Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2022 4 08 /12 /décembre /2022 05:53
Ukraine : ce que cachent les mises en scène ridicules de BHL

Si le ridicule tuait…

Nous observons ici Monsieur Bernard-Henri Lévy qui rampe par terre pour se protéger « des obus », mais le photographe qui prend la photo, lui, est cependant bien debout, hein… Heureusement pour BHL que le ridicule ne tue pas, car sinon il nous aurait quittés depuis déjà bien longtemps…

Notons, qu’au-delà de BHL, c’est toute la clique des bouffons du système qui, au fond, est représentée par cette image grotesque (grotesque et en même temps scandaleuse par rapport non seulement aux Poilus de la Première Guerre mondiale qui ont connu l’enfer dans les tranchées, mais aussi par rapport à tous ceux qui partout sur terre sont vraiment obligés de faire la guerre et qui risquent leur vie pour de bon).

Conseillons à BHL, au lieu de se couvrir une énième fois de ridicule en voulant nous montrer un courage qu’il n’a pas et qu’il n’aura jamais, car toute sa vie il n’aura cessé d’enfoncer des portes ouvertes en œuvrant dans le sens de la dilution des nations chrétiennes, de la déconstruction post soixante-huitarde et du mélange des races (certes, sauf pour Israël), de plutôt dire à ses amis du gouvernement israélien, de cesser de vendre des drones à l’Azerbaïdjan (drones utilisés pour frapper la population arménienne), ainsi que de reconnaître le génocide arménien (de même que nous, nous avons reconnu la Shoa).

Mais tout cela n’est finalement pas si important. Ce qu’il importe, en revanche, de comprendre est que toutes ces images correspondent à des dénis du réel et que leur but à long terme est de parvenir à créer une sorte de réalité virtuelle qui finira par être confondue un jour (et à force d’être répétée) avec la « vraie » réalité tout court. Ainsi, ce qui comptera ne sera plus l’événement lui-même mais la présentation faite de cet événement par les médias. Le héros ne sera plus celui qui souffre et qui meurt vraiment, mais celui qui aura réussi à se faire passer médiatiquement pour un héros. Bien évidemment, ce qui fonctionne pour les individus fonctionne aussi pour les idées. Ainsi, la répétition de la fausse éthique contre nature aura fini avec le temps par s’imposer comme nouveau normatif accepté de (presque) tous. Par exemple, à force d’avoir entendu dire dans les médias que les opposants à l’avortement étaient intolérants, le bon citoyen (c’est-à-dire 80 % d’entre vous qui me lisez maintenant) est maintenant convaincu que pouvoir tuer un enfant-à-naître innocent et sans défense (qui est en réalité la pire des intolérances) est un acte d’altruisme…

In fine, il s’agit de rendre la perception de l’information d’un événement supérieure, en degré de réalité, à l’événement lui-même. Autrement dit, et pour en revenir à notre bouffon national BHL, ce qui compte n’est pas de savoir s’il a combattu ou pas, mais la crédibilité de l’image virtuelle que les médias donneront de lui.

C’est peut-être cela le vrai but à long terme de ces mises en scènes grotesques dans lesquelles nous pouvons inclure les vomis de désinformation auxquels nous avons eu droit avec la fake-news corona, ou avec les événements en Ukraine. Car même si nous sommes encore aujourd’hui nombreux à ne pas tomber dans ce piège, il est probable qu’à long terme nous céderons sur toute la ligne (donc sur tout le réel) ainsi que nous l’avons fait dans un passé récent pour les lois d’infamie contre nature (avortement, mariage homosexuel, etc.).

Jean-Pierre Aussant

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog