Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2018 1 17 /12 /décembre /2018 23:34
À la veille du 11 novembre, Macron réussit à insulter les États-Unis

Décidément, la France s’est dotée du président le plus ignare et le plus inexpérimenté de la Ve République. Il n’en rate pas une !

Il ferait bien de se réconcilier avec l’Histoire, qu’il méconnaît totalement.

En défendant son projet de construire une véritable armée européenne, capable de protéger les intérêts de l’Europe en dehors du cadre de l’OTAN et sans dépendre des États-Unis, Macron n’a rien trouvé de mieux que d’ajouter :

« Il faut  nous protéger à l’égard de la Chine, de la Russie et même des États-Unis » !

À la veille des cérémonies du 11 novembre, qui rassemblent 72 chefs d’État et de gouvernement étrangers, voilà une déclaration pour le moins insultante, qui nous promet un climat plutôt glacial entre Trump et le président français.

On est loin de l’accueil chaleureux du 14 juillet 2017 et du  fastueux dîner de la Tour Eiffel, quand Emmanuel Macron déroulait le tapis rouge devant Donald Trump et Melania.

D’ailleurs la réponse de Donald Trump n’a pas traîné :

« Le président français Macron vient de suggérer que l’Europe se dote de ses propres forces armées pour se protéger des États-Unis, de la Chine et de la Russie. Très insultant, mais peut-être que l’Europe devrait d’abord payer sa juste part à l’OTAN, que les États-Unis subventionnent largement ! » a-t-il tweeté.

Trump a raison. La France consacre 1,5 % de son PIB à sa défense et Macron vient encore d’amputer le budget des armées de plus de 400 millions pour financer les Opex, alors que ces opérations devaient être supportées par les autres ministères.

Pour Macron, la Défense n’est une priorité qu’en paroles sans lendemain…

Rappelons que l’OTAN regroupe 28 pays, dont 26 pays européens + USA + Canada. Mais ce sont les États-Unis qui financent 22 % du budget !

Emmanuel Macron semble avoir également oublié que les États-Unis, qui n’étaient pas encore une grande nation en 1917, ont perdu en Europe 116 700 soldats. Au total, ce sont 320 500 Américains qui sont morts ou ont été blessés au cours du conflit, toutes causes confondues, auxquels il faut ajouter 3 350 disparus.

Quant aux Russes, ils furent les alliés de la France et de l’Angleterre au cours de ce conflit. D’abord menée par la Russie tsariste, puis par la Russie bolchévique après la révolution de 1917, cette guerre fut finalement perdue par une armée russe nombreuse mais sous-entraînée et sous-équipée. Elle capitula le 3 mars 1918, après avoir perdu 1 800 000 soldats.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes humaines de la Première Guerre mondiale

La Russie bolchevique signa à Brest-Litovsk un traité de paix séparée avec l’Allemagne, qui entraînait pour elle la perte de nombreux territoires : la Finlande, les pays baltes, la Pologne, l’Ukraine, une partie de la Biélorussie et la moitié de l’Arménie.

Enfin, parlons de la Chine, où la France de 1914 possédait encore quelques concessions, comme Hankou, Guangzhou  Wan, Shangaï ou Tientsin, conservées jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Si ce pays n’entra en guerre contre l’Allemagne que le 14 août 1917, il envoya, dès le début du conflit, plusieurs dizaines de milliers de travailleurs en France pour participer à l’effort de guerre sur l’arrière.

« Au total, 140 000 Chinois arrivent pour travailler en France dans les mines, les usines, les exploitations forestières. Ils sont très vite employés dans des labeurs pénibles : construction de voies ferrées, de baraquements et même creusement et entretien des tranchées. » 20 000 d’entre eux périront.

Mais bien qu’envisagé par Pékin, aucun engagement militaire chinois n’a eu lieu.

Je trouve donc particulièrement indécent de la part du président Macron de déclarer, à la veille du Forum pour la paix, que les États-Unis, la Russie et la Chine, nos alliés de 14-18 face à l’Allemagne, doivent être considérés comme des ennemis potentiels.

Macron a refusé de célébrer la victoire pour ne pas froisser Angela Merkel et les Allemands, nos ennemis de l’époque, mais il insulte nos alliés de 14-18 en célébrant la paix ! Consternant !

On se demande parfois si  notre   « petit génie », encensé nuit et jour par la presse française et même mondiale, a encore tous ses esprits !

Conclusion de ce nouveau loupé de Macron : Trump ne participera pas au Forum sur la paix qui se tiendra à La Villette le 11 novembre.

Et fidèle à son orgueil démesuré, ne reconnaissant jamais ses torts, Macron a déclaré :

« Si ceux qui n’aiment pas le multilatéralisme ne sont pas là, ce n’est pas grave. »

Ce Forum sur la paix veut réaffirmer la « coopération internationale, essentielle pour relever les défis mondiaux et assurer la paix mondiale ».

Noble ambition. Mais quand l’exécutif n’est même pas capable d’assurer la sécurité des Français au quotidien et  fait tout pour désintégrer la nation par une immigration de masse hostile à nos valeurs, on ne peut que nourrir les pires craintes pour l’avenir de la France.

Car la menace ne vient pas des États-Unis, de la Russie ou de la Chine, mais de l’intérieur, avec l’échec monumental de l’intégration.

Mais ce danger mortel, Macron refuse de le voir.

Jacques Guillemain

Lazare : Si Trump n'a pas  participé  au Forum sur la paix qui s'est tenu à La Villette le 11 novembre c'est à cause de ça et non parce qu'il est très méchant et qu'il déteste la paix comme disent les journalistes.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog