Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2019 6 22 /06 /juin /2019 12:52

Dans un précédent article je vous parlais du démantèlement de l'Ancien Paradigme et la France

Voir l'article : Le démantèlement de l'Ancien Paradigme et la France

La Séparation du bon grain et de l'ivraie

Je vous rappelle ce que je vous disais mon précédent article :

Je récapitule ce sujet complexe.

La France a vécu sous le cycle de 1260 ans depuis sa création.

Vous savez que ce cycle a aussi le nombre 666 qui la caractérise en numérologie.

En 2019 la France passe sur un cycle supérieur.

Le cycle de 1260 ans se poursuit mais son influence concernera d'autre pays.

Les personnes marqués par ce cycle quitteront progressivement la France parce qu'ils seront attirés par ce cycle, son influence se déplaçant vers d'autres pays.

Les autres pays d'Europe qui ont une ancienneté comparable à celle de France la suivront.

Bien sur tout cela prendra du temps mais le mouvement des Gilets jaune est le précurseur de cette vague.

Le mouvement patriotique et le mouvement mondialiste commencent à se différencier à partir de 2019.

Les deux mouvements existaient bien avant bien sur mais ils étaient mal perçus.

Le mouvement patriotique était perçu comme un nationalisme un peu fascisant.

Le mouvement mondialiste était perçu comme lié à la nation alors qu'il y est opposé par nature.

Maintenant tout ça c'est fini.

Mais rappelez vous que rien ne sera possible avant d'atteindre le POINT DE RUPTURE.

 

 

 

Jésus nous explique cela par le moyen d'une Parabole.

Parabole du bon grain et l'ivraie
 

Vous allez me dire que cette parabole concerne les Chrétiens et non la France. C'est vrai mais les deux sont liés, la France reste la Fille ainée de l'Eglise.

Matthieu 13:24,43

Il leur proposa une autre parabole :

 

"Il en va du Royaume des cieux comme d'un homme qui a semé du bon grain dans son champ. Pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu; par dessus, il a semé de l'ivraie en plein milieu du blé, et il s'en est allé. Quand l'herbe eut poussé et produit l'épi, alors apparut aussi l'ivraie. Les serviteurs du maître de maison vinrent lui dire : 'Seigneur, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ? D'où vient donc qu'il s'y trouve de l'ivraie' ? Il leur dit: 'C'est un ennemi qui a fait cela'. Les serviteurs lui disent : 'Alors, veux-tu que nous allions la ramasser'? 'Non, dit-il, de peur qu'en ramassant l'ivraie vous ne déraciniez le blé avec elle. Laissez l'un et l'autre croître ensemble jusqu'à la moisson, et au temps de la moisson je dirai aux moissonneurs: Ramassez d'abord l'ivraie et liez-la en bottes pour la brûler; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier'".

 

Alors, laissant les foules, il vint à la maison, et ses disciples s'approchèrent de lui et lui dirent : "Explique-nous la parabole de l'ivraie dans le champ".

Il leur répondit: "Celui qui sème le bon grain, c'est le Fils de l'homme; le champ, c'est le monde; le bon grain, ce sont les sujets du Royaume : l'ivraie, ce sont les sujets du Malin; l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable; la moisson, c'est la consommation du siècle ; les moissonneurs, ce sont les anges. De même que l'on ramasse l'ivraie pour la brûler au feu, ainsi en sera-t-il à la consommation du siècle: le Fils de l'homme enverra ses anges; ils ramasseront, pour les mettre hors de son Royaume, toutes les causes de chute et tous ceux qui commettent l'iniquité, et ils les jetteront dans la fournaise de feu; là seront les pleurs et les grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Entende qui a des oreilles"!

 

Que signifie cette parabole ? Jésus est le Semeur, c'est un langage habituel dans Bible. Même dans l'Ancien Testament, il est déjà désigné comme le Germe :

 

 Zacharie 3:8

Écoute, Josué, grand sacrificateur, toi et tes compagnons qui sont assis devant toi, car ce sont des hommes qui servent de signes; car voici, je ferai venir mon serviteur, le Germe.


D'ailleurs, les paraboles issues du domaine agricole sont nombreuses. Matthieu nous en propose d'autres, insérées dans la parabole du bon grain et de l'ivraie.

 

Matthieu 13:31,33
Il leur proposa une autre parabole, disant : Le royaume des cieux est semblable à un grain de moutarde qu’un homme prit et sema dans son champ : lequel est, il est vrai, plus petit que toutes les semences ; mais quand il a pris sa croissance, il est plus grand que les herbes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent et demeurent dans ses branches. Il leur dit une autre parabole : Le royaume des cieux est semblable à du levain qu’une femme prit et qu’elle cacha parmi trois mesures de farine, jusqu’à ce que tout fût levé.

 

Elles veulent signaler la petitesse du Royaume lorsque Jésus le crée lors de sa venue terrestre, puis de sa croissance progressive jusqu'à ce que ce Royaume domine toute la Terre.

Mais revenons à la Parabole du bon grain et l'ivraie : Jésus nous donne des clefs pour la comprendre ;

Celui qui sème le bon grain, c'est le Fils de l'homme;

le champ, c'est le monde;

le bon grain, ce sont les sujets du Royaume,

l'ivraie, ce sont les sujets du Malin;

l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable;

la moisson, c'est la consommation du siècle;

les moissonneurs, ce sont les anges.


Satan infiltre et essaye de détruire l'Église chrétienne.

Dans un premier temps, CHRIST ne peux pas intervenir car le bon grain et l'ivraie sont mêlés au sein de l'Église chrétienne.

Au temps de la Moisson, l'ivraie sera sorti de l'Église chrétienne, à cause des différentes apostasies.

Ensuite, l'ivraie sera détruite lors du Jugement Dernier.

Cela est expliqué dans la Parabole du filet et des poissons.


Matthieu 13:47,50

Encore, le royaume des cieux est semblable à un filet jetée dans la mer et rassemblant des poissons de toute sorte ; et quand elle fut pleine, ils la tirèrent sur le rivage, et s’asseyant, ils mirent ensemble les bons dans des vaisseaux, et jetèrent dehors les mauvais. Il en sera de même à la consommation du siècle : les anges sortiront, et sépareront les méchants du milieu des justes, et les jetteront dans la fournaise de feu : là seront les pleurs et les grincements de dents.

 

Bien sur, c'est un plan qui a duré des siècles, et les hommes sont impatients.

Les Églises ont essayés de séparer le bon grain de séparer le bon grain de l'ivraie;

Les Églises orthodoxes ont essayés en 1050 de séparer le bon grain de l'ivraie;

Les Églises protestantes ont essayés en 1520 de séparer le bon grain de l'ivraie;

Je ne dis pas qu'ils ont eu tort de s'opposer à la tyrannie de la Rome papale.
Mais pour séparer le bon grain de l'ivraie, ça a été sans succès comme Jésus l'avais prédis.

Vous comprenez maintenant que 2019 est le commencement de la séparation du bon grain de l'ivraie;

 

Ramassez d'abord l'ivraie et liez-la en bottes pour la brûler; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier'".

ce seul verset nous explique la suite.

Ramassez d'abord l'ivraie et liez-la en bottes pour la brûler;

L'ivraie,  les sujets du Malin, sera détruite après sa séparation avec le bon grain;

quant au blé, recueillez-le dans mon grenier'".

Ensuite,le blé, les sujets du Royaume, sera recueilli dans le monde nouveau après l'Ascension

 

 

On a vu que que la Fin des Temps correspond à la période autour de 2012.

Voir : La Fin des Temps a bien eu lieu en 2012

En fait, la Fin des Temps est une période qui commence fin 1999 et qui va se terminer début 2025.

Remarquez que c'est une période centrée sur 2012 qui est le Point zéro du cycle principal mais ce n'est pas le seul.

D'autres cycles importants ont leurs Point zéro pendant cette période.

Déja, il y a le cycle de Nibiru de 3600 ans dont le Point zéro a été en 2009.

Ensuite, il y a eu le cycle des soleils Maya de 4320 ans dont le point zéro a été en 2015.Je vous rappelle que c'est le cycle de la culture Maya qui se termine toujours par un cataclysme. Le dernier a été le Déluge de Noé.

Le dernier sera le cycle de 1260 ans, pas en son Point Zéro qui a eu lieu en 1969, mais en son Point de rupture.

Je vous rappelle que un Point de rupture est le moment ou un cycle ne concerne plus un pays. Mais concrètement, ça se passera comment ?

Pour commencer, il faut faire des rappels sur le cycle de 1260 ans.

Vous avez compris que ce cycle représente une idée de dictature et d'impérialisme. Mais c'est surtout dans partie haute du cycle. Par contre, autour du Point zéro, il y a une idée de laxisme au contraire.

Mai 68, qui est très proche du Point zéro en 1969, en est le meilleur exemple. C'était l'époque ou il était devenu interdit d'interdire suivant le slogan en vogue à l'époque.

Cette période de laxisme a duré 50 ans avant le Point zéro et 50 ans après. Soit de 1919 à 2019.

Remarquez que le fascisme et le nazisme ont été une réaction par rapport au  laxisme des démocraties de l'époque.

La période actuelle se caractérise par une montée de l'Ordre dur. Regardez l'actualité, je ne vous détaille pas.

Avant 1919, il y avait la période 1914-1918 qui correspond à la période 2020- 2024.

Si ce cycle continuait normalement à la période de la Première  Guerre Mondiale correspondrait, forcément, la Troisième Guerre Mondiale. Mais cela ne sera pas puisqu'il y aura eu le Point de rupture auparavant. Toutefois on ira jusqu'a la limite de cette situation et la période 2020-2024 sera une période de trouble ou les gens auront peurs.

Pour prendre une image, c'est comme si on fonçait droit dans le mur à toute vitesse et que ce mur s'évanouissait juste avant de le percuter.

 

Controller sa peur sera primordial !

 

 

 

Après le passage au Point de rupture, la France augmentera sa vibration et ne restera plus sur la vibration 666 du cycle de 1260 ans.

Mais cela concernera aussi d'autres pays d'Europe mais pas tous. Ce sera fonction de l'ancienneté de leur fondement, la Date Germe.

Et cela concernera aussi d'autres pays dans le monde et je pense particulièrement aux pays musulmans. Certains passeront d'autres non.

Le nouveau monde qui en résultera ne ressemblera plus du tout à l'ancien. Et il faut d'ors et déja nous préparer à ce changement de paradigme.

 

Les autres cycles que nous avons vus, concernaient de grand changement civilisationnel tandis que celui ci concerne la politique de tous les jours.

 

On vous a dis que certain pays passerait d'autre non.

On ne va pas etudier tous les pays mais on va prendre un exemple.

Cette fois, on va l'examiner à partir d'un pays très liè à la France que certains lecteurs connaissent bien, j'ai nommé : L'Algérie !

Vous allez voir que L'Algérie est particulièrement influencé par ce cycle de la lune comme la France.

 

LA FRANCE

 

Elle est issu des peuples gaulois;

Son évènement fondateur est la création du christianisme.

La France, fille ainée de l'Eglise.

La Gaule a été conquise par L'Empire Romain créant le monde gallo-romain.

 

L'ALGERIE

 

Elle est issu des peuples berbères;

Son évènement fondateur est la création de la Numidie par Massinissa en 202 av JC.

 

 

Elle fut conquise par Rome après l'effondrement du Royaume de Numidie en 46 av JC

Les textes et les images sont issus de Wikipédia.

 


 

Ensuite on arrive au cycle de 1260 ans qui concerne les deux pays.

on va découper le cycle de 1260 ans en 6 parties de 210 ans chacune.

 

Commencement du cycle : 308 Ap JC

 

LA FRANCE

 

En 313, le christianisme, encore minoritaire, devient religion officielle (empereur Constantin). Il s'imposera progressivement, même aux envahisseurs germains par la suite.

375 marque le début de la fin de l'Empire en Occident. Les Ostrogoths (originaires de Suède mais établis sur la Mer Noire) sont repoussés par les Huns, mongoloïdes qui viennent de l'Est ; de proche en proche, les Wisigoths, leurs cousins, sont rejetés vers l'Empire (376). Ils le traverseront en un siècle, de la Bulgarie à l'Espagne, en passant par Rome (pillée en 410).

La deuxième vague d'invasions est constituée des Suèves, Alains, Vandales, qui fin 406 traversent le Rhin. C'est une véritable migration, avec femmes et enfants, devant l'invasion des Huns.

 

 

 Naissance de l’Occident chrétien : 518 Ap JC

 

1/ Les Barbares s’installent

Au 5ème siècle, les Barbares envahissent l’Europe, c’est la fin de l’Empire romain d’occident.

Chaque peuple barbare fonde un nouveau royaume.

Le plus important et le plus durable est celui des Francs.

Les envahisseurs ont donné leur nom à des régions :

Envahisseurs
Pays ou régions
Les Burgondes
Bourgogne
Les Saxons
Saxe
Les Lombards
Lombardie
Les Alamans
Allemagne
Les Normands
Normandie

 

La France, proprement dite, commence avec Clovis.

les royaumes barbares


2/ Clovis, un chef barbare

  • Tribu : les Francs
  • Date de règne : 481-511
  • Date de baptême : 496
  • Dynastie (famille) : Mérovingiens (son grand-père s’appelait Mérovée)
  • Francisque : Hache de guerre des Francs

3/ L’Europe devient chrétienne

Après le baptême de Clovis et de ses 3.000 soldats, tous les territoires conquis deviennent chrétiens.

Source : http://www.kidadoweb.com/encyclopedie-enfants/?p=27


 

Clovis fonde la dynastie des rois mérovingiens qui durera trois siècles.

Childéric III est le fils de Chilpéric II et règne sur tout le royaume franc. Il sera le dernier roi Mérovingien

 

 

Que se passat il ensuite ?

 

Point Zéro du cycle : 709 Ap JC

Ensuite on passe à la la partie remontante du cycle.

 

L'ALGERIE

 

Domination Vandale (430 à 533)

 

L'histoire des Vandales est celle d'une coalition de tribus scandinaves constamment assaillie, repoussée et forcée à quitter ses terres, et qui finit par se résoudre au combat, obtenant ainsi leur premier État qu'ils fondent en Algérie après avoir établi leur capitale à Bejaia, dans la petite Kabylie. Lorsque leur État disparaît après un siècle d'existence, le peuple vandale s'intègre alors à la population algérienne.

Les Vandales trouvent sur place une population favorable aux thèses chrétiennes qui rejettent le dogme de la Trinité romaine et contestent la filiation divine de Jésus. En effet les Berbères des riches campagnes agricoles d'antan, du Tell particulièrement, qui se trouvent à l'époque en pleine crise économique, laissent le passage libre à cette impressionnante armée vandale, qui semble à leurs yeux venger le fait que Rome vient de déclarer vingt ans auparavant (en 409) leurs croyances mutuelles comme des hérésies. En effet le donatisme qui prévaut au Maghreb, est similaire, voire plus extrême dans sa tendance du refus de l'autorité et des dogmes de l'Église catholique, que l'arianisme suivi par les Vandales. L'arianisme étant à l'origine les enseignements du prêtre Arius de l'église d'Alexandrie d'Égypte (l'Église copte) qui enseignait que Jésus était un homme comme tous les autres, plutôt que le fils de Dieu. Les Vandales concentrèrent ainsi leurs attaques sur les villes côtières sous emprise romaine, et où l'Église catholique s'était saisie des églises donatistes. Ils s'offrent par la même la complicité morale, voire le soutien matériel des populations berbères du Nord de l'Algérie. Durant l'année 430 les Vandales traversent ainsi le pays d'ouest en est, attaquant les différentes citadelles romaines où se trouvent les prêtres catholiques nouvellement installés dans les églises donatistes. Le 28 août 430, les Vandales prennent Hippone (actuelle Annaba) après un bref siège de la dernière ville de l'Est de l'Algérie. En prenant cette ville, ils auraient tué l'évêque catholique berbère, saint Augustin.

 

Domination byzantine (534-647)

 

Le passage des Vandales et des Alains en Afrique ne laisse que très peu de traces mais un siècle de liens coupés avec Rome puis avec Byzance a profondément changé les esprits des autochtones dont beaucoup ne vont pas accepter la domination byzantine qui doit vite compter sur les nombreuses attaques de révoltés berbères comme lors de la révolte de Antalas juste après la reconquête byzantine. La fragilité de cette reconquête « éclair » et l'instabilité de la domination byzantine permet aux tribus berbères d'organiser la résistance contre l'« occupant ».

Islamisation de l’Algérie

La chute de Rome, puis des Vandales, et l’instabilité durant la période byzantine entraine la reconstitution de plusieurs principautés berbères. Certaines, notamment dans les Aurès, vont résister à l’arrivée des musulmans entre 665 et 708.

De 644 à 656, la première tribu berbère algérienne à se convertir à l'islam fut les Maghraoua. Leur chef, Ouezmar Ibn Saclab, fut sollicité par le calife Othmân ibn Affân à embrasser la religion musulmane, selon l'historien du Moyen Âge, Ibn Khaldoun. Les Maghraouas se convertissent en masse à la nouvelle religion lors du retour de leur chef. En 665, les Omeyyades lancent leur première attaque sur le Maghreb. C’est en 683 que Oqba Ibn Nafi al-Fihri entreprend la conquête. Si la résistance des Byzantins les arrête peu, il en va différemment de celle des Berbères. Par contre, les Maghraoua s'allient au tour des Omeyades dès le début.

 

 

LA FRANCE

 

Les Carolingiens : 728 Ap JC

 

Pépin III, dit Pépin le Bref, doit son surnom à sa petite taille. Il est né vers 715 à Jupille (près de Liège en Belgique, lieu de résidence privilégié d'une bonne partie des souverains de la dynastie des Mérovingiens et des premiers Carolingiens), il est mort le 24 septembre 768 à Saint-Denis (au nord de Paris). Fils cadet de Charles Martel et de Rotrude de Tréves, il fut :

  • Maire du palais de Neustrie, (741-751), avec la Bourgogne et la Provence.
  • Maire du palais d'Austrasie, (747-751).
  • Roi des Francs, (751-768).

 

À la mort de son pére Charles Martel, en 741, la charge de maire du palais est partagée entre ses deux fils : Carloman devient maire du palais d'Austrasie, et Pépin maire de celui de Neustrie.

 

Nous sommes à la fin de la période de décadence de la dynastie mérovingienne, quand les souverains, appelés par la suite rois fainéants, n'ont plus aucune autorité, et que les maires du palais sont les réels dirigeants de l'État. Carloman et Pépin se partagent alors le pouvoir du royaume franc, et vont diriger le pays à deux. Ils luttent tout d'abord pour ramener la stabilité aux frontières du royaume. Ils entament ensuite une réforme de l'Église, avec l'aide de l'évêque Boniface ; deux conciles sont organisés, le premier en Austrasie par Carloman, en 742-743 ; le second par Pépin, en 744 à Soissons (Neustrie), où sont reprises les décisions adoptées lors du concile d'Austrasie. Cette réforme met en place une hiérarchie au sein du clergé franc, à la tête de laquelle on trouve Boniface, l'évangélisateur de la Germanie, comme dirigeant des différents évêques répartis dans différentes villes du royaume.

 

En 743, Pépin et Carloman sortent Childéric III, le dernier roi mérovingien du monastère où il avait été enfermé par Charles Martel et lui permettent d'occuper le trône duquel leur père l'avait évincé. Son retour est motivé par la coalition formée entre autres par le duc Odilon de Bavière et Hunald, celui d'Aquitaine. Ces derniers réagissent mal à l'élimination politique de Grifon (demi-frère de Pépin et Carloman). En rétablissant Childéric III, Pépin et Carloman trouvent ainsi un moyen de les calmer pendant un moment.

 

Vers 744, Pépin épouse Bertrade de Laon, dite Berthe au Grand Pied, fille de Caribert, comte de Laon — son surnom serait dû au fait qu'elle avait un pied plus grand que l'autre — et obtient des héritiers dont le futur empereur Charlemagne.

 

En 747, son frère Carloman choisit la vie monastique, et céde la mairie d'Austrasie à son frère cadet. Pépin devient alors le seul dirigeant effectif de tout le royaume franc. Dès lors, il va tout faire pour se débarrasser de Childéric III, le souverain mérovingien dont il dépend officiellement. D'ailleurs, son père, pour prouver l'inutilité des rois mérovingiens, n'avait-il pas laissé vacant le trône après la mort de Thierry IV en 737 ? Pendant les 7 années qui suivirent, tous les documents officiels furent datés de 737.

 

En 750, Pépin envoie une délégation franque auprès du pape Zacharie, pour lui demander l'autorisation de mettre fin au règne décadent des Mérovingiens, et donc de prendre la couronne à la place de Childéric III. Le pape accepte la requête de Pépin en déclarant que « Devait être roi celui qui exerçait la réalité du pouvoir ».

 

En novembre 751, Pépin dépose Childéric III, puis se fait élire roi des Francs, au champ de mai à Soissons. En se faisant acclamer par une assemblée d'évêques, de nobles et de leudes (grands du royaume), Pépin devient donc le premier représentant de la dynastie carolingienne. Cette élection se passe, pour une fois, sans effusion de sang. Après avoir été déposé, Childéric III est tonsuré (il perd les cheveux longs, signe de pouvoir chez les Francs) et va finir ses jours, enfermé au monastère de Saint-Bertin, près de Saint-Omer. Mais si Pépin gagne le titre de roi des Francs par son pouvoir, il n'en a pas la légitimité, et cette rupture de la dynastie mérovingienne en appelle une nouvelle qui devra remplacer la succession naturelle de père en fils. Cette continuité sera assurée par le sacre royal, continuité de l'onction symbolisant le baptême de Clovis Ier, premier roi franc mérovingien, et l'alliance particulière entre l'Église et le roi des Francs. C'est là, à Soissons, que l'évêque Boniface, son conseiller diplomatique, le sacre au nom de la Sainte Église Catholique en lui donnant la sainte onction en marquant son front avec de l'huile sainte, le Saint-Chrême, pour lui transmetre l'Esprit Saint — comme cela se faisait déjà lors d'une cérémonie chez les rois Wisigoths de Tolède. Par cette onction, le roi des Francs, est désormais investi par Dieu d'une mission de protection de l'Église. De plus, en détenant la force morale du droit divin, il a la charge de « diriger les peuples que Dieu lui confie » selon le dogme catholique, au nom de l'Église et sous la direction du pape. Mais cette légitimité a un coût politique, celui de la fidélité à l'Église et à celui qui la dirige, le pape Zacharie, qui de Rome, a donné son assentiment au changement de dynastie. Pépin se fera sacrer une deuxième fois, en décembre de la même année, à Mayence pour l'Austrasie, toujours par Boniface.

 

Source : http://www.roi-france.com/personnages_histoire_de_France/1265/Pepin_le_bref

 

Le cycle de la lune remonte lorsque Pépin le bref deviens roi des Francs et fonde la dynastie carolingienne en Novembre 751.

La dynastie carolingienne dura jusque vers l'an 1000 environ.

Elle va de Charlemagne, fils de Pépin le bref jusqu'a Hugues Capet qui fonda la dynastie des Capétiens.

 

Elle commence par la création de l'Empire carolingien qui se termina le 11 Aout 843 au Traité de Verdun.

Ensuite la France se sépare du Saint Empire Romain qui deviendra le Saint Empire Romain Germanique.

 

 

L'ALGERIE

 

Dynasties islamiques : 728 Ap JC

 

Vers le VIIIe siècle, les Omeyyades étendront leur empire jusqu'au Maghreb. Il s'ensuit une importante révolte des sufrites berbères sous le commandement d'Abou Qurra. Cette révolte durera presque un siècle, plusieurs groupes ou dynasties kharidjites comme Nekkarites, Ibadites, Rostémides, se rassemblent pour se rebeller contre le pouvoir Abbassides et Omeyyades.

Ibn Rustom fonde en 761 un royaume ibadite dans le nord du Maghreb avec Tahert pour capitale. Celui-ci, comme l'émirat de Cordoue depuis sa création en 756, conserve son indépendance du califat des Abbassides, malgré les pressions diplomatiques et militaires ainsi que les pertes de territoires85. Par la suite, les Idrissides ainsi que les Soulimanides prennent le pouvoir sur une partie de l'Algérie de l'Ouest. Au IXe siècle, les Aghlabides alliés des Abbassides, prendront le pouvoir sur une partie de l'Algérie.

 

 

LA FRANCE

 

Les Capétiens : 938 Ap JC

 

La dynastie des Capétiens durera trois siècles.

Au départ les Capétiens n'étaient que des petits seigneurs francs. Leurs possessions étaient éparpillées en Ile de France, pendant longtemps leur autorité était contestée dans leurs propres domaines par des vassaux autant puissants qu'eux.

 

 

L'ALGERIE

 

Dynasties fatimide et sanhadjiennes : 938 Ap JC

 

Au début du Xe siècle, une nouvelle dynastie supplante les Aghlabides et les Rostémides en Ifriqiya et dans le Maghreb central, les Fatimides. De doctrine chiite, et pensant que le khalifat doit revenir à la descendance d'Ali et de Fatima, fille du prophète Mahomet, ils considèrent les khalifes Abbassides comme des usurpateurs. Aussi, dès sa prise de pouvoir en 909 à Raqqada, le premier représentant de cette dynastie, Ubayd Allah, revêt le titre de Mahdi et celui de commandeur des croyants.

 

Ziri ibn Menad est le chef des tribus berbères Sanhadjas qui habitaient entre Alger et M'Sila. Client des Fatimides, il commence la construction d'Achir en 935, qui devient sa capitale. Les Zirides commencent à bâtir une souveraineté dans le Maghreb central. Ziri charge son fils Bologhine ibn Ziri de construire trois villes : Miliana, Médéa et Alger.

 

En 1005, Hammad impose à son neveu Badis ben Mansur un accord de partage du pouvoir, dès lors le Maghreb central et l'Ifriqiya sont gouvernés par deux autorités distinctes. À l'ouest, les Hammadides manœuvrent pour renforcer leur pouvoir sur les tribus Zénètes, mais les émirs Maghraouas s'appuient sur les Omeyyades de Cordoue pour contrarier leur extension. Les Hammadides rejettent la suzeraineté fatimide pour signifier leur indépendance.

Les Hammadides adoptent le sunnisme en 1015 et les Zirides en 1048. Pour les punir, les Fatimides envoient contre eux les tribus arabes des Hilaliens installés en Haute-Égypte en 1051 et 1052. Les Hilaliens déferlent d'abord en Ifriqiya, les Zirides se réfugient dans le littoral et sont chassés définitivement par les Normands en 1148. Le royaume hammadide est moins touché par les incursions des Hilaliens et profite des troubles qui secouent l'Ifriqiya pour prendre l'avantage sur les Zirides.

Toutefois, pour éviter l'affrontement avec les tribus arabes et pour mieux s'intégrer au commerce méditerranéen, les Hammadides transfèrent leur capitale à Béjaïa qu'ils fondent en 1064 et s'y installent définitivement en 1090 avant d'être vaincus par l'Almohade Zénéte Abd al-Mumin en 1151.

Cette migration connue en français sous le nom d'« invasion hilalienne », est un long processus de migration qui s'étale sur trois siècles.

 

 

Apogée du cycle : 1148 Ap JC

 

LA FRANCE

 

On arrive au point culminant du cycle.

Le roi emblématique de cette période est Saint Louis.

Mais déja, on passe dans une période plus sombre.

Philippe le Bel, le petit fils de Saint Louis, fait le procès des Templiers qui conduisit Jacques de Molay, le Grand Maitre de l'Ordre, a maudire les rois de France pour 13 générations.

 

 

L'ALGERIE

 

Almoravides et Almohades

 

C'est l"apogée de l'Andalousie musulmane.

C'est l'époque d'Avéroes.

bn Rochd de Cordoue (en arabe : ابن رشد, Ibn Rushd?), plus connu en Occident sous son nom latinisé d'Averroès, est un philosophe, théologien, juriste et médecin musulman andalou de langue arabe du XIIe siècle, né le à Cordoue en Andalousie et mort le à Marrakech (actuel Maroc). Il exerce les fonctions de grand cadi (juge suprême) à Séville et à Cordoue, et de médecin privé des sultans almohades, à Marrakech à une époque charnière où le pouvoir passe des Almoravides aux Almohades.

Mais déja commence la Reconquista espagnole qui durera jusqu'en 1492.

 

 

LA FRANCE

 

Les Valois : 1358 Ap JC

 

La dynastie des Valois, qui suivi, durera trois siècles (du quatorzième au seizième siècle) .

Elle représente la partie descendante du cycle mais pas encore la partie basse.

Mais on va arriver à la fin du cycle du Saint Empire Romain.

 

 

L'ALGERIE

 

La Reconquista : 1358 Ap JC

 

En 1152, toutes les forces locales sont définitivement vaincues par une nouvelle dynastie berbère, les Almohades, dirigés par Abdelmoumen Ibn Ali et dont le chef spirituel est Ibn Toumert. Les Almohades formeront un des plus puissants empires méditerranéens, unifiant le Maghreb et le pays d’Al-Andalus jusqu’en 1269. Avec les grandes villes du littoral, à l'exemple de Béjaïa, d'Annaba et d'Alger, le Maghreb central s'ouvre à l'Occident chrétien en entretenant un commerce actif, apportant notamment les fameux chevaux barbes, de la cire ou encore du cuir de qualité.

La chute des Almohades marque un tournant dans les relations avec les puissances chrétiennes du nord, qui s'organisent pour la Reconquista alors que le mythe de l'invincibilité musulmane prend fin. Au Maghreb, des dynasties Zénètes s'imposent, comme les Mérinides de Fès dans le Maghreb occidental, les Abdelwadides de Tlemcen du Maghreb central. Les Hafsides s'imposent au Maghreb oriental. Ces dynasties, qui rayonnent sur l'Afrique du Nord d'abord entre le XIIIe et le XIVe siècle, subissent de plus en plus, vers la fin du XVe siècle, la pression de l'essor des puissances espagnole et portugaise, ce qui, conjugué aux luttes intestines pour l'accès au trône, conduit alors à des reculs successifs de leur pouvoir et à l'émiettement de leur empire.

Plusieurs juifs de l'Andalousie sont envoyés vers l'Algérie en 1492. Dans cet état de fait, la dynastie Zianides résiste fortement jusqu'à l'attaque décisive des Ottomans. Ces derniers prennent la ville de Tlemcen en 1554. Ainsi s'achèvent les dynasties autochtones en Algérie

Les Rois catholiques vont achever la Reconquista en 1492, à la suite de quoi, les Juifs seront refoulés vers l'Afrique du Nord. L'arrivée des Andalous et des Mudéjars coïncidera. Après 1502, tous les musulmans qui arriveront en Algérie seront appelés Morisques (des Andalous et des Mudéjars).

 

 

Commencement d'un nouveau cycle.

 

 

LA FRANCE

 

Les Bourbons : 1568 Ap JC

 

On sort de l'époque féodale pour entrer dans la Renaissance

À partir du XVIe siècle, au catholicisme s’oppose le protestantisme, opposition qui débouche sur une terrible guerre civile. Les premières persécutions contre ceux qui adhèrent aux idées nouvelles commencent dans les années 1520.

 

Le pouvoir de la Papauté s'amenuise.

La Monarchie de droit divin demeure le dernier rempart de ce pouvoir.

 

L'ALGERIE

 

Régence d'Alger : 1568 Ap JC

 

En 1556, les Ottomans attaquent les Zianides et prennent Tlemcen95. Le frère aîné de Khayr ad-Din Barberousse tue les derniers rois Zianides en les noyant dans l'eau au XVIe siècle96. Ensuite, les Espagnols lancèrent depuis leur possession d’Oran une offensive victorieuse contre les troupes de Barberousse à Tlemcen dans laquelle Aroudj perdit la vie.

C’est dans ce contexte que Khayr ad-Din Barberousse, qui se trouvait à Alger lorsqu’il apprit la mort de son frère, sollicita le soutien du Sultan Soliman le Magnifique et plaça son nouvel État sous la protection de l'empire ottoman, recevant le titre de beylerbey (gouverneur de province) ainsi qu'un contingent de 2 000 janissaires.

Cet État nouvellement fondé prendra le nom de régence d'Alger.

 

 

LA FRANCE

 

La Révolution et la République : 1778 Ap JC

 

La Révolution mettra fin à la Monarchie Absolu

Ensuite,on entre dans la période républicaine.

on atteint ensuite une période chaotique ou il est devenu "interdit d'interdire " en Mai  68.

Point Zéro du cycle : 1969 Ap JC

 

 

L'ALGERIE

 

Colonisation française : 1778 Ap JC

 

Raison de la conquête

 

Initialement, les relations entre la France et la régence d'Alger étaient bonnes, puisqu'on peut lire en juin 1793 que « tandis que l'Europe se coalise contre la France libre, une puissance africaine (Alger) plus loyale et fidèle reconnaît la république et lui jure amitié ». De plus il y avait aussi le Bastion de France qui exploitait le corail à El Kala.

 
 

En 1794, la France révolutionnaire est attaquée par les puissances européennes coalisées, et éprouve des difficultés à nourrir sa population et ses soldats. Le dey d’Alger Hussein offre alors à la Convention toutes facilités pour faire ses achats de blé, consentant aussi par la suite sous le Directoire un prêt d’argent sans intérêts. Une fois la guerre terminée, les régimes qui se succèdent n’honorent pas la dette et, quand la France redevient royaliste, la dette est revue à la baisse. Elle est pourtant payée, mais seulement à Paris, à la Caisse des Dépôts et Consignations. Cependant, un nombre important de créanciers vrais ou supposés, des commerçants livournais qui avaient servi d’intermédiaires se manifestent alors. Ainsi, sous couvert de satisfaire leurs réclamations, on avait « rendu légale sa spoliation ». Le dey est donc en froid avec le consul de France, car il comprend qu’il ne récupérera pas son argent et que les livraisons de blé ne lui seront jamais payées.

En 1827, le dey d’Alger découvre que la France avait fortifié, à l’extrémité de la Régence à la Calle, un entrepôt dont elle avait la concession pour faire du commerce, et qu’elle s'était engagée à ne pas fortifier. N’obtenant pas d’explications de la part du gouvernement français, le , le dey décide d'en référer verbalement au consul de France. Le consul ignorant ouvertement sa demande, le dey s’emporta alors, l'injuria, et finalement donna au « représentant de la France » un coup de son éventail. Si l’on s’en réfère à Robert Louzon, militant anticolonialiste engagé, c’est donc bien l’affaire des fortifications de La Calle et non simplement la dette restée impayée qui était à l’origine de la colère du dey d’Alger. Le gouvernement de la Restauration et Charles X, soucieux de redorer l’image de la France à l’étranger et de renforcer l’autorité royale en France, trouvèrent alors dans cet incident — un outrage à la France par le biais de son « représentant », le consul — un prétexte pour intervenir militairement.

Conquête

 

La conquête de l’Algérie fut très violente et longue. Elle se traduisit par la disparition du tiers de la population algérienne entre 1830 et 1850. Les méthodes sont perverses et conduisent surtout à des décès par famine (destructions de villages, de cultures, arbres arrachés), complétant les connues enfumades, massacres de prisonniers et de civils, razzias. À ce niveau la qualification de crime de guerre ou « meurtres de masse » est à propos. L’armée française conquiert l'Algérie village après village. L'emblématique Armand Jacques Leroy de Saint-Arnaud, exécutant zélé de la politique militaire française, nouvellement promu capitaine depuis 1837, est nommé général de division après l’expédition de Petite Kabylie en 1851.

En parallèle de ces opérations militaires une politique de colonie de peuplement est mise en place, pratique corollaire courante des conquêtes.

 

Entre le 11 et le 18 mai 1830, quelque 37 000 hommes répartis à bord de 675 navires affrétés par l’entreprise Seillière, c’est-à-dire pratiquement toute la marine marchande française de l’époque, embarquèrent pour conquérir la bande côtière de l’ancienne régence, par la suite unifiée sous le nom d’Algérie. Le débarquement eut lieu le à Sidi-Ferruch et, le 5 juillet, les troupes françaises commandées par Louis Auguste Victor de Ghaisne de Bourmont, général en chef de l'expédition, firent leur entrée dans la forteresse d’Alger, le dey capitula le jour même.

Mais la France se heurte à l’ouest à l’émir Abdelkader ibn Muhieddine et à l’est aux tribus berbères dont celles de Kabylie menées par Lalla Fatma N’Soumer. La France entame des négociations avec l’émir Abdelkader ibn Muhieddine en 1834 et en 1837, date à laquelle est signé le traité de la Tafna. Mais en 1839, Abd el-Kader déclare la guerre à la France, considérant l’expédition aux « Portes de fer » (dans la chaîne des Bibans en Kabylie) par l’armée française comme une violation de traité. En mai 1843, la smala et le fameux trésor d’Abd el-Kader sont aux mains des Français.

Implantation et statuts

 

 
Carte de l'Algérie française

 

Au début de la conquête en 1830, l'Algérie connut un afflux important de colons européens (essentiellement français et espagnols) que l'on appellera bientôt pieds-noirs. En 1834, l'Algérie est annexée à la France, les autochtones deviennent des « sujets français » par l'ordonnance royale du 24 février 1834 qui leur confère la « qualité de Français ». En 1848, à la suite de la « soumission d'Abd-el-Kader à la France » le , les trois provinces d'Algérie (le Sahara, indépendant de l'ex-régence d'Alger, n'est conquis qu'en 1902) deviennent les départements français d'Algérie (il y aura plus tard les départements français du Sahara), disposant d'une organisation administrative et judiciaire calquée sur celle de la métropole par exemple les arrondissements, les communes et les tribunaux.

Conflit

 

En 1954, l’Algérie compte huit millions d'Algériens non français et un million de « Français d'Algérie » (Pieds-noirs et autochtones juifs naturalisés français).

Après la crise au sein des mouvements nationalistes algériens et les autorités françaises, un groupe de patriotes se démarque et envisage le passage à la lutte armée en vue de l'indépendance.

La guerre commence le , après la réunion à Alger des six chefs du Front de libération nationale (Algérie) et anciens membres de l'Organisation spéciale, bras armé du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques et aussi responsables du Comité révolutionnaire d'unité et d'action, et après la déclaration du 1er novembre 1954.

Le 19 mars 1962, prend officiellement la fin de la guerre, après la signature du cessez-le-feu, cela met fin à huit ans de guerre en Algérie. Un double référendum est organisé, 8 janvier 1961 et le 8 avril 1962, le référendum sur l'autodétermination en Algérie, les Français de métropole se prononcent pour le choix du général de Gaulle pour les deux.

Le , les Algériens votent massivement pour l'indépendance, le taux est de 99,72 % en faveur du « oui ». L'indépendance de l'Algérie est officiellement proclamée le .

Point Zéro du cycle : 1969 Ap JC

 

Période contemporaine : 1988 Ap JC

 

LA FRANCE

 

Pour étudier cette période on va utiliser une méthode qui consiste à faire un paralléle par inversion sur l'axe à partir du point zéro. Langage un peu compliqué, me direz vous, mais vous allez mieux comprendre sur un exemple.

 

1969 : Point Zéro du cycle

 

1968 : Les évènements de Mai 68

1970 : Mort du Général de Gaule

 

1957 : Fin de la Quatrième République

1981 : Election de François Mitterand

 

1946 : Création de la Quatrième République

1992 : Référendum sur le traité de Maastricht

 

1939 : Fin de la Troisième République

1999 : Création de l'Euro

 

1929 : Krach boursier à Wall Street

2009 : Traité de Lisbonne

 

1921 : Création du Parti Socialiste et du Parti communiste

2017 : Création de En Marche

 

1919 : Fin de la Première Guerre Mondiale

10 Avril 2019 : POINT DE RUPTURE

 15 Avril 2019 :  Incendie de la cathédrale Notre Dame à PARIS     

 

 

 

 

L'ALGERIE

 

Cette fois, on va l'examiner à partir de l'Algérie.

On utilise le même principe.

 

1969 : Point Zéro du cycle

 

1963 : Indépendance coloniale

1975 : Arabisation des institutions

 

1947 : Revendication pour l'indépendance de l'Algérie

1991 : Guerre civile

 

1939 : Seconde Guerre Mondiale

1999 : Election de Bouteflika

 

1919 : Fin de la Première Guerre Mondiale

10 Avril 2019 : POINT DE RUPTURE

15 Avril 2019 :  Incendie de la mosquée Al Aqsa à Jérusalem

 

 

Vous voyez comme ces deux pays ont un destin similaire contrairement aux apparences.

Par la suite, l'islam deviendra plus lié aux nations. II y aura un islam algérien différent de l'islam marocain ou de l'islam turc.

Après 2024, ça en sera fini de la oumma musulmane.

 

Examinons un quatrain de Nostradamus

 

Centurie I Quatrain 42

Le dix Kalendes d'Apuril de faict Gotique

Resuscité encor par gens malins :

Le feu estainct,  assemblée diabolique

Cherchant les os du d'Amant & Pselyn..

 

Le dix Kalendes d'Apuril

Le 10 du mois d'Avril

C'est la date du Point de rupture du 10 Avril 2019.

 

de faict Gotique

Resuscité encor par gens malins :

Un évènement gothique sera remis d'actualité par des gens malins.

La cathédrale Notre Dame est une cathédrale gothique.

Notre Dame est revenu sous les feux de l'actualité par son incendie causé par des gens malveillants

 

Le feu estainct, assemblée diabolique

Une fois l'incendie éteint,, des gens diaboliques

 

Cherchant les os du d'Amant & Pselyn..

Cherchant les vestiges du site du d'Amant & Pselyn

Sous la cathédrale Notre Dame se trouve des vestiges gallo-romain qui date de l'époque ou Paris s'appellait encore Lutèce.

Ces gens diaboliques chercheront à s'enrichir par une certaine opération financière.

 

On ne va pas revenir sur l'incendie de la cathédrale Notre Dame. il y a assez d'articles sur le sujet dans le blog.

Le plus important est le POINT DE RUPTURE.

Nostradamus nous donne sa date précise : le 10 avril

Mais ce n'est pas la date de l'incendie de la cathédrale.

Quant à l'année c'est 2019, l'année de l'incendie de la cathédrale.

il n'y a pas de doute possible puisque la cathédrale n'a subi aucun incendie en 800 ans.

 

 

Vous savez que la FRANCE a eu un saut quantique vers un cycle supérieur le 10 avril 2019. Mais beaucoup, dont les hommes politiques, sont restés sur le cycle de 1260 ans.

Et il faudra du temps pour que cette séparation soit rendu manifeste.

Vous comprenez le lien avec la Parabole du bon grain et de l'ivraie.

Je vous rappelle la fin de la la Parabole.

De même que l'on ramasse l'ivraie pour la brûler au feu, ainsi en sera-t-il à la consommation du siècle: le Fils de l'homme enverra ses anges; ils ramasseront, pour les mettre hors de son Royaume, toutes les causes de chute et tous ceux qui commettent l'iniquité, et ils les jetteront dans la fournaise de feu; là seront les pleurs et les grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Entende qui a des oreilles"!

Depuis le 10 avril, tous les évènements que vous jugez négatifs sont en fait des moyens de séparation utilisés par les anges.

Et y compris l'incendie de Notre Dame.

 

Je rappelle que l'évolution d'une nation est lié à son évènement fondateur, le GERME.

Vous savez que la France est fondé sur le christianisme. C'est pour cela qu'une attaque sur un symbole comme la cathédrale Notre Dame a tant de portée.

Si on prend l'exemple du Royaume Uni, ce n'est plus le Christianisme. L'évènement fondateur est le fondation du Royaume par le roi Arthur vers 420, après le départ des Romains des iles britanniques..

Vous savez le roi Arthur, les chevaliers de la table ronde, Merlin l'Enchanteur. Qu'il y ait une part de légende ou pas ne change rien au fait que ce soit le germe de leur nation.

Pour Rome, c'est sa fondation par Romulus et Rémus élevés par des louves.

Aucun peuple ne s'attaque à l'évènement fondateur de leur nation.

Les anglais sont majoritairement pour la conservation de la monarchie. D'ailleurs, ce n'est pas étonnant que ce soit eux qui aient crées la Monarchie constitutionnelle. C'est quoi ce système politique ? C'est une institution qui permet de concilier la Monarchie et la Démocratie.

Nous, en France, on a abolie la Monarchie. Mais la France n'est pas fondé sur la Monarchie mais sur le Christianisme.

Par contre en France on a beaucoup de réactions dès que l'on touche à la religion. On a connu les guerres de religion,  des luttes intestines pour la mise en place de la loi sur la laIcité qui est spécifique par rapport à celle existant dans d'autres nations.

L'avenir sera différent pour chacune des nations en fonction de leurs évènements fondateurs. Mais nous y reviendront.........

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog