Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2018 7 17 /06 /juin /2018 01:56
Trump et Kim Jong-un : les dessous d’un accord

Après l’escalade verbale et les noms d’oiseaux, place au dialogue ?

Kim Jong-un, le “Petit gros” de Pyongyang, se prend pour l’égal de l’homme le plus puissant du monde.

12 milliards de PIB d’un côté, 18000 milliards de dollars de l’autre…

Seulement voilà, l’illuminé de Pyongyang possède l’arme atomique, ce qui rééquilibre le dialogue. Kadhafi avait renoncé à la course au nucléaire, on a vu où ce choix l’a mené.

Aux yeux du peuple nord-coréen, le despote de la dernière dictature stalinienne de la planète, a réussi à obtenir un entretien avec Donald Trump, preuve que sa politique nucléaire agressive était la bonne méthode pour faire plier l’Amérique.

Pour Trump, il s’agit de cerner en tête à tête l’imprévisible “rocketman”, dans le but de dénucléariser la Corée du Nord… ou de lancer ses bombardiers sur les sites nucléaires nord-coréens.

Pour Kim Jong-un, il s’agit de briser son isolement, de faire relâcher la pression des sanctions économiques et d’écarter la menace de frappes préventives américaines sur ses installations nucléaires.

La participation de la Corée du Nord aux J.O organisés par Séoul, visait le même but, desserrer l’étau.

Trump n’est pas fou. Il sait très bien qu’en 1994 un accord bilatéral avait été signé entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, pour démanteler le programme nucléaire de Pyongyang. Accord sur lequel la dynastie Kim s’est assise.

Essais nucléaires et tests balistiques se sont multipliés.

Par conséquent, Trump n’est pas assez naïf pour penser que Kim Jong-un va livrer son armement nucléaire, alors que celui-ci représente son assurance pour la survie de son régime.

Mais un retour de l’AEIA en Corée du Nord, d’où l’agence internationale avait été chassée en 2009, serait déjà un beau succès pour Trump.

Le dictateur de Pyongyang va demander la fin des manœuvres américaines avec les Sud-Coréens, le départ des 28000 soldats US et la levée des sanctions économiques qui étranglent le pays, contre quelques promesses sans engagement.

Jouer la montre et poursuivre secrètement son programme nucléaire.

C’est un scénario à l’iranienne qui se profile, sur plusieurs années de dialogue et de duperies.

Trump le sait. Mais si Kim croit avoir gagné la partie, il se trompe.

Ou bien Trump sort la tête haute de ce futur sommet, avec des concessions bien réelles de la part du leader nord-coréen, et la crise se calmera, ou bien il apparaît que Kim Jong-un a sciemment trompé le monde dans le seul but d’augmenter son prestige auprès de son peuple, et ce sera la guerre.

Après avoir laissé la place au dialogue, je ne crois pas que Trump accepte d’être humilié par le despote de Pyongyang sans réagir.

Les missiles de croisère, ce n’est pas fait pour les chiens.

Et si la force est le seul langage que Kim Jong-un comprenne, il en fera les frais !

Jacques Guillemain

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog