Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2022 5 22 /07 /juillet /2022 01:00
USA-Chine, USA-Russie : petites taquineries entre ennemis mortels

***

Starlink est ce réseau internet satellitaire privé mis en place par le constructeur aérospatial américain SpaceX. Selon Elon Musk, président-directeur général de SpaceX, le projet doit satisfaire l’importante demande – et qui ira croissante – de capacités à large bande et à faible coût à l’échelle mondiale. Starlink prévoit que vers 2025, 12 000 de ses satellites seront opérationnels en orbite basse (550 kilomètres). La largeur de bande prévue sera suffisante pour acheminer jusqu’à 50 % de tout le trafic de communication en backhaul network (réseau d’amenée en français) et jusqu’à 10 % du trafic Internet local dans les villes à forte densité.

Un magnifique joujou technologique pour des applications civiles de pointe ? Certes. Sauf que ce réseau peut instantanément se transformer en une arme redoutable : en cas de conflit de haute intensité, marqué par la destruction des installations internet au sol, ce réseau satellitaire sera en effet le seul en capacité de maintenir la connectivité au détriment de l’ennemi.

***

Un article publié le 22 mai dernier dans la revue South China Morning Post (SCMP) relate que les scientifiques du Beijing Institute of Tracking and Telecommunications Technology, organisme dépendant de l’armée chinoise et donc du gouvernement chinois, ont compris l’importance de l’enjeu  :

« L’armée chinoise doit être en mesure de détruire les satellites Starlink d’Elon Musk s’ils menacent la sécurité nationale. Les chercheurs appellent au développement de capacités anti-satellites, y compris la capacité de suivre, surveiller et désactiver chaque engin », lit-on dans ce numéro du SCMP.

En cas de conflit de haute intensité avec les Etats-Unisune hypothèse probable – la capacité de destruction par les Chinois du réseau Starlink est vitale.

C’est la première fois qu’une telle attaque contre Starlink est évoquée par un organisme officiellement lié au gouvernement chinois.

L’article reconnait la difficulté de la tâche : « La plate-forme Starlink avec ses milliers de satellites est considérée comme indestructible », ajoutant : «La constellation Starlink constitue un système décentralisé. La confrontation ne doit pas se penser contre des satellites individuels, mais contre le système dans son intégralité. Cela nécessite la mise en place de mesures efficaces et à bas coût.»

Donc du pain sur la planche pour les chercheurs de l’Empire du Milieu.

***

Mais impossible ne semble pas être chinois. Depuis les années 1980, le pays a connu une croissance économique annuelle particulièrement soutenue, dépassant les 10 %. De 2000 à 2010, la Chine a fourni 33 % de la croissance mondiale en valeur absolue. Selon les estimations de la Banque mondiale, la Chine est devenu en 2014 le premier pays au monde pour le PIB à parité de pouvoir d’achat (PPA), passant devant les États-Unis.

Les capacités militaires chinoises soutiennent désormais la comparaison avec celles des Etats-Unis. La maîtrise des techniques de destruction du réseau Starlink est, pour la Chine, à portée de main. L’article du SMCP précise d’ailleurs que le Beijing Institute of Tracking and Telecommunications Technology étudie déjà la question de très près : « L’« Armée populaire de libération » (telle est son appellation exacte…) travaille déjà depuis des années sur des systèmes (lasers, micro-ondes…) capables de troubler ou de détruire d’éventuels satellites ennemis… »

***

Le SMCP note qu’Elon Musk affiche très officiellement ses liens avec le Pentagone :

Fin 2020, SpaceX et le ministère américain de la guerre ont en effet signé un accord de développement de nouvelles technologies reposant sur le réseau Starlink.  Parmi les tâches dévolues au réseau satellitaire : un système de surveillance des armes hypersoniques, tant chinoises que russes.

***

Les Chinois ont évidemment commencé l’installation de leur propre constellation de satellites. Les Russes, de leur côté, bien que ne disposant pas eux-mêmes d’une constellation satellitaire, ne semblent pas manquer d’un savoir-faire certain en matière de piratage de tels réseaux. Ce qui ne les empêche pas d’essuyer parfois quelques déconvenues sur le terrain

***

Le génie humain ne semble pas devoir connaître de limite : l’avenir de la planète Terre s’annonce particulièrement chaud et lumineux…

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog