Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2020 6 27 /06 /juin /2020 03:41
Macron veut des frontières régionales, mais pas de nationales

C’est vrai qu’il ne sait pas quoi inventer pour emmerder les Français, le mouflet hystérique qui loge, à nos frais, à l’Elysée avec sa bourgeoise pédophile, depuis qu’une fausse majorité l’a placé à la tête de l’Etat !

Parce que dans le genre démolisseur, depuis l’Histoire de France et ses nombreux héros (sans qui, lui comme nous, ne serions pas là aujourd’hui), à celle de notre service de Santé (hier un des meilleurs, aujourd’hui mort au champ de déshonneur), en passant par notre Culture qui serait inexistante, et ses accusations de « crimes contre l’humanité » déblatérée depuis l’étranger comme à son habitude… sans parler de la ruine de nos acquis sociaux qui sont prévus en fin de cette pandémie largement exagérée pour les justifier… il se pose un peu là le bonhomme !

Comme le sale gosse capricieux qu’il est, il s’y entend pour saccager les belles choses, acquises de longues dates et de longues luttes par nos aïeux, pour ruiner notre présent et aggraver la dette prétendue sociale, qui plane sur la tête de nos enfants… même ceux à naitre !

On peut le traiter de tous les noms d’oiseaux (qu’il mérite amplement), il n’empêche que, incompétent ou non, il fait remarquablement le job qui lui a été assigné par les mondialistes fous, qui ne pouvaient trouver mieux pour suivre leur machiavélique plan de désintégration des nations, au premier rang desquelles, cette France insoumise (la vraie, pas celle du fort en gueule Mélanchon) dont il fallait absolument briser l’insupportable orgueil national en la métamorphosant en moutons bêlants…

Sa dernière trouvaille en ce jour de prétendu « déconfinement », c’est de continuer à nous maintenir dans un semi enfermement, avec cette nouvelle laisse des 100 Km (à vol d’oiseau) autour de notre domicile, à ne surtout pas dépasser, ou sinon gare aux ennuis…

Le cadeau, ou présenté comme tel : plus besoin de présenter une autorisation de sortie, sauf si on dépasse la limite autorisée, où là il faudra produire un nouveau formulaire… entrant dans les nouveaux cadres… qui ont tellement mis de temps à être décidés que bien peu en comprennent le sens.

Ce qui fait dire avec son talent habituel, à Gabrielle Cluzel sur Bd Voltaire :

« Le précieux document reste cependant valable « au-delà », Édouard Philippe ayant précisé qu’il fallait absolument éviter les « brassages de population ». Une déclaration aux relents réactionnaires et même ségrégationnistes tout à fait contraire au vivre ensemble, poncif un peu moins à la mode, il est vrai, ces temps derniers, le mourir seul ayant pris le dessus. Rassurez-vous cependant, le politiquement correct est sauf, puisqu’il ne s’agit là que d’exclusion franco-française : interdiction est faite aux bouseux du Cantal de se mélanger aux ploucs du Berry. Chacun chez soi et les vaches – c’est-à-dire nous, ruminants nos inquiétudes – seront bien gardées. »

https://www.bvoltaire.fr/pas-plus-de-100-km-pour-eviter-les-brassages-de-population-et-si-on-reparlait-des-frontieres/

Moi qui ne suis rien, même pas bouseuse du Cantal ou du Berry, juste née dans le 9.3 quand c’était encore vivable, et adoptée par la région Occitanie, je n’ai pas tout bien compris, avec cette autorisation qui n’est plus utile mais qu’il faudra quand même présenter dans certaines occasions… comment la maréchaussée pourra-t-elle nous contrôler ?

Comment savoir si nous sommes dans la limite des 100 Km autorisés, autrement qu’en nous arrêtant… à un carrefour, au coup de sifflet ; simplement au vu de notre plaque minéralogique (qui pourtant ne comporte plus forcément le numéro du département) … et une fois arrêtés, seront ils capables, sur simple coup d’œil à notre carte d’identité, d’évaluer les fameux km « à vol d’oiseau » ???

Car j’ai même cru entendre, dans le flot ininterrompu du gavage d’informations contradictoires journalières, d’avant « libération », qu’il ne faudrait pas sortir de son département !

J’en conclus que les pandores seront bien encore à l’affut des contrevenants, le carnet de contraventions dans la poche, prêts à bondir sur le franchouillard désobéissant, et uniquement lui, puisque les migrants en recherche de nouvelle carte bancaire, les délinquants libérés, et les « semi-étrangers européens » … pourront eux se déplacer sans contrainte.

Pour vous aider, Lci nous offre une carte interactive où nous pouvons, en renseignant notre ville de départ, connaître immédiatement le rayon de 100 km tout autour.

https://www.lci.fr/population/carte-pandemie-covid-19-deconfinement-zone-rayon-100-km-domicile-regardez-jusqu-ou-vous-pourrez-vous-deplacer-sans-attestation-ou-presque-a-partir-du-lundi-11-mai-2152312.html

Ainsi j’ai pu constater que s’il me sera dorénavant loisible d’aller jusqu’à Béziers, faire un petit coucou à Robert Ménard (qui distribue des masques aux Biterrois) * ou encore faire du shopping à Toulouse… je serais en dehors de mon département…  Arrivée à dix km de Toulouse, par exemple, comment saura-t-on que je n’ai pas dépassé la limite autorisée… autrement qu’en m’arrêtant pour me contrôler ???

https://www.lengadoc-info.com/11096/politique/distribution-de-masques-laction-exemplaire-de-robert-menard-fait-grincer-des-dents/?

Cette fameuse libération qui fait saliver beaucoup de citoyens, totalement aveugles aux menées qui se planquent derrière, ne serait donc qu’une entourloupe de plus des sbires de Macron…

Dites-donc, cela ne serait pas tout simplement des frontières franco-françaises, tout droit sorties du cerveau malade du fou furieux refusant toujours de fermer nos frontières nationales aux pays européens limitrophes ?

Celui-ci avait osé taxer de « mauvaise décision » le jeune Sebastian Kurz instaurant un contrôle drastique aux entrées sur le territoire autrichien… lequel a la décence de ne pas lui renvoyer aujourd’hui que, à densité comparable, il y a dans son pays, proportionnellement six fois moins de morts, et que le processus de déconfinement a démarré chez lui le 14 avril !

Malheureusement si Macron s’essuie si souvent le nez, ce n’est pas du tout pour « se moucher » en reconnaissant ses fautes aveuglé qu’il est par la poursuite de son plan mortel contre la France et les Français.

Continuer à punir les Français en leur inventant de nouvelles frontières intérieures qui leurs soient exclusivement réservées, cela procède également de son désir d’augmenter le danger envers leurs vies, quand dans un même temps il laisse nos frontières ouvertes à qui vient de l’extérieur… avec pour seul contrôle les aides auxquels ils ont droit !

Ce qui n’empêche que, n’étant pas à un gag près, figurez-vous qu’aux dernières nouvelles, la brillantissime équipe de bras cassés de Macron, vient de faire une nouvelle boulette à propos de la loi d’urgence sanitaire, adoptée samedi par le parlement, car celle-ci n’ayant pas été promulguée dans les temps par le conseil constitutionnel, elle ne peut être applicable dès ce premier jour de sortie de confinement ; en conséquence, la limitation des déplacements à 100 km et l’attestation obligatoire pour les transports en commun, doivent attendre l’accord de ce dernier, en principe ce soir…

En attendant, l’exécutif, qui infantilise les citoyens en permanence, en appelle au « sens des responsabilités des Français » … (défense de rire).

En revanche à l’étranger, nombreux sont ceux qui sont pris de fous-rires inextinguibles en entendant prononcer le mont « gouvernement français » … (sanglot).

https://www.ladepeche.fr/2020/05/11/attestation-regle-des-100-km-la-loi-detat-durgence-sanitaire-pas-promulguee-a-temps-pour-le-deconfinement,8881807.php

Heureusement que Sibeth est là pour rattraper leurs bourdes… Elle a trouvé la solution elle !

C’est (presque) un sans faute…

Par ailleurs, grâce à une traduction de Fdesouche, nous apprenons que :

« En Allemagne, les contrôles frontaliers qui ont été mis en place pour endiguer l’infection ont eu des effets positifs sur la lutte contre la criminalité. Depuis le 16 mars, la police des frontières a arrêté 1898 personnes qui figuraient au fichier des individus recherchés, comme l’a indiqué la police fédérale au journal WELT AM SONNTAG. […] »

http://www.fdesouche.com/1373459-allemagne-depuis-le-16-mars-les-controles-aux-frontieres-ont-permis-darreter-1898-personnes-recherchees 

Chez nous, ils se baladent librement, certains le couteau à la main, d’autres attaquants des septuagénaires à leur domicile ou dans leur voiture… avec l’aval qui ne dit pas son nom, du seul président qui veut la mort de son peuple !

D’ailleurs, n’étant pas avare de solutions pour nous noyer sous les étrangers, un nouveau scandale se fait jour, avec les dérogations accordées aux agriculteurs manquant de bras qui vont pouvoir à nouveau regarder hors des frontières.

Jeudi, le gouvernement a confirmé que les travailleurs européens étrangers, détenteurs d’un contrat de travail en bonne et due forme, pourraient déroger à la fermeture des frontières et venir prêter main-forte aux agriculteurs français. Même ceux situés hors de l’espace Schengen.

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/face-a-la-penurie-de-main-d-oeuvre-agricole-le-gouvernement-ouvre-les-frontieres-20200510

Au retentissant procès qui pend au nez de Macron (et ses complices) malgré la tentative de loi les auto-amnistiant, qui ne vaudra pas tripette, s’ajoute ce nouveau dossier du simili traitement de libération d’un peuple qu’il déteste… et qui le lui rend bien !

A trop vouloir tirer sur une corde, qu’elle qu’en soit la nature, il est obligatoire qu’un jour elle cède, et de jour-là le faiseur de vent verra ses donneurs d’ordre lui tourner le dos… s’ils ne sont pas déjà en train de chercher celui qui lui succèdera… lequel aura pourtant le challenge encore plus difficile depuis qu’à force de brouiller les cartes, Macron aura quand même réussi à ouvrir les yeux de nombreux aveugles.

L’époque est certes angoissante, mais comme à chacun des tournants de l’histoire du monde, elle est aussi passionnante, et digne que nous nous réveillions enfin de notre trop longue léthargie, pour reconquérir nos libertés bafouées par des sous-êtres, indignes de porter le nom d’humains

Nous le devons à nos glorieux ancêtres qui avaient fait de la France, ce qu’elle était avant que les gauchistes dégénérés, aidés de certains traitres « droitistes », tous prostitués aux valeurs mondialistes, n’en fassent une nation exsangue.

Aux défaitistes alléguant qu’il est trop tard, je prétends que puisqu’elle a déjà connu bien d’autres graves tourments (guerres, épidémies…) et que chaque fois elle s’en est relevée encore plus torte, c’est donc qu’il n’est jamais vraiment « trop tard ».

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog