Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2020 5 11 /12 /décembre /2020 16:45
Etat par Etat, les procès pour fraude qui peuvent rendre sa victoire au président Trump (ou pas)
 
 

La « vague bleue » n’a pas eu lieu. Les experts et les instituts de sondage ne se sont pas excusés de s’être à ce point trompés, ou plutôt, d’avoir à ce point trompé : c’était intentionnel. Non seulement Biden n’est pas président pour l’instant, mais les Républicains ont ramassé un grand nombre de voix à la Chambre des représentants, et ils conservent une majorité au Sénat, qui va pouvoir bloquer les délires de Biden.

 

Des procès sont en cours un peu partout, j’ai pensé qu’il fallait faire le point afin de vous permettre de suivre l’évolution des choses, certain qu’il ne se trouvera pas un seul média honnête pour simplement rapporter les faits, c’était le cœur du métier du journaliste, mais ils n’ont plus les tripes pour le faire.

Pennsylvanie

 

La nuit de l’élection, Donald Trump a perdu 800 000 voix d’avance en raison des centaines de milliers de bulletins de vote par correspondance dépouillés sans aucun observateur républicain. La marge en Pennsylvanie est maintenant de 63 000 voix pour Biden.

L’équipe juridique remet en question des centaines de milliers de votes, en se référant au comptage des bulletins de vote par correspondance acceptés au-delà de la date limite des élections.

De plus, les Républicains n’avaient pas d’observateurs pour plus de 680 000 des votes par correspondance qui ont été comptés (1). Normalement, les votes par correspondance ou par procuration passent par un processus avec un observateur Démocrate, un observateur Républicain et un fonctionnaire électoral, et tous vérifient le vote sans chercher à savoir pour qui le vote a été émis. Si l’un des observateurs s’y oppose, le vote est séparé et transmis à un juge indépendant. C’est ce qu’exige la loi de Pennsylvanie et cela donne un contrôle et une légitimité au décompte. Selon M. Guiliani, il y a 50 témoins différents ainsi qu’une vidéo montrant que pour plus de 650 000 votes, aucun témoin Républicain n’était présent.

Un procès a été intenté à propos de ces affirmations. L’accent est mis sur les comtés de Philadelphie, Pittsburgh et Lackawanna. Peu importe ce que diront les juges locaux, qui sont politiquement teintés, les cas que la campagne Trump considère comme gagnables iront jusqu’à la Cour suprême (SCOTUS).

SCOTUS peut invalider les bulletins de vote par correspondance reçus après 20 heures le jour de l’élection s’il estime que le tribunal local a voté une résolution contraire à la constitution locale, ce qu’a écrit le juge Alito.

Autres irrégularités :

 

L’animateur de podcast Steven Crowder a remis à l’équipe juridique de Trump une liste de 16 000 personnes nées avant 1902 ayant voté en Pennsylvanie (2).

Lindsey Graham, le président de la commission judiciaire du Sénat a également fait état d’une récolte illégale de bulletins de vote dans les foyers de soins et les maisons de retraite, impliquant 25 000 résidents (3).

Un rapport du Philadelphia Inquirer (4) a noté qu’il y a environ 700 établissements de soins ainsi que 1.200 maisons de retraite dans l’Etat. La collecte des bulletins de vote est illégale dans l’État, selon la loi de l’État, comme Graham l’a déjà mentionné.

Lindsey Graham a demandé au ministère de la Justice et au ministre des Postes d’enquêter sur cette collecte illégale de bulletins de vote par correspondance, après qu’un facteur se soit manifesté pour dénoncer son employeur, le ministre des Postes Rob Weisenbach.

Richard Hopkins, un facteur d’Erie en Pennsylvanie, a fourni une déclaration sous serment signée (5) à Graham, déclarant qu’il avait reçu l’ordre du directeur de la Poste Rob Weisenbach de collecter les bulletins de vote en retard, avec l’intention de les antidater. Hopkins a présenté ses réclamations sous peine de parjure.

« Bien que, selon la loi de Pennsylvanie, les bulletins de vote doivent être envoyés avant 20 heures, le cachet de la poste faisant foi. le jour de l’élection, le 3 novembre 2020 en Pennsylvanie, le directeur Rob Weisenbach nous a demandé, à mes collègues et à moi-même, de récupérer les bulletins après le jour de l’élection et de les lui fournir », selon la déclaration sous serment.

« J’ai entendu Weisenbach dire à un superviseur de mon bureau que Weisenbach antidatait les cachets postaux sur les bulletins pour faire croire que les bulletins avaient été collectés le 3 novembre 2020, alors qu’en fait, ils ont été collectés le 4 novembre et peut-être plus tard ».

https://www.rebelnews.com/lindsay_graham_demands_doj_action_in_pennsylvania_on_ballot_fraud

 

Wisconsin

 

Légalement, dans le Wisconsin, un vote par procuration doit être signé par un témoin qui indique également son adresse (6). Un bulletin de vote sans adresse de témoin est refusé et doit être retourné à l’électeur pour que le témoin puisse fournir cette information. Les litiges juridiques relatifs à la conduite des élections se concentreront ici sur les rapports qui montrent que les « greffiers et les compteurs de votes » de l’État ont écrit dans les signatures des témoins eux-mêmes.

Les rapports indiquent que la Commission électorale du Wisconsin (WEC) leur a conseillé de le faire illégalement, et si cela est prouvé, les bulletins de vote ne sont pas valables.

Selon Michael Gableman, juge à la retraite de la Cour suprême du Wisconsin, « le statut est très, très clair. Si un bulletin de vote par procuration ne comporte pas l’adresse d’un témoin, il n’est pas valide ». Le CME connaît peut-être la légalité douteuse de sa directive puisqu’il a dit aux greffiers d’écrire les adresses à l’encre rouge, ce qui permettrait de retrouver plus facilement les bulletins de vote lors d’un recomptage. Le rapport conclut que « Le Parti Républicain du Wisconsin estime que des milliers d’adresses de témoins ont pu être modifiées, invalidant ainsi les bulletins sur lesquels elles figuraient. Le remède légal consiste à soustraire un nombre proportionnel de votes pour les candidats pour lesquels ces bulletins ont été déposés, ce qui signifie que les totaux des votes peuvent changer de manière substantielle ». Les avocats du président Trump ont déclaré qu’ils allaient déposer une plainte pour irrégularités dans le décompte des votes et les bulletins de vote par correspondance dans le Wisconsin.

De plus, jeudi dernier, un nouveau procès fédéral (9) visant à rejeter 800 000 bulletins de vote a été intenté par trois électeurs du Wisconsin. Il vise à faire rejeter des bulletins de vote dans trois comtés, dont les deux plus grands comtés de l’État, des bastions Démocrates.

La plainte déposée jeudi devant le tribunal de district fédéral de Green Bay soutient que le processus de vote par correspondance dans le comté de Milwaukee, le comté de Dane (où se trouve la capitale du Wisconsin, Madison) et le comté de Menominee comprenait des « votes illégaux » et doit donc être invalidé.

Michigan

 

Les contestations judiciaires sont ici similaires aux irrégularités commises en Pennsylvanie. Les documents juridiques déposés lundi détaillent les problèmes :

  • Contrefaçon de la liste des électeurs qualifiés (QVL)
  • Des dizaines de milliers de bulletins non sécurisés livrés au Centre TCF qui n’étaient pas dans un conteneur approuvé, scellé ou inviolable ».
  • Pas de transparence, accès refusé
  • Signature des bulletins de vote par procuration : Les fonctionnaires électoraux du Centre TCF ont donné pour instruction aux travailleurs de ne jamais valider ou comparer les signatures des demandes de vote par procuration et les enveloppes afin de s’assurer de leur authenticité et de leur validité ».
  • Changement de date sur les bulletins de vote : Le 4 novembre 2020, un agent électoral de la ville de Detroit a reçu l’ordre de devancer indûment la date de réception des bulletins de vote par correspondance comme s’ils avaient été reçus le 3 novembre 2020 ou avant.

Georgie

 

En Géorgie, l’ancien vice-président Joe Biden mène actuellement le président Donald Trump par environ 14 000 voix, un chiffre suffisamment faible pour justifier un recomptage automatique, qui a commencé.

Le responsable des élections en Géorgie, Gabriel Sterling, a déclaré : « Nous allons découvrir que des personnes ont voté illégalement. Il va y avoir des doubles votes »… mais un audit sera effectué pour limiter les risques pour l’intégrité des électeurs à l’avenir.

Les principales revendications en Géorgie concernent des problèmes techniques, qui sont suspects puisqu’ils utilisent le système de vote Dominion, qui avait alloué des votes aux Démocrates qui auraient dû aller aux Républicains du Michigan. De plus, il y a eu un retard le soir de l’élection causé par un tuyau cassé dans le comté de Fulton, qui, selon Guiliani, n’a pas perturbé le décompte, alors pourquoi a-t-il été arrêté ?

Nevada

 

Dimanche, lors d’une conférence de presse dirigée par Adam Laxalt, l’ancien procureur général du Nevada et Matt Schlapp, du Comité national républicain, des preuves ont été fournies pour étayer leurs revendications juridiques. Laxalt a déclaré que les modifications apportées unilatéralement par les Démocrates au Nevada ont fondamentalement changé le système électoral, qui est passé à un système basé sur le vote par correspondance dans les 90 jours précédents l’élection. Cela a menacé l’intégrité du système. Il a fait part de ses préoccupations concernant les électeurs inéligibles sur les listes électorales du comté de Clark.

600 000 votes ont été comptés par le système postal au Nevada, et aucun n’a été vu ou vérifié par les observateurs du côté républicain.

 

De plus, au moins 200 000 votes ont été traités par le registre du comté de Clark avec une machine Agilis, ce qui signifie qu’aucune signature humaine n’a été vérifiée, ce qui est contraire à la loi électorale de l’Etat, a précisé Tom Fitton, président de Judicial Watch. Adam a déclaré qu’ils ont documenté dans des documents légaux que Joe Gloria, le directeur de l’enregistrement des électeurs, a réduit le réglage de la machine Agilis à 40 %, et que pour avoir confiance dans la machine, les experts disent qu’elle aurait dû être testée des mois à l’avance.

D’autres réclamations portent sur des irrégularités dans les listes électorales (7), avec des milliers d’exemples d’électeurs morts et vivant en dehors de l’État.

Et une déclaration sous serment détaillant des dépôts suspects de bulletins de vote (8).

Arizona

 

Glendale, en Arizona, une ville du comté de Maricopa, a vu des bulletins de vote être retirés des boîtes aux lettres. Le bureau du procureur général de l’Arizona a signalé qu’un travailleur d’une ferme avait trouvé une pile de bulletins de vote par correspondance non ouverts trois jours après l’élection et avait contacté la police de Glendale.

La campagne de Trump a intenté un procès pour obtenir l’inspection manuelle de milliers de bulletins de vote en personne le jour du scrutin dans la région métropolitaine de Phoenix, qui auraient été mal manipulés par les employés du bureau de vote et auraient entraîné le non-respect de certaines règles. La campagne a demandé au tribunal d’interdire la certification des résultats des élections tant que cette inspection manuelle n’est pas terminée.

La campagne de Trump et le GOP d’Arizona ont en outre intenté une action en justice, affirmant que des milliers de votes dans le comté de Maricopa ont été illégalement disqualifiés ou considérés comme des « sur-votes » – annulés parce qu’ils ont été marqués pour plus d’un candidat dans la même course.

Mais vendredi matin, le Wall Street Journal a rapporté (10) que la campagne a concédé que l’Arizona ne sera jamais retourné au bénéfice du président.

Le Journal a rapporté que les avocats de la campagne de Trump ont déclaré qu’ils ne demandaient plus à un tribunal d’intervenir dans la course à la présidence en Arizona. La campagne de Trump a réalisé et admis que le petit nombre de bulletins de vote en jeu – environ 200 – n’aurait aucun impact sur les résultats de l’élection. Biden devance actuellement Trump de 11 000 voix.

Texas

 

1 Une assistante sociale du Texas est accusée de 134 chefs d’accusation pour fraude électorale. Employée du Centre de vie soutenue de l’État de Mexico, elle a été accusé de 134 chefs d’accusation par le bureau du procureur général du Texas, aidé du shérif, et du procureur du comté de Limestone.

Les State Supported Living Centers servent les personnes souffrant de handicaps intellectuels et de développement, a expliqué le bureau du procureur général dans un communiqué de presse vendredi 6 novembre.

Kelly Reagan Brunner aurait soumis des demandes d’inscription sur les listes électorales pour 67 résidents sans leur signature ou leur consentement effectif, tout en prétendant agir en tant que leur agent.

2 Le directeur politique de M. Biden au Texas est impliqué dans un vaste programme de collecte de bulletins de vote par correspondance dans le comté de Harris.

L’homme, chargé de la campagne Biden au Texas, a tenté de truquer l’élection de 2020 avec l’aide d’autres personnes dans le cadre d’un plan de récolte massive de bulletins de vote, selon deux enquêteurs privés qui ont déclaré sous serment qu’ils disposaient de « preuves vidéo, de documents et de témoins » pour le prouver. Avec l’aide de bulletins de vote postés en masse, l’opération illégale de récolte de bulletins de vote pourrait récolter 700 000 bulletins, dont un agent du comté de Harris, un Démocrate, se serait vanté.

Les enquêteurs – un ancien agent du FBI et un ancien policier – affirment que le directeur politique de Biden au Texas, Dallas Jones, et ses acolytes, ont « amassé des bulletins de vote par correspondance » et ont ordonné à des agents de les remplir pour des personnes du comté de Harris illégalement, « y compris des morts, des sans-abri et des résidents de maisons de retraite lors de l’élection présidentielle de 2020 », a rapporté Patrick Howley du National File.

Alors que les forces de l’ordre enquêtent sur ces crimes potentiels, rien ne sera fait avant « bien après l’élection du 3 novembre 2020 », a déclaré l’ancien agent du FBI.

Dans l’attente, plusieurs personnes ont lancé un procès de groupe (class action) contre Dallas Jones (12).

Dominion voting system

 

Les produits de Dominion ont servi 71 millions d’électeurs dans 1 600 juridictions en 2016.

En 2019, les responsables des élections en Géorgie ont choisi Dominion pour fournir un nouveau système de vote à l’échelle de l’État pour 2020, malgré les protestations des militants de l’intégrité électorale. Un juge fédéral a « exprimé de sérieuses préoccupations » concernant le nouveau système électoral géorgien, rapportait l’Associated Press à l’époque (11), « mais a refusé d’ordonner à l’État d’abandonner ses machines de vote à écran tactile en faveur de bulletins en papier marqués à la main pour les élections de novembre ».

La décision du juge a porté un coup aux militants de l’intégrité du vote. La Georgie avait acheté pour 100 millions de dollars de produits de vote.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 

  1. https://youtu.be/qtZHMTDDDec
  2. https://uncoverdc.com/2020/11/06/lawyer-and-secretary-of-state-behind-pennsylvania-changed-voting-rules/
  3. https://www.theepochtimes.com/lindsey-graham-possible-ballot-harvesting-reported-in-pennsylvania-nursing-homes-involving-25000-residents_3573122.html
  4. https://www.cbsnews.com/news/ballot-harvesting-collection-absentee-voting-explained-rules/
  5. https://www.rebelnews.com/lindsay_graham_demands_doj_action_in_pennsylvania_on_ballot_fraud
  6. https://docs.legis.wisconsin.gov/statutes/statutes/6/iv/86
  7. https://thefederalist.com/2020/11/06/nevada-records-show-deceased-voter-rose-from-the-grave-to-cast-mail-in-ballot/
  8. https://twitter.com/seanmdav/status/1325803289955487744?s=20
  9. https://www.washingtonexaminer.com/news/new-federal-lawsuit-seeks-to-toss-800-000-ballots-in-wisconsin
  10. https://www.wsj.com/livecoverage/latest-updates-biden-trump-election-2020/card/jU8pMZdnj6SyRqNBnYgl
  11. https://www.wtvy.com/2020/10/12/judge-wont-make-georgia-switch-to-hand-marked-ballots/
  12. http://search.txcourts.gov/Case.aspx?cn=20-0751&coa=cossup

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog