Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2022 4 02 /06 /juin /2022 02:49
Une journaliste néerlandaise en Ukraine affirme que les médias occidentaux mentent régulièrement sur ce qui se passe sur le terrain ! 
Ukraine : les médias occidentaux mentent

(Natural News) Une journaliste néerlandaise qui a couvert l’invasion de l’Ukraine par la Russie affirme que les médias occidentaux mentent régulièrement sur ce qui se passe réellement dans le pays déchiré par la guerre, afin de maintenir un récit « blâmer Moscou ».

Comme le rapporte News Punch, Sonja van den Ende, une journaliste indépendante de Rotterdam, aux Pays-Bas, a déclaré que les médias occidentaux « mentent continuellement sur tout, juste pour mettre en œuvre leur propre agenda ».

Van den Ende ne fait pas ses reportages depuis le confort d’un studio sécurisé quelque part dans une capitale occidentale, mais elle est plutôt sur le terrain en Ukraine et a été témoin de l’invasion et de ses atrocités des deux côtés pendant des semaines, notant qu’à l’heure actuelle, il n’y a « qu’une poignée » de journalistes occidentaux dans le point chaud de Donbas. En conséquence, les organes de presse occidentaux ne font qu’approuver des « fake news », comme ils l’ont fait pendant les guerres en Irak, en Syrie et en Afghanistan.

News Punch ajoute :

Désabusé par les mensonges des médias grand public, Van den Ende s’est rendu dans les régions séparatistes des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk et est devenu un reporter intégré à l’armée russe pour voir ce qui se passe réellement en Ukraine.

 

Le bruit des bombardements et des explosions ne l’effraie plus. Il y a sept ans, Mme van den Ende a travaillé en Syrie, quelques mois avant que les Russes n’interviennent à la demande du président syrien Bachar el-Assad et ne détruisent ISIS, changeant ainsi le cours de la guerre civile. Selon elle, les parallèles entre la couverture des conflits syrien et ukrainien par les grands médias occidentaux sont frappants.

 

« Ils mentent continuellement sur tout, juste pour mettre en œuvre leur propre agenda », a-t-elle déclaré. « Comme en Syrie, le président Assad était ‘le meurtrier’ et maintenant le président Poutine est ‘le boucher’. Ils ont utilisé ce scénario pendant de nombreuses années en Irak, au Venezuela et dans [d’autres] pays qui ne sont pas conformes à leur programme ; ils ont besoin d’un ‘méchant’. Mais ils (les médias) ne sont même pas là sur le terrain, ils ne peuvent pas juger. Seule une poignée de journalistes occidentaux sont présents ici : Graham Philips, Patrick Lancaster, Anne-Laure Bonnel et moi. »

L’Ukraine présente d’autres parallèles avec des conflits antérieurs. Elle attire l’attention sur les opérations « false flag » et les faux rapports émanant de la capitale ukrainienne, Kiev, notamment le désormais célèbre canular de l’île aux serpents, l’attaque présumée de la Russie contre la centrale nucléaire de Zaporozhye et la fausse histoire, maintenant exposée, de la « frappe » russe contre un hôpital de Mariupol. D’autres affirmations ont également été réfutées.

M. Van den Ende a poursuivi en déclarant que les fausses affirmations ukrainiennes, qui sont répétées mot pour mot par les médias occidentaux qui diffusent des informations erronées, ressemblent aux précédents faux drapeaux des djihadistes en Syrie et aux attaques mises en scène par le Casque blanc à l’aide d’armes chimiques – attaques qui ont été imputées au président syrien Bachar al-Assad.

Le journaliste néerlandais a également raconté la prétendue provocation chimique à Khan Sheikhum, à Idlib, le 4 avril 2017, prouvée ultérieurement comme fausse par des journalistes d’investigation dont Seymour Hersh, lauréat du prix Pulitzer.

« La même chose s’est produite à Bucha », déclare van den Ende. « De nombreux témoins disent que l’armée russe est partie le 30 mars. Même les militaires ukrainiens qui sont arrivés le 1er avril n’ont pas fait état de cadavres dans les rues. Cela s’est produit le 3 avril, selon les médias occidentaux. De plus, les preuves disent que les corps avaient des brassards blancs, le signe de l’armée russe, les soldats les portent. Donc les soldats tuent les Ukrainiens russes ? Pas du tout. »

La journaliste a également déclaré avoir parlé avec de nombreux civils ukrainiens lors de ses voyages à travers la région de Donbas, notant que presque tous ceux qu’elle a rencontrés ont condamné le gouvernement du président ukrainien Volodymyr Zelenskyy pour avoir interdit la langue russe, ce qui les a privés de droits culturels et domestiques fondamentaux.

« La majorité des personnes avec lesquelles j’ai parlé étaient très heureuses que l’opération [spéciale russe] ait commencé », a déclaré van den Ende. « Bien sûr, personne ne souhaite la violence et la guerre, mais ils souffrent depuis déjà huit ans de la guerre, du carnage et de la destruction par les forces ukrainiennes. Les pires ont été les bataillons nazis, qui combattaient aux côtés de l’armée régulière. »

https://www.naturalnews.com/2022-04-26-western-media-lying-about-ukraine-conflict-situation.html#

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog