Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 23:04
LES ROTHSCHILD ONT ASSASSINÉ AU MOINS  SEPT  PRÉSIDENTS DES ÉTATS-UNIS
 
Par Jonas E. Alexis le 11 mars 2017
 
Au cours de leur histoire, les Etats-Unis ont été pris dans les griffes d’un culte satanique encouragé par le cartel des banques centrales des Rothschild. Beaucoup de présidents courageux et d’autres politiciens ont essayé de libérer leurs compatriotes et sont morts en méconnaissance de cause, leurs assassins s’en tirant indemnes et triomphants. 
 
 
Jonas E. Alexis : Henry Makow a eu un doctorat de littérature anglaise de l’Université de Toronto en 1982 et est l’auteur de best-sellers comme Cruel Hoax : Feminism & New World Order and the Illuminati : The Cult that Hijacked the World. Il a été complètement dénigré par la Mafia khazar.
 
Le Southern Poverty Law Center a déclaré sournoisement que Makow traitait les Juifs de « cancer ». (1) C’est un mensonge flagrant. L’organisation ne pouvait pas comprendre que Makow était né dans une famille juive. Voulaient-ils dire par là que Makow se considérait lui-même comme un cancer ?
 
Selon le Southern Poverty Law Center, vous ne pouvez pas critiquer les idéologies que la Mafia khazar et leurs marionnettes ont imposées à la plupart du monde sans être taxé d’antisémite. C’est juste complètement stupide. L’organisation est simplement furieuse que Makow ne tombe pas dans leur piège idéologique. Que vous soyez d’accord avec l’article suivant de Makow ou non, il a dérangé le landerneau politique depuis un bon moment.
 
 
J’ai prétendu dans un précédent article que les Rothschild possédaient John McCain. Mais ils ont toute un historique de manipulation du système politique des Etats-Unis. Écoutons Makow à ce sujet. 
 
John McCain a été infecté par les Rothschild et les Saoudiens, et il s’est transformé en vampire politique depuis ce moment-là.
 
Henry Makow : un document curieux mais très crédible sur Internet, appelé « Les secrets du Mardi-Gras » affirme que les agents Illuminati ont empoisonné et assassiné les Présidents américains : 
- William Henry Harrison (1773-1841) 
- et Zachary Taylor (1784-1850). 
- Ils ont également empoisonné James Buchanan en 1857, mais il a survécu. 
Tous trois faisaient obstacle aux plans des Illuminati-Maison de Rothschild visant à déclencher la Guerre de Sécession (1861-1865).
 
Le document décrit également le rôle des Illuminati dans les assassinats 
- d’Abraham Lincoln (1865) 
- et du Sénateur Huey Long (1935). 
Nous savons qu’ils ont également tué les Présidents 
- Garfield (1881), 
- McKinley (1901) 
- et Kennedy (1963) 
- et probablement Warren Harding (1923) 
- et peut-être même Franklin D. Roosevelt (1945).
 
Le site web The Mardi Gras Secrets a été créé en décembre 2005 par Mimi L. Eustis, la fille de Samuel Todd Churchill, un membre de haut-niveau de la secrète New Orleans Mardi Gras Society, appelée « The Mystick Crewe of Comus* »
*La société mystique de Comus – Comus est un personnage de Milton. (Ndt)
 
Cette Société, qui a réorganisé les festivités du Mardi-Gras en 1857, était un chapitre des Skulland Bones. Elle a commencé comme une façade pour les activités des Francs-maçons Albert Pike, Judah Benjamin et John Slidell qui devinrent des dirigeants de la Confédération.
 
Ces informations sont fondées sur la confession sur son lit de mort de Samuel Churchill, atteint d’un cancer du poumon. Mme Eustis a plus tard décidé de les rendre publiques après avoir elle-même contracté une maladie mortelle.
 
Le chef du réseau Illuminati était Caleb Cushing (1800-1879), le partenaire de William Russell, le trafiquant d’opium qui a fondé la Société Skull and Bones de Yale en 1832. Pour gravir les échelons de cette société, il fallait participer à un rite de passage dit de « l’assassinat du roi* ».
*Ce rite est inspiré de la Franc-maçonnerie – venger l’assassinat d’Hiram (Ndt).
 
Selon Eustis, le Skull and Bones (ou Fraternité de la Mort) n’est « rien d’autre qu’un groupe d’assassins politiques dirigé contre les politiciens des Etats-Unis qui s’élèvent contre les plans de la Maison de Rothschild d’une domination et d’un contrôle de l’économie mondiale par une élite issue des lignées familiales … Par exemple Caleb Cushing était impliqué dans les empoisonnements à l’arsenic des Présidents William Henry Harrison le 4 avril 1841 et Zachary Taylor le 9 juillet 1850. Ces deux Présidents s’étaient opposés à ce que le Texas et la Californie soient des états esclavagistes ».
 
William Henry Harrison était le premier Président à mourir en fonction, après seulement 31 jours au pouvoir. Selon Wikipédia, il est mort de « pneumonie ».
 
Le 3 juillet 1850, Zachary Taylor menaça de pendre ceux « qui seraient pris en train de se rebeller contre l’Union ». Le jour suivant, le Président est tombé malade, a vomi des matières sombres, et est mort le 9 juillet. (Les autorités du Kentucky ont récemment exhumé le corps de Taylor pour y chercher des preuves d’empoisonnement à l’arsenic).
 
L’ASSASSINAT D’ABRAHAM LINCOLN
Je paraphrase Mme Eustis : Au cours de la Guerre de Sécession (entre 1861 et 1865), le Président Lincoln a eu besoin d’argent pour financer la guerre. Les banquiers-usuriers exigeaient 24 à 36% d’intérêts. Au lieu de cela, Lincoln persuada le Congrès d’autoriser l’impression de 450 millions de dollars de « billets verts » (Greenbacks – littéralement verts sur le verso) libres de dette et d’intérêt. Cela servait de monnaie ayant cours légal pour toutes les dettes, publiques et privées.
 
La Maison de Rothschild comprit que les impressions de billets souverains du gouvernement, sans dette ni intérêts, allaient briser leur pouvoir.
 
L’assassin de Lincoln, John Wilkes Booth, était un membre des Chevaliers du Cercle d’Or de Pike. Il était à la Nouvelle-Orléans au cours de l’hiver 1863-64 et conspirait avec Pike, Benjamin, Slidell et l’Amiral G.W. Baird pour assassiner Lincoln.
 
Baird a plus tard identifié le corps du Capitaine James William Boyd comme étant celui de Booth. (Boyd était en réalité un espion confédéré qui ressemblait à Booth et qui a été utilisé comme un pion. Son corps a été jeté dans l’égout de la Prison de l’Arsenal qui servait à se débarrasser des chevaux morts).
 
Mimi L.Eustis affirme que son père a souligné que la plupart des Francs-maçons en dessous du 3ème degré étaient des gens honnêtes et travailleurs. Les Illuminati-Skull and Bones utilisaient les Francs-maçons comme couverture. Ceux qui s’élevaient au-dessus du 33ème degré le faisaient en participant au rituel de « l’assassinat du roi ». Les degrés inférieurs faisaient ce qu’on leur disait sans comprendre leur rôle dans « l’assassinat du roi ».
F. Hollande : "Il faut passer par la Franc-Maçonnerie"
 
 
Pour assassiner Abraham Lincoln, Pike, Benjamin, Slidell et August Belmont (l’agent nordiste des Rothschild) ont été faits Rois secrets de la Mystick Krewe of Comus. Andrew Johnson gracia Albert Pike. Albert Pike récompensa Andrew Johnson en lui conférant le rite de passage du trente-troisième degré
 
Mimi L.Eustis écrit : « Les médecins constituaient une partie essentielle du plan Illuminati pour assassiner les dirigeants politiques américains qui empêchaient la conquête de la République des États-unis par l’élite bancaire internationale ».
 
 « Les médecins Illuminati sont intervenus dans les cas des Présidents William Henry Harrison et Zachary Taylor. Ils ont également joué un rôle mortel dans les assassinats par arme à feu des Présidents Abraham Lincoln le 14 avril 1865 (mort le 15 avril 1865), James Garfield le 2 juillet 1881 (mort le 19 septembre 1881) et William McKinley le 6 septembre 1901 (mort le 14 septembre 1901) ».
 
 « Teddy Roosevelt est devenu Président après l’assassinat de William McKinley. Roosevelt a obtenu le passage au 33ème degré et devint un roi secret de la Mystick Krewe of Comus. Au cours de sa présidence, les Skull and Bones ont consolidé leurs positions pour contrôler la République des États-unis ».
 
Huey Long (« Kingfish ») était un dirigeant populiste qui constitua un défi de taille pour Franklin Roosevelt (FDR), à partir de son bastion de gouverneur de Louisiane et plus tard de Sénateur des États-unis. A la différence de FDR, il n’était pas Franc-maçon ni un laquais des banquiers. Son programme de « Partage de Notre Richesse » représentait une véritable menace pour les Illuminati.
 
Un membre des Illuminati, le Dr. Carl Austin Weiss tira sur Long le 8 septembre 1935 et le Docteur Arthur Vidrine s’assura que Long n’allait pas s’en remettre. Selon Eustis, Weiss était censé tirer dans la tête de Long et le garde du corps de Long, Murphy Roden, était censé tuer à la fois Weiss et Long. C’est probablement comme cela que ça s’est passé.
 
Roden était un « indic de J. Edgar Hoover ». Roden tira 60 balles dans le corps de Weiss. On avait prévenu le Dr. Weiss que son bébé serait tué s’il refusait d’accomplir sa mission.
 
Aussi bien Franklin Roosevelt que J. Edgar Hoover furent récompensés par le rite de passage du 33ème degré pour leur participation à ce meurtre.
 
 « Franklin Delano Roosevelt fut fait Roi de Comus en 1937. Lorsque J. Edgar Hoover descendit à la Nouvelle-Orléans pour vivre son règne de Roi de Comus, il a participé à une partouze d’homosexuels et de travestis* en compagnie de divers membres de l’élite des lignées familiales de la Mystick Krewe of Comus ».
*C’est probablement à cette occasion que des photos compromettantes ont été prises, qui sont tombées aux mains de la Mafia, et ont fait dire à Hoover, patron du FBI, que la Mafia n’existait pas. (Ndt)
 
 « Des agents des Skull and Bones, avec la bénédiction et l’implication du Directeur du FBI et spécialiste de la dissimulation des exécutions du 33ème degré pour le compte de la lignée familiale de la Maison de Rothschild, J. Edgar Hoover, assassinèrent le fils du Franc-maçon Charles Lindbergh*. Cet assassinat devait servir d’exemple au fait que l’isolationnisme n’était pas la volonté des Illuminati ».
 
*A cette époque (1932), l’aviateur Charles Lindbergh, profitant de son immense popularité, s’était lancé en politique en faisant inlassablement la promotion d’une politique isolationniste. Son père, Charles August Lindbergh, membre de la Chambre des Représentants, s’était lui-même opposé aux Rothschild, à la fois comme adversaire de la Loi instaurant la Réserve Fédérale et comme pacifiste contre l’entrée en guerre des États-unis dans la 1ère Guerre Mondiale. Il est mort apparemment d’une « tumeur au cerveau » en 1924. (Ndt)
 
Mme Eustis ne mentionne pas la mort par empoisonnement du Président Warren Harding (1865-1923) mais voici comment la décrit Wikipédia :
« Fin juillet, en voyageant de l’Alaska vers la Colombie britannique, Harding fut victime de ce qu’on pensait être un cas grave d’empoisonnement alimentaire. Au Palace Hôtel de San Francisco, il fit une pneumonie. Harding est mort soit d’une attaque cardiaque ou d’une crise cardiaque à 19H35 le 2 août 1923, à l’âge de 57 ans. L’annonce officielle, imprimée dans le New York Times du même jour, mentionnait une « crise d’apoplexie » comme cause de la mort. Il avait été malade pendant exactement une semaine ». Pour FDR, voir Emanuel Josephson : « The Strange Death of Franklin D. Roosevelt (1948) (La mort étrange de Franklin D. Roosevelt).
 
CONCLUSION
Les « Secrets du Mardi-Gras » suggèrent que, vu le niveau de corruption, le système politique des États-unis ne peut être considéré sérieusement comme une démocratie. Il existe un schéma de contrôle Illuminati-Rothschild évident au cours de l’histoire des États-unis. Les gens qui nient ce fait vivent dans l’illusion.
 
Les Etats-Unis ont été créés pour faire progresser le Nouvel Ordre Mondial des Illuminati fondé sur le contrôle du crédit par les Rothschild. Les idéaux américains étaient destinés à tromper la population, non à être réalisés.
 
Les fondateurs et héros des Etats-Unis ont pour la plupart été des Francs-maçons, y compris Paul Revere, John Paul Jones et Benjamin Franklin. Francis Scott Key qui a écrit l’hymne national était Franc-maçon. John Hancock et la plupart des signataires de la Déclaration d’Indépendance étaient également des Francs-maçons.
 
Plus de la moitié des Présidents étaient des Francs-maçons. Cela comprend Washington, Madison, Adams, Jefferson, Monroe, Jackson, Van Buren, Tyler, Polk, Pierce, Buchanan, Johnson, Garfield, McKinley, Teddy Roosevelt, Taft, Harding, Franklin Roosevelt, Truman, L.B. Johnson, Ford, Reagan, Clinton, les deux Bush, Obama et probablement Trump.
 
Certains d’entre eux pensaient réellement que la Franc-maçonnerie consistait à « rendre des hommes bons encore meilleurs » et devaient être assassinés. D’autres Présidents qui n’étaient pas Francs-maçons comme Eisenhower, Nixon et Carter, étaient toujours sous le contrôle des mêmes forces des ténèbres.
 
Au cours de leur histoire, les États-unis ont été pris dans les griffes d’un culte satanique encouragé par le cartel des banques centrales des Rothschild. Beaucoup de présidents courageux et d’autres politiciens ont essayé de libérer leurs compatriotes et sont morts en méconnaissance de cause, leurs assassins s’en tirant indemnes et triomphants.
 
Les États-unis sont une nation décapitée, un géant sans tête dirigé par des démons.

 
Le dernier discours de John Fitzgerald Kennedy devant les médias 
 
Les Sociétés secrètes
 
 
[1] “Homeless Paper in Canada Peddles Hate,” Southern Poverty Law Center, November 8, 2008.
 
Traduction de Patrick T.
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lazare
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog