Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2018 2 16 /10 /octobre /2018 20:42
Le gouvernement italien sévit contre les migrants et facilite grandement leur expulsion

Le nouveau gouvernement populiste italien prend position contre les migrations africaines et moyen-orientales. Ils ont adopté un nouveau décret qui facilite grandement l’expulsion des migrants et leur déchéance de leur nationalité italienne.

Lors des élections italiennes, le peuple italien a choisi d’élire des partisans inflexibles contre la migration du tiers monde, et ces partis intouchables tiennent leurs promesses. Le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a déclaré que ce nouveau projet de loi est “un pas en avant pour rendre l’Italie plus sûre” contre la criminalité mafieuse, le trafic d’êtres humains et la criminalité des migrants en général.

L’Italie a des règles différentes de la plupart des pays d’Europe depuis 1951, selon la Convention de Genève, qui permet aux migrants d’avoir un plus grand nombre de raisons pour demander l’asile en Italie. Ce nouveau projet de loi, sur lequel le parlement italien dispose de 60 jours pour voter, renforcerait ces règles en les alignant davantage sur celles des autres pays de l’UE.

Parmi les nouvelles dispositions, on peut citer la durée maximale pendant laquelle le gouvernement italien est autorisé à maintenir les migrants dans les centres de rapatriement de trois à six mois, le renforcement de la législation antiterroriste italienne, l’octroi de pouvoirs accrus aux municipalités locales pour prendre des décisions concernant les migrants et la séparation entre les migrants qui demandent l’asile et ceux qui ont fui un conflit, ainsi que les migrants économiques.

En vertu du nouveau décret, les migrants pris en flagrant délit de vol, de trafic de drogue ou de participation à d’autres comportements antisociaux ou illégaux se verront retirer immédiatement leur demande d’asile.

En vertu du nouveau décret, la police jouira de pouvoirs beaucoup plus importants, notamment celui de porter des pistolets paralysants de type Taser et celui d’expulser les squatters.

Les opposants au projet de loi l’ont qualifié d’inhumain et d’extrême droite, affirmant qu’il ne fait pas assez pour protéger les migrants et les plus vulnérables.

Le chef des archevêques italiens a dénoncé le projet de loi en disant : “Cela signifie que l’immigrant est déjà jugé à cause de sa condition et qu’il est déjà considéré comme une menace publique, quel que soit son comportement.”

“C’est un mauvais signe”. Mais Salvini, qui est également vice-premier ministre, a adopté une position ferme contre la migration du tiers monde depuis l’arrivée au pouvoir de sa coalition en juillet dernier.

Pour la plupart, le peuple italien semble être du côté de Salvini et soutenir ses efforts pour rendre l’Italie plus sûre et plus harmonieuse, à commencer par sa décision de ne pas autoriser les bateaux transportant des migrants à accoster en Italie et maintenant avec ce nouveau décret.

Source: Voice of Europe, le 25 septembre 2018Traduction Nouvelordremondial.cc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog