Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2019 2 19 /03 /mars /2019 00:14

“Les États-nations doivent aujourd’hui être prêts à renoncer à leur souveraineté”, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel devant un auditoire à Berlin que les États-nations souverains ne doivent pas écouter la volonté de leurs citoyens en matière d’immigration, de frontières, voire de souveraineté.

Angela Merkel : Les États-nations doivent “abandonner leur souveraineté” pour un Nouvel ordre mondial

Non, ce n’est pas quelque chose qu’Adolf Hitler a dit il y a plusieurs décennies, c’est ce que la chancelière allemande Angela Merkel a dit aux participants à un événement organisé par la Fondation Konrad Adenauer à Berlin. Mme Merkel a annoncé qu’elle ne se représentera pas aux élections de 2021 et il est clair qu’elle tente de faire avancer le programme mondialiste jusqu’à son aboutissement inquiétant, avant de démissionner.

“Bien sûr, d’une manière ordonnée”, a plaisanté Merkel, en essayant de détendre l’atmosphère. Mais Mme Merkel a toujours été à l’écoute des comédies et elle s’est rapidement lancée dans un sombre discours condamnant ceux de son propre parti qui pensent que l’Allemagne aurait dû écouter la volonté de ses citoyens et refuser de signer le controversé pacte de l’ONU sur les migrations :

“Il y avait des [politiciens] qui croyaient pouvoir décider quand ces accords ne sont plus valides parce qu’ils représentent le peuple”.

“[Mais] les gens sont des individus qui vivent dans un pays, ce n’est pas un groupe qui se définit comme le peuple [allemand]”, a-t-elle souligné.

Mme Merkel a déjà accusé les détracteurs du Pacte mondial de l’ONU pour une migration sûre et ordonnée de ne pas être patriotes, en leur reprochant “ce n’est pas du patriotisme, car ce dernier se justifie quand on inclut les autres dans Ies intérêts allemands et accepte une situation gagnante pour tout le monde”.

Ses propos font écho à ceux du président français Emmanuel Macron, qui a déclaré dans un discours du jour du Souvenir que “le patriotisme est exactement le contraire du nationalisme [parce que] le nationalisme est une trahison”.

Les propos du président français étaient profondément impopulaires auprès de la population française et sa cote de popularité a chuté encore plus après les avoir formulés.

M. Macron, dont le manque de leadership s’avère inadapté aux protestations croissantes en France, a déclaré au Bundestag que la France et l’Allemagne devraient être au centre du nouvel ordre mondial en gestation.

“Le duo franco-allemand a l’obligation de ne pas laisser le monde sombrer dans le chaos et de le guider sur la voie de la paix”.

“L’Europe doit être plus forte… et gagner plus de souveraineté”, a-t-il poursuivi en exigeant, tout comme Mme Merkel, que les Etats membres de l’UE cèdent leur souveraineté nationale à Bruxelles sur “les affaires étrangères, les migrations et le développement” et qu’ils donnent “une part croissante de leurs budgets et même de leurs ressources fiscales”.

Sources: KAS.de / Zero Hedge, le 28 décembre 2018Traduction Nouvelordremondial.cc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog