Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2021 7 21 /03 /mars /2021 21:49

Lazare : il est bon de rappeler la corruption des élus même si ça ne plait pas à tout le monde.

Avancées capitales de Trump en Pennsylvanie, Arizona et Michigan

Depuis hier soir, les médias français annoncent à grand fracas que « l’Arizona a certifié les résultats de l’élection présidentielle américaine », donc que le sénile et corrompu Biden aurait « gagné l’Arizona ».

Ces médias français, lancés dans une campagne de falsification du réel sans précédent, omettent de préciser que ce sont la Secrétaire d’État de l’Arizona, la Démocrate Katie Hobb, et le Gouverneur de l’Arizona, le Républicain Doug Ducey, qui ont signé les documents de certification – alors qu’ils n’ont pas le droit de le faire.

 

Seules les législatures ont le droit de certifier les résultats des élections

En effet, l’article 2 de la Constitution américaine (section 1, clause 2), stipule que les législatures (Chambre des Représentants et Sénat) des 50 États constituant les États-Unis, ont seules le droit de certifier les résultats des élections et de voter pour choisir les grands électeurs qu’elles envoient à Washington (où ces grands électeurs votent ensuite pour élire le Président des États-Unis). Nulle part la Constitution des États-Unis n’accorde un tel droit au Gouverneur de l’État, ni au Secrétaire d’État. (Note 1)

C’est pourquoi Jenna Ellis, l’avocate du Président Trump et adjointe de Rudy Giuliani, a immédiatement posté le communiqué suivant, sur Twitter :

« La certification des résultats FAUX de l’Arizona est contraire à l’éthique et participe sciemment à la corruption qui a permis de voler leur vote aux électeurs légaux de l’Arizona. MAIS, cela n’affecte en rien la capacité de la législature de l’État à reprendre à sa charge, de façon correcte, la sélection des grands électeurs. »

 

La législature de Pennsylvanie va reprendre son droit de certification

Dans certains États, au fil des années, les législatures avaient autorisé les Secrétaires d’État ou les Gouverneurs à certifier les résultats des élections, car il s’agissait alors d’une simple étape bureaucratique dans le processus électoral.

Mais les fraudes massives commises cette année par les Démocrates, grâce au vote par correspondance généralisé (sous prétexte de coronavirus), qui ont porté sur des centaines de milliers de voix dans chacun des 6 États où les résultats sont toujours contestés (Pennsylvanie, Géorgie, Michigan, Wisconsin, Nevada, Arizona), poussent maintenant ces législatures à reprendre leur droit de certification.

Ainsi, comme nous l’avons rapporté dans notre article précédent, après les auditions qui ont eu lieu mercredi 25 novembre devant le Sénat de Pennsylvanie, plusieurs dizaines de Représentants (équivalent de nos députés) et Sénateurs de cet État ont introduit une résolution qui :

rappelle que seuls les élus des deux Chambres (contrôlées toutes deux par les Républicains) ont le droit souverain de certifier les grands électeurs ;

rejette la certification des résultats électoraux dans cet État (décidée illégalement par la secrétaire d’État Démocrate, Kathy Boockvar, et par le Gouverneur Démocrate, Tom Wolf) ;

informe le Congrès des États-Unis que le choix des grands électeurs est suspendu et qu’ils seront certifiés par la Chambre des représentants et le Sénat de Pennsylvanie par une résolution ultérieure. (Note 3)

 

Les auditions explosives devant la législature de l’Arizona

Le lundi 30 novembre, c’était au tour de la législature d’Arizona d’organiser des auditions publiques sur les fraudes électorales massives commises par les Démocrates lors de l’élection présidentielle de 2020.

Poursuivant leur croisade contre les fraudes, les avocats du Président Trump, Rudy Giuliani et son adjointe Jenna Ellis, ont été entendus par des Représentants et Sénateurs de l’État, puis des témoins des fraudes électorales, qui ont rédigé et signé des “affidavits” (témoignages sous serment, ayant la valeur de preuves, utilisables en justice), ont pu s’exprimer en public, devant une centaine de spectateurs (nombre réduit en raison du coronavirus).

Ces auditions ont eu lieu dans la ville de Phoenix (comté de Maricopa), et elles ont duré près de 11 heures.

LIVE: Arizona State Legislature Holds Public Hearing on 2020 Election (Right Side Broadcasting Network) 30-11-20

https://www.youtube.com/watch?v=rri6flxaXww

 

L’intervention du Président Trump

Le Président Trump est intervenu par téléphone et s’est exprimé pendant 6 minutes. Il a déclaré :

« Nous avons gagné l’Arizona et nous avons gagné le Michigan et nous avons gagné la Géorgie et nous avons gagné la Pennsylvanie et nous avons gagné le Wisconsin. Mais ce que les Démocrates ont fait, c’est qu’ils ont triché. Mais pour la première fois [de l’Histoire], les Républicains contre-attaquent. Les élections de 2020 ont été truquées, c’était une arnaque et le monde entier regarde ce qui se passe chez nous et se moque de notre pays. Ils savent ce qui s’est passé, et ils savent que nous avons gagné. »

« Les observateurs Républicains ont été expulsés des salles de dépouillement, ou enfermés derrière des clôtures à de grandes distances [les empêchant de vérifier les bulletins de vote]. C’est la plus grande arnaque jamais commise contre notre pays. Nous allons gagner cette chose. Nous n’abandonnons jamais. Nous avons d’autres plaintes qui vont être déposées demain dans le Wisconsin et en Géorgie, des plaintes très solides rédigées par d’excellents juristes. Nous devons aller au fond de toutes ces fraudes. »

Le Président Trump a ensuite dénoncé le gouverneur de l’Arizona, sous les applaudissements des spectateurs : « Il s’est précipité pour certifier les résultats. Mais pourquoi les certifier, alors que ces auditions incroyables sont en cours, et qu’elles révèlent une corruption et une fraude aussi énormes ? Nous n’oublierons pas ce qu’il a fait. »

President Trump Calls into Arizona Legislature Hearing on Election Fraud (Right Side Broadcasting Network) 30-11-20

https://www.youtube.com/watch?v=CNElkfBhzOI

 

La déclaration de Rudy Giuliani

Au début des auditions, l’avocat du Président Trump, Rudy Giuliani, qui coordonne les enquêtes des équipes envoyées dans les 6 États contestés, a déclaré :

« À certains moments de notre histoire, des hommes et des femmes se sont dressés pour défendre les droits et les libertés des Américains. Vous, la législature de l’Arizona, avez le pouvoir plénier de réglementer la sélection des grands électeurs lors d’une élection présidentielle. Je ne vois pas comment une personne honnête pourrait accepter que les grands électeurs soient octroyés à Joe Biden. »

« La direction du Parti Démocrate est corrompue depuis Bill Clinton, et sa tête n’a pas encore été coupée. Ils se sont rendus coupable d’une énorme conspiration pour voler l’élection grâce aux bulletins de vote par correspondance. »

Just now: Giuliani presents bombshell evidence at election hearing in Arizona

 

Les conclusions frappantes d’un spécialiste de l’analyse des données

Bobby Piton, spécialiste en analyse de données pour “Total Clarity Wealth Management”, a analysé les données électorales officielles du gouvernement de l’Arizona. Il a découvert qu’au moins 120.000 faux électeurs ont voté en Arizona, où l’écart entre le président Trump et le sénile Biden est inférieur à 11.000 voix.

Il a déclaré que l’élection de 2020 est « la plus grande fraude de toute l’Histoire de notre République, et elle a lieu directement sous nos yeux. Les Démocrates, les grands médias et “Big Tech” [Facebook, Twitter et Google] se sont alliés pour assassiner les votes légaux des Américains en faveur du Président Trump. »

Interrogé sur la validité des résultats des élections, que le Gouverneur et le Secrétaire d’État de l’Arizona viennent de certifier, il a répondu : « Si j’étais le dirigeant d’une entreprise, jamais je n’aurais signé de tels “résultats”, car j’aurais risqué d’être envoyé en prison et de perdre toute ma fortune en procès. Je n’aurais jamais certifié ces “résultats”, j’aurais démissionné plutôt que de les certifier. »

Biggest fraud in US history – up to 300,000 fake people voted in Arizona election: expert (NTD) 30-11-20

https://www.youtube.com/watch?v=kU5tQDwjOF8

 

Les révélations d’une lanceur d’alerte Démocrate

Lors de ces auditions, Phil Waldron, colonel à la retraite et expert en cybersécurité, a révélé que le 3 novembre, jour des élections, un lanceur d’alerte Démocrate anonyme avait envoyé un email aux élus de l’Arizona, dans lequel il dénonçait le fait que, dans le comté de Pima (Tucson), l’octroi de 35.000 voix à tous les candidats démocrates aux différentes élections de ce comté, dont 35.000 voix pour le sénile Biden, avait été pré-programmé dans les machines à voter de ce comté. (Note 4)

 

La déclaration de l’avocate de Trump

A la fin des auditions, l’avocate Jenna Ellis, adjointe de Rudy Giuliani, s’est adressée directement aux Représentants et Sénateurs de l’Arizona :

« Vous êtes le dernier rempart contre les fraudes. Pourquoi votre Gouverneur et votre Secrétaire d’État certifient-ils les résultats, alors qu’il y a plus qu’un doute raisonnable sur la certification de cette élection ? Il y a tellement de preuves de fraude, que nous n’avons pu vous en présenter qu’une petite partie aujourd’hui [lors des 11 heures des auditions]. La Constitution vous donne le pouvoir de reprendre votre autorité sur la désignation des grands électeurs. La loi est de votre côté. »

Jenna Ellis to the AZ state legislature: You are the sole guardian to combat a corrupted election (OAN) 30-11-20

https://www.youtube.com/watch?v=UPj800KSfBc

 

Les élus de l’Arizona s’opposent à l’envoi des grands électeurs

Lors de ces auditions, plusieurs élus Républicains de l’Arizona ont déclaré qu’ils vont, dans les 48 heures, déposer une résolution devant la Chambre des Représentants et le Sénat de leur État, pour retarder l’attribution des grands électeurs à l’un des candidats, suivant en cela l’exemple des élus de Pennsylvanie.

Le Représentant Mark Finchem a ajouté : « Une majorité simple peut obliger la Chambre et le Sénat à tenir une session, et peut adopter en un seul jour une telle résolution et décider que les grands électeurs ne sont pas attribués. Une telle résolution est contraignante, et personne ne peut s’y opposer. » (Note 5)

 

Les auditions devant le Sénat du Michigan commencent

Au moment où l’auteur de cet article écrit les présentes lignes, les auditions sur les fraudes électorales massives commises par les Démocrates ont commencé devant le Sénat du Michigan.

L’avocat du Président Trump, Rudy Giuliani, son adjointe Jenna Ellis et des témoins des fraudes électorales, qui ont rédigé et signé des “affidavits”, sont entendus en ce moment par les Sénateurs de cet État.

LIVE: Michigan Senate Committee holds hearing on election issues (NTD) 01-12-20

https://www.youtube.com/watch?v=eZXkAv7yKgw

 

Rien n’est joué, la lutte continue !

Ainsi, contrairement à ce que prétendent les médias français, lancés dans une énorme falsification du réel, l’élection présidentielle américaine n’est pas achevée et la lutte continue.

Dans les jours qui viennent, les équipes d’enquêteurs, de juristes et d’avocats du Président Trump vont continuer à déposer des plaintes très solides dans les États contestés, vont témoigner devant les législatures de ces États et leur demander de rejeter les certifications des grands électeurs, dont ils sont les seuls responsables, selon la Constitution américaine.

Malgré la propagande haineuse des médias français, le Président Trump, ce combattant exceptionnel, a toujours toutes les chances de remporter cette élection et d’être réélu le 6 janvier 2021, pour un second mandat bien mérité !

Maxime Lépante

Notes :

(1) Article II de la Constitution des États-Unis

https://fr.wikipedia.org/wiki/Article_II_de_la_Constitution_des_%C3%89tats-Unis

(2) Resolution Disputing the 2020 General Election Statewide Contest Results

https://www.legis.state.pa.us/cfdocs/Legis/CSM/showMemoPublic.cfm?chamber=H&SPick=20190&cosponId=32628

(3) Voir notre article suivant, qui contient la transcription des deux premières heures des auditions devant le Sénat de Pennsylvanie :

Fraudes US : les auditions explosives du Sénat de Pennsylvanie  !

https://ripostelaique.com/fraudes-us-les-auditions-explosives-du-senat-de-pennsylvanie.html

(4) Cybersecurity Expert: 35,000 Fraud Votes Embedded for Democrat Candidates in Arizona

https://www.ntd.com/cybersecurity-expert-35000-fraud-votes-embedded-for-democrat-candidates-in-arizona_534645.html

(5) Arizona Lawmakers Call for Resolution to Hold Back Electoral College Votes

https://www.theepochtimes.com/arizona-lawmakers-call-for-resolution-to-hold-back-electoral-college-votes_3599250.html

————————————————————————————————————————

N’oubliez pas de lire nos 12 articles sur les fraudes électorales massives dont les Démocrates se sont rendus coupables aux États-Unis, articles remplis d’informations que vous ne trouverez nulle part dans les médias français :

1) États-Unis : les fraudes électorales, spécialité des Démocrates !

2) États-Unis : la plus énorme fraude électorale de l’Histoire !

3) États-Unis : 32 infos capitales sur la fraude électorale !

4) États-Unis : Trump ne doute pas de la victoire !

5) États-Unis : 18 nouvelles infos capitales sur les fraudes électorales !

6) États-Unis : la contre-attaque judiciaire de Trump contre les fraudes électorales !

7) Fraudes US : incroyables révélations sur les machines à voter Dominion !

8) États-Unis : 27 infos supplémentaires sur les fraudes électorales massives !

9) Les médias français mentent : Trump n’a pas reconnu la “victoire” de Biden !

10) Révélations sur la stratégie de Trump pour être réélu !

11) Exclusif : toute la conférence de presse de Trump que les médias ont censurée !

12) Fraudes US : les auditions explosives du Sénat de Pennsylvanie !

————————————————————————————————————————

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog