Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2018 7 14 /10 /octobre /2018 11:11
ONU : une nouvelle trahison de Macron, qui insulte la France depuis l’étranger

Cette fois, c’est devant les 193 États membres de l’ONU que notre président n’a pu s’empêcher de salir une nouvelle fois la France, lors de son discours pour la 73e assemblée générale des Nations Unies, à New York.

“Je viens d’un pays qui a fait beaucoup d’erreurs, beaucoup de mauvaises choses”.

Une ignominie, un véritable sacrilège pour le peuple français et notre France millénaire. Emmanuel Macron ne sait plus ce qu’il dit, au point qu’on se demande s’il a toute sa tête et s’il a encore sa place à l’Élysée.

La France n’a pas vocation à se faire insulter par son président.

Aucun chef d’État au monde ne déteste et ne dénigre son pays comme l’a fait Macron à plusieurs reprises.

Imagine-t-on un Trump, un Poutine ou un Xi Jinping cracher sur leur patrie ou leur peuple ?

Complètement hystérique, la bouche tordue de colère, le regard mauvais, frappant son pupitre comme un forcené, il nous a joué la plus horrible pièce de théâtre à la tribune de l’ONU, devant un parterre d’auditeurs étrangers médusés.

Incapable de se maîtriser, il a non seulement insulté la France, une fois de plus, mais il a également mené une violente charge contre les États-Unis, pays ami et allié de toujours.

C’est une honte, une faute diplomatique manifeste, une marque d’ingratitude odieuse envers un peuple qui est venu mourir à nos côtés dans les tranchées de 14-18, qui nous a sauvés du nazisme et qui a vaincu le communisme, ce contre-modèle de société qui gangrenait le monde.

Sa rancœur envers Trump, qu’il avait cru amadouer avec quelques flatteries en lui déroulant le tapis rouge le 14 juillet 2017 à Paris, le rend fou furieux.

Ayant échoué à ramener Trump dans le camp des illuminés qui ne jurent que par la COP21 et n’ayant pu empêcher le président américain de déchirer l’accord sur le nucléaire iranien, Macron, peu habitué à ce qu’on lui tienne tête, ne contient plus sa rage. Mais en s’attaquant à Trump sans jamais le nommer, il insulte le peuple américain.

« Nous travaillerons au G7 pour que les engagements pris à la COP21 soient revus à la hausse. Et si l’un des membres du G7 ne veut pas avancer, nous avancerons quand même en allant chercher de nouvelles coalitions, de nouveaux formats. »

« Ne signons plus d’accords commerciaux avec les puissances qui ne respectent pas l’accord de Paris. »

Il est scandaleux de parler ainsi de la première puissance mondiale qui nous a si souvent protégés.

Sans les États-Unis, nous ne serions pas un pays libre, nous serions sous la domination de l’Allemagne nazie ou de la Russie soviétique.

Le petit génie, le Mozart de la politique que les élites et les médias nous ont vendu pendant des mois, se révèle comme étant le pire président de la Cinquième République, qui ne cesse de nous salir à l’étranger.

En Algérie, il a accusé la France de crime contre l’humanité.

Non, monsieur Macron. La colonisation ne fut pas un crime contre l’humanité mais, au contraire, une admirable œuvre civilisatrice.

Vous devriez savoir qu’en arrivant en Afrique, on a trouvé les guerres, l’esclavage, les famines, les épidémies et, dans certaines contrées reculées, le cannibalisme et les sacrifices humains.

Nous avons éradiqué tous ces fléaux et fait faire un bond en avant de 1 000 ans à tout un continent.

Au lieu de cracher sur l’épopée coloniale, vous devriez saluer l’immense tâche accomplie par nos explorateurs, nos militaires, nos missionnaires, nos enseignants, nos colons, nos ingénieurs, nos fonctionnaires et tous ces Français anonymes qui ont bâti ce vaste empire parce que la France le leur avait demandé.

Les jeunes Français devraient être fiers que leurs ancêtres aient fait rayonner la France, quand le drapeau républicain flottait sur tous les continents.

En 1960, l’Afrique était plus riche que toute l’Asie, hors Japon.

En 2018, elle est 30 fois plus pauvre. Le ratage de l’indépendance, ce n’est certainement pas la faute des Français !

En Angleterre, Macron a nié la réalité d’une culture française.

Faux, évidemment. Aucune autre culture n’a autant rayonné à travers le monde.
Et si la France est la première destination touristique au monde, c’est avant tout pour sa richesse culturelle.

Au Danemark, il a dénoncé ces “Gaulois réfractaires aux réformes.”

Mais faites les bonnes réformes, monsieur le président, et vous verrez si les Français sont réfractaires aux réformes.

Fermez les frontières, abolissez le droit du sol, la double nationalité, mettez un terme à l’islamisation de la société, rétablissez l’ordre républicain dans tout le pays en redonnant autorité aux policiers, protégez le peuple et vous serez applaudi.

En Autriche, Macron a dit que la France était la seule nation européenne qui n’ait pas gagné contre le chômage de masse. Certes, mais à qui la faute ? Vous êtes aux commandes de l’économie depuis 4 ans et rien ne change.

En Roumanie, il a encore rappelé que les Français détestaient les réformes.

En Grèce, il a dit qu’il ne céderait rien “aux fainéants et aux hypocrites.”

Et en France, ce n’est pas mieux.

Traitant les Français d’illettrés, d’alcooliques, de fainéants, à l’occasion de ses déplacements, le président, chef des armées, vient encore d’insulter nos militaires en les accusant d’avoir pratiqué la torture en Algérie, sans un seul mot, évidemment, sur les abominations et les actes de barbarie perpétrés par le FLN contre nos soldats et contre les populations civiles.

Lors d’une interview pour la chaine américaine Fox-News, en avril 2018, Macron avait déclaré :

« Je suis là pour rendre à la France sa grandeur (make France great again), comme dirait quelqu’un que je connais bien ». Difficile de faire plus hypocrite.

Car il faut oser. Non seulement sa politique économique est un désastre, aussi bien en tant que ministre de l’Économie de Hollande qu’en tant que président, mais il ne cesse d’insulter la France, de la rabaisser, au lieu de la faire rayonner.

Si la France a derrière elle des siècles de grandeur, ce n’est certainement pas grâce à Macron.

Là où Trump fait des merveilles, avec une croissance proche de 3 %, un chômage sous les 4 %, une forte hausse du pouvoir d’achat, grâce aux baisses des taxes et des impôts, des bénéfices record pour les entreprises, une fantastique simplification du Code du travail, l’économie française, quant à elle, patine lamentablement.

Une dette de 98,7 %, un chômage qui ne baisse pas, scotché autour de 9,5 %, une fiscalité écrasante, avec 45 % de prélèvements obligatoires, une balance commerciale déficitaire de 70 milliards, une croissance qui baisse et qui reste inférieure à la moyenne européenne.

Macron dépense 50 000 euros par an pour un mineur isolé, mais il laisse crever nos paysans avec 300 euros par mois et saigne les retraités, ces nantis qui n’ont connu ni les 35 heures ni les 5 semaines de congés payés.

Et il y a 60 % de faux mineurs !

Nous avons accueilli 25 000 mineurs en 2017, pendant que 25 000 de nos petits paysans sont en faillite. Avec 50 000 euros chacune, ces 25 000 entreprises seraient sorties d’affaire et on ne verrait pas un suicide tous les deux jours dans le monde agricole.

Macron est incapable de protéger la France contre le tsunami migratoire.
La France n’expulse personne pour la simple raison que les pays étrangers refusent de reprendre leurs propres ressortissants.

L’exemple de l’Aquarius est la parfaite illustration du cynisme macronien.

Il refuse de faire accoster l’Aquarius à Marseille, pour envoyer un message de fermeté, tout en s’empressant de prendre en charge 30 % des naufragés débarqués à Malte.

Mais rien n’est fait pour décourager les passeurs et les ONG. C’est la démission. Macron ne sait que diaboliser Salvini et Orban, les deux leaders qui protègent leur peuple !

Il est incapable de protéger les Français contre l’insécurité. Jamais l’explosion de la violence n’a été aussi forte avec 1 000 agressions gratuites par jour.

En France, on meurt pour un regard ou une cigarette refusée.

Sur le climat, Trump a eu raison de ne pas se plier à cette mascarade, la plus grande escroquerie de la décennie.

Macron confond pollution et réchauffement climatique.

Jamais l’homme ne pourra influencer le climat qui ne dépend que des courants marins et des mouvements de la Terre autour du soleil.

Les experts du climat nous mènent en bateau depuis des lustres. Ils se sont toujours trompés sur tout.

En 1970, ils nous promettaient un refroidissement pour la fin du 20e siècle.

En 1990, ils nous annonçaient la destruction de nos forêts par les pluies acides.

Mais en 2018, les forêts en Europe sont plus vastes qu’il y a 30 ans.

En 2000, ils nous prédisaient une explosion des cancers à cause du trou dans la couche d’ozone provoqué par l’homme. Le trou s’est rebouché tout seul et personne ne sait pourquoi…

La France est le pays qui pollue le moins, grâce à son énergie nucléaire qui pèse 75 % de la production d’électricité.

C’est le seul avantage compétitif que nos entreprises ont encore par rapport à l’Allemagne.

Va-t-on casser la filière nucléaire pour l’éolien et le solaire qui ne sont ni rentables ni fiables et qui détruisent l’environnement ?

Va-t-on doubler le coût de l’électricité des entreprises et des particuliers en cédant au chantage des Verts ?

Quand Trump parle de patriotisme et de souveraineté, quand il dénonce le mondialisme et le multilatéralisme, Macron ne jure que par l’universalisme.

Mais si la France ne pratiquait pas un libre-échange à sens unique et exigeait un minimum de réciprocité avec certains pays, sans doute n’aurions-nous pas perdu 1 million d’emplois industriels en quelques années.

Dénoncer le protectionnisme de Trump, quand on a une balance commerciale déficitaire de 70 milliards, c’est faire preuve d’une naïveté coupable qui pénalise nos entreprises.

Nos entreprises ne luttent pas à armes égales avec leurs concurrents.

Il ne sert à rien de dénoncer “la loi du plus fort”, en visant Trump sans le nommer, quand on est incapable de libérer le travail.

Trump n’est pas responsable de nos faiblesses.

Trump, c’est l’anti-Macron.

Il combat le mondialisme et le multiculturalisme, ferme ses frontières aux immigrés et à la concurrence déloyale. Qui peut le lui reprocher quand les résultats économiques sont éclatants ?

Macron ne sait que dénoncer le populisme, alors qu’il est responsable de ce ras-le-bol des citoyens face à l’immigration.

Il insulte les patriotes, les identitaires, mais il oublie que ce sont deux Français sur trois qui ne veulent plus d’immigration.

Imposer au peuple une immigration et une islamisation de la société, ce qu’il ne veut pas, c’est une dérive autoritaire inadmissible.

Alors que tout réussit à Trump, qui ne cesse de clamer l’amour de son pays et de son peuple, Macron ne cesse de rabaisser la France, de cracher sur son passé, de la brader à une immigration de masse qui refuse de s’intégrer.

Trump est plébiscité par son électorat qui ne tarit pas déloges. Pourquoi ?

Parce que Trump tient ses promesses et applique son programme de campagne.

Macron, quant à lui, incapable de protéger les Français, est en train de détruire le pays en imposant son idéologie mondialiste dévastatrice.

Plus la société se disloque, plus il ouvre les frontières.

Il nous mène à la catastrophe, et son discours à l’ONU n’augure rien de bon.

Il est temps que le peuple dise STOP au mondialisme et au multiculturalisme en renversant la vapeur aux élections européennes de mai 2019.

Ce sera un vote existentiel.

Jacques Guillemain

Partager cet article
Repost0

commentaires

antityran 24/12/2018 19:56

Régime de représentation des partis contesté et en crise:ce régime n'existe que par les médias qui en sont à la fois la source de légitimité et la caisse de résonance.BFM WC & consorts aux éditocrates grassement payés (+ 20 000 euros) et pourtant fort peu éclairés sont bien un obstacle à l'expression populaire muselée notamment depuis la négation du résultat du suffrage universel survenue en 2005.Depuis lors,face à des pouvoirs représentatifs et pourtant illégitimes les multiples composantes du peuple (au sens de gouvernés)n'ont pas d'autres solutions que de s'exprimer par d'autres canaux:réseaux sociaux,assemblées générales,référendum ou consultation populaire comme celui organisé au sein de la poste et de la sncf,actions syndicales et professionnelles,interpellations d’élus ne défendant pas l’intérêt général,boycotts.L'élargissement et la revivification d’une démocratie moribonde se feront en arrachant à ces pouvoirs déconsidérés ce qui nous est dû en application de l’article 3 de la constitution (« la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum »).Il va sans dire que ses représentants ne se limitent en rien aux membres du parlement.Cet article de la constitution est important car il fait de notre pays un pays démocratique.Il n’est en rien une monarchie,encore moins une tyrannie.Les actuels gouvernants de la France font pourtant mine d’ignorer la constitution :qu’ils se méfient quand même car il se pourrait bien que dans un avenir proche des comptes leur soient demandés.Les représentants de la nation n’ont aucune légitimité lorsqu’ils font exécuter des mesures violant la loi,les droits fondamentaux de la personne humaine comme l’intérêt supérieur de la nation : négation du résultat du scrutin de 2005,régime juridique de faveur appliqué à des responsables politiques tels que sarko,tron ou ferrand,dépenses fiscales inconsidérées en faveur des + fortunés,privilèges fiscaux pour les + fortunés,protection de l’Etat accordée à de puissantes banques privées convaincues de fraudes massives,liquidation et vente à la découpe du groupe industriel Alsthom,soutien inconditionnel de l’Etat accordé à des patrons voyous tels que bolloré,arnault ou ghosn,centaines d’adolescents et de militants politiques jetés en prison…etc.Ces multiples désordres & injustices qui ne sont pas dignes de la France et qui la ruinent doivent cesser.

La virulence et la violence d’une répression inédite prouvent amplement que les revendications populaires sont justifiées et légitimes.Il faut mettre un terme aux politiques néfastes qui étouffent la France depuis + de 10 ans et appliquer les mesures figurant au programme des gilets jaunes, d’urgence, dans l’intérêt de notre pays.

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog