Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2018 7 14 /01 /janvier /2018 01:11

Le gouvernement de Donald Trump a annoncé qu’environ 300 000 réfugiés vivant dans le pays pourraient être expulsés au cours des prochains mois.

L’Administration de Trump s’apprête à EXPULSER 300,000 réfugiés hors des Etats-Unis

Le Département d’Etat américain a déclaré que les Centraméricains et les Haïtiens ont obtenu un statut temporaire, certains d’entre eux ayant vécu dans le pays pendant 20 ans, pourraient maintenant être renvoyés dans leur pays d’origine.

À l’origine, ils avaient reçu le statut de protection temporaire parce que leur pays avait été jugé instable en raison d’un conflit armé et de catastrophes naturelles.

Mais le Washington Post a rapporté que le secrétaire d’État Rex Tillerson a statué que ces conditions ne s’appliquent plus.

Le département de la sécurité intérieure a jusqu’à lundi pour annoncer ses plans pour environ 57 000 Honduriens et 2 500 Nicaraguayens dont les protections doivent expirer.

Un grand nombre d’entre eux ont fui vers les États-Unis illégalement en 1998 alors que l’ouragan Mitch frappait l’Amérique centrale et que leur statut avait depuis été renouvelé.

En vertu de ces changements, les réfugiés pourraient être arrêtés et déportés une fois leurs protections expirées.

Jusqu’à présent, le Département du Homeland Security a refusé de dire quelles mesures seront prises.

Une décision sur les 240 000 autres réfugiés qui ont aussi le statut sera prise d’ici janvier.

Beaucoup d’entre eux possèdent des maisons, ont des entreprises et des enfants nés en Amérique.

Selon le journal, l’administration de Donald Trump a souligné que le programme n’avait jamais été conçu pour permettre d’être résident permanent en Amérique.

Un fonctionnaire a déclaré: « Il est juste de dire que cette administration interprète la loi, exactement comme elle l’est, ce que la précédente n’a pas fait. »

« Ce qui doit être fait est très clair. »

M. Trump a fait campagne pour la présidence l’année dernière en promettant d’expulser un grand nombre d’immigrants.

Le mois dernier, des personnes proches de l’administration ont déclaré que la Maison Blanche envisageait de lancer un appel aux activistes anti-immigration pour se retirer du programme.

Et cette semaine, suite à l’attentat terroriste à New York qui a tué huit personnes, le président a exhorté le Congrès à mettre fin au programme Diversity Immigrant Visa en vertu duquel le suspect Sayfullo Saipov est entré aux États-Unis en 2010.

Le programme de diversité, promulgué en 1990 par le président George Bush, visait à fournir plus de visas de résidence permanente aux ressortissants de pays à faible taux d’immigration américain.

Source: Express.co.uk, le 5 novembre 2017

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog