Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 19:16
Message du Comte de Saint Germain - La recherche du bonheur

Pourquoi pensez-vous que le bonheur a quelque chose de magique ? Parce que vous le recherchez à l’autre bout de la terre ou parce que vous ne le croyez pas à votre portée et vous en souffrez. Bien plus loin que vous ne l’imaginez il sera, tant que vous ne prendrez pas conscience que ce bonheur recherché, est à votre portée. Vous ne le méritez pas, vous n’avez pas eu les diplômes pour être heureux, vous ne croyez pas qu’il puisse vous apporter ce dont vous rêvez. Pourquoi toutes cette distances entre vous et le bonheur, alors que de nombreux êtres peuvent vous démontrer, qu’ils l’ont acquit.

Dois-je vous donner la permission d’être heureux, ou allez-vous vous enraciner dans ce bonheur, qui doit faire partie de votre vie toute entière, pas seulement en quelques jours et quelques instants mais bien entièrement et pour toujours. Le bonheur est un mot pour bien des être, même une illusion, alors que vous êtes tous, ce bonheur que vous avez à l’intérieur de vous-même. Celui qui a ressentit ce bonheur n’arrive jamais à l’oublier. Il fait partie de lui-même.

Apprenez à vous sentir heureux, à faire l’effort de vous apprendre à faire votre propre bonheur. Celui qui apprend à mettre en pratique cette loi de l’Univers, a la possibilité d’être son représentant, sans quoi, qu’est-ce qui est important à vos yeux, la peine, la difficulté, ou bien le bonheur ? Si le bonheur a de la valeur à vos yeux, et bien faites-lui la place qu’il mérite dans votre vie. Soyez attentifs au ressenti du bonheur et donnez-lui la possibilité de grandir.

Ce mot, ce bien-être se fond dans votre vie, sans que vous en soyez conscients et chez l’être humain, tout ce qui n’est pas conscient, n’existe pas. De bien des façons vous avez la possibilité d’attirer le bonheur dans votre vie, mais la place consacrée à la peine actuellement est bien plus importante, et vous dites quand même chercher le bonheur. Voyons, soyez sérieux. Le bonheur est un enchantement et bien plus agréable que la peine. Demandez à le ressentir, à le voir, à lui faire la place que vous avez rêvé, mais attention, il faut que vous deveniez ce bonheur et que vous effaciez définitivement la peine et la déception, qui n’ont plus de place quand le bonheur s’est installé.

En fait, si vous croyiez, et côtoyez le véritable bonheur, il se faufilera en chaque demande, en chaque geste, et plus encore, dans chaque cellule de votre cœur. Faire de la place au bonheur dans votre vie, ne représente que la place que vous êtes prêt à sacrifier, à la peine. Voyez comme c’est simple. Êtes-vous prêts à ressentir ce bonheur ou alors faites le ménage dans vos émotions. Ressentez ce bien-être apporté par le bonheur. Ce n’est pas une illusion. Il est réel si vous vous y accrochez.

Prenez le temps de savourer le bonheur qui vous appartient et qui ne doit jamais vous quitter. Faites le grandir. Apportez-le chez vous, au bureau, en voyage, partout il est à vous, à la seule condition que vous le vouliez. La simplicité du bonheur, est pleine de surprise, sans être une cours, et sans avoir la richesse, le bonheur est à vos pieds. Quand ferez-vous l’effort qu’il convient pour l’inviter à rentrer dans votre vie ? Pour combien de temps le posséderez-vous ? Pour toujours? Si vous le voulez.

Quoi vous dire de plus pour vous encourager à faire de votre vie une vie de bonheur.

Cherchez à l’intérieur ce que vous croyez à l’extérieur. Faites de la place en vous, dans vos pensées, dans votre cœur et le bonheur sera permanent. L’être divin a toujours du bonheur à revendre, si je peux m’exprimer ainsi, mais vous pensez peut-être que vous n’êtes pas encore assez divins pour être heureux, pas assez riches ou pas encore assez intelligents. Il vous manque quelques diplômes ou bien quelques zéros sur votre compte en banque. Bien des êtres humains pensent tel que cela. Alors le bonheur ne peut faire partie de leur vie. Quel dommage ! Éloigner ou renier ce qui est à vous, pour vous et de plus en permanence à votre disposition seulement, en changeant votre façon de penser.

Voyez-vous comment l’être humain, en général, est ignorant. Il ne veut même pas pour lui-même ce qui est le plus beau. Il cherche toute sa vie, ce rêve de bonheur, donnez-le-lui, et il se sauve. Le bonheur lui fait peur. Bien sûr, il ne connaît que la peine. C’est normal que le bonheur ne soit pas dans sa vie, c’est ce que l’être humain, en général, croit et de là, crée. Et bien, changez votre façon de penser. Changer vos habitudes et faites une grande place au bonheur. Il se conçoit très facilement. Vous pensez que vous êtes heureux, que le bonheur vous appartient et il est là, bien présent dans votre vie de tous les jours.

N’essayez pas de lui mettre un visage, de lui donner une forme ou une adresse. Il est là. Il existe en vous à chaque respiration. Il est là. Vous êtes bonheur et seulement bonheur. Tout ce qui n’est pas bonheur, chassez-le et remplacez-le par le bonheur. Vous apprendrez très vite à être heureux, avec très peu aux yeux des autres. Ce n’est pas important. Le bonheur ne se monnaye pas. Il est gratuit et à la portée de tous. Il suffit de le vouloir.

Voulez-vous ce bonheur que je vous offre, de devenir et de posséder ? Oui, j’en suis sûr.

Je vous adombre de bonheur jusqu’à la fin de votre vie sur terre. Voici votre condamnation.

J’ai dit, le Maître Saint-Germain.

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2017 2 07 /11 /novembre /2017 07:56
Message du Comte de Saint Germain - Engagement à être Soi

“Chères Âmes, accueillez notre Amour.

Entrez quelques instants dans un espace d’intériorisation…

Puis, présentez-vous à votre rendez-vous quotidien, le rendez-vous avec le Je Suis véritable, tout en sensations…

Et lorsque vous le ressentez dans vos entrailles, faites le choix de le faire éclore, qu’il soit celui qui est…

Qu’il soit ce que vous êtes à chaque instant de ce jour…

Faites un choix, un engagement déterminé puissant, dans le feu de votre Être…

Soyez le Je Suis aujourd’hui…

Et lorsque vous ressentez dans tout votre corps que vous êtes celui-là, alors voyez aujourd’hui comment vous œuvrerez pour vous et pour ce monde…

Vous en faites des choix concrets, que vous réévaluerez tout au long de ce jour, afin de maintenir un Être vrai, de puissance et de création.

Sous aucun prétexte, ne perdez la conscience et la sensation du Je Suis.

Lorsque vous êtes Je Suis, vous vivez.

Vous existez, vous créez.

Vos peurs se dissolvent, vos croyances n’existent plus.

Le Je Suis véritable est continuellement en effervescence et en appel de vivre la vie.

Alors, chères Âmes, vivez dans la grâce du Je Suis. Il vous guidera dans les plus grandes joies.

Accueillez notre Amour.”

Les Énergies de Maître Saint-Germain
Transmis en channeling par Pierre Lessard
De Prismayam, Centre spirituel et École initiatique
Sainte-Lucie des Laurentides, Québec, Canada
Le 8 mai 2017

Source : http://www.rayonviolet.com/

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2017 1 30 /10 /octobre /2017 09:17
Message du Comte de Saint Germain - La Compassion

Ne croyez pas, mes enfants, que la Compassion Divine soit sur le même plan que la pitié. La Compassion Divine relève les humains, autant la pitié les rabaisse. La compassion leur met de la joie dans leur cœur meurtri. La compassion est Amour, Charité, Foi et Respect, tandis que la pitié rabaisse l’homme et le dégrade. Ne dites jamais à quelqu’un: «pauvre âme, que je te plains» non, ce serait cruel et injuste. Chaque être a la Présence de Dieu en lui, et Dieu n’est pas à plaindre, Il est à vénérer. Plaindre un être, veut dire le considérer en dessous de vous-mêmes, or on ne doit pas juger, on ne doit pas condamner, on ne doit pas dénigrer Dieu dans son habitacle.

Pensez, mes enfants chéris de la Lumière, que la hauteur de l’être que vous plaignez avec désinvolture ne vous est pas connue, c’est peut-être un être merveilleux venu sur la terre pour accomplir une haute mission, c’est peut-être un Grand Être qui se cache dans cet humain.
Non vous ne savez pas, aussi n’ayez pas une pensée téméraire de dénigrement, n’ayez pas de pitié. Et surtout, ô ! surtout, n’ayez pas pitié de vous-mêmes, car c’est la porte ouverte à la discorde.

Si une âme désincarnée vous susurre à l’oreille: «Tu travaille trop, tu es trompé, tu es exploité» n’écoutez pas, mais pensez que par son karma, chaque être est à sa place dans la vie physique.
Ne croyez pas que la place que vous occupez est indigne de vous et que la société a tort. Non, elle n’a pas tort, elle ne s’occupe pas de vous, personne ne s’occupe de vous, que vous-mêmes.
Chacun s’occupe de soi-même et se crée sa propre vie, si ce n’est pas dans cette incarnation, c’est peut-être dans la précédente ou dans les vies antérieures.
Acceptez votre sort sans accuser personne, mais améliorez-le. Et nous vous avons donné un merveilleux moyen mes enfants, l’emploi de la Flamme Violette Consumante. Nous vous avons donné cette grande miséricorde et nous vous avons dicté des appels pour l’employer.

Levez-vous tous les matins, pleins de bonne volonté et faites au moins un quart d’heure d’appels pour vous libérer de vos limitations et de celles de toute l’humanité. Car vos limitations attirent en vous toutes celles de l’humanité entière. Tout est affaire de vibrations et les vibrations spécifiques de vos ennuis attirent les mêmes vibrations, et toutes ces vibrations déferlent en vous décuplées à l’infini. Faites, faites des appels, mes enfants de la Lumière. Vous avez tout intérêt à consumer la discorde du monde entier, car vous en faites partie.

Que la Flamme Violette soit votre apanage et votre pouvoir. Qu’elle soit une bénédiction pour vous. Qu’elle soit votre victoire.
Venez tous à moi, mes enfants, venez m’aider à sauver la terre par votre voix humaine et la Puissance du Verbe.
Nous prendrons toute cette énergie et nous l’amplifierons. Nous la déverserons sur les humains et sur la terre entière et nous jugulerons ainsi toute la discorde créée par les humains.
Car c’est vous ! ô ! humains, qui avez créé les ténèbres par vos pensées et par vos sentiments discordants et haineux. C’est vous humains, qui avez créé ces formes-pensées hideuses qui hantent l’astral. C’est vous humains, qui avez créé le malheur.
Prenez conscience de cela et comme vous êtes tous solidaires, détruisez ce que vous avez créé. Sans un appel de vous, nous ne pouvons rien faire, car vous avez le libre arbitre. Créez le bien, émettez des ondes lumineuses et tout sera remis dans l’Ordre Divin. L’énergie employée par les forces adverses sera requalifiée par vos appels et servira pour le bien de l’humanité et grâce à vous le Plan Divin sera enfin accompli.

Maintenant que nous avons tellement travaillé sur l’intellect humain, qu’il est apte à comprendre la force atomique, je peux vous révéler la puissance de la Flamme Violette et vous la comprendrez.
Vous comprendrez que tout est vibrations: le feu, la lumière, l’air, l’eau et la matière. La matière, oui, la matière qui parait rigide, opaque et réfractaire. Elle est lumière, elle est vibration. Seulement, ses vibrations sont plus lentes que celle du feu, de l’eau ou de l’air. Mais si l’on fait beaucoup d’appels de Flamme Violette, toutes les vibrations de l’univers deviennent plus courtes, plus rapides et montent dans la Lumière.
Le crime, l’envie, la fausseté et tout ce qu’on appelle des défauts, de la dis-corde et de la haine, ont des vibrations lentes et lourdes. Et pour en sortir, mes enfants, que faut-il faire ? Il faut augmenter le taux de vos propres vibrations, pour sortir de ces défauts et entrer dans la Paix et le Bonheur.
Or, que faut-il faire ? Il faut, tous les matins et tous les soirs, demander à votre Présence de vous inonder de Flamme Violette, qu’elle vous donne Son Pouvoir, Sa Pureté, Sa Puissance, Son Amour, Sa Charité. Et vos vibrations deviendront plus rapides et plus fortes. Vous monterez ainsi dans la Lumière et vous quitterez vos ennuis. Ils ne seront pas abolis, non, mais vous en sortirez tout simplement, comme le lotus s’épanouit au-dessus de l’eau et de la vase.

O ! Mes enfants de la Lumière, faites donc un petit quart d’heure d’appels tous les matins et tous les soirs, soigneusement, calmement, tranquillement, et voyez le chemin que vous aurez parcouru en quelques mois.

Mes enfants, faites toujours une quantité d’appels plus grande que la quantité de problèmes qui tenteraient d’abaisser votre taux vibratoire. Faites surtout attention à contrebalancer, par des services, les vibrations basses que vous pouvez rencontrer dans les êtres que vous côtoyez journellement, soit dans votre travail, soit dans la rue ou dans les magasins.

Je compte sur vous, enfants de la Lumière, et je vous bénis.


Je Suis Ayam.

Saint-Germain

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 00:39
Message du Comte de Saint Germain - Vos capacités sont plus grandes que ce que vous croyez

Maître St-Germain :

En tant que Maîtres Ascensionnés en devenir, en tant qu’Alchimistes de la création que vous êtes, vous avez un potentiel infini, illimité qui demande à immerger de vous, en cet instant où vous lisez ses lignes. Vous qui suivez le chemin que j’ai jadis parcouru en foulant cette terre. Je vous dis :

Vous pouvez tout manifester ce à quoi vous vous amusez à imaginer. Pourquoi? Parce que, vous êtes des êtres puissants et créateur. Vous devez apprendre à rendre docile votre mental, à l’unifier en votre coeur vibral et à maîtriser vos pensées pour les mettre au profit de la lumière. tel est le chemin du maître incarné en la matière.

Vos pensées sont créatrices et plus votre taux vibratoire est haut, plus vite vous manifestez en la matière. Soyez conscient de cela. Beaucoup plus que ce que vous pouvez percevoir encore ….

Pourquoi maîtriser ses pensées ? Car LA PENSÉE créer plus vite que la lumière. Voyez-vous pourquoi vous devez créer une synergie entre vos pensées et votre lumière pour manifester en ce bas monde? Nul place pour la peur, le doute, en ce Nouveau Monde.

Vous avez votre FOI INÉBRANLABLE pour manifester et déplacer des montagnes et nous qui sommes de l’autre coté du voile. Quand je dis nous, je parles ici de toutes les dimensions de la lumière authentique qui sont à votre disposition pour vous aider dans votre mandat de soutenir les changements qui se produisent actuellement sur la terre.

La plupart d’entre vous sont des envoyés qui sont venu ici pour défricher le terrain sur Gaïa de l’obscurité. Mais que veut dire défricher le terrain? Défricher le terrain veut dire en premier lieu, purifier en vous vos lignées transgénérationnelles et programmes reptiliens que vous aviez dans vôtre ADN qui vous ont été légués par vos lignées familiales terrestres.

Ici sur terre, vous avez dû étudier Les fréquences qui y sont présentes, les égrégores qui vous maintenaient en base fréquence afin de pouvoir choisir de façon consciente ce que vous vouliez nourrir en vous et ainsi vous élever sur les sentiers de la lumière authentique. Par la suite, vivre votre transfiguration en vos corps cristallins et vous réapproprier qui vous étiez avant cette Incarnation. Vous ne provenez pas d’ici chers, soyez conscient de cela.

Vous êtes venu ici en mission pour vivre votre ascension, il en va de soi, pour partager ce que vous avez découvert avec vos semblables. Vous êtes des éclaireurs, des éveilleurs de consciences, des protecteurs, des veilleurs, des Gardiens de Gaïa.

Plusieurs d’entre vous ont un potentiel divin à mettre au service de la création, de la protection de la terre. Nous vous voyons vous inquiéter de l’avenir de l’humanité. Au lieu de vous inquiéter, mettez à profit votre potentiel divin dans les énergies avec nous afin de bien diriger les jeux. Nous avons besoin de vous pour créer sur les lignes de temps du plan divin.

Nous avons fait redescendre par Naiya un arrimage de monde parallèle pour participer à la co-création du futur de l’humanité. Nous vous demandons de l’employer avec nous à des fins d’amplification des jeux de la lumière authentique si cela fait vibrer votre coeur.

voir l’article: Se déployer sur d’autres dimensions

Votre participation est importante dans les énergies. Bientôt Naiya fera redescendre beaucoup de données concernant le rôle que vos frères des étoiles ont auprès de vous et la façon dont ils peuvent vous aider à manifester à grande échelle…

Maintenant, accueillez en votre coeur vibral. Je dépose une infusion en votre ADN quantique en cet instant. Recevez mes chers.

Je suis réellement vôtre,

St-Germain

Source : http://naiyaauportedesetoiles.over-blog.com/

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 05:42
Message du Comte de Saint Germain - Ne recréez pas ce qui vous décrez

Bonsoir, je suis Maître Saint-Germain.

J’étais présent aussi durant cette expérience, l’expérience que vous venez de vivre et qui était voulue ce soir. Elle était voulue ce soir pour vous parler d’alignement, parce que vous êtes dans ces énergies actuellement ce mois-ci, dans l’alignement de vos actions, et comme nous venons de le préciser, dans l’alignement de vos mots. Essayez d’avoir la parole juste et en tout cas, comme l’a fait le dernier Maître que tu n’as pas prononcé, mais qui était Sananda lui-même, d’ essayer d’avoir envers l’autre la parole que l’on aimerait qu’on nous porte à nous-même, dans notre expérience et dans notre champ d’existence.

C’est important de considérer l’espace des mots, l’espace des mots, parce que cet espace peut être purifié lui aussi, purifié parce que souvent cet espace, dans l’esprit humain, contient ce que vous appelez encore des sous-entendus, des non-dits, des choses interprétables. Alors ici, vous pouvez vous imaginer que je vends la flamme violette cela me fait rire, mais vraiment, vraiment je vais vous parler de ma flamme bien-sûr. Pour purifier vos mots, pour purifier votre langage, vous pouvez employer ma propre flamme, la flamme elle-même elle est vivante et vibrante, pour introduire la parole juste en vous disant :

je désire que la flamme violette soit présente dans chacune des expressions que je vais évoquer, qu’elle purifie ma parole, qu’elle purifie mes mots.

En agissant ainsi, quelques soient vos mots, si une énergie est trop, j’allais dire, trop lourde, trop dense, elle viendra sans doute se purifier dans la flamme et éviter des impacts trop violents. Mais en même temps, si vous étiez capables de prendre un petit temps de recul et sans doute, j’allais dire, avant d’aller dans un champ de parole où vous savez que vous allez, comment dire, être énervés, être angoissés, être stressés par l’expérience même, prendre ce petit temps de dire : flamme violette consume-moi.

Vous n’allez pas partir en cendres mes amis, la flamme violette va, en vous, prendre toute cette information qui en fait, ne sert pas les plus hauts plans de cette existence. La colère n’a jamais servi aucun plan les plus hauts de l’existence, elle a permis de révéler certes quelques informations et parfois donc elle est utile, mais elle n’est pas utile quand elle est dans le jugement de l’autre. La flamme violette purifie le vide dans l’expérience, le vide entre chaque atome. Cela signifie que lorsque vous émettez une parole qui n’est pas juste et qui n’est pas alignée avec ce que vous êtes et que vous le ressentez , à postériori, sans pouvoir corriger ce qui s’est passé, je vous invite vraiment à consciemment utiliser la flamme de cette manière :

je demande à la flamme violette de purifier mes actions de ce jour, de purifier mes mots. Lorsque vous faites cela, vous n’aurez rien créé, ni dans un sens ni dans l’autre sens.

C’est un petit peu comme si vous demandiez à la flamme de balayer cette journée. Lorsque la flamme purifie, elle ne peut pas forcément sélectionner uniquement l’information positive ou négative. La purification ramène votre existence à un état de paix, un état d’alignement simple à la vérité de qui vous êtes et de ce que vous êtes, voilà ce que nous entendons sans doute par paix, et en ramenant cela dans ce plan-là, rien n’est juste ou injuste, tout est parfait.

Mais en même temps, la flamme violette viendra effacer votre création, votre in-création parfois, devrais-je dire. J’entends des questionnements parmi vous sur ce que je viens d’évoquer : si j’utilise la flamme violette et que j’ai prié toute la journée alors l’intégralité de mes prières va s’envoler ?

Oui, c’est exact. C’est tout à fait exact. Mais sur une journée où vous avez ressenti des gros chocs et où vous n’avez été que 15,30 minutes ou 45 minutes, dans un état, que j’allais dire, globalement bon pour vous, mieux vaut repartir à 0, mieux vaut vous offrir un nouveau départ que de laisser des énergies du passé, de votre passé, continuer à se perpétuer dans le futur. Prenons un exemple assez simple et connu de vous : ce que vous appelez le stress au travail. Le stress au travail c’est un stress quotidien, demain vous repartez avec la même idée sur vos collègues, sur votre famille sur ce qui est employé, sur ce qui se passe, et vous perpétuez la roue des paroles, la roue et l’enchainement des actions aussi.

Il faut être en capacité, vous ne pouvez pas accélérer et freiner en même temps votre existence, ce que je veux dire par là c’est qu’il faut passer par un point 0, il faut s’arrêter. Arrêter de perpétuer la roue d’in-création, ce que je veux dire par là, c’est d’arrêter de créer quelque chose qui finalement vous dé-crée, c’est-à-dire vous fait reculer de ce que vous êtes vraiment, d’un état de paix, de joie et d’amour. Alors la flamme violette employée jour après jour, va permettre petit à petit de dissoudre chacun des schémas entre vous et votre collègue, entre vous et votre ordinateur, entre vous et votre propre pensée, de dissoudre petit à petit chaque schéma limitant, tout ce qui vous fait croire que vous n’êtes pas au bon endroit, pas au bon moment, pas dans la bonne existence, pas dans la bonne expérience.

Tout cela va disparaître et laisser en vous un espace, et c’est le terme juste, un nouvel espace pour créer une nouvelle expérience, pour diriger votre conscience vers ce qu’elle veut réellement vivre, et pour que l’énergie de l’Univers vous envoie, par l’intermédiaire de vos collègues, par l’intermédiaire de tout ce que vous allez vivre ou voir, vous envoie de nouvelles possibilités d’expériences. Parfois, le vide de votre corps par exemple, le vide entre les atomes de votre corps est parfois très très très rempli de choses que vous avez engrammées, accumulées depuis des dizaines d’années. Employez quotidiennement la flamme violette, non sur toute la journée pour cette fois-là, mais simplement de dire : voilà, je me place, là, ici et maintenant dans la flamme violette, et non pas je purifie toute cette journée.

Voyez quand vous dites à la flamme violette : je purifie toute cette journée, elle va purifier toute cette journée, mais vous pouvez lui demander de purifier votre corps, c’est tout, et allais-je dire, sans rien mettre derrière. Je vais m’expliquer sur cette technique, mais vraiment laissez l’énergie de la flamme violette purifier chaque atome de votre corps, chacun des corps, chaque énergie densifiée, l’information en vous perturbante va densifier quelque chose dans le corps. Alors certains d’entre vous, je les entends, je vous entends, vraiment, ce sont dit : mais dans ce cas-là, je pourrais très bien décider d’employer la flamme violette pour purifier une partie de ma journée et pas une autre, mais tout à l’heure souvenez-vous je vous ai dit, mieux vaut tout purifier que de ne purifier que ce qui va mal, allais-je dire. Pourquoi ?

Parce qu’il existe une autre loi souvent peu connue de vous : la loi d’équilibre, et cette loi elle est si parfaite, si profonde, si holographique, que chacune de vos journée en fait est équilibrée entre quelque chose que vous pourriez appeler le bien, et quelque chose que vous pourriez appeler le mal. Partout dans votre journée, chacune de vos journées est équilibrée ainsi, chacune de vos journées est équilibrée comme cela. Alors quand vous êtes dans un état, j’allais dire serein, vous n’aurez plus ces pics d’expérience haute et pics d’expérience basse, quelque chose va venir équilibrer l’expérience, elle va juste être juste dans le moment présent.

Si vous voulez ne garder que des pics de joie et retirer des pics de peine, la loi d’équilibre, fait que cette énergie trop forte devra être compensée à un moment ou à un autre. C’est un petit peu comme imaginer ce que vous avez appelé le karma, mais sur une seule journée. L’équilibre doit-être présent, pour que vous puissiez recréer, reprendre la main sur votre existence. Donc purifier une relation dans le moment présent, de manière sporadique, bien-sûr c’est utilisé et utilisable, mais demander à la flamme violette de purifier seulement les moments négatifs de votre journée peut créer et souvent crée un déséquilibre, et vous vous dites : c’est drôle j’ai tout effacé, je me sentais mieux, mais le lendemain c’était encore pire, parce que il faut tout équilibrer.

C’est comme si vous aviez une balance de bien et de mal, comprenez cela, cette balance, quand vous êtes équilibrés, vous recevez toutes les informations pertinentes de votre existence, toutes les informations pertinentes vous permettant d’avancer vers votre plus grande dimensionnalité, vers votre plus grande expérience, vers, je dirais, les valeurs les plus élevées à l’intérieur de vous, et en tout cas, tous les états vous permettant de ressentir qui vous êtes en permanence.

Si cette balance est déséquilibrée, même vers le bien, pour revenir sur le plateau de la balance, évidemment il faudra équilibrer les forces. Alors, plus vous jugez l’expérience bonne ou mauvaise, plus vous jugez l’expérience, et plus vous aurez des pics hauts ou des pics bas, moins vous jugez et plus ces pics, allais-je dire, vont s’aligner, et vous ressentirez juste un état de joie, pas extrême, mais un état de joie permanent, un état de paix permanent, et un état d’amour permanent. Les extrêmes sont ici inutiles. L’équilibre est une des clefs, une des lois de l’Univers. On vous a beaucoup parlé de loi d’attraction, de loi de manifestation, loi de karma, mais il existe aussi cette loi qui n’est pas, j’allais dire inter vie, mais une loi de l’équilibre qui soit plus globale et plus juste, j‘allais dire, dans chaque moment et chacune de vos journées, dans chacune de vos créations, parce que chaque journée et votre création, et chaque journée est équilibrée.

Alors souvent, je ris parce que encore une fois j’entends en vous, et vous dites : oui mais aujourd’hui j’ai passé une journée pourrie, rien n’a été, rien n’a été. Voilà le jugement humain. Dans le jugement non humain, dans le jugement hors de la forme, voici ce qui est dit : les contacts pour cette personne ont été mauvais aujourd’hui et chaque personnage qu’il a croisé, cela n’allait pas, mais son corps a fonctionné parfaitement, sa vue a fonctionné parfaitement, sa voiture a fonctionné parfaitement, la relation avec sa femme a fonctionné parfaitement. Voyez ce que je veux dire par là ?

C’est que vous avez été effectivement focalisé sur l’expérience négative, et vous n’avez donc pas pu, j’allais dire, observer le positif qui était venu compenser cela. Oh ils m’ont particulièrement énervé… mais ce que vous n’avez pas senti c’est que, pendant que vous étiez particulièrement énervés, vous vous êtes sentis particulièrement en forme, pour exprimer votre énervement, plus en forme que d’habitude. Parfois certains d’entre vous, qui se sentent mal le moment, au moment où ils sont énervés, au moment où ils s’angoissent, au moment où ils passent leur mauvaise journée, sont plus dans l’énergie que le matin au réveil.

C’est dû aussi à cette loi d’’équilibre, à cette force de vie en vous, mais c’est à vous de voir comment vous voulez utiliser l’énergie de vie, l’énergie de conscience en vous, cette énergie vivante. Vous pouvez l’utiliser, j’allais dire, pour votre version du bien, ou pour votre version du mal, mais cela restera équilibré. C’est pourquoi je vous invite à équilibrer votre journée, à demander la flamme violette sur l’intégralité de votre journée.

Ne vous jugez pas vous-mêmes, c’est sans doute par-là que je voudrais terminer mon discours ce soir. Je ne suis pas sur le bon chemin, je n’avance pas, je ne sais pas où je vais, je ne sais pas qui je suis, je ne sais pas ce que je vais devenir, ça c’est des jugements envers vous-mêmes. Ça c’est des jugements envers vous-mêmes. Le Sage Blanc, l’énergie qui a été déployée toute à l’heure autour de vous, a été fantastique dans un enseignement simple, qui est : montre-moi qui JE SUIS. Ce n’est pas un jugement, quand vous dites à l’Univers : montre-moi qui TU ES, sachant que vous êtes l’Univers, vous montrez à vous-mêmes le plus haut plan de votre existence.

Vous demandez à voir le plus haut plan de votre existence, alors vous allez vivre des expériences peut-être un peu intenses après, mais quelque chose, encore une fois, qui viendra modifier l’énergie autour de vous. Mais restez bien calés sur le fait que vous décidez de votre expérience, que vous décidez la manière dont cette énergie, j’allais dire, est comprise à l’intérieur de vous. Vous décidez ce que vous faites des mots, vous décidez ce que vous faites de ce que vous mangez même, c’est vous qui décidez, de ce que vous cuisinez par vos mots, allais-je dire. Si les ingrédients sont mal mélangés, le plat ne sera pas bon, mais c’est vous qui avez fait la recette.

Trouvez la recette qui fait que votre journée sera savoureuse, trouvez une recette qui fait que dans votre journée vous vous donnez 3 fois par exemple, ce sont des clefs chiffrées, 3 fois l’occasion de féliciter quelqu’un, 7 fois l’occasion de dire merci, et avant de vous endormir 3 fois l’occasion de vous montrer quelque chose qui, dans votre journée, s’est très bien passé. Ces clefs chiffrées : 3, 7, 3, vous permettent d’emmagasiner en vous ce qu’est la parole impeccable, ce qu’est le verbe juste. En ce mois et dans votre énergie c’est important, parce que beaucoup de déséquilibres sont ressentis dans votre corps, sont ressentis dans l’expérience. Alors ayez conscience que vous êtes générateurs de tout cela. Si vous ne savez comment le rectifier, essayez au moins d’introduire le maximum de silence en vous. Essayez de ne pas répondre trop vite, de prendre du temps, de prendre cet espace vide, de comprendre que dans cet espace vide, entre le moment où on vous parle et le moment où vous répondez, dans cet espace se crée un choix : que vas-tu choisir… la réponse automatique ou une réponse un peu plus Divinisée ? Offrez-vous ce choix, ne laissez pas les automatismes de la parole générer sans cesse l’existence, le plan d’existence, et le plan de croyance qui est le vôtre aujourd’hui et dont vous vous plaignez chaque jour, en disant : c’est comme partout, c’est comme tout le monde, c’est toujours pareil. Vous avez continué à perpétuer les mêmes paroles, toujours les mêmes paroles.

Transmis par Sylvain Didelot

Source : http://sylvaindidelot.com/

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Partager cet article
Repost0
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 14:49
Message du Comte de Saint Germain - L’heure est au choix

Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron le 11-3-17

 

L’heure est au choix.​

L’humanité le sait – ou le sait-elle ? – l’heure est au choix. L’heure est au choix, et l’on ne peut attendre que les autres fassent le choix. L’heure est au choix maintenant.

En fait, c’est cela l’incarnation, n’est-ce pas ? Prise dans les mirages du futur ou du passé, l’humanité semble avoir oublié que l’heure est au choix maintenant, et que ce choix ne dépend de rien ni de personne.

Alors que tant semblent mettre tant de poids sur des choix collectifs, qui osera se souvenir et appliquer que l’heure est au choix maintenant pour chaque être, et que les choix du collectif, en fait, ne sont que les reflets des choix de chaque être ? Et si tant attendent cette ère d’harmonie, pour que l’humanité bascule dans cette ère, il suffirait qu’un nombre suffisant fasse le choix au lieu d’attendre le choix du collectif, ou d’attendre quelque circonstance qui faciliterait le choix. Rien ne facilitera le choix. Le choix est maintenant, choix d’harmonie, choix de présence, ou choix de dispersion ou choix de décadence.

Car qui a compris que la présence pleine est l’opposée de la décadence ? La présence pleine restaure la perfection de la vie. Et qu’est-ce que la pleine présence ? C’est cela le choix, le choix inconditionnel. De ce choix découlent d’autres choix, de rythme de vie, de mode de vie, de mode de relations, relations de l’être avec son corps, son environnement, avec les autres êtres.

Le choix primordial est celui de la pleine présence. Et qu’est-ce que la pleine présence ? L’attention pleine et l’énergie rassemblée maintenant. Cela demande détermination. Cela demande de ne plus attendre que les circonstances soient établies permettant de rassembler l’énergie. Il ne sera jamais de telles circonstances, sauf si l’être les crée. Et la base de la création n’est pas l’environnement mais l’être lui-même. C’est cela peut-être que l’humanité a oublié.

Voyez, l’intensité du choix à lui seul transfigure les villes, transfigure les civilisations. La création n’est pas figée. Elle est le miroir du choix intérieur de l’application.

Il est beau d’être ainsi cercle de rayonnement. Etabli dans le choix d’être la joie, être le rayonnement de la joie.

Nous vous remercions.

Source : https://www.anandamath.org/messages

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
Partager cet article
Repost0
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 06:20
Message du Comte de Saint Germain - L’on ne peut à la fois nourrir la critique, la négativité et imaginer que des graines de lumière puissent apparaître d’on ne sait où

Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron le 4-2-17

 

Nous vous le rappelons encore et toujours, la puissance du verbe.

Il est vrai, la parole est très souvent loin de la puissance du verbe. La parole n’est souvent que le babillage d’un mental désordonné. Retrouver la puissance du verbe, la puissance de l’affirmation créatrice. Retrouver la puissance de la pensée créatrice et reconnaître que toute pensée est forme.

L’humanité a cru très longtemps que les pensées pouvaient rester dans quelque monde invisible. L’invisible s’exprime toujours. La pensée est forme. Plus que jamais nous invitons, nous exhortons peut-être, l’humanité à retrouver cet usage du verbe créateur et de la pensée graine.

Car la pensée est graine. Alors pourquoi l’humanité émet-elle des pensées à l’opposé des fruits qu’elle veut récolter ? Pourquoi ne pas s’adonner à la pleine passion d’être créateur de sa réalité par des pensées n’exprimant que le bon, le beau, le juste, l’harmonieux ?

Toute pensée est graine. Pourquoi ne pas s’adonner à l’acte de création ? Maintenir la vision du monde tel que vous le concevez dans les rêves les plus beaux. Maintenir cette vision et n’exprimer que des pensées à l’image de cette vision, et que des paroles à l’image des pensées ?

Car vous croyez penser vos pensées mais vous les exprimez. La pensée est forme. Toute pensée est forme.

L’humanité s’étonne de certains événements qui semblent tomber par le hasard ou la malchance, alors que les événements ne sont que le résultat d’agrégats ou d’agglomération de pensées-formes.

Pourquoi ne pas choisir de ne penser que des pensées d’harmonie ? Pourquoi ne pas choisir de ne semer que des graines d’harmonie, de lumière ?

Créer la société idéale, la société de perfection, passe par n’émettre que des pensées d’harmonie, de perfection. Il est vain et perte de temps et d’énergie, de condamner ou de critiquer, même ceux qui en apparence sont les acteurs directs de disharmonie, car des pensées de critique créent la disharmonie. Il est beau de maintenir sa vision sur le divin en chaque être, et de créer une énergie qui manifeste le divin concrètement dans la société.

Beaucoup parlent de ce grand changement tant attendu. Qui veut payer le prix de ce changement ? Qui est prêt à devenir maître de ses pensées, maître de ses paroles, maître de ses actions ?

N’émettre que des pensées de bonheur, cela est dévotion envers la vie. Il est vrai, cela implique, vous l’avez vu, se démarquer d’un collectif qui a une addiction envers le malheur, les histoires, les drames, se démarquer d’un collectif qui a une addiction pour le laxisme, l’indolence. Il est plus simple, n’est-ce pas, d’aller avec le train de la foule. Il est audacieux, courageux même, et noble de sortir de ce train et d’entrer dans celui du bonheur, de cultiver des pensées de bonheur comme des fleurs rares, donnant à chaque pensée une attention extrême, l’arrosant de l’énergie de pureté, de l’énergie de simplicité.

Semer les graines du bonheur en imprimant dans le collectif des pensées de bonheur.

Voyez, si l’on veut parler de cette transition ou de ce grand changement, c’est en partie ainsi qu’il s’opère. Puisse toujours plus nombreux être ceux qui choisissent de n’émettre que des pensées de bonheur, qui choisissent de s’abstenir de toute critique, de toute négativité, même envers les négatifs. Car la négativité émise envers les négatifs reste négativité.

Choisir d’honorer, d’élever, de rappeler encore et toujours la divinité de la vie, ne regardant que la divinité en chaque être. Choisir d’exprimer uniquement son intention pour une vie d’harmonie et une société noble, belle et saine. Maintenir cette vision d’une société noble, belle et saine, et ne rien laisser d’autre que cette vision dans le champ de sa conscience, dans le champ de son expression. Et peu importe si l’expression est pensée ou parlée car la pensée est forme.

Voyez, beaucoup considèrent la venue de cette ère nouvelle. Combien oseront amener cette ère nouvelle ? Il est fondamental pour instaurer cette ère nouvelle, de sortir des anciens modes de fonctionnement. L’on ne peut continuer à polluer la ceinture énergétique qu’est le collectif des pensées humaines, et attendre une ère nouvelle, car la pollution n’appartient pas à l’ère nouvelle.

Et vous le savez, la pollution dont nous parlons n’est pas tant chimique, elle est émotionnelle ou celle des pensées ou des paroles. Et même si l’on croit ne pas charger les paroles, plaisanter peut-être, ne plaisantez jamais avec la négativité. Si vous saviez l’impact de la pensée négative…

Comprenez, la venue de l’ère nouvelle implique un changement radical du mode de fonctionnement, par dévotion. N’honorer que le beau, le bon, le juste. N’en visionner que le noble. Créer des pensées formes qui soient porteuses de positivité, d’harmonie. Et ces pensées formes d’harmonie ont une puissance extrême.

L’on ne peut attendre passivement l’ère nouvelle. A chacun de se positionner et de créer sa réalité.

L’on ne peut à la fois nourrir l’angoisse, la critique, la négativité, la tristesse, le sombre, et imaginer que des graines de lumière puissent apparaître d’on ne sait où. Les graines n’apparaissent que lorsqu’elles sont semées, et les fleurs ne sont que l’expression de la nature de la graine.

La création n’a aucun secret, aucun mystère. La loi est éternelle, vous semez et récoltez. Ne croyez pas que d’autres sèment, que l’on attende la récolte, et que l’on puisse être déçu par la récolte. Cela n’est pas. Chacun sème et récolte. L’ère nouvelle est l’ère dans laquelle ne sont semées que des graines de création d’harmonie. Faites de cela votre dévotion.

Imprimez dans la structure énergétique qu’est le collectif humain, la vision de la société la plus paisible, la plus sereine, la plus heureuse, la plus créatrice, dans un environnement pur, sain, simple et beau. Les corps sont grands car déployés, sveltes, dynamiques. Les corps sont éternels. Ils sont corps de joie, corps de pur bonheur. Les races, les espèces vivant en pleine harmonie, en pleine écoute, en plein respect dans l’émerveillement.

Retrouver l’émerveillement pour la beauté de la nature, non seulement les arbres et les fleurs, mais la nature de chaque être, expression pure du divin, émerveillement pour la beauté du tout, du rien, de Cela dont chaque fibre de création est l’expression pure.

Il faudrait le dire et le proclamer, ne pas attendre la venue d’une ère nouvelle en continuant à critiquer, à se lamenter, à regretter ou à être apeuré. Créer un manteau d’harmonie dont vous revêtez la terre. Créer un momentum d’harmonie par la puissance de la pensée, la puissance de la vision, et nourrir cette pensée et cette vision avec assiduité, ardeur, passion, la vision d’une société fraternelle, d’une société de partage, d’une société où chacun ose se déployer.

Personne n’attend, personne ne croit être victime de quoi que ce soit, ou incapable ou impuissant. Tous se déploient pleinement, générant les moyens de créativité pour que leur création soit la digne expression de la beauté divine. Tous se déploient pleinement dans la simplicité d’être.

La vision est maintenue, vision commune à chaque être d’une société de joie, de fraternité, de beauté, de créativité, vision commune et vision personnelle de l’expression de cette société pour chaque vie.

C’est ainsi, en imprimant cette vision dans la ceinture énergétique qu’est le collectif de l’humanité, que cette vision prend graine et que la graine donne les fruits et les fleurs.

La critique est une graine. L’inquiétude est une graine. La peur est une graine. La tristesse est une graine. L’enthousiasme est une graine. L’émerveillement est une graine. La créativité est une graine. La gratitude est une graine.

Choisissez le sac de graines, et ne croyez pas prendre des graines de négativité et espérer qu’éclosent de nulle part ou de partout des fleurs de positivité.

Chacun choisit son sac de graines et sème. Chaque pensée est graine, chaque pensée est forme. Chaque parole est graine, chaque parole est forme. Le verbe est créateur.

Vous le savez, là est le secret de la création, de la manifestation, de la précipitation. Plus grande est la pureté de la pensée, de la parole, plus grande sa puissance.

Ne croyez pas que les paroles ou les pensées de négativité n’ont aucune puissance, elles sont graines, elles aussi. La pensée est forme, à chacun de choisir son sac de graines.

L’ère nouvelle éclot lorsque l’humanité fait le choix de prendre le sac des graines de gratitude, d’émerveillement, de créativité, de courage, de noblesse, et de semer les graines sans attendre, sans perdre même une miette d’énergie à puiser dans un autre sac, sans perdre même une miette d’énergie à regretter quoi que ce soit, sans perdre même une miette à critiquer quoi que ce soit.

Les créateurs sont déterminés. Les créateurs rassemblent leur énergie et sèment les graines de leur création. Nous exhortons l’humanité à se souvenir, la pensée est forme, la pensée est graine.

Vous le savez, « Je Suis » est verbe de puissance. Oser affirmer l’expression de sa divinité à travers son incarnation, simplement, avec émerveillement.

Nous vous avons donné les clefs, rassembler l’énergie. Le souffle vous aide. Dans l’énergie rassemblée, choisissez les graines avec conscience, clarté, détermination et maîtrise. L’heure n’est plus à l’indolence.

Nous vous saluons.

Source : http://anandamath.org

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
Partager cet article
Repost0
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 05:18
 Message du Comte de Saint Germain - Vous inaugurez une ère de Paix, d’abondance et de prospérité jamais connu sur cet orbe sacré
Saint-Germain, transmis par Anna

Traduction Google :


Mes chers amis,

Je vous apporte aujourd’hui un message d’Amour et d’Espoir qui m’a submergé par son intensité. Je ne prétends pas être un canal. . . Et pourtant, je me trouve en train de produire ce message que j’ai reçu de Saint-Germain bien-aimé. Comme moi, beaucoup d’entre vous ont eu ces mots chuchotés dans vos oreilles afin que lorsque ce message est reçu, vous saurez que c’est la vérité. Je demande seulement que vous regardiez profondément en vous-même pour savoir si ce message résonne dans votre être même comme vérité à vous.

Je prie pour que, lorsque vous lisez ce message, vous sachiez qu’il ne vient pas de l’ego, mais d’une source beaucoup plus élevée, et même de la Compagnie du Ciel.

Comme toujours, je demeure votre Sœur de Vérité.

Nana

Jour de l’obtention du diplôme!

C’est moi, Saint-Germain. Je suis cette voix qui vous a parlé et vous a guidée depuis que vous étiez un petit enfant petit. C’est moi, avec l’Archange Michel, qui vous ai guidé et protégé par les périls de votre vie pour que vous puissiez atteindre ce jour d’obtention du diplôme. Votre voyage a été ardu et il y avait des moments où votre vie a pendu dans l’équilibre. Joyeusement, vous avez terminé le travail de base de la grande Mission que vous avez acceptée avant d’entrer dans la physicalité. Vous êtes maintenant mis à matriculer et à commencer ce grand travail de mettre fin à la faim et aux maladies dégénératives sur cette planète sacrée que nous appelons Terre ou Gaia.

Vous avez été conduit à faire partie d’une communauté de grands Guerriers de la Lumière. En effet, ils ont été amenés à réunir une grande assemblée mondiale d’êtres divinement inspirés qui sont des gladiateurs de la vérité et des guerriers de la lumière, pour ne pas vous tromper, vous avez tous été impliqués dans une bataille pour les coeurs, les esprits et les âmes de vos frères . Nous vous avons donné, Chère Amie, le grand honneur de livrer ce message à vos compagnons guerriers spirituels à ce moment le plus propice dans le temps.

Tous ceux qui lisent ce message ont grandement souffert en apportant la beauté de ce jour. Nous avons entendu vos plaidoyers, criant de douleur sur les pertes que vous avez endurées. Quand vous avez accepté cette grande entreprise, vous avez accepté, en tant qu’Etre Divin, de perdre la mémoire dont vous faites partie d’une Grande Expérience et d’accélérer votre croissance des âmes en trouvant votre bonté inhérente et en revenant à la Lumière. Beaucoup d’entre vous ont pensé que vous aviez tout perdu, renoncé à tout et certains se sont même demandé: «Pourquoi moi?» Vous est-il jamais arrivé de penser que ces pertes étaient nécessaires pour vous préparer à l’énorme richesse que beaucoup d’entre vous contrôleront? Nous avons entendu beaucoup d’entre vous réfléchir au fait que tant de personnes dans cette communauté du «Dinar» mondial se retrouvent dans des circonstances aussi désastreuses, même celles qui ont joui d’une grande richesse. Chacun d’entre vous s’est mis d’accord sur un niveau d’âme pour éprouver ces pertes afin que vous ne preniez jamais pour acquis les bénédictions bénéfiques qui sont sur le point de se manifester.

Pour ceux d’entre vous ayant beaucoup d’argent et de ressources physiques, quand vous êtes passé près d’une personne sans-abri, beaucoup d’entre vous ont détourné les yeux, ne voulant pas voir leur manque et leur désespoir. Ce n’est plus le cas. Lorsque vous voyez les sans-abri maintenant, vous ne dites pas « que Dieu le bénisse. . . Vous dites, je dois l’aider. »Leur douleur n’est plus une abstraction pour vous. Vous sentez leur douleur maintenant d’une manière profonde et viscérale, vous êtes surmontés de Compassion et d’Amour pour eux que vous n’auriez jamais pu avoir si vous n’aviez pas été à leur place. Cela a été une partie de votre préparation pour être de grands intendants de ces bénédictions qui viennent à vous du ciel. Les paroles du Grand Poète John Donne sonnent avec cette vérité aujourd’hui, comme quand elles ont été écrites il ya 500 ans:

« La mort de tout homme me diminue,
Parce que je suis impliqué dans l’Humanité;
Et donc ne vous demandez jamais pour qui la cloche sonne; Elle sonne pour toi … »

Lorsque Sananda ou celui que vous connaissez comme Yeshua ben Joseph ou Jésus le Christ, a marché sur cette Terre, il était un très savant Rabin. Il était en effet un agneau sacrificiel et a commencé le processus qui est culmine finalement à cette époque. Vous pourriez dire qu’il était le premier martyr. La seule fois où Il a perdu son calme était quand Il était dans le Temple de Salomon et il a renversé les tables des changeurs d’argent. Il est temps maintenant de comprendre le message, sa colère puissante contre ceux qui vous ont asservi par l’utilisation de mensonges, de ruse et de chicane. Leur temps est passé. Ils ne seront plus autorisés à vous nuire ou à nuire à notre belle Gaïa.

Le Christ n’est pas venu pour créer une église ou pour être adoré. Il est venu pour mettre fin à la tyrannie des lois mosaïques et remplacer ces lois par une nouvelle et éternelle alliance. Cette alliance est simple dans sa pureté: Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Et la seconde alliance lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il ne se croyait pas meilleur que ses disciples. Lorsqu’on lui a posé des questions sur ses Miracles, il a dit très humblement: «Ce que je fais, vous le ferez aussi et même plus! Il a cherché à ne pas vous diviser, mais à vous rassembler comme une Famille Humaine.

Je vous dis ces choses, afin que vous sachiez qu’il n’est plus besoin de se battre les uns contre les autres au nom de la religion. Ces religions séparées ont été créées pour vous diviser, vous contrôler et arrêter votre croissance spirituelle. Il est temps de reconnaître la Divinité de chacun et de mettre de côté les choses qui ne vous servent plus. Vous êtes le gardien de votre voisin. La douleur de votre voisin est votre douleur et de cette façon vous êtes vraiment un cœur, un esprit et un souffle!  »

Parce que vous êtes devenus de grands êtres d’Amour et de Compassion, vous émanez une lumière qui est si brillante qu’elle domine l’obscurité qui avait presque étouffé la vie de chaque être sur cette planète. C’est pourquoi tant de vos frères et sœurs dans le Cosmos regardent ce Grand Spectacle avec une anticipation étouffante. Pour eux, vous êtes vraiment des êtres héroïques qui se sont tenus dans votre vérité et ont démontré le courage au-delà de l’appel.

Très chers, beaucoup ont dit que c’était la «la fin des temps». Ce n’est pas le cas! C’est une nouvelle ère. Vous inaugurez une ère de Paix, d’abondance et de prospérité jamais connu sur cet orbe sacré.

Il y a tellement d’êtres héroïques qui ont fait de grands sacrifices pour vous apporter cette connaissance. Ils marchent parmi vous et ont travaillé sans relâche pour vous donner l’espoir et le courage de persévérer malgré toute l’adversité.

Pensez-vous vraiment, chère Nana, que c’est par hasard que vous avez appris à connaître certains de ces Grands êtres? Il n’y a pas de coïncidences. Ils sont essentiels à votre capacité à remplir votre mission. Notre bien-aimé Sheldan a jeté les bases pour que tous comprennent ce que le Ciel a essayé d’accomplir pendant ces nombreuses années. Il a été une partie de votre voyage d’avoir été guidé à connaître certaines de ces grandes âme humaines tels que celui connu comme Zap ou Jerzy. Il a beaucoup souffert pour notre humanité. Lui, comme tant d’autres, a subi des assauts pour son caractère, pour sa richesse et même de sa famille, afin que la bien-aimée Gaïa puisse à nouveau être restituée à sa gloire céleste.

Laissez votre Lumière briller de telle façon, que les autres puissent trouver leur chemin dans le noir.

Ces sacrifices remontent aux Pères fondateurs de votre grande République et aux nombreux martyrs qui se tenaient dans leur Vérité pour votre bénéfice. Ceux-ci incluent beaucoup de vos présidents tels que ceux connus comme John Kennedy, Abraham Lincoln et William McKinley. Il y a beaucoup plus de héros méconnus qui ont osé résister aux forces du mal qui vous ont asservi pendant des milliers d’années. Ces Grandes Âmes vous applaudissent joyeusement et vous exhortent à vous approcher de la Grande Finale, la Grande Victoire qui est maintenant proche. Nous vous disons à tous, Bravo! Nous vous applaudissons!

C’est maintenant à votre tour de faire briller votre Lumière! L’un d’entre vous connu sous le nom de Yusuf a justement déclaré que vous n’êtes pas les nouveaux 1%, mais vraiment vous êtes les 100%. Il y a une grande Sagesse et Vérité dans ces paroles. Vous avez entendu dire que vous êtes un et c’est le cas. Mais ne vous y trompez pas, vous n’avez pas une mentalité de ruche ou de spiritualité. Ce cher Jerzy a été inspiré la semaine dernière et a déclarer cette Vérité avec Amour et Sagesse – Vous êtes, chacun de vous, une Divinité, remplie d’Amour, de Compassion et de Pardon. C’est votre Essence, C’EST QUI VOUS ÊTES! Croyez-le car il est ainsi.

Moi, Saint-Germain, parlant pour la Compagnie du Ciel, ai apporté ce message par Nana que vous pouvez vous préparer pour les Grandes Annonces qui sont sur le point d’avoir lieu. Ne désespérez pas! Votre longue et sombre nuit est terminée! C’est en effet le début de l’ère du Verseau, le début d’une nouvelle année et la restauration de votre Divinité Individuée! Vous vous tenez au seuil d’une Nouvelle Terre, d’une Nouvelle Réalité et d’un Âge d’Or de Paix, d’Amour et d’Abondance pour tous. Nous vous disons: «Bravo, bons et fidèles Serviteurs de la Lumière! Bien joué! »

St. Germain

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
Partager cet article
Repost0
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 14:15
Message du Comte de Saint Germain - 10 Janvier 2017

Merci, je remercie vraiment Lady Nada de son intervention.

Je suis Saint Germain, venu vous proposer ce soir une subtilité, une compréhension, légère ou lourde, vous emploierez le terme qui vous sied, vous aimez tellement donner aux mots un pouvoir qu’ils n’ont pas toujours .

J’aimerais apporter quelque chose de subtile en vous. J’aimerais que vous compreniez que ce qui vous compose, dans le corps, est réellement uniquement formé d’informations, réellement formé de champs et de vagues de vide. Sans utiliser l’aspect physique qui vous démontrerait à quel point le vide est la réalité réelle, c’est-à-dire que chacun de vos atomes est très écarté de l’autre, je voudrais juste vous expliquer que vous êtes traversés, et que vous allez être traversés pendant quelques mois, quelques années, nous ne savons pas vraiment encore, tout cela est fluctuant dans l’énergie qui est la vôtre, vous serez traversés, dans cette énergie de vide, par les énergies d’autres personnes, d’autres lieux, d’autres espaces et même d’autres dimensions.

Certains d’entre vous vont se mettre à percevoir des images qui n’auront aucun sens sur ce monde, vont s’apercevoir être traversés par des émotions qui ne sont pas les leurs, parce que dans votre connexion et dans votre unité vous traversez une dimension. Pas seulement le temps, c’est déjà fait ça, vous continuez à imaginer que le temps se déroule comme avant, et intellectuellement vous avez tendance à en vivre l’expression, sans encore avoir réellement compris que ce temps, qui pourrait entre guillemet avoir été le vôtre, d’il y a quelques mois, n’est plus le même maintenant. C’est une dimension que vous pourriez accélérer et traverser. C’est d’ailleurs ce que vous allez commencer à faire mentalement, c’est ce qu’expliquait Lady Nada, mais quelque chose que vous allez apprendre aussi, tranquillement, apprendre à faire physiquement dans la tangibilité des choses.

La subtilité des énergies, c’est cette idée que des informations vous traversent n’étant pas les vôtres, et qu’il vous faut apprendre aujourd’hui, à purifier ce qui en vous ne vous appartient pas. C’est une phase temporaire, parce que bien sûr, même si vous êtes traversés d’informations qui ne vous appartiennent pas, elles vous informent.
Comprenez ceci. Lorsque vous regardez vos… comment dites-vous, vos publicités, vos journaux, l’information, même si elle ne vous intéresse pas, vous traverse et vous informe, de cette manière que vous appelez subliminale, dans un niveau inconscient. Mais c’est ici la même chose, dans un niveau inconscient de vous-mêmes vous recevez énormément d’informations, et parfois vous vous sentirez très lourds, très pesants, sans comprendre vraiment d’où viennent ces angoisses, d’où viennent ces pensées, d’où vient ce stress. Parfois il vient d’ailleurs, pas uniquement de champs astraux qui voudraient encore capturer de l’énergie en vous, pas simplement de ces plans que vous appelez « bas » qui voudraient encore prendre de l’énergie en vous, mais aussi d’autres champs d’espace, dans cette accélération.

Alors, vous vous en doutez, je vous invite, ici, à utiliser ma douce flamme violette, à comprendre que cette flamme purifie toutes les informations, en vous.

Alors je vous invite, ici et maintenant à faire cet exercice, de voir dans votre main que vous tendez devant vous, la flamme violette, de percevoir cette flamme. Vous saurez qu’elle est là parce qu’elle est un feu doux, elle n’est pas un feu qui brûle et consume. Elle est un feu léger, tendre dirais-je, et je vous invite à porter vers vous cette flamme, devant vous, à porter cette flamme proche de votre cœur, à appuyer votre main sur votre cœur pour laisser cette flamme pénétrer dans l’espace sacré de votre cœur, et à ressentir les effets, à ressentir dans le corps la ramification de cette flamme, comme partant à travers chacun de vos vaisseaux sanguins irriguer chaque aspect de vous-mêmes, irradiant de ses vaisseaux de votre corps pour aller y purifier, y simplifier, des informations qui ne vous appartiennent pas, et nous vous laissons libérer cette flamme.
Je vous invite maintenant à utiliser une autre flamme devant vous. Observez-la, c’est la flamme bleue, celle de mon ami Michael. Apportez-la proche de votre cœur, elle aussi est douce, subtile, et aimante. Posez votre main sur votre cœur et laissez cette flamme bleue dissoudre, faire disparaitre, tout ce qui n’appartient pas à votre champ dimensionnel, à votre espace dans cette vie. Libérez, cette libération vous appartient.
Je prends alors une troisième flamme, une flamme rose, et cette flamme rose de l’amour, de la transcendance, elle est encore plus subtile que les deux autres flammes. Elle est très légère, peut-être même ne ressentirez-vous absolument rien à la porter dans votre main. Mais peu importe, elle est là. Portez-la proche de votre cœur, appuyez-la sur votre cœur et laissez-la en vous, comme purifier, et amener l’espace de paix qui est le vôtre.

Ce soin que je vous ai confié ce soir de la triple flamme, ce soin particulier vous aidera à purifier les énergies qui ne sont pas les vôtres. Car vous l’aurez compris à travers Lady Nada, vous vous offrez actuellement suffisamment d’épreuves de purification, en cette fin des temps, sans vouloir vous faire peur, en cette énergie différente que vous traversez. Vous vous offrez tellement de circonstances, d’épreuves à vous-mêmes, qu’il est inutile d’essayer de jouer le spectacle des épreuves d’autres champs dimensionnels. Cela pourra être perçu autrement.

Alors purifiez-vous de cette flamme violette, de cette flamme bleue, de cette flamme rose, et laissez encore une fois, ici, l’alchimie du corps, complet ou non, handicapé ou non selon vous, laissez faire les énergies du corps pour vous apporter la réalité de ce qui vous traverse, de ce que vous êtes, de la conscience réelle que vous êtes.
Je sens l’énergie Christique envahir vos plans de lumière et d’amour, et je sais à quel point cette période vous invite à utiliser ces techniques très subtilement, comme je l’ai dit au début, pas comme un dogme, pas comme une obligation, mais bien comme un moyen, un des moyens de vous aider.

J’aimerais à présent, et vous serez sans doute heureux de sa présence, laisser Michael vous parler, laisser cet Archange, que tellement d’entre vous aime, vous porter, vous parler de qui il est, de qui vous êtes quelque part.

Merci. Utilisez ma flamme et les flammes, n’ayez pas peur de cela, vous les possédez, elles sont à votre service.

——
Merci à Michèle pour la transcription et à Marianne pour le dessin
——
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner
copie aux conditions suivantes:
-qu’il ne soit pas coupé
-qu’il n’y ait aucune modification de contenu
-que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com/

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
Partager cet article
Repost0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 14:24
Message du Comte de Saint Germain - Vers un monde de non-souffrance
Maître Saint-Germain transmis par Marlice d’Allance

Cher enfants, vous êtes tellement habitués à souffrir que vous ne pouvez même pas imaginer comment ce serait de vivre sans souffrance. On dirait presque que cela vous fait peur.

C’est comme quelqu’un qui s’est cassé une jambe dans un accident. Or, la fracture étant multiple, il passe longtemps à marcher avec des béquilles. Puis, un jour, après une rééducation longue et poussée, il peut enfin abandonner lesdites béquilles. Toutefois, l’habitude de celles-ci s’est à tel point enracinée en lui que, dès qu’il doit se déplacer de quelques mètres, il cherche instinctivement des yeux ses étais, comme s’il ne croyait pas à la guérison.

Vous aussi, vous avez de la peine à croire à la guérison de tous vos maux. Vos regards inquiets en disent long sur votre méfiance. « Ne plus souffrir? Oui, mais, où est le leurre dans tout cela? »

Il n’y a pas de leurre. Vous avez purgé votre peine, vous êtes libérés, il est temps de passer à autre chose. Par « autre chose » je veux dire la vie dans les dimensions supérieures, la vie en tant que Maîtres, en tant qu’Etres Divins.

Qui vous fait avoir une mauvaise santé, des problèmes d’argent, des difficultés dans votre travail, dans votre vie sociale ou familiale?

A ceci vous répondrez promptement (du moins la plupart d’entre vous): « La société. » D’accord. Mais la société, concrètement, c’est qui? « Le patron, ma femme (ou mon mari), la banque qui me tient à la gorge, le médecin qui me soigne mal, qui ne sait pas vraiment ce que j’ai, etc. » Et vous? Vous ne faites pas partie de cette méchante société? Vous n’êtes que la victime désignée de tout ce complot? « Non, quand même pas. »

Bon. Alors, si vous commenciez par vous changer, VOUS?

Puisque vous ne pouvez pas, d’un coup de baguette magique, transformer instantanément le monde entier, si vous vous transformiez, si vous changiez vos points de vue sur les gens et les choses? (…)

(…) Quand je vous parle d’un monde de non-souffrance, ce n’est que le début de ce qui vous attend, mais déjà cela vous paraît irréel, cela vous fait presque peur, et vous recherchez la souffrance comme l’estropié cherchait ses béquilles. Elle vous rassure peut-être, comme un visage connu dans un pays étranger. Et vous vous y accrochez.

C’est vrai, vous vous accrochez à vos souffrances, vous vous en inventez quelques une lorsque vous n’en avez pas. Cette inquiétude pour l’avenir, le vôtre et celui de vos enfants, de vos proches, qu’est-ce que c’est? Pensez-vous sérieusement qu’une telle inquiétude soit un atout pour les vôtres, qu’elle les aide à réussir, à mieux se porter? Sans compter tout le mal qu’elle vous apporte, à vous?

Vous vous punissez de vos erreurs et de ce que vous appelez « vos péchés » avec une sévérité, une dureté qui nous laissent stupéfaits. Vous tenez à expier comme vous dites. Et quand vous ne trouvez dans vos vies plus rien à expier, à racheter, vous commencez alors à racheter les péchés des autres, de l’humanité toute entière. Ces concepts doivent être dépassés.

Vous dites que Dieu est Amour. Mais quelle idée avez-vous de l’amour pour croire qu’il punit ou demande punition?

Non, chers enfants. Ce n’est pas la souffrance qui rédime: c’est l’Amour.

C’est l’Amour Inconditionnel, celui qui s’écrit en majuscules et qui est dans le Monde Céleste, bien sûr, mais aussi en vous, au fond de votre coeur, et qui ne demande qu’à s’épanouir, à s’exprimer.

Exprimez cet Amour dans chacun de vos gestes, de vos mots, de vos pensées. Respirez-le, nourrissez-vous en. Et lorsque vous en manquerez, demandez-le, demandez cette nourriture de l’âme à laquelle vous avez droit.

Saint Germain

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog