Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2023 2 03 /01 /janvier /2023 10:05
Sabotage du pont de Crimée : 200 missiles russes tirés sur l’Ukraine

A tous ceux qui pensent que les Russes sont à court de munitions, je parie au contraire que les entrepôts de Sibérie regorgent de missiles et d’obus. N’oublions pas que voilà 20 ans que Poutine reconstruit son armée alors que les Européens, France en tête, détruisent la leur  méthodiquement depuis 1991, afin de  « retirer les dividendes de la paix » !

A force de tirer sur la corde, elle finit par casser ! La réplique au sabotage du pont de Crimée n’a pas tardé. Plus aucun acte terroriste ukrainien ne restera impuni selon Poutine.

Kiev, Khmelnytsky, Lviv, Dnipro, Vinnytsia, Zaporijia, Soumy, Kharkiv ou encore Jytomyr sont touchées, par des missiles ou des frappes de drones kamikazes. Ce matin, le nombre de missiles tirés, dont une partie a été interceptée, s’élevait à :

47 dans la région de Nikolaïev
60 dénombrés à Kyiv
15 à Lvov
27 dans la région de Vinnitsa
20 à Kharkov
15 dans la région d’Odessa

Ces chiffres sont tirés du blog de Boris Karpov. Sont visés les nœuds ferroviaires, les centrales électriques, les bâtiments industriels, le siège du SBU… entraînant la paralysie des trains, des coupures de courant et d’internet, etc.

Il serait temps que l’OTAN et l’Ukraine comprennent que les Russes n’accepteront jamais de perdre cette guerre. La négociation reste la seule issue raisonnable pour Kiev.

Donald Trump vient de le répéter : il faut imposer les négociations de paix ou ce sera la troisième guerre mondiale.

 

La presse se ridiculise un peu plus en évoquant un Poutine humilié, un Poutine fragilisé, après le sabotage du pont de Crimée. Ce sont là des commentaires grotesques, totalement infondés.

Le temps travaille pour Poutine, qui dispose d’une puissance de feu quasi inépuisable contrairement aux Occidentaux. Et les sanctions détruisent peu à peu l’économie européenne, tandis que la Russie encaisse le choc pratiquement sans dommages.

Il était évident que l’attaque terroriste ukrainienne sur le pont de Crimée ne resterait pas sans réaction de la part des Russes. Qu’on appelle cela représailles, riposte, réplique ou avertissement, peu importe, la réponse est à la hauteur de l’attaque ukrainienne.

Le peuple ukrainien, dans chaque ville du pays, sait qu’il n’est plus à l’abri d’une frappe russe et que cette guerre ne tournera pas à l’avantage de Zelensky, malgré ses rodomontades et les promesses mensongères de l’OTAN.

Poutine se devait d’agir face à cette agression, car la pression monte en Russie, avec les « durs » qui exigent d’en finir une bonne fois pour toutes, ne supportant plus les reculs sur le terrain ou les actes terroristes perpétrés à Moscou ou en Crimée et restés impunis.

C’est chose faite. L’ours russe, qu’on disait aux abois, se réveille.

« Les auteurs, les exécutants et les commanditaires sont les services secrets ukrainiens », a déclaré Poutine lors d’une réunion avec le chef du Comité d’enquête russe. « Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un acte terroriste visant à détruire une infrastructure civile russe d’importance critique »

Il y a malheureusement des victimes civiles dans ce genre de frappes, même ciblées, et personne ne s’en réjouit. Mais ce que vivent aujourd’hui les Ukrainiens, qui ne se sentent à l’abri nulle part, c’est exactement ce que vivent les populations russophones du Donbass depuis huit ans, dans l’indifférence totale d’un Occident complice qui n’a jamais voulu faire respecter les accords de Minsk par Kiev.

Macron dénonce un crime de guerre, mais je ne l’ai jamais entendu manifester la moindre compassion envers les populations du Donbass, massacrées par les ultranationalistes ukrainiens depuis 2014.

De plus, s’il avait fait appliquer les accords de Minsk, ce qui était son devoir puisque la France est cosignataire de ces accords, il n’y aurait jamais eu de guerre. Assez d’hypocrisie !

Qu’a fait la France en 1999 ? Elle s’est associée aux bombardements  aveugles sur Belgrade pendant 78 jours, tuant femmes et enfants, alors que les Serbes sont nos alliés et amis de toujours. Rien ne justifiait cette agression de l’OTAN, décidée sur un odieux mensonge, comme trop souvent.

Par conséquent, Macron n’a aucune leçon à donner à qui que ce soit.

Quant à Biden qui dénonce la brutalité absolue de cette agression, il oublie les crimes de guerre des Etat-Unis, depuis Hiroshima à Belgrade, en passant par le Vietnam  submergé par l’agent orange.

14 000 victimes dans le Donbass depuis 2014, dont des milliers de civils, femmes et enfants innocents. Et que dire des tortures, des viols, des persécutions, dénoncés par les ONG, mais restés impunis. Qu’a fait l’Occident moralisateur ? Rien !

Poutine réunit le Conseil de sécurité ce jour. A suivre…

Jacques Guillemain

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Bonjour , oui 200 missiles russes , mais le 31 décembre 2022 , 63 soldats russes ce sont fait tuer comme des touristes, leurs dirigeants sont vraiment des amateurs
Répondre
L
Bonjour Christian,<br /> oui c'est vrai mais on ne peut pas tout prévoir dans une guerre.

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog