Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2019 5 21 /06 /juin /2019 03:58

Plus tôt ce mois-ci, une longue liste de scientifiques titulaires d’un doctorat qui “sont en désaccord avec le darwinisme” a franchi une étape importante – elle a franchi le seuil des 1 000 signataires.

“Il y a 1 043 scientifiques sur la liste ‘Dissidence scientifique du darwinisme’. Il a franchi la barre des 1 000 ce mois-ci”, a déclaré Sarah Chaffee, agente de programme pour le Discovery Institute, qui tient la liste à jour.

“Une dissidence scientifique du darwinisme” est une simple déclaration en 32 mots qui se lit comme suit :

“We are skeptical of claims for the ability of random mutation and natural selection to account for the complexity of life. Careful examination of the evidence for Darwinian theory should be encouraged.”

Traduction :

“Nous sommes sceptiques quant à la capacité des mutations aléatoires et de la sélection naturelle d’expliquer la complexité de la vie. Un examen attentif des preuves de la théorie darwinienne devrait être encouragé.”

Lancée en 2001, la liste continue de recueillir l’appui de scientifiques d’universités de toute l’Amérique et du monde entier. Les signataires ont obtenu leur doctorat dans des établissements comme Harvard, Yale, Columbia, Cornell, Princeton, Brown, Dartmouth et l’Université de Pennsylvanie. D’autres sur la liste ont obtenu leur doctorat à Clemson, UT Austin, Ohio State, UCLA, Duke, Stanford, Emory, UNC Chapel Hill et de nombreuses autres universités. D’autres signataires sont actuellement employés comme professeurs à travers le pays.

Plus de 1000 scientifiques ont signé un manifeste de “Dissidence avec le darwinisme”

Ceux qui le signent “doivent être titulaires d’un doctorat dans un domaine scientifique comme la biologie, la chimie, les mathématiques, l’ingénierie, l’informatique ou l’une des autres sciences naturelles, ou être titulaires d’un doctorat en médecine et être professeurs de médecine”, selon l’Institut.

Le groupe souligne que la signature de la déclaration ne signifie pas que ces érudits approuvent des “théories alternatives telles que l’auto-organisation, le structuralisme ou le dessein intelligent”, mais indique simplement “le scepticisme à l’égard des théories darwiniennes modernes qui prétendent que la sélection naturelle agissant sur des mutations aléatoires est le moteur derrière la complexité de la vie”.

Selon David Klinghoffer, du Discovery Institute, les signataires “ont tous risqué leur carrière ou leur réputation en le signant”.

“Tel est le pouvoir de la pensée collective”, écrit-il. Le courant scientifique dominant vous punira s’il le peut, et les médias ont épousé l’idée selon laquelle “les scientifiques” sont tous d’accord et seuls les “poètes”, les “avocats” et les autres “crétins” doutent de la théorie darwinienne. En fait, je cherche actuellement à placer un manuscrit impressionnant d’un scientifique d’une université de l’Ivy League qui a des tripes pour dire les raisons de son rejet du darwinisme. Le problème, c’est que personne n’a encore eu le courage de le publier.”

Lors d’interviews avec The College Fix, certains des signataires de la liste ont expliqué pourquoi ils étaient prêts à faire part publiquement de leur scepticisme.

“La théorie de Darwin est censée expliquer toutes les caractéristiques majeures de la vie et je pense que c’est très peu probable. Néanmoins, je pense que le darwinisme est devenu une sorte d’orthodoxie, c’est-à-dire qu’il est accepté dans la communauté scientifique sans réfléchir et enseigné aux enfants sans réfléchir”, a déclaré Michael Behe, professeur de sciences biologiques à la Lehigh University.

“Obtenir une liste de scientifiques qui ne croient pas que à cette orthodoxie pourrait ouvrir quelques esprits, avec un peu de chance”, a-t-il dit.

“C’est clairement une tendance croissante en biologie que de penser que Darwin a raté beaucoup de choses en biologie et qu’il ne peut pas expliquer une bonne partie de l’évolution,” ajoute Behe.

En ce qui concerne la façon dont ses collègues voient la liste, Behe a dit : “La plupart de mes pairs ne sont pas au courant, mais ceux qui sont au courant ne l’apprécient pas du tout. Ils pensent que quiconque signerait une telle liste doit avoir un mobile déshonorant pour le faire.”

Prendre position comporte un risque. Scott Minnich, professeur agrégé de microbiologie à l’Université de l’Idaho, a déclaré qu’il a été plusieurs fois accusé d’être “anti-science”.

“J’ai signé cette liste lorsqu’elle est sortie pour la première fois à cause de ce profond scepticisme intellectuel que j’ai que les forces inintelligentes aléatoires de la nature peuvent produire des systèmes qui dépassent notre propre capacité intellectuelle”, a-t-il dit à The Fix.

Minnich a poursuivi en citant l’écrivain C.S. Lewis : “Les hommes sont devenus des scientifiques parce qu’ils se sont attendus à la loi dans la nature, et ils se sont attendus à la loi dans la nature car ils croient en celui qui fait la loi”.

David Dewitt, directeur du département de biologie et de chimie de la Liberty University, a déclaré à The College Fix dans des échanges par courriel qu’il avait signé la liste parce que je ne crois pas que le darwinisme soit responsable de tout ce qui vit. La sélection naturelle ne produit pas de nouvelles informations et ne peut pas.”

Dewitt a dit qu’il n’était pas le seul.

Je pense que de plus en plus de scientifiques réalisent les limites du darwinisme, en particulier en ce qui concerne l’origine de la vie et la complexité des cellules. Le fonctionnement des cellules révèle à quel point il est impossible que la vie soit née de la mutation et de la sélection naturelle. Comme nous en avons appris de plus en plus sur la biologie moléculaire et cellulaire, de plus en plus de scientifiques doutent du darwinisme, même s’ils ne l’admettent pas par crainte des répercussions”, a déclaré M. Dewitt à The Fix dans une entrevue par courriel.

Shun Cheung, professeur agrégé d’informatique à l’Université Emory, a répondu à The College Fix pour exposer ses préoccupations.

Quand Darwin a formulé sa théorie de l’évolution, il n’avait pas de bons microscopes et la cellule était une goutte d’eau pour lui sans aucune structure. Darwin pensait qu’une cellule était simple et sans structure. Nous savons maintenant qu’une cellule est comme une usine complexe composée de nombreux composants différents, chacun ayant une fonction distincte. Chaque pièce/composant est nécessaire à l’ensemble du fonctionnement de la cellule”, a écrit Cheung.

Source: Zero Hedge, le 11 février 2019Traduction Nouvelordremondial.cc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog