Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2019 3 27 /02 /février /2019 00:15

BRUXELLES (Reuters) – Les dirigeants de l’Union européenne ont soutenu vendredi un plan de lutte contre les fausses nouvelles sur Internet et le chef de l’exécutif du bloc a qualifié l’un des chefs de l’UE, le Premier ministre hongrois Viktor Orban, comme l’un des principaux responsables de la désinformation.

L’européiste Juncker s’en prend au Nationaliste Orban pour ses “fake news”

Le plan de l’UE approuvé par les 28 dirigeants nationaux du bloc vise en grande partie à se prémunir contre ce que les États-Unis, l’OTAN et l’UE disent être des tentatives russes de saper les démocraties occidentales.

Mais le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré que le bloc devrait également regarder dans ses propres rangs dans sa lutte contre la désinformation et il s’est concentré sur Orban dont la politique populiste a fait monter la pression à Bruxelles.

À propos d’Orban, Juncker a déclaré à la presse : “Certains premiers ministres assis autour de la table sont à l’origine des fausses nouvelles.”

“Quand M. Orban, par exemple, dit que les migrants sont responsables du Brexit, c’est une fausse nouvelle. N’attribuons donc pas toute la responsabilité à d’autres”, a dit M. Juncker.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2010, M. Orban, autrefois militant contre les seigneurs communistes soviétiques hongrois, a utilisé sa majorité parlementaire pour faire pression sur les tribunaux, les médias et les organisations non gouvernementales, en violation, disent ses opposants, des règles européennes.

Il a irrité de nombreuses personnes dans l’UE en prenant l’image d’un défenseur des droits des États nations et des majorités ethniques contre les règles de comportement civique convenues à Bruxelles.

Juncker a soutenu le Parlement européen lorsqu’il a voté en faveur de l’imposition de sanctions à la Hongrie pour violation des valeurs de l’UE en matière de démocratie et de droits civils.

Les dirigeants de l’UE ont déjà approuvé des plans pour un système d’alerte précoce destiné à alerter les gouvernements et pour que les géants de la technologie tels que Facebook et Google fassent davantage pour supprimer les contenus trompeurs ou illégaux.

“La diffusion d’une désinformation délibérée, à grande échelle et systématique, y compris dans le cadre d’une guerre hybride, est un défi aigu et stratégique pour nos systèmes démocratiques”, selon les conclusions du sommet européen. “Il faut une réponse d’urgence.”

Le plan de l’exécutif de l’UE, approuvé par les gouvernements, donnera plus d’argent et de pouvoir aux régulateurs à Bruxelles pour surveiller et signaler la désinformation russe. Il porte à 5 millions d’euros (5,7 millions de dollars) le financement du SEAE pour le service extérieur, contre 1,9 million en 2018.

Source: Reuters, le 14 décembre 2018Traduction Nouvelordremondial.cc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog