Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2019 5 15 /02 /février /2019 02:39
Les Gilets jaunes ont raison de ne plus rien attendre de Macron

Comment ne pas craindre le pire, c’est à dire absolument rien de bien pour nous, de cette prétendue « consultation populaire » voulue par un Macron profondément sourd à tout ce qui n’est pas son unique désir de monarque absolu ?

Il n’y a qu’à constater l’inexorable montée de violence de sa part, ou plus exactement de celle de ses sbires, obéissant le doigt sur la couture du pantalon à ses ordres, ignoblement démesurés à l’encontre des citoyens qu’il est censé protéger, pour s’en inquiéter !

Car ne doutant de rien, l’arrogant trouduc incompétent qui se croit toujours légitime président de la République, puisque dûment élu à la majorité… même si cette majorité était ridiculement basse, résultat d’une campagne visant avant tout à dégommer ses adversaires des pires manières… ce paltoquet donc appelait les Français à « l’unité retrouvée »… dans des vœux stériles, totalement « à côté de la plaque » !

Unité qu’il s’acharne lui-même à déchirer en veillant à opposer régulièrement le peuple aux forces de l’ordre, en donnant à ces derniers de drastiques directives, quand par ailleurs il a les yeux de Chimène pour les racailles profondes… ou encore en persistant à vouloir le noyer sous l’immigration illégale, devenue quasiment obligatoire par le pacte maudit qu’il a fait signer malgré l’opposition générale de tous les citoyens lucides de ce qui nous attend.

Persuadé que chez tous ceux qui, discrètement ou non, « quittent le navire » LREM, il n’est question que de faire diversion pour mieux resserrer les rangs ultérieurement (*)… Emmanuel Macron s’imagine avoir encore les atouts indispensables pour garder la main, s’attelant à abattre la sienne, se voulant « main de fer dans un gant de fer », contre ce peuple méprisable refusant de se laisser asservir plus longtemps... alors que si docile depuis des lustres, il est impensable qu’on le laisse ainsi mettre le pays à feu et à sang… avec des gilets jaunes (d’un ridicule !), des réunions festives autour de rond-points ou encore de scandaleuses réunions de rues, sans permission de l’autorité, pour rendre hommage, à l’aide de dangereuses bougies allumées, aux victimes (blessés et morts) de la riposte totalement disproportionnée, de son dévoué molosse Casta-gnons.

(*) Ceci en dignes émules du félon Jean-Luc Mélenchon, champion en titre dans une compétition pourtant très serrées des « retourneurs de vestes », girouettes dites « opposants » au pouvoir… pour mieux détourner des voix qu’il ira ensuite porter en offrande à celui qu’il a prétendu combattre …

Ainsi, celui dont le manque de vraie carrure présidentielle ajoutée à son inexpérience autrement qu’en mensonge et fourberie, démontre cruellement son inaptitude à gouverner.

Et c’est précisément ce que quelques uns des « meneurs » des G.J. soulignent dans une une lettre ouverte de quatre pages, diffusée, jeudi 3 janvier, sur la page Facebook « La France en colère » réunissant près de 300 000 personnes, et qui sera lue Samedi 5 janvier devant l’Hôtel de ville à Paris, lors de l’Acte 8 du mouvement.

Par cette lettre au ton sans aménité, les Gilets jaunes font part de leurs griefs au minable chef d’État incapable d’autre chose que d’envoyer ses troupes contre son peuple…

– Ils dénoncent une « répression sans aucune retenue sur l’ensemble des lanceurs d’alertes et des citoyens de ce pays », après l’arrestation jugée arbitraire d’Éric Drouet mercredi soir près des Champs-Élysées.

– « Pourquoi trouvez-vous nécessaire de placer préventivement en garde à vue des milliers de citoyens qui convergent vers Paris, capitale du monde libre et des droits de l’homme, dans le seul but de montrer leur désapprobation pacifique de votre politique ? », interrogent-ils.

« Vous dénoncez maintenant, lors de vos vœux, des excès, des débordements ? Vous parlez sans nul doute des exactions de vos forces de l’ordre à l’égard des citoyens », ironisent ils.

– « Vos actes et vos paroles vous ont clairement discrédité et sont hautement condamnables au regard des droits de l’homme« 

– Ils fustigent aussi le grand débat national, qui doit formellement débuter mi-janvier. La consultation est ainsi décrite comme « un piège politique pour tenter de noyer » d’autres sujets tels que le référendum d’initiative citoyenne (RIC) …

– Nous demandons justice pour nos blessés et nos morts, victimes directes ou collatérales.

– Nous demandons justice pour nos revendications.

– Nous demandons la mise en place de médias vraiment indépendants qui nous fassent droit et reconnaissent enfin nos mobilisations et nos souffrances face aux outils répressifs et médiatiques que vous avez mis en place pour nous museler »

« Changez d’attitude et accueillez-nous autour d’une table pour discuter », et appellent les Français à se rassembler « comme les simples citoyens qu’ils sont, sans gilets jaunes, sans armes face aux grenades et aux matraques ».

« Nous verrons si vous continuerez à battre les enfants, jeunes, vieux, femmes et hommes de France »

Et un sévère avertissement que le pleutre de l’Élysée ne devrait pas prendre par-dessus la jambe car il n’aura pas toujours un régiment de CRS autour de lui… et qui sait ce qui peut sortir d’un esprit haineux :

« La colère va se transformer en haine si vous continuez, de votre piédestal, vous et vos semblables, à considérer le petit peuple comme des gueux, des sans-dents, des gens qui ne sont rien »

https://www.europe1.fr/societe/des-gilets-jaunes-ecrivent-une-lettre-ouverte-a-macron-la-colere-va-se-transformer-en-haine-si-vous-continuez-3832043

http://www.fdesouche.com/1135945-gilets-jaunes-acte-8-une-lettre-ouverte-a-emmanuel-macron-au-ton-tres-virulent-sera-lue-samedi#

Quant à ceux qui se désespèrent des prétendues dispersions et des « à-peu-près » des revendications de GJ… écoutez ces quelques secondes de réplique bien sentie d’Alain Bouché, démontrant que si certains témoignages volontairement tronqués ou sortis du contexte peuvent inquiéter, d’autres touchent en plein dans le mille !

https://vk.com/video452672390_456240592

Alain Bouché « J’exhorte le gouvernement à avoir le même zèle auprès des zones de non-droit (…) qu’avec Éric Drouet »

En résumé, le fou furieux qui admet sans broncher les inexcusables violences des casseurs antifas, assez lâches pour agir masqués sous foulards et cagoules de racailles, mais ne supporte pas qu’une immense majorité de citoyens pacifiques et courageux, agissant à visage découvert puisque respectueux des lois… ose remettre en question sa politique foireuse et ses diktats injustes… s’imagine pouvoir dompter ce peuple de Gaulois souvent imprévisible.

L’unité des Français est effectivement retrouvée par ceux-là même qui lui tiennent tête, mais si l’hystérique qui ne veut pas céder d’un pouce persiste dans ses exactions contre son peuple… c‘est contre lui et non pas avec lui qu’elle conclura l’épisode, que les futurs élèves apprendront en classe sous le nom de « soulèvement contre le tyran fou Macron ».

Et pour ceux qui le souhaitent, pourquoi ne pas s’unir pour une prière commune :

À bon entendeur, salut !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog