Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2022 3 02 /03 /mars /2022 19:08
Zelensky, le nouveau Churchill de BHL, joue du piano avec sa bite

Je n’ai pas pour habitude d’être grossier, mais faire d’un tel clown une figure de légende sauvant son pays devient insupportable.

Le nouveau Churchill joue du piano avec sa bite et danse en talons aiguilles. Zelensky, le héros idole des Occidentaux !

Stop à la désinformation. Stop aux articles dithyrambiques qui encensent Zelensky, l’héroïque président ukrainien qui résiste à l’ogre Poutine. La presse occidentale le porte aux nues, se gardant bien de révéler sa véritable personnalité. Un seul coupable, un seul monstre, Poutine l’ignoble agresseur.

Zelensky, c’est le nouveau David contre Goliath. Pour BHL, notre narcissique guerrier en chemise blanche, qui se bat sur tous les fronts, Zelensky c’est le « Churchill ukrainien » sous les bombes, le « Salvador Allende » face à Pinochet. Et pourquoi pas Napoléon, le Dieu de la guerre aux 40 victoires ? 

Ce Zelensky, il se rêve en tombeur de Poutine, tant la presse occidentale, aveuglée par sa haine antirusse, le soutient et attise les braises, alors que seules les négociations mettront fin à cette guerre fratricide. Zelensky n’a rien du héros de l’histoire ni du chef de guerre que l’Occident veut nous vendre.

Voici une vidéo où l’on voit le grand chef de guerre, pantalon sur les chevilles, jouer l’hymne national ukrainien au piano avec son sexe. Quel respect pour sa patrie !

 
 

Je n’ai pas pour habitude d’être grossier, mais faire d’un tel clown une figure de légende sauvant son pays devient insupportable.

Le nouveau Churchill joue du piano avec sa bite et danse en talons aiguilles. Zelensky, le héros idole des Occidentaux !

Stop à la désinformation. Stop aux articles dithyrambiques qui encensent Zelensky, l’héroïque président ukrainien qui résiste à l’ogre Poutine. La presse occidentale le porte aux nues, se gardant bien de révéler sa véritable personnalité. Un seul coupable, un seul monstre, Poutine l’ignoble agresseur.

Zelensky, c’est le nouveau David contre Goliath. Pour BHL, notre narcissique guerrier en chemise blanche, qui se bat sur tous les fronts, Zelensky c’est le « Churchill ukrainien » sous les bombes, le « Salvador Allende » face à Pinochet. Et pourquoi pas Napoléon, le Dieu de la guerre aux 40 victoires ? 

Ce Zelensky, il se rêve en tombeur de Poutine, tant la presse occidentale, aveuglée par sa haine antirusse, le soutient et attise les braises, alors que seules les négociations mettront fin à cette guerre fratricide. Zelensky n’a rien du héros de l’histoire ni du chef de guerre que l’Occident veut nous vendre.

Voici une vidéo où l’on voit le grand chef de guerre, pantalon sur les chevilles, jouer l’hymne national ukrainien au piano avec son sexe. Quel respect pour sa patrie !

 
 
 

 

https://youtu.be/2-UiadUOrfk

Et la suivante, en talons aiguilles, n’a rien de très flatteur. C’est donc lui le Churchill ukrainien ? Quel talent !

https://lemediaen442.fr/avant-detre-president-de-lukraine-zelensky-jouait-du-piano-avec-son-penis-et-dansait-en-talons-aiguilles/

Si certains aiment ce genre de spectacle de dégénérés, moi pas. Il est vrai que dans cet Occident dépravé, où l’on chante « Suce ma bite et lèche mes boules » sur les marches de l’Élysée, devant le couple présidentiel en extase, je me sens  légèrement déphasé.

Zelensky, le déjanté de Kiev, ce pantin que chouchoute l’Occident, c’est en réalité le chef d’un régime mafieux qui s’entoure de milices néonazies au passé plus que sulfureux.

Quand Poutine veut dénazifier le régime au pouvoir, il sait de quoi il parle, même si les médias le nient.

Le régiment Azov est bien une unité néonazie, rattachée au ministère de l’Intérieur et intégrée à la garde nationale ukrainienne. Une milice armée pour opérations spéciales, naguère entraînée par des paras américains !

Au menu, exactions en tous genres, comme le précise Amnesty international.

Violations des droits de l’homme, enlèvements, torture, crimes de guerre, exécutions sommaires et décapitations de soldats russes. Du beau linge, qui force l’admiration du monde ! Pire que des SS !

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9giment_Azov

Mais pour la presse occidentale, les barbares ce sont avant tout les bataillons tchétchènes de Poutine.

Je ne reviens pas sur les causes trentenaires de ce conflit, ni sur les décennies d’arrogance et d’humiliations occidentales qui ont mis l’ours russe en colère. Tous mes précédents articles ont  démontré les turpitudes de l’Oncle Sam qui ont attisé la haine depuis 1990.

Mais faisons une mise au point sur la mise en alerte des forces nucléaires russes ordonnée par Poutine.

Ce n’est qu’une gesticulation diplomatique, chacun sait que le contrôle de l’Ukraine ne vaut pas un holocauste nucléaire.

L’Occident hurle évidemment au scandale et dénonce la folie du maître du Kremlin. Rien d’étonnant de la part des médias aux ordres du suzerain d’outre-Atlantique. J’ai même entendu sur les ondes qu’il ne s’agit plus d’une réponse du faible au fort, mais du faible au fou. C’est tout dire.

Mais je rappelle à nos apôtres de la bonne éthique nucléaire que cela fait 30 ans que le pacte de Varsovie est dissous, mais que les Américains maintiennent encore des armes nucléaires dans plusieurs pays de l’Otan.

Aux Pays-Bas, en Allemagne, en Belgique, en Italie, en Turquie, cinq pays qui ne sont pas des puissances nucléaires. Qui donc menace l’autre depuis 1990 ?

https://www.bfmtv.com/international/quand-l-otan-revele-par-erreur-la-presence-d-armes-nucleaires-americaines-en-europe_AN-201907170044.html

Cette propagande antirusse, alors que nous avons affaire à une guerre fratricide, est insupportable.

Il est urgent de stopper les hostilités au lieu d’armer l’Ukraine et d’attiser le conflit. Il est temps d’écouter Poutine qui ne supporte plus l’étau de l’Otan qui se resserre d’année en année.

Rien ne se réglera aussi longtemps que de nouvelles règles de sécurité en Europe ne seront pas définies et gravées dans le marbre. Zemmour, qu’on caricature en Vladimir Zemmour, a raison.

L’urgence est au cessez-le-feu puis au dialogue. Mais depuis cinq jours, on souffle sur les braises.

En attendant, prenez toutes les informations avec réserve. C’est la guerre des ondes, avec photos d’archives, mensonges, faux témoignages et fake news.

Tout est fait pour diaboliser Poutine et encenser Zelensky. La vérité n’a pas sa place dans ce conflit dont la responsabilité incombe aux Américains à 100 %

Kiev, ce n’est pas Bagdad.

Médias-mensonges – Images d’un Français en Ukraine : C’est pas Bagdad, les gens vont faire leur course et se baladent !

Jacques Guillemain

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog