Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2022 6 26 /11 /novembre /2022 06:01
L’armée ukrainienne en passe d’extermination

Depuis quelques jours, les médias « officiels » européens nous abreuvent de la « défaite » russe. Du recul de 30 km des Russes… Glorifiant l’avancée ukrainienne dans la région de Kharkov comme une grande victoire. Pauvres fous ! N’importe quel stratège de base pourrait leur expliquer qu’il était préférable d’opérer une retraite stratégique d’Izyum, pour mieux attirer l’ennemi dans une nasse, que de se laisser encercler inutilement et subir de lourdes pertes. Et c’est exactement ce qu’ont fait les armées russes, un repli stratégique, avec un appui aérien et d’artillerie conséquent, car il est parfois préférable de savoir perdre une bataille pour gagner une guerre !

Le résultat ? Il suffit de voir les longues files d’ambulances arriver dans les hôpitaux de Kharkov et jusqu’à Kiev déjà surpeuplés, pour comprendre que la soi-disant offensive ukrainienne a coûté un tiers de ses forces armées à Zelenski. Certains annoncent des chiffres de 2000 voire de 5000 morts et blessés. Un massacre gratuit et inutile si l’on songe que la Russie n’a engagé au mieux que 150 000 militaires sur le front du Donbass alors que l’Ukraine a mobilisé l’intégralité de ses citoyens civils et aligne en plus 450 000 soldats sur le terrain. Un pseudo succès du régime de Kiev qui s’étouffe déjà dans le sang de ses propres militants. Une micro-victoire qui se terminera comme d’habitude par un effondrement total alors que les forces russes se battent – pourtant – à un contre trois, et non seulement contre les Ukrainiens mais contre toutes les forces de l’OTAN.
https://t.me/boriskarpovblog/2752

Et tout ça pour quoi ? Pour permettre à l’Ukraine d’entrer dans l’OTAN. Des milliers de morts, de blessés, sur ordre de qui ? Des Américains, des Anglo-Saxons, avec la complicité de l’UE, Macron en tête ! Macron qui « ose » demander à Vladimir Poutine d’arrêter son « opération spéciale » en Ukraine et qui fournit dans le même temps des canons Caesar et des armes lourdes à l’Ukraine qui tuent des civils, dont des enfants.

Macron qui ose demander à Vladimir Poutine que les forces russes retirent toutes leurs armes, lourdes et légères, de la centrale nucléaire de Zaporijjia, jugeant que l’occupation russe est la cause des risques pesant aujourd’hui sur l’intégralité de la centrale. Alors que ce sont les Ukrainiens qui ont attaqué et les Russes qui ont évité le pire !
De qui se moque-t-il ?
A moins qu’il ne faille à tout prix une fois encore que cette centrale n’ait un accident majeur, ce qui est impossible tant que les forces russes en assurent la protection ? Mais sur ordre de qui à votre avis ?
Dans l’esprit tordu et pervers de Macron tout est possible.

Pour gagner une guerre il faut aussi prévoir de gagner l’après-guerre ! Or, ce n’est pas en bombardant des populations civiles innocentes, en martyrisant des populations que vous prétendez vouloir libérer (à moins de faire partie de l’OTAN !) que l’on gagne l’après-guerre. C’est l’évidence ! Et c’est exactement ce que font les Russes. Des frappes chirurgicales pour éviter le pire dans des régions qu’ils veulent libérer en évitant le plus de pertes civiles et militaires possible parce que pour Vladimir Poutine une vie humaine perdue est une vie de trop. Et c’est toute la différence entre un homme raisonnable qui essaie de préserver au mieux la vie de ses futurs concitoyens, Président d’un pays grand comme un continent, représentant 1/6ème de la planète, et la folie des sponsors de Zelensky. Car la Russie, ne l’oublions pas, ce sont d’énormes ressources naturelles. Un pays à la culture unique dans laquelle il n’y a pas d’attitude tolérante envers les pseudos « valeurs » occidentales perverses et destructrices de l’âme humaine. Certes, il aurait été plus simple pour les Russes de raser Kiev et toutes les infrastructures civiles et militaires en quelques frappes, sans se poser de question. La guerre serait déjà terminée, mais à quel prix ? Or, on ne construit pas un pays sur des cadavres. On ne construit pas un pays en détruisant impunément des vies humaines. La Russie ce n’est pas l’OTAN ! Le tapis de bombes ou l’utilisation d’armes nucléaires contre des civils innocents, ce n’est pas la méthode de la Russie et ça ne le deviendra pas.

La Russie cherche à construire un monde multipolaire, basé sur de vraies règles de droit international respectées par tous. Or, contrairement aux Américains et à l’UE, la Russie n’appellera jamais ses alliés à respecter des règles qu’elle violera elle-même. Quand on veut que les gens respectent les règles on en donne l’exemple !

Or, ce sont les Occidentaux qui ont déclenché la plus grande « guerre par procuration » de l’histoire avec la Russie et ce jusqu’au dernier Ukrainien. Pour l’OTAN il s’agit d’un jeu vidéo d’où il dirige les actions de Kiev. Les responsables du renseignement militaire ukrainien ont publiquement reconnu que Washington est directement impliqué dans la coordination de chaque cible des systèmes de fusées à lancement multiple Himars des USA. L’Ukraine est inondée d’instructeurs militaires, d’agences de renseignement et de mercenaires occidentaux, et des cours de formation pour les forces armées ukrainiennes et les mercenaires qui leur sont liés sont organisés dans un certain nombre de pays de l’alliance et notamment en Pologne et jusqu’en France. Jusqu’à quand allons-nous le tolérer ?

Et que fait Kiev depuis 2014 ? Il pilonne sans relâche les populations du Donbass, à l’image de l’OTAN à travers toutes les guerres menées par les Américains à travers le monde : des kilomètres de jungles et des villages rayés de la carte à grand coup de napalm au Vietnam ; Belgrade, pilonné durant 78 jours sous des bombes qui n’ont tuées exclusivement QUE des civils ; l’Irak, attaqué sur un mensonge fait au Congrès américain… la liste des exactions américaines est une litanie incessante de morts, de ruines et de sang. Mais est-ce étonnant pour un pays qui s’est construit au 18ème siècle sur la sueur et le sang des prisonniers de droit commun à qui l’on donnait souvent le choix entre la mort par pendaison ou l’esclavage à vie dans les nouvelles colonies d’Amérique ; de prostituées ramassées dans les rues de Londres ; des Highlanders, survivants de Culloden (1746) – du moins ceux qui n’étaient pas morts de faim dans les geôles anglaises, condamnés à l’esclavage.

Que peut-on attendre des descendants d’un pays qui s’est construit de tous temps sur le sang et la mort des autres ? Le premier génocide des Américains n’est-il pas celui des Indiens qui, de 15 millions à l’arrivée des premiers envahisseurs anglo-saxons, ne restaient plus que quelques 400 000, cent ans plus tard ?

Depuis le retrait des forces russes, les habitants de la région de Kharkiv fuient en masse vers la Russie pour éviter d’être massacrés par les forces ukrainiennes. Ces civils savent en effet quels sont les effets de la « libération » des nazis ukrainiens dont il semblerait que les exactions envers les populations, qualifiées de « collaborateurs » aient déjà commencé.

Hier encore, les 4 plus grandes centrales électriques thermiques des régions sous contrôle de Kiev, Kharkov CHPP-5 et Zmievskaya CHPP dans la région de Kharkov, Pavlograd CHPP-3 dans la région de Dniepropetrovsk, et celle de Kremenchug dans la région de Poltava, ont été bombardées par des missiles de précision. Après la mise à l’arrêt de la centrale nucléaire de Zaporoje, l’effondrement du système général de fourniture d’électricité s’est étendu aux régions de Kiev, Sumy, Dniepropetrovsk, Karkhov, Odessa et de Zaporozhie ainsi qu’aux territoires de la république de Donetsk encore contrôlés par le régime de Kiev. Or, contrairement à leur habitude, les forces russes n’ont en aucun cas revendiqué ces attaques. Ces dernières ont été seulement rapportées par les observateurs Ukrainiens, et – comme par hasard – par les agences de presse occidentales.
https://www.reuters.com/world/europe/ukraine-accuses-russia-attacking-power-grid-revenge-offensive-2022-09-11/

Après tant de mensonges sur les pseudos massacres perpétués par les Russes, qui peut prouver que ces attaques sont le fait de l’armée russe ? Personne !
Il est clair que l’OTAN et ses sinistres alliés font tout pour que ce conflit local prenne une dimension internationale, pour ne pas dire mondiale.

Nous ne pouvons qu’approuver Vladimir Poutine lorsque ce dernier indique qu’il ne peut pas faire confiance aux occidentaux qui ne sont que duperies et mensonges. Louons au contraire sa prudence et sa sagesse qui va peut-être nous éviter une nouvelle guerre mondiale.

Une guerre dont les Français ne veulent pas et dont ils se refusent à être complices !

Valérie Bérenger

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog