Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 21:39
Orbán : « La force sera utilisée pour protéger la frontière si Erdogan ouvre les portes »

Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a déclaré que la Hongrie serait obligée de « recourir à la force » à sa frontière sud pour protéger l’Union européenne si le président turc Erdogan tient sa promesse d' »ouvrir les portes » et « inonder » l’Europe de migrants.

« Si la Turquie met en route des centaines de milliers d’autres personnes en plus (des flux migratoires existants), nous devrons recourir à la force pour protéger la frontière hongroise et la frontière serbo-hongroise, et je ne souhaite à personne que nous devions recourir à cela », a déclaré M. Orbán.

En 2015, Orbán a érigé une barrière d’acier à la frontière sud de la Hongrie avec la Serbie pour mettre fin à la route migratoire des Balkans après que des centaines de milliers de migrants du tiers monde se soient rendus en Europe occidentale depuis le Moyen-Orient pendant la crise des migrants.

La Turquie tient maintenant un fusil sur la tempe de l’UE. Erdogan et d’autres hauts responsables ont continuellement menacé d’inonder l’Europe de près de 4 millions de migrants du Moyen-Orient actuellement retenus en Turquie.

En août, le ministre turc de l’Intérieur, Süleyman Soylu, a déclaré : « Nous sommes confrontés à la plus grande vague de migration de l’histoire. Si nous ouvrons les vannes, aucun gouvernement européen ne pourra survivre plus de six mois. Nous leur conseillons de ne pas essayer notre patience. »

Et la semaine dernière, à la suite de nombreuses critiques à l’encontre de l’incursion militaire de la Turquie dans le nord-est de la Syrie à partir de divers États membres de l’UE, Erdogan a une fois de plus menacé « d’ouvrir les portes« .

« Nous allons ouvrir les portes et envoyer 3,6 millions de réfugiés chez vous », a déclaré M. Erdogan lors d’un discours prononcé devant des législateurs turcs.

Suite aux menaces de la Turquie, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a exhorté l’OTAN à accroître ses patrouilles navales en mer Egée afin d’éviter un assaut de migrants clandestins débarquant en Grèce.

Cette semaine, lors d’une interview accordée aux médias hongrois, M. Orbán a déclaré : « Les prochaines semaines décideront de ce que la Turquie fera avec ces gens ». « Elle peut les guider dans deux directions : les ramener en Syrie ou les faire partir vers l’Europe. »

Le président turc Erdogan doit se rendre à Budapest au début du mois prochain.

Source: Voice of Europe, le 17 octobre 2019Traduction par Nouvelordremondial.cc

Partager cet article

Repost0

commentaires

christian 07/01/2020 13:12

La France est foutu , et sera impossible a gouverner bientôt , alors allons vivre en Hongrie

Lazare 07/01/2020 20:57

Non, faisons en sorte que la France ressemble à la Hongrie.

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog