Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2022 3 22 /06 /juin /2022 12:46
Témoignage accablant de Natalia, otage d’Azovstal : omerta totale

Ne croyez pas un seul mot des médias occidentaux, qui manipulent l’opinion et cachent toutes les informations pouvant nuire à l’image de l’Ukraine. Cette vidéo, signalée par le général Delawarde, nous explique comment le témoignage accablant d’une jeune femme ukrainienne, récemment libérée du labyrinthe d’Azovstal, a été occulté par la presse occidentale.

Je confirme : libérée et pas évacuée !

Si cette vidéo m’a paru mériter un article, c’est parce que Dominique Delawarde connait son auteur depuis dix ans et le juge digne de confiance. Un témoignage de vérité donc, que vous ne verrez pas dans les médias des pays occidentaux, qui l’ont totalement censuré pour ne pas contredire le narratif odieusement mensonger et antirusse de Washington et de Kiev.

https://youtu.be/dGME3bSPXo8

Nos médias sont le déshonneur du journalisme, une offense à la vérité, un contre-modèle d’éthique professionnelle. Ce sont des menteurs par omission, des saboteurs de l’information, des manipulateurs d’opinion, indignes d’exercer leur métier.

Je comprendrais cette désinformation si la France était en guerre contre la Russie. Mais ce n’est pas notre guerre et les citoyens ont donc droit à la vérité. Nous n’avons pas à être à la botte du sénile Biden ou du pantin Zelensky, dont on tait les turpitudes pour en faire un héros de la croisade antirusse de Washington.

C’est donc sur le site belge Investig’Action qu’est parue cette vidéo riche d’enseignements.

Natalia, c’est son nom, est cette jeune mère de famille qui a témoigné devant de nombreux médias internationaux, lors de sa libération de l’usine d’Azovstal.

Elle nous dit être allée se réfugier volontairement dans cette usine, pensant y trouver la sécurité, au début des hostilités à Marioupol.

Mais ensuite, les unités Azov, acculées par les forces russes, sont venues aussi s’y installer, utilisant le site comme forteresse inexpugnable.

À partir de ce moment-là, ce sont les unités néo-nazies qui ont imposé leur loi, interdisant aux civils de sortir, alors que les Russes proposaient des couloirs humanitaires pour leur évacuation.

Natalia est très claire sur cette question. Les civils entendaient à la radio qu’ils pouvaient sortir en toute sécurité, mais les soldats ukrainiens les ont maintenus en otages, leur cachant l’ouverture de ces couloirs humanitaires.

Cela dément totalement le discours de Kiev relayé par les Occidentaux, affirmant que les Russes s’opposaient à toute évacuation.

Ce comportement criminel des soldats d’Azov est encore occulté par les médias aux ordres. Quelle ignominie, quelle bassesse ! J’aurais honte d’exercer un tel journalisme, aussi lâche que mensonger !

Mais ce n’est pas tout.

Natalia a expliqué que les soldats d’Azov tiraient à partir du bâtiment où étaient réfugiés les civils, utilisant ces derniers comme boucliers humains et attirant ainsi la riposte russe sur ce bâtiment.

Voilà donc pourquoi la vérité qu’exprime Natalia est insupportable à nos médias bien-pensants, totalement esclaves du politiquement correct.

Dans la plupart des pays occidentaux, France, Espagne, Royaume-Uni, Belgique, Suisse, Canada, Suède, la méthode a été la même : soit l’omerta totale sur le témoignage de Natalia, soit une séquence tronquée pour ne pas contredire le discours officiel antirusse.

La presse occidentale se vante d’être la plus démocratique au monde, alors qu’elle n’a rien à envier aux pires dictatures. Elle ne tient qu’un seul discours, le même dans tous les pays de l’Otan, fidèle au narratif mensonger de Washington. Il n’y a aucun débat. Par conséquent, ce n’est pas pire en Corée du Nord !

Enfin, la question a été posée à Natalia de savoir où elle désirait aller avec sa famille.

« En Russie » a-t-elle répondu, considérant que l’Ukraine était morte pour elle, et jugeant coupables les autorités de Kiev d’avoir été incapables de résoudre ce conflit pacifiquement.

Cela prouve que l’adhésion sans faille du peuple ukrainien au discours de Zelensky est un mythe.

Depuis 2014, le peuple ukrainien est divisé et Poutine n’aura aucun mal à intégrer tout le Donbass à la Russie. La partition de l’Ukraine est sur les rails.

Les Occidentaux, qui nous soûlent avec leur respect des frontières feraient mieux de restituer le Kosovo à la Serbie, illégalement amputée de sa province historique par la volonté de Washington. Ensuite, ils devraient demander à Erdogan de restituer la partie nord de Chypre, illégalement occupée par les Turcs depuis 1974, sans que ni l’UE, ni l’Otan n’y trouvent à redire.

Mais heureusement, dans cet océan d’ignominie et de mensonges, Poutine va remettre bientôt les pendules à l’heure.

Si les opérations sont longues et difficiles, c’est parce que les Russes ne veulent pas de pertes civiles inutiles. Sinon, ils emploieraient la méthode américaine : le tapis de bombes.

« Rasez tout et Dieu reconnaîtra les siens »pour paraphraser Arnaud Amaury, il y a 800 ans.

Jacques Guillemain

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog