et dangereuses.

Comment porter le bandage ?

Pourquoi est-il intéressant de choisir Knee Active Plus ?

Les avis des spécialistes confirment que Knee Active Plus ce n’est pas seulement un bandage posé sur un genou, mais un nouveau produit contenant de deux fonctions : stabilisateur et générateur de champ magnétique. Le bandage est créé à partir d’un matériel doux, soyeux et qui s’adapte, grâce à quoi il peut être utilisé pour tout type de genou. Grâce au champ magnétique généré, le bandage a une fonction anti-inflammatoire, antidouleur et régénératrice pour les articulations du genou. Le stabilisateur de nouvelle génération n’est pas seulement un moyen sûr pour libérer la tension dans l’articulation du genou, mais surtout le bandage détient  toute une série de fonction saine, qui élimine facilement les douleurs de genou, indépendamment des raisons.

Le stabilisateur est une excellente alternative des crèmes, pommades ou comprimés qui peuvent éveiller des réactions allergiques. De manière simple et rapide, il redonne une mobilité totale à l’articulation, par la régénération des cartilages, et le champ magnétique renforce les muscles autour des genoux, grâce à quoi ils sont moins surchargés. La fonction du champ magnétique est utilisé dans le monde de la médecine depuis des années, et son efficacité  est confirmée par de nombreuses études, grâce auxquelles avec le bandage, pas besoin de suivre des entrainements. Le stabilisateur libère rapidement le poids sur le genou, il stabilise le genou et assure une sensation de confort pendant toute la journée. Nous pouvons remarquer que le effets positifs du bandage sont nombreux, mais nous pouvons aussi ajouter :

 

Une taille universelle : grâce aux ceintures élastiques avec crochets, le bandage peut s’adapter à toute morphologie. Elle peut être portée sur le genou gauche ou droit, et de jour comme de nuit.

 

Une action immédiate : le stabilisateur raidit l’articulation du genou directement après pose, il adouait momentanément la douleur. Le processus de régénération commence immédiatement, et les premiers effets sont visibles après quelques heures !

 

Une sécurité totale : le bandage a passé toute une série de tests et a été donné à des études précises qui confirment le certificat de qualité obtenu.

 

Des genoux et des articulations fortes en deux semaines : Découvrez Knee Active Plus !

De façon rapide et sûre, le bandage élimine les insuffisances musculaires qui ont une grande importance dans le développement de maladies. La fonction magnétique stimule les muscles affaiblis dès le premier usage, ce qui rend la thérapie plus effective. En libérant l’articulation et en faisant le processus de régénération des cartilages, nous retrouvons une mobilité complète de l’articulation, et contrairement à de nombreuses pommades et traitements de physiothérapies, il ne provoque pas d’effets secondaires. Le bandage magnétique est un moyen aidant à guérir les contusions, les cassures, les douleurs d’articulations et autres. Il est aussi recommandé aux sportifs et à toutes les personnes dont il est à cœur de renforcer leur système osseux articulaires.

Comment porter le bandage ?

Knee Active Plus : les avis du forum

En rencontrant une douleur persistante aux genoux, il est intéressant de choisir une méthode dont la fonction est le résultat de nombreuses études scientifiques. Il est intéressant de vérifier le bandage magnétique, qui mérite une grande confiance car c’est un produit testé par des milliers de personnes, dont des sportifs, dont les genoux ont retrouvé toute leur autonomie. En prenant en compte toutes ces arguments, nous pouvons confirmer que le bandage magnétique est l’une des meilleures méthodes contre les maux de genoux, qui est disponible sur le marché actuel. Le nombre d’avis commentaires sur internet ne peut que confirmer l’efficacité des bandages magnétiques Knee Active Plus.

Le prix que de nombreuses personnes payent pour le mauvais choix de méthodes de guérison des maux de genoux se lie bien souvent à des opérations ou à des médicaments très couteux, et qui n’apportent pas toujours les effets escomptés. Pour être totalement sûr que la douleur aux genoux disparaitra et qu’elle ne reviendra plus, il faut choisir le bandage magnétique Knee Active Plus. L’opinion de personnes qui ont déjà essayé ce produit sont positifs et indiquent une grande fonctionnalité du stabilisateur. Le bandage a permis à des milliers de personnes du monde entier et est devenu une méthode moderne pour combattre les maux de genoux, indépendamment de l’âge, de la raison et de l’intensité de la douleur. Ci-dessous, il est possible de lire quelques commentaires qui motivent à l’achat :

 

J’ai commandé un bandage car je n’avais pas d’idées de comment me débarrasser des douleurs. Mon amie m’a apporté des cachets qu’il fallait prendre quelques fois par jour, et donc j’oubliais souvent de les prendre. Avec le bandage c’était plus simple, car le matin je dois seulement me souvenir de mettre Knee Active Plus. Le forum internet sur lequel je l’ai trouvé contenait de nombreux commentaires positifs à son sujet, pour cette raison, je l’ai commandé sans hésiter. Avec ce bandage je me sens de nouveau active ! Je m’occupe du jardin, je fais de longues promenades et je m’amuse avec mes petits-enfants. Grâce au bandage j’ai l’impression d’avoir de nouveau 20 ans !

Annette, 63 ans

 

Knee Active Plus est un produit exceptionnel aux résultats garantis. Vérifiez son action dès aujourd’hui : www.KneeActivePlus.fr

 

Lors de ma dernière expédition en montage j’ai eu un accident. Je me suis fortement blessé au genou et j’avais des problèmes pour devenir de nouveau actif. Les médecins m’ont recommandé des médicaments qui ne fonctionnaient pas, ou qui fonctionnaient momentanément, après quoi la douleur et le déconfort revenaient. J’étais effondré, car à cause de cela, je ne pouvais plus faire de randonnées, chose que j’aimais tant. Finalement mon collègue m’a recommandé une attelle magnétique Knee Active Plus. Le prix était très intéressant, je l’ai donc commandé. Après deux semaines de port, j’ai ressenti une grande amélioration. Plus de gonflements, la douleur était de plus en plus faible et l’articulation a retrouvé son fonctionnement normal. Un mois plus tard j’étais de nouveau dans les montages et j’ai pris l’attelle au cas où !

Robert, 34 ans

 

Eliminez les douleurs de genou avec Knee Active Plus : vérifiez les promotions sur le site du producteur

 

Tous les jours, je passe mon temps de façon active. Je suis sportif, les blessures c’est connu pour moi. Après chaque blessure, je mettais du temps à retrouver ma forme, je souffrais de mes muscles affaiblis, le surpoids provoquait d’autres contusions et le cercle se fermait ainsi. Après un autre choc du genou, on m’a recommandé Knee Active Plus. Le forum sur lequel j’ai essayé de trouver des informations à son sujet contenait uniquement des opinions positives, j’ai donc décidé de l’essayer. Déjà après les premières heures de port de la bande, j’étais bien ravi ! Finalement mis à part la douleur rapidement passé et le retour à la forme, mes muscles étaient aussi puissants qu’avant la blessure. Je le recommande vivement !

Jacques, 29 ans

Knee Active Plus : le prix

Les maux des articulations des genoux peuvent bousculer le confort de vivre. Il rend plus difficile non seulement l’activité sportive, mais aussi les mouvements de tous les jours. La douleur des genoux peut avoir plusieurs raisons : la dégénérescence des articulations, le surpoids sur les muscles, les blessures aux os ou aux tissus mous, menant à des gonflements ou même à la destruction du cartilage articulaire. Indépendamment des raisons, ces symptômes peuvent et doivent être contrés, en éliminant non seulement la douleur des genoux, mais aussi sa source. Il suffit de s’équiper d’un stabilisateur adapté qui de façon simple, soulagera les articulations, permettant une bonne régénération, et donc Knee Active Plus.

Le prix du bandage est des plus adéquats quant à la qualité et nous pouvons la trouver facilement sur le site du producteur : www.KneeActivePlus.fr. Le bandage contient de nombreux avantages et fonctionnalités grâce auxquelles il est possible de se débarrasser des raisons des douleurs aux genoux. Un matériel élastique avec lequel sont cousues les différentes couches de la bande, s’adapte facilement au corps, ne dérangeant pas dans les activités de tous les jours. Le bandage ne fait pas que liquider la douleur aux genoux, mais aussi il régénère le cartilage de l’articulation et augmente la mobilité de l’articulation et élimine les inflammations et gonflements. Une utilisation quotidienne du bandage assure l’élimination complète de la douleur et permet d’éviter l’apparition de traumatisme à l’avenir.

Knee Active Plus : le prix

Knee Active Plus : Où l’acheter ?

Pour commander le bandage, il suffit de se rendre sur le site du producteur (www.KneeActivePlus.fr) et remplir un formulaire de commande. Le colis est livré en 2 à 3 jours. En passant commande sur le site officiel du producteur, nous avons la sureté que nous achetons le produit Knee Active Plus original. Amazon et d’autres sites de ce genre peuvent contenir des contrefaçons qui en aucun cas ne rappellent les fonctionnalités du stabilisateur original, pour cette raison pas besoin de prendre de risque et commander le produit depuis le site du producteur qui offre les prix les plus bas, et qui en plus offre de nombreuses réductions.

Chaque commande passée sur le site du producteur détient une garantie de satisfaction, qui permet de retourner le produit et de récupérer le paiement si jamais le bandage n’accomplit pas son devoir. Les douleurs aux genoux sont quelque chose de lourd, qui limite ou ne permet pas de faire des activités de tous les jours, pour cette raison, il est important de combattre ces symptômes mais aussi les sources de ces maux. Le bandage magnétique est excellent aussi bien dans les problèmes les plus complexes et redonne une fonctionnalité complète aux genoux, et empêche les blessures futures.

Knee Active Plus : Où l’acheter ?

En résumé

L’obtention de tous ces avantages possibles à l’aide du bandage magnétique Knee Active Plus est possible car il fonctionne en totalité. Le bandage élimine les insuffisances musculaires qui ont une grande importance dans le développement de maladies. La fonction magnétique stimule la fatigue des muscles et aux crampes plus fréquentes dès le premier usage, ce qui contribue de manière significative à l’efficacité de la thérapie. En plus de cela, la bande élimine immédiatement els douleurs, les œdèmes et les gonflements, elle stabilise parfaitement les articulations du genou et régénère l’articulation. La nouvelle technologie, la grande efficacité et le nombre d’usage ce sont certainement les avantages qui différencient le bandage parmi toutes les méthodes médicinales pour guérir les douleurs de genoux. Knee Active Plus est un produit exceptionnel aux résultats garantis. Vérifiez son action dès aujourd’hui : obtenez des articulations saines et des mouvements libres !

 

Le meilleur moyen pour un genou sain : le bandage magnétique Knee Active Plus !

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2018 4 04 /01 /janvier /2018 21:25

Notre médecin-traitant devrait régulièrement nous prescrire un séjour aux Baléares, tant la vitamine D est indispensable à notre organisme. Mais tout dépend à quelle dose et pourquoi. Suivez nos conseils !

La vitamine D, plus encore que nous faire tenir debout ?

Définition : qu’est-ce que la vitamine D ?

 

Si nous vivions dans le noir complet, nous serions tout mou des pieds à la tête, avec le moral à zéro : sans oublier pour ces messieurs, leur virilité en berne. Pas drôle. C’est en tous les cas scientifique, dérouler sa serviette de plage pour un bain de soleil et s’exposer à la moindre terrasse de café en hiver sont une nécessité vitale.

Un vrai besoin de soleil, alors pourquoi les Baléares ?

 

De fait, la vitamine D n’est pas active en tant que telle. En réalité, il s’agit d’une pro-hormone, un dérivé du cholestérol présent dans l’organisme (le plasma) et de façon plus concentrée dans l’épiderme. Or, ce dérivé « passif » du cholestérol ne devient « actif » que sous l’action des UVB du soleil.

Car les UVB  du soleil cassent le cycle de ce dérivé du cholestérol (l’7-déhydro-cholestérol de son petit nom) : alors seulement, l’organisme peut le synthétiser. Le foie le transforme « 25-hydroxy-vitamine D », dont les reins font de la vitamine D.

 

Ça y est, nos intestins vont pouvoir assimiler cette vitamine, qui est elle-même l’agent qui permet d’assimiler et de fixer le calcium et le phosphore.

 

En termes basiques et vulgarisateurs, ce n’est pas la peine de se gaver de camemberts si l’on vit dans une grotte : faute des UVB du soleil, notre organisme n’assimilera pas un micron de calcium.

Un vrai besoin de soleil sur la peau
Un vrai besoin de soleil sur la peau

L’alimentation, l’autre source de vitamine D

 

Où se situe le curseur ?

 

L’autre façon de s’approvisionner en vitamine D est l’alimentation : la légendaire huile de foie de morue, mais aussi et de façon plus digeste, le foie de morue, les œufs, les abats, les poissons gras que sont le saumon et surtout, au regard du taux de métaux lourds que celui-ci contient, la sardine et le maquereau, plus en amont dans la chaîne alimentaire.

Sauf que les proportions de vitamine D de l’organisme sont de 2/3 les UVB du soleil et 1/3 l’alimentation. Question : le soleil ne fait pas bon ménage avec la peau. Tout dépend de l’exposition et de votre peau. En moyenne, une exposition de dix minutes sous un soleil un peu plus pâlichon que celui des Baléares suffit.

 

Quant à votre peau, plus elle est foncée, plus elle a besoin d’une exposition importante, pour faire « provision » de cette vitamine.

Selon l’âge ?

 

Un soin particulier est porté aux bébés (sans les exposer au soleil), aux enfants au regard du risque de rachitisme, et aux seniors, féminins en particulier, en raison de l’ostéoporose.

Où placer le curseur ? L’Autorité européenne de sécurité des aliments estime à 15 µg (microgrammes), la dose quotidienne de vitamine D nécessaire à l’adulte. En France, la moyenne est plutôt de 5 µg : un peu carencé, le parisien ? Si les couloirs du métro ne sont pas l’idéal, le petit jogging dominical, les bras nus, même en plein hiver, remettent le mécanisme en action.

Chez les enfants aussi
Chez les enfants aussi

Quels sont les bienfaits de cette vitamine ?

 

Pas seulement le squelette

 

Notre squelette n’est pas le seul à avoir besoin de vitamine D. Celle-ci est également utile à la fonction cardiaque, à nos poumons, à la digestion, et aussi à ce que l’on appelle l’apoptose, c’est-à-dire à la mort génétiquement programmée de nos cellules. La vitamine D entre donc dans la non-prolifération cellulaire.

 

Anti cancer, que la vitamine D ?

 

Elle serait également précieuse pour notre système immunitaire. Mais là, la communauté scientifique n’a pas un avis unanime. Une certitude, dans le cas des maladies auto-immunes, notre système immunitaire se retourne contre nous : ainsi de la sclérose en plaques, où les lymphocytes s’attaquent à la myéline, la gaine des nerfs.

 

 

Selon certains, la vitamine D freinerait l’action destructrice des lymphocytes. Des personnes atteintes de sclérose en plaques auraient moins de « poussées » de la maladie, grâce à la vitamine D.

De même, la vitamine D aiderait à mieux assimiler le traitement contre la maladie d’Alzheimer.

Faux, répondent les autres, la vitamine D signalerait l’état de dégradation de l’organisme. Supplémenter en vitamine D n’aurait aucune incidence sur ces pathologies.

Bon, alors, chez nos congénères préférés

 

Le désir sexuel n’est pas que dans la tête… la testostérone contenue dans le sang ne s’en porte que mieux, en présence de vitamine D. Il faut donc une dose d’envie, de la testostérone, et de la vitamine D.

Évitez tout de même de se shooter à la vitamine D, en surdose, celle-ci est toxique pour l’organisme.

Pour aller plus loin dans le sujet

 

La rédaction vous suggère ces autres articles santé :

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2018 4 04 /01 /janvier /2018 11:16

Selon une étude réalisée par un comité d’experts américains, la consommation de café serait inoffensive pour la santé et pourrait même avoir des effets protecteurs contre les maladies cardiovasculaires, Alzheimer, Parkinson ou le diabète.

Boire du café tous les jours serait bon pour la santé

- le café serait bon pour la santé

 

Il ne faut pas se fier aux idées reçues. Considéré comme nocif pour beaucoup, le café serait, contre toute attente, bon pour la santé. C’est la conclusion d’une récente étude réalisée par un comité d’experts américains qui fait des recommandations tous les cinq ans pour le guide diététique aux Etats-Unis.

Selon les résultats, une consommation modérée de trois à cinq tasses par jour, soit 500 milligrammes au plus de caféine, pourrait même se révéler bénéfique.

- le café favoriserait la réduction de maladies cardiovasculaires, de Parkinson, de diabète et de certains cancers

 

« Nous avons examiné toutes les études et rien n’indique des effets nocifs du café sur la santé avec une consommation modérée de trois à cinq tasses par jour », a explique Miriam Nelson, professeur de nutrition à l’Université Tufts à Boston, un des membres du comité. Selon elle, le café favoriserait même la réduction de maladies cardiovasculaires, de Parkinson, de diabète et de certains cancers.

- Le café contiendrait des antioxydant

 

La composition des grains de café qui contiennent plus de 1.00 molécules différentes pourrait bien expliquer ce phénomène. Les grains de café contiendraient ainsi des antioxydants comme les polyphénols, également présents dans le vin rouge et le cacao.

Ce n’est pas la première fois qu’une étude démontre les bienfaits du café. Publiée il y a près d’un mois, une autre étude, menée cette fois en Corée du Sud, sur 25.000 hommes et femmes, avait démontré que les personnes buvant trois à cinq tasses de café par jours ont des artères plus propres et moins de plaques de cholestérol, à l’origine des maladies cardiovasculaires.

Malgré les résultats positifs, certains se montrent prudents. Pour Tom Brenna, un autre membre du comité et professeur de nutrition et de chimie à l’université Cornell à New York, survendre les bienfaits du café n’est pas nécessaire tant que le mécanisme d’action de la caféine reste indéterminé. Par précaution, il recommande aux femmes enceintes de se limiter à 200 milligramme de caféine par jour, soit deux tasses.

source :
http ://www.francesoir.fr

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2018 4 04 /01 /janvier /2018 01:13

La spiruline, une micro-algue aux vertus et propriétés fabuleuses. Pas moins de 980 études scientifiques se sont intéressées aux propriétés de cette micro-algue. Le BonCoinSanté vous récapitule tout cela en quelques lignes, a vous ensuite de pousser vos recherches plus en avant à l'aide des liens mentionnés dans cet article.

© Inconnu La spiruline

© Inconnu La spiruline

La spiruline c'est quoi ?

Nous ne parlerons pas dans cet article que la consommation de ce super aliment remonte à la nuit des temps et que cette algue est considérée comme un complément alimentaire naturel, sain et efficace par beaucoup de personnes.

Cependant ce super aliment est probablement le micro-organisme le plus ancien de la planète, et en fonction de son origine, la spiruline renferme entre 50% et 70% de protéines et d'acides aminés d'excellente qualité. La consommation de spiruline est particulièrement intéressante pour les sportifs, végétariens, anémiques, et adolescents dans leur phase de croissance...

Quels sont les bienfaits majeurs de la spiruline

Même si c'est assez difficile de résumer tous les bienfaits de cet alicament en détails, voici un petit récapitulatif des effets à attendre de la consommation de spiruline.

La plupart des études mettent en avant que la spiruline permet d'empêcher ou d'inhiber des cancers chez l'humain ou l'animal. Cette algue interagit avec le système immunitaire qu'elle contribue à stimuler. Voici quelques détails concernant les composants de la spiruline :

  1. La chlorophylle : Influence positive sur la fabrication des globules rouges, purification du sang, elle facilite également l'absorption du fer dans le sang.
  2. La phycocyanine : Propriétés détoxifiantes et stimulantes du système immunitaires.
  3. Oligo-éléments et minéraux : La spiruline contient du zinc, sélénium, du manganèse, fer, cuivre, chrome, potassium, calcium, magnésium, sodium, phosphore.
  4. Le fer : Riche en fer de 800mg à 1800mg par kg, soit 20 fois plus que le germe de blé, les épinards ou le foie de boeuf. Elle permet donc de combattre l'anémie ferriprive.
  5. Les vitamines : A, D, E, B1, B2, B3, B6, B7, B8, B12, K et du bêta-carotène.
  6. Antioxydants : Les acide gamma-linoléniques, carotène, phycocyanine, tocophérol, sélénium et zinc empêchent la formation de radicaux libres.

 

Comparaison des apports de la spiruline avec d'autres aliments
 

© Inconnu

 

Les autres vertus de la spiruline

Cette micro-algue peut aider à perdre du poids en agissant comme coupe-faim naturel grâce aux protéines qu'elle contient.

C'est un concentré d'énergie pour les sportifs, riche en fer, en vit B12 et bêta-carotène, elle participe à une bonne oxygénation des muscles. Son activité purifiante entraîne également une évacuation rapide et efficace des toxines et de l'acide lactique, ce qui améliore le temps de récupération après l'effort. La spiruline réduit également le risque de crampes.

Spiruline posologies

Pour l'utilisation régulière dans le cadre d'une cure par exemple, les résultats se feront sentir au bout de 1 à 3 semaines en fonction du métabolisme, de la morphologie et de la condition physique qui sont propres à chacun.

  • La consommation de spiruline en consommation préventive va se situer entre 3 à 5 grammes/jour.
  • En traitement de certaines carences ou détox la consommation se situe entre 4 à 8 grammes/jour.
  • Chez les sportifs la posologie de la spiruline peut atteindre 10 à 15 grammes/jours, de même que pour les personnes qui ont des ongles abimés.

Dans quels cas faut-il démarrer une cure de spiruline ?

  • Pour aider à ralentir les effets du vieillissement.
  • Pour combattre l'acné, l'anémie, les affections intestinales et la leucoplasie (inflammation précancéreuse des muqueuses de la bouche).
  • Pour stimuler le système immunitaire.
  • Pour réguler et faire baisser le taux d'insuline chez les diabétiques.
  • Pour réduire les effets néfastes provoqués par les rayons gammas.
  • Pour détoxifier le corps des métaux lourds.

Inconvénients et effets secondaires

La spiruline étant un produit naturel il y a pas d'effet secondaire, par contre si vous n'avez pas l'habitude d'en consommer il sera judicieux de commencer votre consommation progressivement pour éviter certains troubles. Exemple : 2 g/jour la première semaine, 4 g/jour la deuxième...etc.

Si vous avalez trop de cette micro-algue sans y être habitué, vous risquez quelques maux de tête, de légers vertiges, des nausées ou quelques inconvénients (ballonnements, gazs...) du au nettoyage de votre côlon. Il faut donc vous habituer à sa consommation progressivement pour éviter ces désagréments les premiers jours d'utilisation, qui sont gênants mais absolument sans danger.

Contres indications : Les gens souffrant de goutte ou de phénylcétonurie ne doivent pas en consommer. La spiruline contient en effet un acide aminé qui peut provoquer une réaction contraire dans ces deux cas.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog