Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2018 6 02 /06 /juin /2018 23:33
Mur contre l’immigration illégale à la frontière du Mexique : Trump engrange une importante victoire, donc c’est silence média

Lorsqu’un événement potentiellement négatif pour le président américain se produit, tous les médias en parlent. Ainsi en est-il aujourd’hui quand Jared Kushner a perdu ses accréditations. Et lorsqu’une information est positive pour Trump, les médias font silence total : cela ne s’appelle pas de l’information mais de la désinformation.

 

Mardi, un juge fédéral a donné raison au Président Trump contre l’Etat de Californie et des associations d’écologistes qui voulaient faire bloquer la construction du mur de séparation avec le Mexique, donnant gain de cause à l’administration Trump pour aller de l’avant dans son planning de construction.

C’est une décision humiliante pour les extrémistes de la gauche pastèque (rouge communiste dedans, vert écolo dehors) et pour l’un des Etats les plus à gauche des Etats-Unis, qui sous couvert de danger pour l’environnement, militent pour un monde avec les frontières ouvertes au mépris des lois et des intérêts des citoyens, et tentent à tout prix de permettre aux migrants illégaux d’entrer aux Etats-Unis pour augmenter leur réservoir de votants.

Dans une décision de 101 pages, le juge Gonzalo Curiel à la Cour fédérale des États-Unis a écrit que le Congrès et l’exécutif « ont la responsabilité de protéger le pays contre les terroristes et la contrebande entrant illégalement par les frontières ».

Les écologistes accusaient l’administration Trump d’ignorer les lois environnementales avec la construction du mur le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Le projet avait été contesté par plusieurs groupes environnementaux et par l’État de Californie.

La décision permet maintenant à l’administration de délivrer les dérogations aux lois environnementales et de construire des tronçons du mur frontalier.

« La sécurité à la frontière est primordiale pour endiguer le flux d’immigration clandestine qui contribue à l’augmentation des crimes violents et à la crise de la drogue, et sape la sécurité nationale », a déclaré le porte-parole du tribunal Devin O’Malley.

« Le Congrès a autorisé le Département de la sécurité intérieure à construire sans délai un mur frontalier pour empêcher l’entrée illégale aux États-Unis, et nous sommes heureux que le département de la Sécurité intérieure puisse poursuivre ce travail important et vital pour les intérêts de notre pays.

Le procureur général de Californie, Xavier Becerra, a réagi en disant que son bureau « évaluera toutes nos options et est prêt à faire ce qui est nécessaire pour protéger notre peuple, nos valeurs et notre économie contre les excès du gouvernement fédéral ».

« Un mur médiéval le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique n’a tout simplement pas sa place au XXIe siècle », a dit Becerra.

70% des Américains sont favorables au plan immigration en quatre volets du président Trump :

  1. Construction d’un mur contre l’immigration illégale et le trafic de drogue.
  2. Légalisation d’un million de « DACA », ces illégaux arrivés aux Etats-Unis alors qu’ils étaient mineurs, donc ni responsables ni coupables.
  3. Annulation de la loterie d’immigration et du regroupement familial, remplacés par une immigration au mérite selon les besoins de Etats-Unis.
  4. Mesures répressives contre les villes qui abritent et protègent les criminels et délinquants illégaux recherchés par la police fédérale (ICE).

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog