Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2020 7 14 /06 /juin /2020 11:31
Le criminel Véran s’est servi d’une « fake new » pour interdire la chloroquine

Le Pr Raoult s’exprime ce jour dans une tribune du Figaro.

Et il n’est pas seul ! Plus de 200 scientifiques remettent en cause la crédibilité de l’étude du Lancet. Véran a encore tout faux !

Il est évident que contrairement à notre ministre irresponsable, les scientifiques du monde entier accordent plus de crédit à notre éminent infectiologue qu’aux Pieds nickelés auteurs d’une étude bidon.

Des scientifiques du monde entier se mobilisent pour dénoncer les magouilles de Big Pharma contre Raoult

Revenons sur le débat sur la chloroquine, qui se résume à deux questions :

Ou bien la chloroquine tue et on se demande pourquoi les autorités sanitaires ont  laissé cette molécule en vente libre pendant plus d’un demi-siècle, jusqu’au 15 janvier 2020.

Ou bien elle guérit de la Covid-19 et on se demande alors pourquoi Olivier Véran a interdit aux généralistes de traiter et de guérir leurs patients, en respectant le protocole du Pr Raoult.

Dans les deux cas, il y a faute gravissime et la responsabilité des autorités sanitaires est engagée.

Le poids de Big Pharma n’est évidemment pas étranger aux décisions politiques prises, puisque les liens d’intérêts entre labos et bon nombre de médecins ne sont plus un secret pour personne. Douste-Blazy l’a récemment expliqué. Ce sont des milliards qui sont en jeu.

Mais avec 30 000 morts à déplorer, sans compter les 10 000 décès à domicile, la question se pose de savoir combien de patients auraient pu être sauvés avec le protocole du Pr Raoult, si on ne les avait pas renvoyés chez eux en leur prescrivant du Doliprane, qui tue bien davantage que la chloroquine !

Nul n’a la réponse, mais ce qui est indéniable, c’est que sans chloroquine, le bilan est d’au moins 40 000 morts.

Il faudra bien un jour que nos dirigeants rendent des comptes pour une telle hécatombe, que bien des pays ont su éviter.

On comprend donc que les autorités sanitaires ont tout intérêt à démolir le Pr Raoult et son protocole de soins, pour mieux  justifier leur décision d’interdire la chloroquine.

Dans ce but, le lynchage médiatique contre notre génie marseillais a atteint des sommets. Lynchage qui en dit long sur l’honnêteté intellectuelle de nos dirigeants et leurs valets, qui n’hésitent pas à accabler une sommité médicale mondialement reconnue et à interdire son traitement, au mépris du serment d’Hippocrate et de la liberté de prescrire.

C’est ainsi que le Pr Raoult est jeté dans la fosse aux lions et que nous assistons depuis des mois à un déluge d’insultes, de menaces et d’ignominies en tous genres à l’encontre de notre infectiologue. La meute s’acharne, l’écume aux lèvres.

https://email.boulevard-voltaire.fr/index.php?option=com_acymailing&ctrl=archive&task=view&mailid=1031&key=MTtaXByn&subid=39392-liSCplgu6rzlYp&tmpl=component

 

https://twitter.com/i/status/1266487264068198400

C’est pourquoi la publication, le 22 mai, d’une « étude » du Lancet, qui conclut que la chloroquine peut tuer, fut une aubaine pour  les pourfendeurs du protocole Raoult.

Olivier Véran, sans s’informer sur la crédibilité des auteurs, saute à pieds joints sur les conclusions accablantes de l’étude, trop heureux de pouvoir justifier son décret  interdisant aux généralistes de prescrire de la chloroquine. Et il en interdit  totalement l’usage à l’hôpital.

https://www.vududroit.com/2020/05/interdiction-de-lhydroxychloroquine-quand-olivier-veran-patauge/?fbclid=IwAR2ctu7I_bWj81iPZcUgMMVdlzHlUVK3RVwQc9gJuFh8vZQhHJMEJNqTNiU

Mais à vouloir transformer une fake new en vérité, il arrive qu’on se plante.

Car il s’avère que l’étude du Lancet n’est qu’une vaste escroquerie pour beaucoup de scientifiques, qui, contrairement à notre inénarrable ministre de la Santé totalement dépassé, ont  jugé bon de prendre du recul avant de s’exprimer sur cette publication du 22 mai, signant l’arrêt de mort de l’hydroxychloroquine comme traitement de la Covid-19.

En fait, tout est faux dans cette vaste compilation de données à travers le monde.

Le Pr Raoult accuse les auteurs d’avoir manipulé les données. Il n’est pas le seul puisque 200 membres de la communauté scientifique ont écrit au directeur de la publication du Lancet, en soulignant « d’importantes défaillances méthodologiques et un manque de fiabilité des données analysées ».

Ils demandent un réexamen indépendant de l’étude !

On attend les précisions des auteurs…

Incohérence dans les données, chiffres faux, mélange des données entre hôpital asiatique et hôpital australien, taux de diabétiques et de fumeurs identiques en Afrique et sur d’autres continents, ce qui est absolument impossible.

À ces erreurs s’ajoute le manque de transparence affiché par les auteurs, qui refusent de jouer cartes sur table.

Mais que cette étude ait été falsifiée ou pas, il est impossible qu’elle puisse affirmer que la chloroquine est inefficace et pire, qu’elle tue ! Ce n’est qu’une observation des données des hôpitaux, où les patients n’ont pas été traités de façon précoce, comme le préconise le protocole de l’IHU de Marseille.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/chloroquine-raoult-contre-attaque-sur-le-fond-a-letude-du-lancet-et-il-nest-pas-le-seul_fr_5ed0cd03c5b611c4a8df6249

De son côté, Didier Raoult répond à ses détracteurs dans une tribune du Figaro.

« L’information scientifique ou thérapeutique est devenue un enjeu financier tellement extraordinaire que ceci peut être soumis à des manipulations hors du commun. »

Toute information sur le Remdesivir du laboratoire américain Gilead entraîne aussitôt des fluctuations boursières de plusieurs milliards.

« Le marché de l’édition scientifique est considérable et génère des bénéfices extrêmes de l’ordre de 35 %. »

Pour le Pr Raoult, la guerre anti-Trump, fan de la chloroquine, a déclenché une offensive anti-chloroquine.

Sur l’étude du Lancet, il souligne des faits plus que troublants. D’ailleurs, peu de scientifiques y croient.

Les auteurs utilisent les données de certains pays, dont l’Australie, alors que ces derniers nient leur participation ! C’est dire la fiabilité de cette étude !

Les résultats sont effarants affirme l’infectiologue.

Les quatre auteurs n’ont aucune spécialisation en épidémiologie, en infectiologie ou en virologie !!! Où est donc l’expertise ?

Tout n’est que magouille pour diaboliser la chloroquine.

Didier Raoult rappelle deux publications du British Medical Journal. Une première analyse montrait l’effet favorable de la chloroquine sur la maladie. Mais la version définitive escamotait certaines données. Or, à l’IHU de Marseille, ils possèdent les deux versions…

Une étude française sur le protocole marseillais, montrant des résultats véritablement supérieurs à tous les autres protocoles, n’a pas été analysée. Il y a donc bien volonté de nuire…

Quant au Remdesivir, toutes les études occultent les insuffisances rénales qu’il provoque.

La conclusion de tout cela est que les publications scientifiques, soumises à des enjeux politico-financiers considérables, ont perdu toute crédibilité aux yeux des scientifiques.

L’étude du Lancet n’est qu’une  minable fake new, que Véran a voulu transformer en  vérité scientifique incontournable. C’est pitoyable de la part du ministre de la Santé, censé protéger la population.

Ce gouvernement n’a aucune éthique et ne cesse de propager des fake news pour camoufler sa gestion criminelle et irresponsable de la crise sanitaire.

Mais heureusement, il y a encore des scientifiques intègres et compétents dans ce pays. Didier Raoult en fait partie.

Il y a peu,  le professeur Raoult écrivait : « Avec la chloroquine, le Coronavirus est l’infection respiratoire la plus facile à traiter au monde. »

Mais l’establishment a préféré orchestrer une odieuse campagne de dénigrement, avec des études bidons totalement falsifiées et des communiqués mensongers, pour discréditer un remède à 5 euros la boîte.

C’est tout simplement criminel.

https://www.publicsenat.fr/article/politique/chloroquine-le-professeur-didier-raoult-publie-un-livre-la-revue-de-presse-des

J’ajoute qu’un tout récent sondage Yougov montre que les Français font davantage confiance au Pr Raoult qu’au ministre de la Santé pour régler la crise sanitaire ! C’est tout dire.

Jacques Guillemain

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog