Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 09:02
Message du Comte de Saint Germain - La réinitialisation de l’ADN
Maitre Saint-Germain
Transmis par Mirena, le 03 Avril 2016

 

 

La Lumière de Vie se mêle à vous peu à peu. Elle libère les mémoires et les conditionnements négatifs, dès lors que vous êtes pleinement dans l’accueil de celle-ci. Vous n’avez plus besoin de techniques pour vous libérer. En accueillant la vibration divine, en ne doutant pas de ce qui est, vous la laissez agir en toute fluidité pour la transformation de votre corps physique en corps de lumière.

L’ADN est en grande restructuration actuellement. Le corps physique également. L’ADN se restructure naturellement et se reconnecte progressivement à la lumière si vous accueillez celle-ci sans doute et sans limite. La réinitialisation des cellules est en cours et accélèrera les étapes de la progression vers la 5e dimension.

Pour cela, la conscience en la capacité de transformation de la Lumière de Vie doit faire partie de vous. Son accueil doit être présent dans votre esprit et dans toutes les parties de votre corps physique, dans vos corps subtils également, afin que la fusion s’établisse. C’est une porte qui s’ouvre sur la dimension lumineuse de l’au-delà et son immense pouvoir de transformation.

La vie devient plus simple et ceci est parfois difficile à concevoir car vous avez toujours eu besoin de supports extérieurs pour vous transformer intérieurement. La vie est si simple que votre entendement ne peut accueillir le fait de vous laisser porter au point de ne rien contrôler, au point de laisser aller le mental, et ouvrir votre esprit et votre cœur à la grande transformation des cellules et du corps physique.

Pourtant votre corps de lumière prend peu à peu l’ascendant sur votre corps physique et dans la pleine reconnaissance de l’Esprit en vous, vous pouvez accéder aux étapes de la libération.

Toutefois et pour le moment, tout le monde n’est pas apte à lâcher prise sur le contrôle de sa vie et sur le mental. Les tâches intérieures doivent se poursuivre pour une compréhension profonde de votre nature humaine et de vos comportements négatifs. Mais bientôt vous accèderez à cette nouvelle étape de la conscience du Tout et serez surpris de découvrir la simplicité dans toute chose et dans toute transformation, si vous êtes prêts à cela.

La conscience humaine se transforme rapidement. Ce qui ne vous paraissait pas envisageable hier, le sera demain. Vous n’êtes pas vos souffrances, sachez-le. La Vie est autrement faite et le voile qui vous sépare d’elle se dissout progressivement. Seule la lumière demeure la Vérité.

Êtes-vous aptes à accueillir mes paroles sans doute ? Si tel est le cas, alors il vous est possible de vous laisser bercer par le flux de la Lumière de Vie qui vous portera dans le Centre de l’infini. Simplement vous ouvrir à elle et la laisser agir dans le lâcher prise total. Elle activera les codes de lumière qui transformeront votre ADN et le réinitialiseront pour le franchissement de l’étape clé qui vous aidera à basculer dans la dimension supérieure.

Croyez en vous et non en ce que vous avez vécu. Soyez vous-mêmes en toute circonstance dans l’accueil de votre passé et laissez-le partir. Vous l’avez vécu et revécu assez de fois. Il a laissé des empreintes fortes, des traumatismes qui doivent aujourd’hui être offerts à la Lumière de Vie. Tout est conscience et vous êtes ce que vous décidez d’être en ce moment même. Votre vie est édifiée par vos croyances et vous la créez à chaque instant par celles-ci.

Offrez donc votre bagage négatif à la Vie et remerciez ce que vous avez expérimenté afin de vous défaire de ses attaches. La Vie agit et vous purifie si vous êtes en accord avec elle. Ce qui est réalisé l’est grâce à votre niveau de conscience, rien de plus. Vous êtes des créateurs et vous pouvez laisser agir la Vie en vous, si vous en faites le choix et si votre croyance est axée sur la même fréquence.

La nouvelle vie est une nouvelle étape dans la conscience de ce qui est, un état intérieur souverain qui vous réunit toutes et tous en une seule constance de lumière et d’amour, en un seul choix, celui d’aimer et de vous laisser porter par le flux lumineux de la Vie qui agit pour le meilleur de votre avancée.

Vous êtes ce que vous croyez être. Rappelez-vous cela à chaque instant de vie. Ce que vous n’arrivez pas à réaliser est la marque de l’illusion qui est encore en vous.

Maitre Saint-Germain
Transmis par Mirena, le 03 Avril 2016

Source : http://audeladesmots.org/

Partagé par : http://messages.terrenouvelle.ca – Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 08:57
Message du Comte de Saint Germain - intensifier l’ancrage

Un volet vient de se clore, ouvrant à un plus grand dynamisme au cœur de la joie.

Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron le 15-12-15

Intensifiez l’union, l’union au sein de vous-même, l’union au sein de l’infini.

Vous savez les deux plans simultanés, l’au-delà des événements, l’au-delà du temps, l’au-delà de l’espace, et la course des événements, du temps et de l’espace.

Dans cette course, un volet vient de se clore, ouvrant à un plus grand dynamisme au cœur de la joie, à une plus grande simplicité, à une plus grande intensité.

Quelles que soient les phases, que la terre traverse des remous ou que de ces remous naisse l’ouverture, restez inébranlables. Cela est vital.

Cela signifie, dans votre vie personnelle, intensifier l’ancrage. Ralentissez le rythme, tout en gardant le dynamisme ancré dans l’infini silence et hors de courants chaotiques. Cela est d’importance. Gardez l’attention rivée sur cette unicité. N’entrez pas dans les méandres des courses folles.

Tout compte maintenant. Bien sûr les deux plans, rien n’est réel si ce n’est le magnifique silence, l’infini de l’amour. Et pourtant, pour le courant de ce qui peut être cette transition, tout compte, chaque perle d’attention, chaque action, chaque parole, chaque pensée. Gardez l’attention sur la perle d’or au cœur de chaque parole, de chaque pensée, de chaque  comportement. Ajustez sans cesse.

Et s’il est vrai que quelquefois la terre semble traversée de quelque remous, gardez l’attention rivée sur le point du milieu. L’infini de la joie est le point du milieu, le point d’équilibre. Gardez l’attention rivée au cœur de chaque regard.

Peut-être que vos éducations, vos attentes ou vos efforts vous ont fait longtemps mettre l’attention sur quelques chimères, quelques objectifs futiles à atteindre ; retrouver la splendeur de l’humain ne passe pas par le futile. Aucune approche, qu’elle soit émotionnelle, psychologique ou même philosophique, ne vient rencontrer la simple réalité de l’humain, seule l’approche de la joie pure et de cet éternel autodépassement qui fait qu’éternellement tout est offert à cette perle d’or, qui fait qu’éternellement tout est ramené en son centre.

Les histoires peuvent être la dérive passée si l’on sait lâcher les amarres. Cela implique s’élever à cet autre mode de fonctionnement, concrètement. L’on ne peut à la fois larguer les amarres et tirer dessus. L’on ne peut à la fois déposer les histoires et les animer. L’on ne peut à la fois rester dans les vestiges d’une société qui se croit basée sur quelque notion psychologique, philosophique, émotionnelle, et honorer la simple beauté de la vie et créer cette simple beauté maintenant pour l’humanité.

Vous l’avez bien senti, l’énergie, une fois de plus pourrait-on dire, est élevée. Gardez l’attention sur le léger de l’élévation. Gardez l’attention sur l’essentiel.

Renforcez vos corps, nourrissez vos corps de joie, de vitalité, de simplicité, de nourriture riche et vivante, de cette nourriture qui aide l’énergie à s’ancrer. L’heure n’est pas à flotter. Nourrissez vos corps pour qu’au sein de vos corps, vos émotions se posent et se déposent dans la réalité des sentiments les plus purs, les plus nobles. Nourrissez vos corps pour qu’au sein de vos corps, l’énergie jaillisse pleine de vitalité. Nourrissez vos corps pour qu’à travers vos corps, les paroles s’expriment pleines de la simple bonté d’être le cœur du cœur. Déposez les habitudes ou les veines aspirations. Nourrissez vos corps pour qu’au sein de vos corps, l’éternelle flamme danse. Nourrissez vos corps pour que vos corps soient ouverts à l’infini du rayonnement. Tout autant, les apparents remous qui semblent traverser la terre invitent à nourrir vos corps pour que s’ancre la stabilité, tout autant, l’infinie ouverture qui traverse la terre implique de nourrir vos corps pour que s’ancre la stabilité.

Gardez la vision la plus haute lorsque vous marchez, quoi que vous fassiez, délaissez toute autre préoccupation ou même occupation pour porter avec tendresse, avec révérence même, la vision la plus haute de la vie humaine, la vision la plus haute de la simple bonté d’être le vivant. De cette bonté, naît la puissance, la créativité, le dynamisme. De cette bonté, naît l’ouverture. De cette bonté, naît la liberté.

Quelles que soient les périodes, et si nous voulons parler en termes de ce temps qui semble passer, se succèdent des périodes de remous et d’ouverture. Dans la chaîne de ce qui semble le temps, quelles que soient les phases de remous ou d’ouverture, restez ancrés.

Si quelques remous ou quelques poids pris par de faux rythmes vous font adhérer à des vents mentaux chaotiques, de vieilles habitudes ou de vieilles accroches, lavez-vous au soleil de la joie, non cette joie qui dépend de quelque attitude, de quelque circonstance, mais de la joie pure et simple d’être le vivant. Ancrez-vous, nourrissez-vous de la densité d’être.

L’on ne peut à la fois s’unir et se distancier. L’on ne peut que s’unir, honorer la perle d’or, la flamme, le vivant. Imprimez l’intention la plus noble au cœur de ce qui a l’apparence d’un collectif humain.

Site : http://anandamath.org

© 2015, Recherche et transmission par Michel / Arcturius.
Partager en toute liberté en citant la source et Les Chroniques d’Arcturius

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 18:01
Message du Comte de Saint Germain - Chaque pensée, chaque parole a une portée, et les petites gouttes s’accumulent…

Message de St-Germain reçu par Agnès Bos-Masseron

22 Novembre 2015

Pourquoi la violence ? Si l’on répond du point de vue de la vie, l’on ne peut répondre. Si l’on répond du point de vue de l’être humain, l’on ne peut répondre. Seul l’ego peut répondre, expliquant des entêtements, des soi-disant impératifs.

Comprenez-le bien, la cause n’est pas tant ces quelques groupes isolés extrémistes. La cause est l’extrémisme de l’ego qui veut imposer son point de vue, qui se sent menacé, qui sent qu’il doit agresser car il se sent incompris, tous ces ressentis puérils qui font encore le quotidien des êtres humains dans des petits détails peut-être. Et l’être humain rigidifie son comportement et s’obstine à vouloir imposer son point de vue, ce qu’il croit être son droit, ce qu’il croit être l’expression de quelque offense.

Cela en soi n’a pas grande portée, mais pourtant, vous le savez, chaque expression, chaque pensée, chaque parole a une portée, et les petites gouttes s’accumulent, et l’on s’étonne que lorsque les petites gouttes ont formé un nuage épais, il explose en averse. C’est là sans nul doute qu’il faut surtout chercher la cause.

L’être humain est bien d’accord pour envisager une terre d’harmonie, de liberté, de paix. Pourtant il s’accroche à des petits détails insignifiants. Il doit montrer qu’il a raison, il doit exprimer son offense, il doit se mettre en colère, il doit s’attrister, il doit s’identifier aux crispations égotiques ou émotionnelles qui ne sont souvent que des habitudes ancestrales. Vos ancêtres faisaient pareil.

Que véhiculent les medias ? Que véhicule le collectif ? C’est là peut-être qu’il s’agit de s’éveiller.

Il est vrai, tant que les êtres humains croiront que les armes peuvent faire taire les armes, ils fabriqueront d’autres armes. Le cercle est vicieux. Il est vrai, tant que les êtres humains fabriqueront d’autres formes-pensées pour justifier des attachements puérils, des obstinations à des soi-disant ressentis d’offense, d’injustice, ils créeront des portes ouvertes pour que frappent les armes. Chacun peut être créateur de paix maintenant.

Pourquoi les attentats, les guerres, les souffrances des mondes humains, animaux, végétaux, minéraux même ? Pourquoi la souffrance alors que la vie est pure félicité ? Nous avons donné les réponses. La pure félicité n’implique aucune passivité. La pure félicité implique que l’on rende hommage à la félicité à travers chaque pensée, chaque sentiment, chaque parole, chaque action, chaque réaction.

Les êtres humains le disent souvent, ils gardent un ressentiment. Et s’ils choisissaient de l’offrir au soleil de leur propre bonheur ? Et s’ils choisissaient de lâcher prise, le vrai lâcher-prise, non celui qui essaie d’oublier, restant accroché à la croyance qu’il puisse y avoir offense, mais celui qui est dévotion au bonheur, celui qui est dévotion à la joie profonde qu’est la vie.

Pourquoi cette terre qui est pure harmonie n’exprime-t-elle pas le reflet de sa nature d’harmonie ? Chacun a la réponse.

Il s’agit de voir et de choisir maintenant quelle terre chaque être veut-il créer, maintenant.

Ce que l’humanité a oublié, c’est que l’expression « la vie est félicité, la vie est ananda », est peut-être l’invitation la plus exigeante. Car cette affirmation « la vie est félicité et Je Suis la félicité qu’est la vie », implique un positionnement qui n’honore que la félicité. Cela veut dire que l’on choisit inconditionnellement d’offrir la félicité à sa structure égotique, mentale, émotionnelle, à ce que l’on nomme la conscience du collectif, aux événements même, tout en restant l’incarnation de compassion.

Quelle autre solution ? Quelle autre réponse ? La peur est goutte qui va nourrir les bombes. L’agressivité est goutte qui va nourrir les bombes. La tristesse, le désespoir sont gouttes qui vont nourrir les bombes.

Puérile peut-être la croyance qu’un seul être humain qui choisirait d’être pure dévotion à la félicité peut à lui seul empêcher l’explosion de toute arme ou de toute bombe réelle, et qu’ainsi cet être humain crée une énergie d’une infinie puissance qui le protège, qui protège les siens, qui protège sa ville et qui protège même les malheureux enfermés dans des croyances fanatiques. Quel choix fait chaque être humain maintenant ? Quelle spirale va s’enclencher ?

Nous le disons encore et toujours, l’invitation est à l’authentique. Il ne s’agit pas dans sa tête d’avoir un idéal abstrait et dans ses émotions ou dans son mental que l’on croit déchaîné, ruminer les mêmes pensées, les mêmes histoires de soi-disant injustice, de soi-disant ressentiment ou de soi-disant justification. C’est là qu’est la réponse. Et cela reste la seule réponse.

Nous l’avons dit souvent, ralentissez le rythme. Posez-vous dans l’assurance de votre propre bonheur et de l’ouverture. Le pardon est le don de l’amour. Le pardon n’est pas s’accrocher à quelque soi-disant offense et se sentir supérieur de passer au-dessus. Le pardon est de transcender la possibilité même qu’il puisse y avoir offense. Car son attention est tout offerte à l’infini de l’amour avec dévotion, avec persistance, avec détermination.

C’est ainsi que vous affirmez votre puissance. Incarner sa propre puissance et avoir cette passion offerte à l’amour, cette exigence et cette détermination d’être pleinement ouvert à l’essence de la beauté de chaque être, ne s’accrochant pas à quelque apparence d’imperfection qui n’est perçue que parce qu’elle reflète sa propre imperfection. Car vous le savez, n’est-ce pas, l’on ne voit dans l’autre que ce que l’on est. L’on ne voit dans l’autre que ce que l’on est.

N’oubliez pas, lorsqu’un nombre suffisant incarne, le collectif bascule. Là est l’invitation à retrouver pleinement la puissance.

A l’humanité, nous offrons l’infinie tendresse.

Source : http://anandamath.org

Partagé par : Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 08:44
Message du Comte de Saint Germain -  Ne vivez pas sur la base du connu

Saint-Germain, transmis par Agnès Bos-Masseron

 

18 octobre 2015

Voyez les deux plans. Nous aimons vous accompagner pendant que vous intensifiez cette attention tout offerte à l’Être de perfection qui est le tout, cet Être de perfection qui est la nature de chaque parcelle de création. Hors de la courbe du devenir, nous aimons vous accompagner pendant que vous maintenez cette dévotion tout offerte à l’éternelle source, à l’Être éternel, hors de la courbe du devenir et dans l’évidence de cet éternel autodépassement où l’Être s’ouvre toujours à un niveau de splendeur accrue de son propre infini.

Nous aimons vous accompagner pour que vous rameniez chaque moment de votre quotidien dans la ligne de cet autodépassement. Il est beau d’être ainsi tout offert, d’être ainsi tout ouvert. Nous aimons vous accompagner pendant que vous retrouvez l’art de l’incarnation, l’art de la vie harmonieuse.

Et l’harmonie, souvenez-vous, n’est pas d’être exempt de dysharmonie. L’harmonie est la force créatrice. L’harmonie est l’union à cet autodépassement, l’écoute et le service de cet autodépassement.

Cet autodépassement s’inscrit dans le contexte du rythme cosmique. Si vous voulez vivre une vie tout offerte, une vie tout ouverte, simplifiez votre quotidien. Vivre au rythme de la nature, se lever tôt, très tôt même.

Au moment du réveil et avant même de vous lever, vous emplissez votre corps de lumière. Celle que vous nommez Marie vous a fait le don de la méditation de l’éveil. Suite à cette méditation, remerciez. Commencez la journée par une expression de gratitude. L’expression ne part pas de la tête, elle est l’expression du cœur. Vous l’inscrivez dans les cellules, et vous laissez les cellules l’exprimer.

Lorsque vous vous levez, vous offrez à vos corps l’eau claire, l’eau emplie de votre intention de vivre l’incarnation de la Flamme. Dès que vous vous levez, vivez en conscience, déplacez-vous en conscience. Laissez la joie déplacer vos corps. Chaque moment, la douche du matin, les soins donnés au corps, sont vécus en conscience délibérément depuis la joie. Dans l’eau avec laquelle vous lavez vos corps, recevez la lumière.

Nourrissez vos corps simplement d’aliments vivants. Et lorsque vous mangez, soyez gratitude.

Vous pouvez alterner un moment de méditation silencieuse. La méditation silencieuse est la pleine présence et la pleine adoration.

Vous alternerez ce moment avec un moment d’entraînement dynamique pour vos corps. N’oubliez pas, vous ne connaissez pas l’intense. Ramenez l’intense dans la constitution de vos corps et dans la circulation d’énergie de vos corps.

Chaque journée, laissez-vous nourrir par la nature. Exposez-vous aux éléments. Remerciez la terre. Entrez en relation avec la terre. La vie simple implique, autant que vous le pouvez, que vous contribuiez pleinement à recevoir de la terre les aliments qui vous nourrirons.

Nous vous donnons là l’idéal. Vos journées seront alternance d’activités simples et dynamiques pour tonifier vos corps, de moments de silence et de moments de don, quelle que soit la façon dont vous exprimez ce don.

Le don peut être fait par quelque activité tournée vers l’extérieur, offerte à l’humanité, à la société. Le don peut être depuis l’intérieur, cultiver la dévotion, cultiver l’adoration, être rayonnement concret de lumière que vous offrez à la terre, à l’humanité, à la fraternité, rayonnement concret de la plénitude d’être lumière.

Les repas sont pris à heure régulière, en harmonie avec le rythme du jour. Les repas sont simples, composés principalement d’aliments vivants, et peut-être d’aliments que vous aurez vous-mêmes cultivés.

Vous laisserez aussi une partie de la journée pour l’étude, quel que soit le domaine d’étude. Autant il est important de cultiver vos corps pour les ramener à un autre niveau de vitalité, à un autre niveau d’intensité, de vibration, autant il est important de consacrer une partie de votre journée à l’étude.

L’étude est de différents niveaux, l’étude du silence, l’étude de la conscience, l’étude de l’univers, l’étude des arts. Chacun de ces différents niveaux éveille ou réveille certaines capacités, certaines chambres de votre cerveau, pour que vous retrouviez la plénitude d’être un être pleinement éveillé. L’idéal serait de ne négliger aucun de ces niveaux, quelle que soit la forme que vous choisissez, quel que soit l’art, quelle que soit la forme d’étude de l’univers, quelle que soit la forme d’étude de la conscience.

L’étude de la conscience vous permettra de vous imprégner de cette réalité de ce que vous nommez la vie ascensionnée. Nous avons donné beaucoup d’inspiration. S’imprégner de cette inspiration devrait faire partie de votre quotidien.

Ainsi, selon l’inspiration de chacun, selon la tendance de chacun, certains donneront une plus grande partie de leur temps au service de rayonnement envers l’humanité, d’autres plus à l’étude. L’idéal est que chaque journée soit une alternance de moments de méditation dans le silence, d’entraînements très intenses du corps, de service à l’humanité, d’étude de chacun des trois niveaux.

Vous vous coucherez tôt. Il n’appartient pas à l’harmonie de laisser son corps veiller tard dans la nuit. Le repos tôt permet le réveil tôt. Un autre dynamisme, une autre forme d’harmonie avec le rythme de la nature.

Quel que soit le moment, éternellement vous nourrirez vos corps de lumière, d’air, d’eau pure, de gratitude et de pensées d’harmonie. Vous vous tiendrez avec grande rigueur pour écarter de votre système de pensée ou de vos paroles toute pensée négative, tout bavardage même. Orientez toutes vos pensées sur la beauté, la gratitude, la connaissance, l’inspiration, l’élévation, la simplicité, la beauté, la bonté. Et aimez le silence.

Vous le voyez, il ne devrait y avoir aucune place pour même pas une seule pensée sur quelque aspect de négativité ou de dysharmonie. Vous laissez les aspects de dysharmonie hors de votre champ de pensée, de parole, d’expérience et d’action. Cultivez la bonté, cultivez la joie simple.

Ainsi chacun évalue le temps qu’il ou elle aime consacrer au silence, consacrer au dynamisme, consacrer au don, consacrer à l’étude. Il n’est pas nécessaire de méditer longtemps. Il est juste et beau de trouver un équilibre permettant chaque jour de dévouer une partie du temps à la totalité de ces aspects. Ainsi est la vie en harmonie. Ainsi est la vie que vous nommez ascensionnée. Ainsi, vos cerveaux sont nourris, retrouvent le plein épanouissement et retrouvent leur plein potentiel.

Gardez dans chaque journée l’aspect d’autodépassement. Veuillez à ce que chaque journée, vous appreniez, que vous vous entraîniez. Ne vivez pas sur la base du connu.

Avant de vous endormir, révisez votre journée, avec amour, sans jugement, avec clarté. Voyez si la journée s’est déroulée dans l’enthousiasme, dans la simple joie, dans l’autodépassement. Voyez ce que vous avez appris, ce que vous avez acquis, et remerciez. Choisissez de n’avoir aucun moment inactif, moment indolent. Vous pouvez laisser vos téléviseurs hors service en permanence. Vous pouvez considérer que le seul film qui vous intéresse est celui que vous créez dans votre quotidien. Être ainsi offert, ouvert.

Nous vous remercions. Nous vous saluons.

Source : http://anandamath.free.fr/

Partagé par : Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
Partager cet article
Repost0
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 01:18
Message du Comte de Saint Germain - Pourquoi la vie ?

Maître Saint-Germain – Reçu par Chrystal

La vie est une expression de Dieu. Sans elle, nul n’a le pouvoir de s’incarner et de prendre encore des expériences qui le feront grandir. Dans la vie, il y a de nombreux changements et chaque changement vous apporte une nécessité de vivre pleinement, à la rencontre de votre véritable être divin, le Je Suis.

Accorder du temps à la vie est un fait, que tous avez besoin. Sans la vie, nul n’aurait d’existence. La matérialisation de tout être vivant, a obligatoirement sa raison d’être sur terre, comme dans l’Univers. La vie est présente partout, même si vous ne la voyez pas, elle existe. Faire confiance à la vie est une chose. S’abandonner dans la vie en est une autre. Chercher une vie meilleure veut dire grandir, être présent dans l’évolution, et les changements de la vie.

Combien d’entre vous passez sans encombre à travers cette vie ? Pas énormément, et nous les Maîtres, sommes présents dans votre environnement, en énergie et en pensée, afin de guider ceux qui en ont le désir. Cela dit, chacun doit prendre la vie à bras le corps, si je puis m’exprimer ainsi, car celui qui se laisse porter sans agir, celui-là, n’aura pas vraiment de satisfaction, pour avoir traversé sa vie. Accomplir ce que vous vous êtes donné comme objectif, représente bien souvent une vie de réussite et nous avons à prévoir des changements, qui eux feront que votre vie, se déroulera le mieux possible. Chaque événement dans la vie, apporte cette connaissance, tant demandée des étudiants de la lumière, faute de quoi, ils auraient l’obligation de revenir sur la terre, compléter ce que la vie d’avant ne leur a pas donné.

Apprenez à être des dirigeants de votre vie. N’ayez plus peur et changez radicalement les besoins, que vous apporte la vie. Plus vous aurez de changements, plus la vie vous remplira d’expériences importantes, pour votre évolution. Pourquoi cette dictée ? Pour que chacun de vous prenne conscience, que la vie est un passage qui ne se termine jamais. Les formes changent, les êtres changent mais la vie continue.

Comprenez-vous la vie dont vous les réceptacles. Vous avez l’apprentissage de la vie, en même temps que la véritable raison de cette vie, qui se met en place pour grandir, évoluer et prendre le chemin de l’ascension. Croyez-moi, ce chemin sera une réussite pour chacun de vous. Le quand, reste à déterminer.

La vie a tellement à vous apprendre, que chacun de vous a choisit de revenir, compléter son enseignement vers l’ascension. Car le progrès d’une vie satisfaisante, complète le véritable passage d’un plan terrestre au plan divin. Je dis souvent aux étudiants « Vivez pleinement et sans regret aucun. Aucun être humain ne va vous dépasser. Vous êtes identiques en énergie, seulement différents, dans vos corps physiques ». Alors, vous comprenez que changer de corps ne veut rien dire. C’est la vie en elle-même qui continue. Comprenez que l’état d’être d’un corps vivant, n’a de responsabilité, que devant le divin de lui-même. Chaque chose, chaque plante, chaque arbre, chaque animal et chaque humain, n’a que, le devoir de vivre en exprimant sa propre divinité. Si vous vivez près de la nature, vous comprendrez ce fait naturellement, puisque vous êtes le spectateur de la vie. Si vous examinez votre vie et celle de la nature, voyez-vous que la vie s’exprime partout, sous des formes différentes, mais elle est la vie.

Avez-vous aujourd’hui, fait le choix de voir la vie telle qu’elle est, pleine de beauté, pleine de promesse. Vivez la vie pleinement. Exprimez la vie dans sa totalité et vous comprendrez que vos problèmes, n’ont plus d’existence face à la vie, la vraie, qui continue malgré tout.

Vous êtes riches, vous avez la vie dans tout, à votre disposition. Vous êtes pauvres, vous avez la vie dans tout, à votre disposition. La seule chose que les milliardaires ne peuvent pas acheter, c’est la vie. Elle est là pour tout et pour tous gratuitement. La vie, est, en elle-même. Il suffit de la voir, de l’aimer, de la posséder, de la respecter. Et vous verrez que la vie vous comblera, sans nécessairement avoir un compte en banque. La vie, c’est gratuit.

Je vous expose à vivre votre vie dans tout ce qu’il y a de plus beau et de vous réjouir de la vie. Elle ne vous abandonnera jamais, c’est garantit.

Rejoindre la vie des Maîtres, est un travail que je vous demande de faire, afin qu’ensemble nous ayons la vie éternelle.

Cette continuité que le monde a de la difficulté à croire.

Je vous adombre de toutes les bontés de la vie.

J’ai dit le Maître Saint-Germain.

Reçu par Chrystal
Francine Bertrand
http://www.apprendrelesecretdelavie.com

Pour un meilleur partage, indiquer la source de votre lecture, en respectant le texte, y compris cette ligne.http://etredelumiere.ordi-netfr.com/

Partagé par : http://messages.terrenouvelle.ca

Partager cet article
Repost0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 05:34
Message du Comte de Saint Germain - « Comment se connecter davantage à sa profondeur ? »

Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron le 7-3-15

Belle était la question « Comment se connecter davantage à sa profondeur ? » Il serait plus avantageux en fait d’exprimer la question sous une forme différente car chaque être est toujours infiniment connecté à sa profondeur.Alors quels sont ces voiles qui semblent masquer cette connexion ? Quels sont ces voiles qui semblent séparer le un, compartimenter, fragmenter, et qui font que l’être se croit enfermé dans la cage mentale, la cage émotionnelle ou la cage égotique, ou quelquefois même la cage physique, se croyant ainsi séparé, coupé de sa propre source ?

La réunification s’opère en grande partie par l’attention. Même dans leur sincérité, les êtres humains souvent déplacent l’attention, la plaçant sur ce qu’ils ne veulent pas ou ce qu’ils croient devoir combattre au lieu de la placer avec amour, enthousiasme, passion même, sur ce qu’est leur intention profonde, être la pleine expression de leur profondeur.

Déplacer l’attention. Ramener l’attention tout offerte sur sa propre richesse. Ramener l’attention tout offerte sur l’écoute du grand, du beau, incarné de façon unique à travers sa propre unicité. Déplacer l’attention. La replacer sur l’infini de l’amour et l’infini de la joie.

Ne plus vivre comme des combattants de l’ignorance mais comme des dévots de la lumière. L’attitude et l’intention restent la base. Ramener l’intention la plus vaste, la plus holistique. La nourrir de la plénitude de l’attention et la servir avec détermination, intransigeance même.

Car vous le savez, l’être humain est laxiste. L’on voudrait bien, mais quand même… On se laisse croire dans tout ces soi-disant difficiles, dans tous ces soi-disant empêchements, dans tous ces soi-disant états de fait qui ne sont qu’illusoires.

La base est la plénitude de la joie et la plénitude de l’amour. De cette plénitude, naît l’enthousiasme, la détermination. La détermination amène la vigilance, la vigilance non de se battre mais de nourrir le beau et le bon avec toute son attention. Alors il ne reste plus d’attention pour la fragmentation, et se dissout le voile.

Site : http://anandamath.free.fr

Partagé par : http://messages.terrenouvelle.ca


 

© 2006-2015 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca : Publié pour vous par Amour... Pour l'Amour...

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Partager cet article
Repost0
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 07:57
Message du Comte de Saint Germain - La vérité

La vérité est certainement loin de faire l’unanimité des êtres humains, et ce pour la simple raison qu’elle est différente chez presque chacun de vous tous. Pourquoi est-il difficile de penser que la vérité est si différente suivant les êtres et les choses? Vous avez une idée très encrée de la vérité et vous êtes persuadé d’avoir raison, si c’était le cas alors pourquoi une autre personne pourrait elle voir la vérité différente à la votre?

Pour la simple raison que ses croyances et son vécu, son éducation sont différentes des vôtres. Là est la vérité. Chacun de vous a une vérité et chacun de vous a raison, car la vérité est le résultat de votre vie jusqu’à aujourd’hui. C’est votre vie qui a forgé la vérité pour vous et vous seul. Vous pouvez parler de votre vérité, vous pouvez expliquer votre vérité, cela n’empêchera pas les autres de la voir différente. Cela simplement parce qu’ils ne sont pas vous, tout simplement.

Il y a un dicton qui est : la vérité n’est pas toujours bonne à dire. Pour la simple raison que vous êtes peut-être la seule personne à voir cette vérité, avez-vous tort? Avez-vous raison? Vous êtes la seule personne à pouvoir y répondre, car vous êtes la seule à avoir vos références, sont-elles bonnes ou mauvaises? Elles sont les vôtres, c’est tout. La meilleure chose que l’être humain doit faire c’est élargir sa conscience et accepter de voir la vérité sous d’autre forme que celle qu’il connait, a ce moment-là seulement il aura un aperçu de la vérité tel qu’elle est, c’est-à-dire sans croyance et sans barrière. La vérité est toujours par rapport à son temps, aux êtres qui en parlent, suivant d’où ils viennent et qui ils sont.

La vérité n’est pas la même pour les hommes ou pour les femmes, pour les riches ou pour les pauvres, pour les enfants ou les adultes, pour un peuple par rapport a un autre, un être instruit et un autre illettré. Alors me direz-vous qu’est-ce que la vérité? La vérité est un état de pensée pour nous même, et pas seulement pour nous, mais pour la création tout entière, car elle ne ressemble à aucune autre. Nous pourrions dire que la vérité est une conception de l’être avers l’âme qui l’habite, car elle seule connait la vérité originelle celle qui ne s’apprend pas puisqu’elle est tout simplement.

Maintenant, voyons la vérité sur les détails de la vie telle que vous la voyiez habituellement.

Le mensonge et la vérité, vous allez tous me dire que vous préférez la vérité, que le mensonge n’est pas bien. Mais peut-on toujours dire la vérité? Non. Vous dites à vos enfants que le père Noël va leur apporter des cadeaux? Alors vous mentez a vos enfants comme vos parents vous ont menti, vous allez me dire que c’est une tradition, mais qu’est-ce que la vérité si les traditions prônent le mensonge.

Loin de moi l’idée de discréditer le père Noël c’est une belle fête pour les enfants et les grands, mais simplement que certain mensonge sont acceptables pour la majorité d’entre vous suivant la situation. Pour ceux qui disent qu’ils ne mentent jamais, comprenez seulement que cela est suivant les circonstances, car ces mêmes personnes ont dit à leurs enfants que le père Noël leur apporterait des cadeaux. Alors mensonge ou vérité?

Ce message est dans le but de vous faire comprendre que la vérité est seulement ce que vous en faite, suivant vos croyances et vos traditions, rien de plus et rien de moins. La vérité est souvent la raison d’une guerre ou d’une dispute familiale ou amicale. Maintenant vous comprenez que la vérité pour vous n’est pas toujours la même pour les autres, même s’il s’agit de votre famille. Les croyances peuvent être différentes et même les traditions. Vous pouvez opter pour une tradition que vous pensez vraie alors que des membres de votre famille la trouvent fausse.

Qui est dans la vérité ou le mensonge, tous et personnes, chacun réagie suivant ses croyances. Alors, ne jugez plus ce que vous appelez mentir comme une insulte, car vous allez vous attirer des personnes qui n’ont pas les mêmes valeurs que les vôtres. Ce qui vous est recommandé, c’est de vous tenir avec les personnes qui ont la même vérité que vous, ce qui vous permettra de rester positives plus facilement, tout en sachant que vous ne pouvez changer que vous-même et même dans la vérité c’est la votre qu’il faut revoir si celle de votre entourage est différente, à moins que vous aimiez la guerre. Voilà pourquoi la vérité n’est pas toujours bonne à dire.

Si votre vérité apporte la discorde dans votre environnement, taisez là tout simplement. Maintenant vous pouvez comprendre pourquoi la vérité a été cachée dans ce que vous appelez philosophie ou légendes. Vous vous approchez de la vérité le jour ou vous lâchez votre vérité. Pouvez-vous être jugé pour cela? Non.

Alors, acceptez que votre vérité soit seulement pour vous et vous serez libéré du fardeau du monde.

Le maitre de la classe

Saint-Germain

Partagé par : http://messages.terrenouvelle.ca


 

© 2006-2015 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca : Publié pour vous par Amour... Pour l'Amour...

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Partager cet article
Repost0
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 10:14
Message du Comte de Saint Germain - La Critique et la Fabulation

Par le Maître Saint Germain

Ce principe dans votre monde en devenir est croyez moi très actif. Cela représente bien des malhonnêtetés, car la critique et la fabulation sont un danger. Celui qui se préoccupe des autres en permanence perd bien du temps en commentaires inutiles et mesquins. A bon escient vous devez vivre en bon étudiant, sans créer des bruits de couloir, comme vous dites, qui se répercutent sur une masse de population exigüe dans sa pensée et bien entendu, ils déclenchent un raz de marée de négativité. Cela je vous le dis est sans grand dommage dans un monde plus saint en force mentale et en foi, mais davantage de nuisance est apporté aux moins éveillés, qui eux réagissent en propagent cette soi-disant nouvelle. Car l’esprit pauvre prend en compte le négatif, dont il se nourrit.

Je rendrais bien des services au monde profane en le rendant sourd, mais ce procédé n’est pas une solution. Ce sont des gens peu éclairés qui engendrent la diffamation et non les êtres éveillés, qui savent, eux, que leurs paroles viennent frapper le mur des annales akachiques et s’y inscrivent indélébilement.

Croyez moi si aucune critique, aucune rancune, aucune voix négative ne se faisait entendre, nous aurions en ce temps troublé, achevé le nettoyage planétaire.

Et concrètement, les changements climatiques qui se proposent d’être présents dans une décennie, feraient surface en nettoyant bien des domaines de l’impureté, qui sont agglomérés dans votre monde de la matière.

Ce que vous voyez n’est rien, comparé à ce qui est entassé et gravé dans chaque chapitre du grand livre de l’univers; et cela, croyez-moi, devra être épuré et parfaitement clair. Que de désastres et de graves épidémies sont à prévoir, qui tous ensembles réunis donneront la chose la moins comprise actuellement, qui est la pureté de la foi et l’exactitude de la parole et de la pensée.

La pensée crée, ne l’oubliez pas; mais la parole est l’énergie qui lui donne la force et la forme souhaitée. Alors l’habitude est actuellement d’éliminer de votre vocabulaire les raisons de cette pollution.

Nous faisons de nombreux efforts et bien des suppliques ont été adressées à vous, les êtres humains divins. Mais que faites-vous pour colporter tant de noirceur ? Les êtres actuellement présents en grand nombre sur la planète terre ont à faire l’expérience de désastres, car de nombreux passages dans d’autres vies ne sont pas parvenus à éteindre cette fureur de juger, ces lamentables habitudes de critique et de médisance.

Chaque être, en passe lui-même de grandir, a le devoir d’éliminer de son vocabulaire et de sa bouche les commentaires nuisants dans la communauté autour de lui-même.

Donc apprenez ce décret : cette habitude de critique et de médisance chez moi doit cesser maintenant et à jamais.

Remplacez un par un les mots négatifs et projetez des mots formant un égrégore de bien et de bon pour tout ce que vous voyez; et bien entendu tout ce que vous pensez sera alors épuré au plus haut niveau.

Ce qui est vraiment indispensable, car la lumière n’a pas de place dans la noirceur et la noirceur n’a aucune place dans la lumière. Certainement qu’un entraînement sincère va accélérer votre pouvoir mental, donc entraînez-vous pour la bonne cause et faites en sorte que chaque jour vous gagnez la bataille sur, bien entendu, un ressentiment ou une pensée. Avec le discernement et la foi, dans bien des cas, le courage vous sera donné et vous vaincrez la dépendance à la négativité.

Chacun a un univers à créer. Bien que peu le croient, un jour, je vous démontrerai cette force, dans spécialement : un grand cataclysme ou bien une éventuelle pollution qui se dirigerait vers un endroit protégé. Nous sommes là à vos côtés, pour un message discret mais, avec votre pouvoir d’utiliser la parole négative, notre intervention, qui devrait être étudiée avec soin et discrétion, devient un réservoir de catastrophes dites naturelles.

Donc ayez conscience que l’être que vous êtes a le pouvoir et le devoir de refaire l’âge d’or sur la planète. Car nul encadrement n’a de pouvoir si l’être qui le compose fait le contraire de son bien-être .N’oubliez pas votre libre choix : eh bien, c’est à lui, et à lui seul, que vous devez d’être à ce moment précis, en train de vous débattre dans un environnement très délicat à gérer. Je vois que vous comprenez l’importance de changer. Il est inutile de faire des protestations dans la rue, ou bien à la télévision, puisque l’accent est toujours mis par vos médias sur le négatif et non sur la possibilité de changer chaque être humain qui compose ce beau monde.

Davantage d’êtres peuvent avoir conscience de ce drame, mais ne peuvent pas vraiment agir, puisque le mot pollution est plus souvent employé que le mot pureté et là est le problème.

Arrêtez de parler et de critiquer la pollution, déclarez bien plus haut et plus fort que l’eau est pure, que l’air et pur, que vos marécages sont purs et tous seraient régénérés en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

La réaction des liquides comme l’eau a une spécialité particulière, elle réagit à son environnement audible et la planète est à 80% faite d’eau; alors qu’attendez-vous pour lui envoyer de la belle musique, des belles pensées et bien entendu de belles paroles, ce qui aura le pouvoir de cristalliser la pollution et de faire renaître l’élément indispensable à la vie, qui est l’amour. L’amour se voit, l’amour s’écoute, l’amour se donne et l’amour se reçoit.

Je compte sur vous tous étudiants de la lumière, afin que ensemble se rejoignent les efforts conjugués de nous tous, dans l’élément principal qui est la lumière de Dieu en chacun de nous.

Je vous adombre de clarté et d’amour en chacun de vos foyers.

J’ai dit le Maître Saint Germain

Reçu par Chrystal Francine Bertrand. http://www.apprendreafairedesmiracles.com/

Partagé par : http://messages.terrenouvelle.ca


 

© 2006-2015 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca : Publié pour vous par Amour... Pour l'Amour...

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Partager cet article
Repost0
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 09:16

Les sept éléments d’une vie équilibrée : un processus d’incarnation

Message du Comte de Saint Germain : « La voie du je suis véritable »

La Voie vers la Maîtrise : Voie du « Je Suis Véritable » La Voie du « Je Suis Véritable » est l’enseignement fondamental du Maître Saint-Germain. Il la nomme en sanskrit « Gyan shakti praym sadhana », soit littéralement la voie de l’énergie, de la conscience et de l’amour. Il nous enseigne que, dans l’Univers, tout est Énergie et que l’énergie est en mouvement continu. Ce mouvement continu permet à l’Univers de se renouveler, de se recréer, de s’exprimer, de s’offrir. Le mouvement créateur perpétuel inconditionnel est Amour. L’orientation de l’énergie en mouvement est la réunification de chacune de ses expressions, elle correspond à la Conscience. Ainsi l’Univers pourrait se définir en termes d’Énergie, Conscience et Amour. L’Univers, la Source, s’est manifestée en une infinité d’expressions, grâce à ce mouvement créateur continu. L’Être humain est une des expressions de l’Univers. Il est donc énergie universelle, consciente et amour, manifestée dans une individualité. Le « Je Suis Véritable » est l’expression de l’Être dans toute sa magnificence. Il représente à la fois l’universalité et l’individualité de l’être. Il est à la fois le Maître universel et le Maître intérieur qui guident l’être jusqu’à sa réalisation. Le « Je Suis Véritable » se manifeste dans l’être par des inspirations divines lumineuses et par une pulsion créatrice. Ainsi guidé, l’être peut s’exprimer selon sa nature et son essence, se libérer de ses limitations, connaître la Paix profonde et la Joie pure. L’être peut ressentir la présence du « Je Suis Véritable » dans ses entrailles, son Hara. C’est une énergie puissante qui lui a permis de naître, de croître et de continuer à rechercher à vivre dans l’amour et la reconnaissance de sa nature malgré les vicissitudes du parcours. Il est volonté de vivre, de transcender les douleurs, d’accéder à la Joie Pure. Qu’un être en soit conscient ou non, le « Je Suis Véritable » se manifeste en lui, il est sa lumière intérieure et son phare dans l’au-delà. La Voie de la Maîtrise est la conscience du « Je Suis Véritable » qui guide l’être incarné dans tous ses choix, tant au niveau de ses états que de ses actions. Chacun sentira progressivement cette guidance par ses voies intérieures (inspirations de la source ou de l’âme) et par des pulsions énergétiques qui l’entraînent à exprimer la vie en lui selon son essence. L’essence d’un être est définie par les états et les moyens qui lui sont naturels et avec lesquels il est venu représenter l’Univers, soit son mandat d’incarnation. Le Maître Saint-Germain nous invite à comprendre cette voie comme un outil d’éveil de l’Être, un outil concret pour faire des choix concrets. Cet outil guide l’Être dans le respect profond de lui-même, dans les décisions du quotidien pour le mener dans un état d’éveil continu.

« Cette voie est une voie d’intimité avec vous-même. Trop souvent, les Êtres ont cru que les voies d’évolution spirituelle étaient des voies à l’extérieur d’eux-mêmes, des voies qui leur étaient proposées de l’extérieur et auxquelles il fallait répondre afin de réussir à transcender l’incarnation. Or, cette voie essentielle, consciente et amoureuse de l’Être n’est pas une voie spirituelle extérieure à vous. Ce que nous voulons vous proposer de créer est votre propre voie. Comment pourrait-il en être autrement? Votre propre voie. Vous en êtes le créateur. Vous en êtes l’acteur. Vous pourriez être celui qui dévie de la voie, peut-être, comme celui qui l’utilise pour se propulser avec plus de puissance vers la réalisation. » La Voie du « Je Suis Véritable » est représentée par un schéma individuel de prise de décision que le Maître Saint-Germain guide chacun à construire pour évoluer de façon équilibrée et harmonieuse. Ce schéma de choix concrets est un schéma matriciel, bien sûr. Il ne peut pas en être autrement. L’Univers est matriciel, le plan terrestre est matriciel. L’Être humain est une matrice. Alors, le schéma de ses choix est matriciel. L’ultime orientation de cette voie et de ce schéma est l’idéal. À partir de sa source universelle, propulsé par sa pulsion essentielle accompagnée de ses dons, ses talents, ses qualités naturelles, l’Être va se diriger vers ses idéaux en empruntant des sentiers qui font sens dans sa réalité quotidienne ainsi que dans les réalités plus vastes et multidimensionnelles. L’être aura à conscientiser quelles sont ses nourritures appropriées, nourriture physique, psychique, énergétique, spirituelle et relationnelle, pour le soutien de son évolution. Il aura aussi à déterminer les deux types d’éléments qui favorisent une atmosphère évolutive : soit d’abord les valeurs qui orientent des attitudes et des comportements cohérents et propulseurs, puis les éléments énergétiques comme les rayons de lumière, les sonorités et les parfums qui accompagnent et stimulent le processus. Ainsi, bien que Le Maître Saint-Germain ait défini la voie du « Je Suis Véritable » et le schéma qui la représente, et qu’il guide les êtres à la comprendre et l’intégrer, chacun aura à être disponible à la pure guidance de son « Je Suis ». Au cœur de cette voie, le Maître Saint-Germain nous enseigne les 7 éléments d’une vie équilibrée :

Les sept éléments d’une vie équilibrée : Un processus d’incarnation

Ces éléments sont une voie qui propose à l’Être une orientation harmonieuse dans sa vie pour rencontrer ainsi de façon équilibrée la route à travers laquelle il exprimera sa nature, son essence et l’Univers. L’équilibre n’est pas associé qu’à l’Âme ou qu’à l’esprit, il doit respecter tous les aspects de la vie incarnée. Ces éléments d’une vie équilibrée sont intimement interreliés et permettent d’être conscient en nous unissant à tout ce qui existe. Ils apportent un équilibre dans notre vie et nous propulsent dans des états d’expansion et d’union. Ils sont au centre de notre œuvre de vie.

Premier élément : Le respect du corps physique Trop souvent les Êtres dans une démarche spirituelle vont nier le corps physique. Si l’esprit, associé à l’Âme, a choisi l’incarnation dans le corps physique, c’est qu’il a à respecter ce corps et non pas à l’emprisonner ou à l’oublier. Cinq éléments sont en rapport avec le corps physique. Tout d’abord la structure qui doit être respectée et continuellement renforcée par l’alimentation et aussi par des mouvements adéquats. La souplesse des articulations également par le mouvement, est un aspect important qui empêche le corps de se scléroser. Le tonus musculaire permet de supporter la structure et de l’entraîner de façon plus harmonieuse dans le mouvement. La légèreté dans tout le corps physique facilite la libre circulation énergétique dans le système nerveux diminuant ainsi les tensions. Le cinquième élément de la physicalité est celui du mouvement énergétique équilibré, du prâna dans le corps physique et les corps subtils. Ces mouvements du corps physiologique associés à une compréhension du mouvement subtil, favorisent une vivification, une stimulation des centres énergétiques (chakras) pour l’équilibre des différents systèmes. La conscience de la posture qui respecte l’alignement vertical de la colonne vertébrale permet une meilleure intégration et une circulation plus fluide dans tout le corps.

Deuxième élément : Le système d’élimination et de création Système d’élimination : Dans notre mode de vie occidental, plus de la moitié des Êtres sont sur-contractés au niveau des organes d’élimination plus particulièrement au niveau des intestins. Ils vont donc souvent utiliser des moyens extérieurs pour permettre la décontraction et l’élimination. Dans les intestins siègent les mémoires. Les rétentions, les contractions signifient que l’Être retient des mémoires, qu’il est dans une tension continue par rapport à des expériences passées. S’il y a constipation, c’est que l’être est dans une tension par rapport à des peurs, peur d’exprimer librement ce qu’il est et qui il est. De façon naturelle, l’Être a à permettre la libre évacuation de son système. Le mouvement d’élimination est un mouvement qui indique jusqu’à quel point l’Être est sous tension par rapport à ses expériences passées. L’élimination physique est directement associée à l’élimination émotionnelle et mentale, la capacité de l’Être de laisser aller, de laisser couler, de se départir de ses interprétations.

Système reproducteur : L’essence même de l’incarnation se situe au niveau du Hara, du bas-ventre. L’élan d’expression de l’Être se situe au niveau des glandes de reproduction. La pulsion naturelle, essentielle et fondamentale de l’Être est cette pulsion de vie, cet élan de vie. L’élan sexuel, l’élan de création est la manifestation la plus pure de l’élan universel, d’où l’importance d’orienter cette pulsion pour permettre à l’Être de se diriger dans une expression très vive de lui-même. La pulsion de vie permet à l’Être de créer, de s’impliquer dans sa vie comme un Être universel. La rencontre quotidienne avec les pulsions, les élans profonds en provenance du Hara, permet de renouer avec les goûts les plus fondamentaux. C’est à partir de cette pulsion qu’il est possible de retrouver le sens de sa vie.

Troisième élément : L’alimentation Les aliments offerts au corps sont directement associés à la qualité de son fonctionnement. Le corps est intelligent et a la capacité de nous orienter vers les aliments qui lui sont nécessaires. Toutefois, l’environnement familial et social a inscrit des programmations qui limitent le champ de connaissances de ce qui est nécessaire au corps. Il s’agit de redonner au corps le poste de commandement car c’est le corps qui peut choisir les aliments. Le goût que votre corps vous énonce oriente le choix de l’aliment qui lui est nécessaire. Mais auparavant il importe de reprogrammer le corps en lui offrant un éventail, une variété d’aliments dans lesquels il pourra retrouver les éléments qui lui sont justes, et cela, dans un rythme établi. Le processus d’alimentation est un processus fort simple qui consiste à choisir les aliments à partir de l’intelligence du corps en favorisant l’équilibre de la quantité et de la qualité de la nourriture. L’être peut aussi être attentif à sa nourriture émotionnelle et mentale.

Quatrième élément : La respiration Plusieurs Êtres ne respirent pas suffisamment. Ils ne respirent pas profondément et leur respiration stimule continuellement les émotions. Une respiration posée amène l’Être dans un état de lucidité. La respiration nous enseigne le rythme juste de tous nos corps. La respiration équilibrée permet au corps une expansion dans laquelle il retrouve son intelligence. La conscience de la respiration nous amène à une conscience de notre corps physique, des émotions et des idées qui circulent en nous. En plaçant notre attention sur la respiration, nous sommes plus présents à tout ce qui existe dans notre vie, plus conscients de tout ce qui nous arrive.

Cinquième élément : L’expression de l’Être Le son est l’élément privilégié pour l’être humain pour à la fois se faire comprendre et à la fois exprimer une dimension plus grande que lui-même. Toute expression démarre au niveau du son. Il est fondamental que l’Être puisse exprimer la pulsion, l’élan de vie qu’il ressent au plus profond de lui par la voix, par différentes formes d’expression créatrice. Il faille exprimer, transmettre les pensées, les élans par la parole, par le geste, par l’action. Toute réserve, toute contenance est une réduction du rythme et entraîne des déséquilibres sur le plan mental, émotionnel et physique. L’Être ne peut pas être en équilibre s’il ne s’exprime pas, car sa nature l’amène à l’expression.

Sixième élément : La méditation La méditation permet la création d’un espace libre, illimité dans lequel l’Être peut retrouver son état d’être et voguer, simplement, tel le vol d’un oiseau libre. Il s’agit de retrouver le Tout, un espace intemporel, le contact avec l’infini pour retrouver le sens de la perfection. La pratique quotidienne de la méditation permet de repousser les balises, d’éliminer toutes formes de recherche, d’attente ou d’oppression pendant quelques instants. C’est dans ce vol que l’Être pourra retrouver la sensation de sa perfection maintenant. Il n’y aura pas de libération de l’Être sans cet espace quotidien de vol libre.

Septième élément : La contemplation La contemplation est ce mouvement qui permet l’union et la fusion. Ultimement, la contemplation est la fusion de l’Être avec l’Univers. À chaque jour, contemplez ce qui se présente à vous. À chaque jour, contemplez un objet, un Être, une situation, quelques secondes. Devenez Un avec l’objet de votre contemplation. Vous aurez donc uni votre Être à 365 objets différents à la fin d’une année, et à la fin d’une vie, vous vous serez uni à tout ce qui existe. Il vous sera simple d’être en union avec le Tout, de fusionner avec le Tout. Vous serez donc Un avec tout… Chaque jour, vous contemplez et vous vous unissez.

Source : Entretien avec les Énergies du Maître Saint-Germain, Les sept éléments d’une vie équilibrée : un processus d’incarnation. Canalisation publique par Pierre Lessard.

source: rayonviolet.com

Partagé par : http://messages.terrenouvelle.ca


 

© 2006-2015 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca : Publié pour vous par Amour... Pour l'Amour...

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Partager cet article
Repost0
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 19:14
Message du Comte de Saint Germain - Vous vous croyez libres mais vous ne l’êtes pas

Vous êtes à tel point conditionnés que, en voyant un être qui, assis sur un banc public, médite, entre en contact avec les arbres qui l’entourent, avec les oiseaux, l’herbe du parc, vous le prenez pour un fainéant, un parasite de la société.

Pour certains, l’être qui ne s’agite pas, qui ne pratique pas des actions d’éclat, qui n’entre en compétition avec personne, ne mérite pas votre respect et encore moins votre admiration.

Ravi d’être de nouveau avec vous, chers enfants. Aujourd’hui, je m’adresse particulièrement à ceux qui se disent des hommes et des femmes d’action.

Je voudrais leur dire que, bien sûr, de l’action il en faut, que nous ne conseillons à personne de rester immobile, figé, dans un monde qui va de plus en plus vite.

Cependant, il ne faut pas confondre action et agitation. De ce point de vue, vous, les occidentaux, avez beaucoup à apprendre de l’Orient. Non point de cette partie de l’Orient sur laquelle vous, vos manières et vos valeurs ont « déteint», celle qui ne pense qu’à vous copier et va jusqu’à entrer en compétition avec vous sur votre propre terrain, ce qui est logique.

Je parle de l’autre partie : du Tibet, de l’Inde, de la Chine et d’autres régions voisines profondes, donnant à cette profondeur le double sens de cachées, non-polluées, ignorées et en même temps attachées encore aux valeurs spirituelles que les siècles et l’attrait de la civilisation matérialiste n’ont pas encore balayées.

Je parle d’un Pays du Matin Calme où il y a encore des êtres humains qui s’expriment avec douceur, qui ne se bousculent pas, qui gardent un regard serein en dépit de tous les ouragans qui les ont secoués.

Vous, vous contemplez depuis la plus tendre enfance un monde qui a la fièvre, qui court tout le temps (pour aller où ?), un monde malade, malade de ses ambitions matérielles démesurées, malade de ses valeurs bafouées, détournées, remplacées par l’adoration de l’argent et du pouvoir. Et cette maladie est très contagieuse. Comment les enfants qui viennent au monde dans une telle ambiance pourraient-ils lui résister ? Il n’y a même pas de vaccin. Alors, tous sont contaminés, à un degré plus ou moins fort.

Les plus lucides rêvent d’y échapper. Mais ceux qui réussissent ne sont pas nombreux. Et presque partout on confond sérénité avec paresse, douceur avec lenteur. Ce n’est pas de votre faute. Vous êtes poussés, toujours poussés par le fouet de vos besoins, réels ou créés de toutes pièces, mais qui ne vous obligent pas moins à aller de l’avant, stressés, éreintés jusqu’à la moelle des os, mais incapables de résister à la pression.

Les vrais responsables, bien sûr, ce sont ceux qui sciemment vous entraînent à consommer davantage, et plus encore, à vous endetter, à perdre toute autonomie au profit de telle banque ou tel trust.

Vous vous croyez libres mais vous ne l’êtes pas. Réfléchissez là-dessus. C’est important. C’est vital de comprendre ces mécanismes. Et, si vous le décidez, il est possible de s’en sortir.

Vous êtes à tel point conditionnés que, en voyant un être qui, assis sur un banc public, médite, entre en contact avec les arbres qui l’entourent, avec les oiseaux, l’herbe du parc, vous le prenez pour un fainéant, un parasite de la société. Pour certains, l’être qui ne s’agite pas, qui ne pratique pas des actions d’éclat, qui n’entre en compétition avec personne, ne mérite pas votre respect et encore moins votre admiration.

Vos entreprises, au moment de choisir un vendeur, un chargé de publicité, de marketing, l’exigent « agressif ». L’agressivité est donc devenue une qualité, une vertu. Comprenez-vous dans quel gouffre de fausses idées, de fausses valeurs les esclavagistes modernes vous ont entraînés ?

Si vous n’avez pas le courage, ou la volonté, de vous en sortir, nous respecterons vos choix, comme toujours. Mais au moins ne confondez plus action et agitation. Respectez ceux qui, assis dans un parc ou à l’intérieur de leurs habitations, travaillent discrètement avec les énergies d’amour, de lumière, de fraternité, de douceur.

Vous souvenez-vous que je vous ai dit, au début de ces messages, que la douceur était aussi une énergie ? Respectez aussi ceux qui, en toute simplicité mais en toute sagesse, se réunissent en petits groupes pour multiplier, par leur action réciproque mais aussi par leur union au Monde Céleste, leur puissance et leur capacité d’action bénéfique sur la Terre et sur l’humanité. Vous seriez étonnés de voir à quel point quelques êtres aux intentions pures peuvent AGIR sur leur entourage, proche et lointain, pendant qu’ils sont assis ensemble, les yeux fermés, l’esprit concentré sur ces Energies Nouvelles. Nouvelles pour vous, dans votre monde, mais plus anciennes encore que la Terre, car elles sont des énergies divines. Il n’y a rien de plus fort, de plus efficace.

Sachez, chers enfants, que vous qui lisez ces pages et qui êtes donc bien éveillés, vous êtes en train de ramer contre le courant, au milieu d’un fleuve en crue. Mais pas pour longtemps, car le courant s’inverse. Mieux, vous l’inversez. Si cela ne vous demande pas d’efforts, tant mieux pour vous, chers athlètes de l’âme.

Cependant, à un moment ou un autre il y aura des rapides, des êtres en danger de se noyer s’accrocheront à vous et à votre bateau. Car il est inévitable que l’ascension de la Terre cause des remous.

A ces moments-là, il vous faudra rester bien centrés, confiants, reliés à votre Divine Présence Je Suis et à toute la Hiérarchie Céleste, pour ne pas être contaminés par la peur, pour ne pas perdre espoir. Et aussi pour rassurer ces âmes en proie à la panique. Nous ne vous le dirons jamais assez, bien que cela puisse sembler monotone à l’un ou l’autre de vous : nous vous aimons, nous sommes à vos côtés, nous ramons avec vous, mais nous ne pouvons vous remplacer, car c’est à vous de tenir le gouvernail jusqu’au bout, jusqu’à ce que la tourmente se calme.

Courage, l’issue approche. Et au-delà il y a la récompense, il y a la reconnaissance, l’amour, la joie, une paix comme vous n’en avez jamais connue, et en plus la certitude d’avoir accompli une mission sacrée.

Bénis soient tous ceux pour qui l’Amour est une force, une arme, et le vrai moteur de l’univers.

chapître extrait de « Vers un Monde de Non-Souffrance » de Maître Saint-Germain transmis par Marlice d’Allance

Source : http://messages.terrenouvelle.ca


 

© 2006-2015 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca : Publié pour vous par Amour... Pour l'Amour...

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog