Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2020 3 11 /03 /mars /2020 22:34
Message de El Morya: Transformer l’agression en conscience de soi

Bénédictions célestes ~ 9 novembre 2017
Linda Dillon: Canal pour le Conseil de l’amour
Suzanne Maresca: Hôte, InLight Universal
[Méditation de 8h00 à 15h20]

El Morya: Salutations, je suis El Morya.

Suzi: Bienvenue.

El Morya: Et bienvenue à chacun de vous, mes frères, mes soeurs, mes alliés, mes étudiants. Et oui, je viens en tant qu’enseignant, en tant qu’initiateur, en tant que gardien, en tant qu’activateur parce que vous êtes les agents du changement .

Et le changement de l’énergie, l’atmosphère, le comportement, le niveau de conscience – oui, en vous mais sur cette planète – est très critique en ce moment, car vous êtes à ce point de basculement et, pourrais-je dire, vous êtes activement dans le point de basculement. Donc ce n’est pas que vous vous en approchez. Ce n’est pas que vous soyez à la limite de cela. Vous êtes au milieu et, bien sûr, c’est aussi pour cela que vous expérimentez un tel chaos à l’extérieur.

Maintenant, il est important, mes amis bien-aimés, de ne pas intérioriser, de ne pas matérialiser en vous-même ou dans votre vie ou dans votre environnement tout ce comportement certainement déplacé et chaotique. Et c’est pourquoi j’ai demandé à venir vous parler aujourd’hui. Je ne vous demande pas, ni même de la moindre façon – ni St. Germaine ni Kuthumi – de suggérer que vous vous retiriez avec nous dans les montagnes du Tibet. Votre endroit est exactement où vous êtes!

Mais cela ne signifie pas que nous nous sommes retirés au Tibet, ou que nous sommes isolés de votre expérience. Dans tous les sens du mot, j’opère avec chacun d’entre vous – et j’opère au nom, oui, de la Grande Fraternité Blanche, du Conseil de l’Amour – pour aider à ce changement d’expression et de comportement humains, et pour Apportez une plus grande conscience non seulement à votre compréhension, mais à votre incarnation de votre éveil spirituel.

Maintenant vous noterez … Permettez-moi de préfacer ce que je dis. C’est le temps du déploiement et de l’activation – activation complète – du Plan de notre Mère Divine bien-aimée. Et dans la forme, énergétiquement et littéralement, il a aussi été le temps de l’ancrage et de l’épanouissement de l’énergie Divine Féminine, incarnée et ressuscitée sur cette belle planète de GQi’anna.

Et l’élément du Divin Féminin a été réprimé et réprimé pendant très, très longtemps, et vous l’expérimentez dans votre propre être, dans votre propre cœur, dans votre propre vie. Et, en passant, vous faites un travail spectaculaire incorporant tous les bleus! Et cela a été démontré aussi par votre acceptation et votre étreinte de toutes les vagues du Tsunami d’amour de notre Mère.

Donc, c’est bien en cours. Et dans votre être, vous ressentez l’amour, le bien-être et la créativité de la façon dont cela se sent, regarde et expérimente au sein de votre soi sacré et dans vos actions quotidiennes, votre existence sur cette planète. Et ce n’est pas seulement souhaitable et bon mais nécessaire pour le rééquilibrage.

Mais je veux aussi vous parler du Divin Masculin aussi parce qu’il y a ce système de croyance, je peux le dire, qui est né de l’énergie incomplète et incomprise du Divin Masculin parce que ce que vous avez expérimenté jusqu’ici sur la planète, avec toute cette agression , n’est pas l’énergie du père divin masculin/frère/grand-père. C’est une aberration qui a été construite d’ego et de fausses grilles et de faux paradigmes dont nous vous avons longuement parlé.

Mais il serait complètement faux et incorrect de dire que ce qui existe depuis des milliers et des milliers d’années sur cette planète est un reflet du Divin Masculin. Ce ne l’est pas. La véritable énergie du Divin Masculin, de la sagesse et de l’action et la capacité d’insérer l’inspiration créatrice et la pensée, a été très absente.

Oui, comme notre bien-aimée Suzanne l’a dit, les éclairs d’inspiration et la connaissance de la Mère/Père/Un et de votre soi sacré – cette Divine Trinité de vous/Mère/Père – a certainement eu lieu. Mais les constructions, la formulation, la structure des religions/politiques/institutions de votre société n’ont pas reflété cet équilibre infini, ce flux et reflux, cet infini signe infini du Divin Masculin et Divin Féminin. Ce n’est pas là.

Et en plus, à cause de cette agression qui a atteint de nouveaux sommets sur toute la planète, il y a une grande tendance à fuir non seulement ce que vous savez être les comportements aberrants, les systèmes de croyances du masculin, mais de votre Divin Masculin.

Maintenant a ceci – et est-ce parce qu’il est fluide en ce moment, mais je ne veux pas que vous manquiez un ingrédient clé pour cuire votre soi sacré! – Y at-il eu une plus grande attention à l’ancrage total du Divin Féminin en vous? Oui. Et cela a été une partie très importante de ce processus – tout comme l’ancrage du Divin Masculin équilibré et mesuré.

Lorsque vous déclarez votre Autorité Divine, ou votre alignement avec le cœur, l’esprit et la volonté de Un, c’est l’équilibre et l’intégration complète – pas la séparation – mais la fluidité, le flux et le reflux, non seulement nécessaires mais souhaitables dans chaque particule de votre être. Que ce soit une cellule ou une danse ou une action ou un bâtiment d’une ville de lumière, cet équilibre est nécessaire.

Maintenant, ma spécialité, [rires] si vous appelez ça comme ça sur votre planète – que j’aime! – est d’aider les êtres à passer de l’agression, du véritable déni de leur soi authentique, à la plénitude de la conscience de «qui vous êtes réellement». Et en cela, c’est l’acceptation – la prochaine étape est l’acceptation de votre éveil spirituel spirituel, complet et en forme. Et vous êtes dans ce processus en ce moment. Ce n’est pas une marque de but éloignée. C’est ce que vous faites en ce moment.

Comment – et c’est pourquoi je vous parle aussi – comment cette agression, cette rage, cette colère, cette croyance que l’on a le droit d’en faire souffrir une autre, comment cela va-t-il à la conscience de soi, tant chez l’individu que chez lui? ça au collectif?

Beaucoup d’entre vous, oui, vous avez certainement fait votre travail – et je n’essaie en aucune façon de diminuer ce que vous avez fait – mais ce processus de passer de ce que nous appelons «agression» à la conscience de soi est l’amour et embrasser et faire la paix avec cette énergie. Tenter de l’ignorer, de la succomber, de la supprimer ou de la réprimer, ne marchera jamais.

Et vous me dites: « Mais Seigneur, j’ai travaillé avec ma colère et ma peur et j’ai laissé faire. » Eh bien, bien-aimés, je dirais pour beaucoup d’entre vous que ce n’est pas tout à fait vrai, qu’il y a certainement eu une répression parce qu’elle est si laide – ce n’est donc pas qui vous êtes – que vous avez dit, « Non. Je ne regarderai pas ça. Je vais certainement passer du côté de la lumière. Je vais passer du côté de la Mère Divine et j’ignorerai cette agression historique, bien ancrée et j’ignorerai cette partie de moi. »

Donc, pour certains d’entre vous, pour beaucoup d’entre vous et pour la majorité de la race humaine, il y a encore ce besoin d’embrasser – pas d’activer; ce n’est pas ce que je suggère; vous ne voulez pas le mettre en pleine force – mais il faut qu’il y ait reconnaissance et embrassement et, oui, ce mot infâme de «guérison» de ces vieilles caractéristiques de l’humanité.

Et, mes bien-aimés, si vous avez vraiment effacé complètement, éradiqué ces traits, cette agression, alors ce que je vous demande est monumental, donc je ne dis pas ça d’une manière désinvolte:  » Je vous demande d’envoyer l’amour, embrasser, pour guérir cette agression dans le collectif.  »

Et vous dites: « Seigneur, je ne veux même pas la regarder. C’est quelque chose que je ne veux pas faire. Je ne veux pas attirer mon attention sur cette situation terrible. « Mais quand vous l’aimez, ce que vous faites, c’est le saper. C’est comme piquer un ballon ou piquer un trou dans un récipient d’eau en plastique, un pichet d’eau. Il ne fait que s’égoutter et est retourné soit à Gaïa – et elle est un transmuteur maître comme vous le savez – ou à l’air, ou à la lumière, ou à la Mère, ou à moi.

Une partie de votre conscience de soi, une partie de votre voyage en tant que maîtres transmuteurs/transformateurs – êtres de puissance et de puissance dans l’équilibre du Divin Masculin/Féminin – est que vous êtes capable de faire cela.

Ceux qui sont en proie à cette agression négative, voilà où ils sont. Ils peuvent avoir des moments de perspicacité, de tristesse, de sentir qu’ils veulent faire des représailles, mais dans l’ensemble, ils sont dans les affres de leur illusion. Donc, il ne suffit pas de dire simplement que nous allons simplement les laisser faire partie de la séparation. Lorsque nous vous parlons d’inviter et de demander à l’humanité de vous rejoindre sur le chemin des amoureux / des porteurs d’amour / des titulaires de droits, vous êtes inclusifs.

Maintenant, vous ne dites pas: «Oh, et d’ailleurs, venez de ce côté et marchez avec nous, marchez avec Yeshua, marchez avec nous tous et apportez votre agression, apportez votre dédain, apportez vos vilaines illusions fausses avec vous , cette meute de mensonges que vous racontez depuis des milliers d’années. » Ce n’est pas ce que vous dites.

Vous dites: «Posez ce fardeau. Il ne fait que vous alourdir et mettre des œillères sur votre cœur et vos yeux. Venez ici avec nous. « Et ils vous disent, et ainsi je parle au nom des agresseurs, ils vous disent: » J’aimerais. Je suis si fatigué. Je suis tellement frustré. Je suis hanté dans l’obscurité de la nuit et je ne sais pas comment me libérer. Comment fait-on ça? »

Et ainsi vous leur montrez que cela est fait par l’amour de la Mère que vous portez, et la volonté du Père que vous portez, et l’amour du Père que vous portez, et la volonté de la Mère de faire naître cette nouvelle planète. Il a été appelé le «rêve de la Mère» mais c’est vraiment le conjoint, pas seulement le rêve, mais l’accomplissement réel de la Mère/Père/Vous.

Vous dites: «Je ne sais pas si j’ai la force ou la volonté de m’aventurer là-bas», et je suggère que vous le fassiez.

Maintenant, je sais que ce sont des mots forts. Alors, où voulez-vous commencer, chère Suzi?

Suzi: D’accord, il y a donc beaucoup de questions que j’aimerais poser. Une, très vite: Gaïanna? Pourriez-vous s’il vous plaît discuter du nom de Gaïa avec lequel nous ne sommes pas familiers?

El Morya: C’est simplement son nom archangélique: GQi’anna. Mais tout comme vous avez un nom humain, elle a beaucoup de noms! Beaucoup d’entre vous l’ont simplement appelée Terre – Terre Mère. N’est-ce pas beau? Et Gaia et Gia et GQi’anna – elle répondra peu importe comment tu l’appelles!

Suzi: Oui, c’est magnifique. Donc, ceux qui sont en agression sont en proie à leur illusion et nous sommes au moment de l’accomplissement du Plan de la Mère. Donc, il est clair que nous n’allons pas attendre beaucoup plus d’années pour que les gens s’en sortent, se secouent, peu importe. Y a-t-il quelque chose dont vous pouvez parler à propos de ce à quoi cela ressemble, ou devons-nous simplement attendre et voir – parce que c’est un très grand mystère de savoir comment cela va se passer?

El Morya: Comment ça se passe, c’est l’éveil du but. Il ne s’agit pas seulement de secouer ce que nous appelons «agression» aux fins de cette discussion, car c’est de l’abus, c’est du contrôle, c’est de la fierté, c’est de la convoitise, c’est beaucoup de choses. Nous l’avons donc mis dans un seul panier, n’est-ce pas?

Mais, voyez-vous, il ne s’agit pas seulement de se débarrasser de ce qui se passe, mais de ce qui se passerait comme les gens le feraient – comme vous l’avez dit – et il faut être prêt à le faire, et je reviendrai là-dessus. – mais si elles devaient être secouées et qu’il n’y a rien pour le remplacer, alors ce qu’elles font, et ce que vous avez vu à plusieurs reprises dans cette vie et dans bien d’autres vies, c’est qu’elles reviennent à ce qu’elles savent, elles reviennent à ce qui leur est familier. revenir à ce qu’ils pensent qui a fonctionné.

Donc, avant qu’ils ne le secouent, ou alors qu’ils le secouent, ce que vous faites aussi, c’est de les remplir et de les remplacer par cette conscience de soi, cette énergie éveillée, de sorte qu’il y ait quelque chose pour remplacer ce que nous avons appelé panier d’agression « .

Avant cela, avant que le tremblement ne se produise, ce qu’il y a – et je suis heureux de le dire pour la plupart – est la volonté, individuellement et collectivement. Et c’est aussi pourquoi je souligne combien il est si important, aussi très proche et personnel, d’embrasser votre soi masculin, votre soi Divin Masculin, parce que c’est vraiment une énergie de volonté – cette forte supposition de l’Autorité Divine qui a besoin être présent.

Donc, en ce moment, ce que vous voyez est une croissance de la volonté, individuellement et collectivement. Et parfois individuellement – et collectivement, mais regardons l’individu – vous dites: «Je ne peux pas attendre. Je suis impatient de voir comment cela se dissipe », ce qui est une bonne chose parce que c’est une activation de la volonté et, bien sûr, se traduira par une action productive et aimante.

Là où le collectif est – et ils ne sont pas coincés dans le ciment comme ils l’étaient il y a des années, permettez-moi d’être clair – mais là où ils sont, il y a un éveil de la volonté, mais pas l’éveil complet de: Je veux traduire cela de ‘les choses doivent changer’ à ‘c’est le changement que je veux.’ « Comprenez-vous comment je fais la séparation?

Suzi: Eh bien, c’est un processus de création, n’est-ce pas?

El Morya: Oui, c’est vrai. Mais vous aidez ce collectif éveillé à passer de «je sais que je veux changer» à «c’est le changement que je veux».

Suzi: Oui, donc vous avez quelque chose pour remplacer l’ancien.

El Morya: Exactement. Nous ne parlons pas d’années.

Suzi: Eh bien, Dieu merci!

El Morya: Il est temps maintenant! Mais cela inclut la pleine activation en action de cette communauté de travailleurs de la lumière. Et quand j’entends cela – comme vous le savez, j’ai voyagé en Occident, j’ai voyagé en Orient – c’est un rassemblement de conscience non défini par la religion ou les voies séculières mais par l’énergie de l’amour.

Suzi: Donc vous dites que la volonté collective est prête?

El Morya: Oui.

Suzi: C’est fabuleux. Clairement, il y en a qui ne sont pas à bord, et nous allons juste être en mode confiance et savoir que la Mère a tout sous contrôle.

El Morya: La plupart d’entre eux sont dans ce mode de va-et-vient, et ce qui se passe avec le point de basculement, c’est qu’ils sont en train de perdre. Pensez-y comme venant glisser en descendant ou glisser sur une balançoire. Quand il est équilibré et qu’ils peuvent bouger de haut en bas, ils peuvent dire: «Je veux du changement. Je reste avec ce que j’ai. Je veux changer. Je reste avec ce que j’ai. Je m’en tiens à l’agression parce que c’est le jeu de la Terre. » Et ils le croient vraiment.

Maintenant, ce qui se passe, c’est que la balançoire se transforme en glissière, alors ils glissent vers le bas et ils ont de plus en plus de difficulté à revenir à cet endroit: «Je veux garder le statu quo parce que c’est ce qui est familier. » Mais ils ne le savent pas, alors ils disent: « Nous avons besoin de changement. Je pense que je veux du changement. Je ne suis pas sûr mais je pense que le changement est la voie à suivre. » Mais ils ne sont pas clairs sur ce qu’est ce changement.

Donc, vous êtes à l’autre bout de la balançoire, les attrapant, les montrant et les rayonnant tout le temps, démontrant ce qu’est le changement et à quoi il ressemble. Et en même temps, vous dites: «Et s’il reste en moi quelque chose de cette colère / peur / abus / contrôle, qu’elle disparaisse aussi. Laisse-le glisser sur ma diapositive personnelle!

Suzi: Droite, droite, droite. Alors les travailleurs de la lumière, intensifiez-le! C’est l’affaire, non? [En riant]

El Morya: C’est l’affaire!

Suzi: Vous avez parlé de «l’acceptation prochaine de votre corps spirituel en pleine forme». En diriez-vous plus à ce sujet parce que c’est très excitant?

El Morya: C’est l’acceptation. C’est l’étreinte. Vous avez compris que cette «ascension» – ce que vous avez appelé l’ascension, ce que Mi-ka-el appelle l’ascension, ce que la Mère et Yeshua et toutes mes cohortes appellent l’ascension – serait une «pleine conscience spirituelle».

C’est la plénitude de qui vous êtes. Et c’est l’expansion. J’ai parlé de laisser l’air sortir du ballon, mais la croissance de la conscience spirituelle est l’apport de l’air dans le ballon – pas au point … et c’est pourquoi je dis que nous ne l’apportons pas dans un moment de pleine force de sorte que le ballon explose.

Suzi: Hmm, d’accord, je comprends.

El Morya: C’est donc cette expansion, expansion, expansion dans le ballon, qui est votre corps et tous vos champs, dans la pleine conscience de votre soi créateur.

Vous savez, j’ai marché sur cette planète – et bien, pendant très longtemps! – et j’ai ancré ce processus d’éveil spirituel, de traduction de l’agression dans l’étreinte de l’amour, de la connaissance spirituelle du corps, de la forme, de la communauté. C’est pourquoi si souvent je me suis positionné soit en tant que roi, en tant que chela, en tant que Raj – je l’apporte pour qu’il y ait une évidence dans la forme non seulement dans le corps mais dans la communauté.

Et c’est ce que vous, mes chers amis, mes étudiants sacrés, faites maintenant parce qu’il ne s’agit pas de partir – et vous comprenez parfaitement cela maintenant. Mais il ne s’agit même pas de vous en tant qu’individu, unique expression de Mère / Père / Un être dans la plénitude de votre conscience spirituelle.

C’est la mise en forme de la plénitude de votre esprit, de la vérité, du dessein, de l’expression de qui vous êtes dans la réalité externe qu’est Nova Terre et Nova Being.

Ce sont des communautés joyeuses. Ce sont les familles qui sont aimables et aimantes et qui soutiennent, et les partenariats sacrés qui sont créatifs et de soutien. Et ce sont les communautés qui choisissent de ne pas abandonner ou abuser, pas même de guérir.

Je parle du mouvement passé la guérison – oh, la guérison se produira ici et là; il y a parfois une tendance à se blesser physiquement parce que vous tombez et que vous vous tordez les genoux, ou émotionnellement parce que vous sentez que quelqu’un vous a regardé de la mauvaise façon – mais en général, passé la guérison.

Et c’est là où il a tendance à tomber, et ce que vous dites est: «À quoi ressemblera-t-il?» Parce que vous n’en avez pas l’expérience. Vous avez la vision mais vous n’avez pas l’expérience.

Vous avez des sentiments chaleureux et flous, tendres, de ces moments ou occasions où vous avez ressenti ce sentiment d’unité et de communauté. Et c’est pourquoi nous vous avons souvent encouragé – et certainement le Conseil de l’Amour vous a encouragé – à vous rencontrer et à vous rassembler parce qu’il vous a donné une idée de ce qui nous attend, de ce à quoi nous ressemblons et de ce que vous créez.

Et c’est ce que vous faites, seulement vous le faites d’une manière souvent invisible. Et ce que je veux dire par là, par exemple, c’est que vous créez une communauté sur votre web mondial. Maintenant vous ne pouvez pas vraiment le voir parce que c’est tous ces échanges électroniques, mais vous savez que vous avez des amis dans tous les pays du monde.

C’est pourquoi nous faisons ces émissions de radio avec vous, pas parce que vous voyez vos auditeurs mais parce que vous partagez – et nous partageons – cette énergie de ce que la communauté ressent vraiment et le genre de conversations que vous pouvez vraiment avoir.

Suzi: C’est magnifique. J’adore cet aspect, vraiment. Nous pouvons vivre nos petites vies tranquilles et avoir toujours accès au monde entier. C’est beau.

El Morya: Et – vous pouvez vivre votre vie pas si tranquille et avoir le calme en vous.

Suzi: C’est vrai. C’est difficile à pratiquer cependant.

El Morya: Oui, c’est vrai. Et c’est ce que je demande quand je vous dis: « S’il vous plaît embrasser l’agression et l’abus. » Parce que ceux qui agissent, ou simplement le garder dans leur cœur parce que beaucoup de ces agresseurs sont silencieux, ils n’ont pas atteint le point d’agir. Cela ne veut pas dire qu’ils ne le tiennent pas.

Ils ne savent pas comment le faire. Ils ne savent pas creuser à travers le sens de: «Je veux être en charge, je veux être en contrôle, je déteste la moitié de la race humaine.» Ils ne savent pas comment percer cela à l’endroit: « Eh bien, comment cela peut-il être? Comment puis-je aimer Dieu, m’aimer, aimer ma femme, aimer mes enfants, aimer mon église – et détester tout le monde?  » Ils sont coincés!

Suzi: Oui. J’ai cette vision des couches de perception, et plus votre perception est claire, plus les choses deviennent faciles parce que vous réalisez qu’il est tellement plus facile de croire au Plan et de voir tout plus clairement comme une expérience plutôt que de s’enliser dans la survie.

El Morya: En fait, le développement est sans effort. Et je sais que certains d’entre vous à qui je parle ce soir ont l’impression que vous ne voulez pas aimer tel ou tel leader politique, ou tel ou tel violeur. Et pourtant, ce que je vous demande – sachant très bien que vous avez la conscience spirituelle de le faire – est d’embrasser afin que vous commenciez à fondre votre «sans effort».

Il n’a pas besoin d’être une énorme poussée. C’est simplement le flux. C’est descendre la glissade en rigolant et en rigolant comme un enfant de trois ans! Et peu importe s’il y a une flaque de boue au fond de la glissade. [Chuckles] En fait, vous l’appréciez encore plus! Et c’est la façon de le regarder. Il n’a pas besoin d’être pénible ou lourd.

Si vous trouviez quelqu’un à l’épicerie qui était handicapé ou faible et qui avait de la difficulté à porter son sac, vous diriez: «Laissez-moi vous aider», et vous porteriez leur sac. Vous ne voleriez pas leurs courses. Vous porteriez simplement leur sac et le mettriez dans le coffre de leur voiture pour le leur rendre.

Mais ce que vous leur avez donné en attendant, c’est l’amour, la considération, la gentillesse, la douceur et ont changé toute leur perspective pour la journée. Eh bien, nous parlons de changer toute leur perspective pour toujours!

Suzi: Et, bien sûr, cela se transmet à la prochaine personne qu’ils rencontrent.

El Morya: Exactement! Tout le monde est sur la diapositive. Certains sont un peu nerveux, d’autres ne sont pas sûrs de pouvoir gravir les marches. Mais avez-vous déjà vu des enfants au parc où ils sont en train de pousser la personne en disant: «Allez, allez, allez, c’est mon tour, dépêchez-vous!» C’est ce que vous faites! [Rire ensemble] Et il est rempli de bonheur et de joie – et c’est sans effort!

En tant que jeune au terrain de jeux, vous ne dites pas: «Oh non, je dois encore pousser cet ami dans les balançoires.» Non. Vous êtes rempli d’excitation parce que vous savez à quel point vous allez vous amuser!

Suzi: Oui, absolument!

El Morya: Voilà comment nous le changeons. C’est ainsi que nous encourageons ceux qui sont encore dans le désarroi, ceux qui sont encore en train de ramasser le panier d’agression, à changer et à passer à l’amour. Et vous, mes amis bien-aimés, avez la conscience spirituelle. Vous êtes allés assez loin sur ce chemin que vous pouvez faire.

Suzi: Oui. C’est ce pour quoi nous sommes ici.

El Morya: C’est exactement ce pour quoi vous êtes ici.

Suzi: Oui. Heureux de le faire. Et – j’ai une prière, que tout le monde prennent vraiment cette information, et soient capable de se glisser dans le mode confiance et la reconnaissance de notre être divin et la souveraineté. C’est tellement plus facile.

Et il y a des gens qui écrivent dans la boîte de réception [à GAoG] qui semblent simplement accro à s’inquiéter des choses et à douter des choses et à se remplir de «et si». Et je comprends que s’ils laissent faire, il n’y a rien pour la remplacer. Mais bien sûr, il y a parce qu’il y a tellement de bonnes choses pour le remplacer. C’est un choix.

El Morya: C’est un choix et c’est une question – un choix d’où vous choisissez de mettre votre attention. Avez-vous choisi de vous inquiéter, sachant qu’il y a tellement de choses que vous pouvez vous inquiéter? Ou choisissez-vous de connaître le pouvoir et la force, non seulement de qui vous êtes, mais de qui vous êtes en tant que communauté collective d’amoureux?

Ne niez pas votre pouvoir. Ne niez pas votre droit de changer le monde. C’est votre droit!

Suzi: Oui. C’est notre mission et notre but.

El Morya: Tout revient à cela. Vous êtes venu pour être l’amour – et vous voulez que tout le monde joue!

Suzi: Oui, oui, oui! Eh bien, ça a vraiment été une expérience merveilleuse de vous avoir sur la série et je l’apprécie beaucoup. Y a-t-il autre chose que vous aimeriez dire en terminant?

El Morya: N’hésitez pas d’abord à m’appeler. Oui, je suis de garde! Et n’hésitez pas à regarder dans les profondeurs de votre être et à voir s’il y a des murmures de cette agression en vous, afin que vous puissiez, avec joie, sans effort, avec la plénitude de la Mère / Père / Un et vous, le relâcher.

Je vous remercie. Au revoir.

Suzi: Au revoir

Traduit par Marie-Louise pour https://www.messagescelestes-archives.ca

Source : http://counciloflove.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog