Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 17:15

 jesus    

Jésus, transmis par John Smallman

Nous, tous ceux qui sont dans les royaumes spirituels et tous ceux qui sont dans une forme physique dans tous les univers physiques, sommes une Conscience, Dieu (notre Source). L’Amour et tous Ses nombreux aspects sont des vagues d'énergie consciente en abondance infinie qui s’écoulent librement dans toute la création, et tout ce qui n'est pas en alignement avec l'Amour est complètement illusoire. Dieu est Amour et Il ne pouvait et ne souhaitait rien créer qui ne soit pas en parfaite harmonie avec Lui-même. Dans la Réalité, dans la Présence divine, il existe une Lumière brillante, grandiose, dans laquelle la clarté est totale, la compréhension totale, la sagesse totale, et l'acceptation aimante de toutes les créations de Dieu inconditionnelle. Ce que vous expérimentez au sein de l'illusion — la peur, la colère, l'anxiété, la souffrance, en fait, une crainte, une douleur et une confusion générales — est IRRÉEL ! Vous avez construit et entretenu l'illusion pour expérimenter le manque d'Amour, et il semble que vous ayez réussi ! Mais c'est parce que vous focalisez votre attention sur elle pour l’entretenir et la soutenir, et que vous avez peur de la laisser aller.

Vous vous êtes convaincus que les corps sont réels et ont besoin de protection, et par conséquent cela semble être le cas parce que vos pouvoirs d’imagination sont très efficaces. Et parce que vous avez choisi de vous convaincre que votre illusion est réelle elle semble l’être. Cependant, comme cela vous a été dit, vous avez maintenant décidé collectivement que le temps de l'illusion est passé.

Tandis que vous regardez autour de vous avec vos yeux humains et que vous notez avec votre intelligence humaine toute la souffrance qui est éprouvée en permanence, il est inévitablement devenu évident que vivre comme ça n'a absolument aucun sens. Rappelez-vous, l'illusion n’a duré qu'un instant. Toutefois, lorsque vous l’expérimentez et que vous en faites partie, le temps semble presque éternel parce que l'Univers semble très vieux par rapport à une vie humaine. La vie humaine semble donc très frêle, très fragile, et c’est un fait que les corps humains le sont*. Mais vous n'êtes pas frêles et fragiles, vous êtes des êtres divins immortels qui jouent à être frêles et fragiles, et vous avez décidé que le temps de ces sortes de jeux illusoires touche rapidement à sa fin.

Ces derniers moments de votre expérience de vie illusoire sont très intenses parce que des problèmes qui ont peut-être sommeillé pendant des années, voire des vies, sont en train d’apparaître pour que vous les abordiez et les libériez. Cela ne signifie pas être aux prises avec eux, les analyser, ou vous juger à leur sujet. Cela signifie simplement accepter la gêne, les émotions étranges, inconfortables, les observer, et consentir à les laisser circuler à travers vous puis à s’évacuer. Pleurer est bon ! Et tout à fait acceptable. Cela libère le stress et la tension dans votre corps, même crier ou cogner sur un oreiller si vous pouvez trouver un espace où le faire sans être dérangé ni embarrassé. Le processus est un peu comme ce qui se passe lorsque vous regardez un film ou lisez un roman : vous vous focalisez dessus pendant le temps où cela dure, vous ressentez les émotions exprimées par les acteurs ; et quand c’est fini vous laissez aller — bien que des souvenirs puissent vous revenir à l'esprit un jour ou deux après. Mais... vous n'y êtes en aucun cas attachés. De la même manière, le bazar qui apparaît va passer, sauf si vous essayez de l'enterrer ou d’en faire une obsession.

Depuis la nuit des temps l'humanité a enterré ses émotions, elle les a niées, et s’est rendue insensible à elles afin d'éviter de ressentir de la douleur. Il s’ensuit que la douleur niée est alors infligée à d'autres comme une forme de libération. Vous ne pouvez pas faire cela plus longtemps ; vous devez permettre à cette douleur de parvenir à votre conscience, la ressentir, et la libérer. Cela paraît simple, mais beaucoup d'entre vous trouvent que c’est un travail difficile et épuisant, alors demandez à vos guides de vous aider à déblayer l'anxiété et l'inconfort, et demandez-leur une étreinte aimante ! Rappelez-vous que chaque expérience est une leçon que vous avez choisi d’apprendre. Vous n'avez pas nécessairement à la comprendre ; et tenter de trouver la raison de son apparition soudaine dans votre vie, ou une solution à l'expérience (c’est à dire réagir, dans l'espoir que cela va la faire disparaître) c’est s’y engager, ce qui ne fait que prolonger inutilement l'expérience et gaspille un temps qui pourrait être mieux utilisé à s’y soumettre et puis à la laisser aller.

L'humanité est nécessairement en train de libérer d'énormes quantités de peur, de colère et de ressentiment enfouis et niés, de sorte que l'Amour puisse combler les parties de vous où vous vous y êtes accrochés, et vous ramener à votre totalité. Beaucoup d'entre vous aident à cette libération générale tout en libérant leurs propres histoires. Vous vous êtes portés volontaires pour le faire parce que vous avez vu que c’était nécessaire, et avec une compassion aimante vous vous êtes incarnés pour être utiles aux autres de cette manière. Vous faites tous un travail merveilleux et, lorsque vous vous réveillerez et comprendrez ce que vous avez fait, cela vous apportera une joie et une satisfaction considérables.

Rappelez-vous que chacun de vous, sans exception, a choisi d'être sur Terre en ce moment pour aider à soulager la souffrance et à en libérer le collectif. En consacrant chaque jour du temps dans la détente, la prière ou la méditation calmes, vous pouvez observer la souffrance sans être attirés en elle. C'est la véritable compassion, comme l’est une oreille attentive, une étreinte affectueuse, un doux sourire pour celui(ceux) que vous aidez, ou une intention de leur envoyer de l’amour quand vous ne pouvez pas être physiquement présents avec eux, et la compréhension de votre part que c'est quelque chose qu'ils doivent eux-mêmes laisser aller, que personne d'autre ne peut le faire pour eux. Et bien sûr, cela est vrai aussi de vos propres problèmes : regardez-les en face et laissez-les aller — ils sont illusoires. Et vous êtes des êtres divins, créés parfaits de toute éternité. Aussi vous êtes capables de les laisser aller et vous allez le faire.

Votre frère qui vous aime, Jésus.

Traduction AD
Page d’origine : http://johnsmallman2.wordpress.com/2013/06/02/these-last-moments-of-your-illusory-life-experience-are-very-intense/
-----

Source : http://www.anneduquesne.com/article-ces-derniers-moments-de-votre-experience-de-vie-illusoire-sont-tres-intenses-118217900.html

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog