Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2022 7 26 /06 /juin /2022 15:32
Pfizer savait que leur vaccin tuerait

« Un risque pour les nouveau-nés, les nourrissons, ne peut être exclu. »

In documents Pfizer transmis aux autorités sanitaires

   C’est grâce à ce genre de phrases écrites dans les documents transmis aux autorités sanitaires gouvernementales (FDA aux États-Unis, Agence européenne du médicament de la Commission européenne, et son équivalent en France) pour obtenir les autorisations de mise sur le marché de leurs « va x ins » tueurs, que Pfizer pourra invoquer sa bonne foi : « nous n’avons rien caché, ni le nombre de morts au cours des deux premiers mois d’injections des « va x ins », ni les nombreux effets indésirables qui sont apparus et qui sont répertoriés sur 9 pages, ni sur les risques qu’il y avait à permettre aux femmes enceintes de se faire injecter ces « va x ins » à l’ARNm.

Ce sont les gouvernements et la Commission européenne qui ont estimé qu’il fallait que toutes les populations se fassent injecter ces « va x ins », malgré ces innombrables effets indésirables, ces morts, ces grossesses interrompues, ces bébés rendus gravement malades. Toutes les responsabilités de ces drames incombent aux gouvernements des États et à la Commission européenne. » Ajoutons à cela qu’il serait également précisé qu’il ne fallait pas exclure un risque général sur la fertilité.

   Et c’est en ayant connaissance de tous ces éléments, qu’Ursula von der Leyen et Emmanuel Macron a commandé 4 milliards de doses de « va x ins » tueurs (presque 10 par habitant des États membres de l’Union européenne peuplée de 450 millions de personnes).

   Et c’est en ayant connaissance de tous ces éléments, qu’Emmanuel Macron, Président de la République française, Olivier Véran, ministre de la Santé et Jean Castex, Premier ministre, n’ont eu de cesse d’appeler aux injections des « va x ins » tueurs.

   « Pfizer savait que leur vaccin tuerait », Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne, Emmanuel Macron, Président de la République française, Olivier Véran, ministre de la Santé (France) et Jean Castex Premier ministre du gouvernement de la « République » française, le savaient également.

   46 000 participants aux essais cliniques de Pfizer, 42 000 auraient été victimes d’effets indésirables.

   Sur 46 000 participants aux essais cliniques de Pfizer qui auraient reçu le « va x in » à l’ARNm, il aurait été observé la survenue d’un voire de plusieurs effets indésirables chez 42 000 d’entre eux (

   Arriverons-nous à juger un jour ces assassins ?

   Pour ceux qui le peuvent, n’est-il pas temps de quitter l’Union européenne avant juillet 2022 ? C’est ce que nous recommandons. Pensons à nous regrouper clandestinement entre non-« va xi nés », motivons-nous, fondons des communautés secrètes de non-« va xi nés » à travers le Monde et ne lâchons rien !

   Pierre Lefevre

Libre Consentement Éclairé

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog