Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 06:57
Message de Jésus - L’humanité exige de connaître la vérité

Jésus, transmis par John Smallman

 

Nous, dans les royaumes spirituels, sommes très conscients de votre agitation alors que vous attendez pleins d’espoir, avec l’intention d’être patients, le réveil de l’humanité. Nous sommes aussi très conscients de vos doutes au sujet du plan divin quand les médias continuent de rendre compte, apparemment sans fin, des intenses souffrances que subissent toujours davantage de groupes de personnes partout dans le monde, alors que rien ne se passe pour soulager les souffrances déjà subies par tant de gens, et depuis si longtemps.

Ce qui arrive à travers le monde est véritablement le paroxysme qui conduit à la libération de l’ancien héritage karmique de l’humanité, libération qui constitue un aspect fondamental de votre processus de réveil. On voit se révéler cet héritage karmique chaque fois que des pensées, des paroles ou des actions qui ne sont pas en alignement avec la Volonté de Dieu, avec l’Amour, dirigent la vie des gens.

Comme on vous l’a souvent dit récemment, et comme je me dois de le réaffirmer, des changements d’attitude considérables se sont produits dans de nombreuses cultures et de nombreuses races à travers le monde au cours des cent dernières années. Les deux guerres mondiales de la première moitié du XXe siècle ont réellement enclenché le processus tant la souffrance de beaucoup de ceux qui étaient concernés a été terrible, et en raison de la couverture internationale des infos qui répandaient les horribles nouvelles dans tous les coins de la planète. Les attitudes égoïstes rigides qui encourageaient les gens à croire que leur côté dans le conflit avait raison et que l’autre avait tort ont été sérieusement mises à mal et ébranlées quand les atrocités commises par tous les acteurs de ces guerres ont été révélées au public. Au départ il y a eu des tentatives pour cacher les pire d’entre elles, et puis quand ces tentatives ont échoué, on a tenté de les justifier.

Ceux qui étaient personnellement impliqués dans les pires mauvais traitements des autres ont été couverts de honte ; puis, effrayés à l’idée que leur réputation serait endommagée et eux-mêmes détruits, ils se sont efforcés de convaincre quiconque les écoutait que les accusations portées contre eux étaient fausses. Beaucoup y sont parvenus à l’époque, mais plus tard, dans de nombreux cas, la vérité est sortie. Plus il en a été révélé plus les gens ont été choqués et horrifiés et un changement des attitudes est devenu inévitable quand partout dans le monde les gens ont enfin commencé à réaliser que la violence conduit toujours et inéluctablement à davantage de violence, et ne se traduit jamais par une paix durable.

Mais un changement de cette nature ne se fait pas du jour au lendemain, de nouvelles générations pénétrées de ces nouvelles attitudes doivent se lever — comme vous pouvez le voir dans l’histoire du monde, ces nouvelles attitudes sont très récentes — et c’est ce qui est en train de se passer maintenant.

Partout dans le monde vous entendez parler de corruption et de malhonnêteté révélées comme jamais auparavant, à mesure que des dénonciateurs rapportent les vérités choquantes qui ont été si longtemps tenues secrètes et niées. C’est un changement colossal ! Ceux qui soutiennent la dissimulation continuent de mener un intense combat d’arrière-garde pour empêcher d’autres « fuites » d’informations extrêmement dommageables, mais leurs efforts sont vains. La vérité concernant de nombreux plans et activités révoltants qui ont nui et fait tant de mal à un si grand nombre et qui ont également infligé de grands dommages à la planète et à son environnement ne peut plus être tenue secrète.

L’humanité exige de connaître la vérité, l’humanité exige le changement, et l’humanité est entendue ! Il n’y a véritablement aucun moyen par lequel l’ordre ancien pourrait rester au pouvoir, et encore moins contrôler les moyens du pouvoir. La grande majorité des humains cherche l’amour et sait que traiter les autres avec amour, traiter les autres comme ils aspirent absolument à être eux-mêmes traités, est la seule philosophie sensée sur laquelle baser sa vie, même si la plupart d’entre eux ne l’exprimerait pas aussi simplement que cela.

Les grandes religions du monde ont beaucoup à répondre quant à la souffrance que tant de gens ont endurée au fil des âges. Ces diverses religions ont été fondées par les disciples d’hommes sages et aimants qui, après avoir enseigné et démontré l’amour en action, ont rendu leurs corps humains à la poussière d’où ils venaient. Ensuite, des règles ont très vite été établies par certains de ceux qui avaient été proches de ces hommes, et dont le but principal était d’asseoir leur propre autorité. Ils se sont ainsi arrogé le droit de se proclamer meilleurs experts que quiconque dans la compréhension de la sagesse des hommes dont ils ont choisi d’interpréter et de promulguer les enseignements d’une manière destinée à se glorifier eux-mêmes et à confirmer leur arrogante auto-désignation.

Les religions organisées ont été fondées en tant que structures de pouvoir pour contrôler et asservir les populations à l’instar de celles qu’utilisaient les empereurs et les rois. Le pouvoir est extrêmement séduisant. Une fois qu’il est obtenu il n’est jamais abandonné en douceur ou de plein gré, et ceux qui le détiennent essaient généralement de le justifier en prétendant que leurs sujets, ou leurs partisans, ont besoin de la sagesse et des connaissances qu’eux seuls possèdent pour leur offrir un environnement sécurisé et protecteur dans lequel ils peuvent vivre en paix. Personne ne les croit longtemps ; à mesure que les promesses des dirigeants sont trahies ou oubliées la dissidence se développe, et finalement un nouveau chef apparaît juste au bon moment pour renverser le tenant du trône.

Comme le montrent très clairement vos différentes histoires, l’humanité a vécu ainsi pendant des éons ; mais maintenant des changements majeurs sont en cours parce que la Lumière de l’Amour de Dieu, qui vous a toujours entourés, est en train d’être reconnue comme le seul pouvoir qui ait jamais existé. Ce pouvoir est infini et éternel. C’est le pouvoir de l’ipséité, le pouvoir dont Dieu a doté chacun de Ses enfants, et cela signifie que vous ne répondez qu’à Dieu, Qui vous aime infiniment exactement tels que vous êtes, exactement comme Il vous a créés. Vous ne pouvez rien faire pour vous améliorer en vue de gagner Son approbation parce que cette approbation vous l’avez déjà, et aucun autre humain n’a le droit ou l’autorité pour vous juger ou vous condamner en Son nom. Le faire c’est tenter de juger Dieu !

Dieu est Amour… l’Amour est… Vous. Chacune et chacun d’entre vous est Amour, parce que c’est comme cela que vous avez été créés. Vous avez temporairement perdu de vue cette réalité, votre nature inaliénable, et votre vraie nature est consciente en permanence que votre processus de réveil vous montre le chemin.

Vous, chacun de vous, lorsque vous vous tournez vers l’intérieur pour chercher la Lumière divine brûlant éternellement en vous, vous formez par là même l’intention de connaître Dieu. Cette intention met en route la libération de tous les aspects de vous-mêmes qui relèvent de l’illusion et qui ne sont pas en alignement avec l’Amour. Le voyage peut être ardu quand surgissent des doutes lorsque vous êtes apparemment attaqués ou jugés, et vous êtes tentés de vous défendre. Cependant, comme vous en avez été si souvent informés, vous êtes pleinement soutenus à chaque instant par l’Amour de Dieu pour vous. Continuez à entretenir l’intention de n’être qu’amour, parce qu’alors votre seule option est de vous réveiller, et donc vous le ferez.

Votre frère qui vous aime, Jésus.

Source : https://johnsmallman2.wordpress.com/

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
Partager cet article
Repost0

commentaires

ddf 28/01/2018 18:34

La véritable histoire de la naissance de Jésus

C'est de ma rencontre avec la première callipyge digne de ce nom qu’est né le fruit originel d’une vierge et d’un ange : quand je lui annonçai que le Tout Grand désirait un enfant au destin exceptionnel, qu’aucun de ses courtisans ne pourrait lui donner (et pour cause), elle ne fit pas de manières et accepta avec une confiance désarmante. Elle dénoua ses cheveux en inclinant doucement la tête, ouvrit son corsage plein de grâce, et fit glisser délicatement son jeans de velours parme.
La tendre conception eut lieu sur la paille fraîche d’une étable en bois de guimauve sauvage, où reposaient émus, l’âne et le bœuf de son mari absent, occupé à cocher ses bulletins de Lotto, sûr de gagner le gros lot.
Après la conception elle reposait, cuisses d’une blancheur immaculée ouvertes comme pour une bénédiction du fruit de ses entrailles, et je m’agenouillai recueilli, baisant avec adoration ses tendres lèvres parfumées de myrrhe, de musc et d’encens. Son sexe frémissait d’émoi et son émotion perlait à la source de sa joie. Levant les cuisses plus haut encore, elle noua ses jambes à mon cou, m’offrant avec dévotion l’entrée dilatée et huilée du chaud fourreau de sa coloquinte. Unissant nos bouches en pacte d’amour tout en la pénétrant du gland, elle émit par saccades un long jet d’urine brûlante au rythme de sa jouissance inouïe, gargouillant du plaisir lourd et trouble de ses entrailles. Deux fois vierge elle avait été, deux fois elle ne le fut plus. Et pour cause...
Je ne la revis pas avant longtemps mais j’appris que, pour les trois trimestres qui suivirent notre accouplement gémellaire, elle n’eut aucun commerce avec son mari. Le souvenir de nos étreintes la rendit rêveuse et indolente. Elle était amoureuse d’un incube, et elle sublimait sa reconnaissance en manifestant des symptômes de conversion hystérique, traduits par des crises de vaginisme insurmontables au contact du mari. Celui-ci appela les trois mages en consultation, mais ni leur science, ni leurs cadeaux, ne firent céder le symptôme tenace ! Ils conclurent à une virginité catatonique, excluant toute possibilité d’avoir des enfants...
Pourtant, lorsqu’elle se mit à grossir, on fit de prime abord état de boulimie, puis on songea à une grossesse nerveuse. Enfin on se résolut à admettre qu’elle était bel et bien enceinte. De qui ? Mystère...
La légende était née, et avec elle, le rejeton que l’on attribua benoîtement au Tout Grand.
Entre-temps, le mari sevré observait tout ce manège avec effarement. Il n’était pas dupe, mais se désolait de voir comment la déraison avait pu déliter son foyer livré à toutes les curiosités malsaines. Il se désintéressa peu à peu de cette épouse névropathe et de ce fils qu’il ne reconnaissait pas. Ce qui fait que le petit, élevé par sa mère hystérique et nourri des remous prophétiques créés autour de sa naissance miraculeuse, prit réellement au sérieux sa filiation divine. Il se crut investi d’une mission apostolique et cultiva un caractère superbe et intransigeant, digne de l’étoffe dont est faite la personnalité évangélique des guides conducateurs, messies, duce et autres paranoïaques célèbres.
Il eut la chance que la télévision n’existât pas encore à l’époque, sinon il n’aurait pas fait long feu.
J’en suis encore à me demander aujourd’hui, ce qu’il serait advenu si je n’avais pas rencontré ta mère, petit. Si son nez, par exemple avait été plus court, la face du monde aurait-elle changé ? Quoiqu’il en soit, ce sont ses fesses que j’aimais. Et je peux dire à ce propos, que si elle n’avait eu une si jolie chute de reins, je ne lui aurais pas confié l’annonce que j’avais à lui faire. « Les voies du seigneur sont impénétrables », a dû se dire le mari, devant son pucelage anticonceptionnel ! (j’avais pris soin de le lui refaire avant de la quitter).
Tu es né, petit, dans une terre promise à une longue tradition biblique, dans une race de conteurs impénitents, dont il émane de nos jours encore, en bien des villages et des villes et sous les tentes nomades, le soir à l’heure du thé vert sucré, quand le désert poudroie et que la lune ombroie - dont il émane, dis-je, des troubadours talentueux, des colporteurs de fables, des messagers incroyables, des téléphonistes arabes, captivant leur auditoire de bédouins enthousiastes et généreux. Vois-tu, petit, tout le monde adore les histoires. Les enfants inventent des histoires pour jouer, regardent des bandes dessinées dans les livres et à la télévision. Les adultes se passionnent pour le cinéma, le théâtre, le roman et les feuilletons à la chaîne des télévisions.
Toute la vie est histoire, mais toi, tu ES l’histoire. Maintenant je peux te le dire, petit, tu as fait du joli travail ! Toi et tes semblables avez essaimé une pléiade de disciples, de missionnaires, sectes, ordres, désordres, guerres, dissidences et schismes, partis politiques, croisades, édits et révocations d’édits, excommunications, bulles, catéchismes, sourates, encycliques de papes, d’ayatollahs, rabbins et pasteurs... la liste est longue de tant de spécialistes en DIVISIONS.
La division majeure, demeure celle qu’il y a entre ceux qui croient qu’il y a quelque chose à croire... et ceux qui savent qu’il y a tout à savoir.

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog