Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2019 2 09 /04 /avril /2019 08:49

Le volcan Yellowstone repose au sommet d’une chambre magmatique qui s’est élevée à seulement huit kilomètres sous la surface, d’après un modèle 3D dans un documentaire explosif.

Supervolcan de Yellowstone : 450 kilomètres de roche en fusion “s’élèvent et se propagent” sous le Supervolcan

Le supervolcan, situé dans le parc national de Yellowstone, est entré en éruption trois fois dans l’histoire : il y a 2,1 millions d’années, 1,2 million d’années et 640 000 ans. Les volcans éclatent généralement lorsque la roche en fusion, appelée magma, remonte à la surface après la fonte du manteau terrestre en raison du déplacement des plaques tectoniques. Les géologues ont utilisé des données pour dessiner un modèle 3D de la chambre magmatique, qui se trouve au sommet de ce panache magmatique, révélant sa taille même et sa proximité avec la caldeira de Yellowstone.

Le modèle, qui figure dans le documentaire “Supervolcano” de la BBC, montre une chambre en forme de U contenant plus de 450 kilomètres cubes de roche en fusion.

La série de 2015 révèle : “C’est juste à 8 km sous la surface.”

“Plus important encore, la zone de hausse la plus spectaculaire se situe directement au-dessus du sommet de la chambre.”

“Cela suggère que la chambre magmatique se dilate, se propageant vers la surface de la Terre.”

La dernière éruption de Yellowstone a produit environ 2 500 fois plus de matériaux volcaniques que l’éruption du Mont St Helens en 1980.

Des géologues ont averti qu’une fois qu’un événement déclencheur se produit, une éruption peut avoir lieu en moins de deux semaines.

Jacob Lowenstern, chercheur à la Commission géologique des États-Unis à Vancouver (Washington), a expliqué comment le dernier incident catastrophique a pu se produire.

Il a dit : “Généralement, lorsque ces éruptions se produisent, elles commencent à partir d’un certain événement, puis elles s’amplifient à mesure qu’elles se déplacent le long du système de failles.”

“Toute la séquence qui a formé la dernière éruption de Yellowstone n’a peut-être pris que deux semaines.”

Cela a créé une colonne éruptive si colossale qu’elle a recouvert environ 60 % des États-Unis d’une épaisse couche de cendres.

Si la même chose devait se reproduire, le sol autour du parc national de Yellowstone s’élèverait vers le haut pour former un essaim de tremblements de terre.

Puis, après l’éruption, d’énormes coulées pyroclastiques se frayeraient un chemin à travers le parc.

Ce mélange de cendres, de lave et de gaz surchauffé dépasse les 1000°C et peut se déplacer à des vitesses allant jusqu’à 500 km/h.

On prévoit qu’ils s’étendront sur plus de 200 kilomètres à partir de Yellowstone, enfouissant des États comme le Wyoming, le Montana, l’Idaho et le Colorado dans 1 mètre de cendres volcaniques nocives.

Si l’écoulement pyroclastique touchait quelqu’un, il mourrait en l’espace peut-être en quelques secondes, car son corps ne supporterait pas les 300 °C de température.

Source: Express.co.uk, le 4 janvier 2019Traduction Nouvelordremondial.cc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog