Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2019 4 28 /11 /novembre /2019 16:26
Message de Marie-Madeleine - Guérison corporelle et honte sexuelle

Marie-Madeleine, canalisé par Mercedes Kirkel

Question: Je me demande si vous pourriez parler du processus d’ascension dans lequel nous sommes.

Marie-Madeleine: C’est un très grand sujet. Avez-vous une question plus spécifique relative au processus d’ascension?

Interlocuteur: Pas vraiment, tout ce que vous jugez approprié pour notre groupe.

Marie-Madeleine: Quelle est votre question? Qu’est-ce que votre coeur désire?

Interlocuteur: Eh bien, je me sens souvent passer de la troisième dimension à la quatrième, et même parfois à la cinquième, mais je n’y reste pas très longtemps. Je suppose qu’il est naturel d’aller et venir entre les trois. Quand pourrais-je être capable de maintenir ma présence dans la quatrième ou la cinquième, et ne pas faire autant de déplacements?

Marie-Madeleine: Oui. C’est une expérience naturelle, surtout lorsque vous progressez de plus en plus dans le processus d’ascension. Vous expérimenterez de passer du temps dans des dimensions plus élevées – ce qui pour la plupart d’entre vous sera la quatrième ou la cinquième initialement. En général, vous ne resterez pas dans les dimensions supérieures avant d’avoir terminé votre travail dans la troisième dimension. Pour la plupart d’entre vous, le travail que vous devez accomplir consiste à unir le masculin et le féminin. Il s’agit d’abord de renforcer votre Féminin, et surtout votre connexion au sentiment.

La plupart d’entre vous sont fortement endoctrinés pour couper vos sentiments et vivre dans votre esprit, au point que vous ne réalisez pas à quel point cet endoctrinement a été sévère. Votre film “The Matrix” est une sorte d’histoire symbolique de cela. Pour la plupart d’entre vous, ce processus de transcendance de la troisième dimension a à voir avec la reconquête de votre accès au Féminin. Il s’agit avant tout de retrouver l’accès au sentiment, ainsi que l’accès à son corps et à sa sexualité.

Plus que tout, votre travail avec votre corps a à voir avec la honte que vous portez par rapport à celui-ci, et ensuite à aimer votre corps comme un temple. Pour la plupart d’entre vous, la honte est le grand bloc dans l’arène de votre corps.

C’est similaire avec la sexualité. La plupart d’entre vous portent la honte par rapport à votre sexualité. A cause de cette honte, vous ne vous êtes pas permis d’ouvrir le chemin de la sexualité comme un processus spirituel pour vous porter dans les dimensions supérieures et vous soutenir. Vous avez limité votre relation à la sexualité pour être exclusivement physique, ce qui est une grande limitation.

Vous êtes tous sexuels, que vous soyez en relation sexuelle avec un partenaire ou non. Vous avez tous de l’énergie sexuelle. Dans les temps anciens, l’apprentissage du chemin de la sexualité était reconnu comme une partie importante du processus d’ascension. Il faisait partie du processus du temple égyptien et il a été porté à travers les temples égyptiens en Inde. En Inde, il est connu comme le chemin de la kundalini, aussi connu comme le chemin du serpent. Se pencher sur les aspects spirituels de la sexualité est un aspect important de votre apprentissage. Pour la plupart d’entre vous, cela nécessitera la guérison de la blessure, en particulier dans les premier et deuxième chakras, et la guérison de la honte pour que vous puissiez accéder pleinement à votre sexualité.

Ensuite, il y a l’ouverture aux émotions, en particulier les émotions douloureuses. Cela inclut d’apprendre à considérer la peur comme pointant vers sa propre divinité, par opposition à quelque chose à couper, à combattre ou à abandonner ou à supprimer. Parce que quand vous faites l’une de ces dernières choses, vous vous coupez de votre pouvoir.

Quand vous vous ouvrez à ces parties féminines de vous-même, votre esprit – qui tend maintenant à vous dominer – devient un amoureux du Féminin. Alors votre esprit se détend. Il devient au service du Féminin, comme un chevalier au service de la reine. Alors le roi peut avancer. Le roi est votre Masculin supérieur, votre Masculin sacré. Une fois que le roi se présente, lui et la reine peuvent se marier.

Lorsque cela se produit, la passerelle s’ouvre pour que vous puissiez faire la transition. Vous serez en mesure de changer votre royaume en un dimensionnel supérieur. Pour la plupart d’entre vous, ce sera la quatrième dimension, qui plus que tout est basé sur la manifestation.

Le mariage de l’énergie du roi et de la reine est essentiel pour que vous soyez pleinement dans l’école de manifestation, que vous puissiez entrez dans la quatrième dimension. Pour la plupart d’entre vous, ce sera votre prochaine scène. Cela nécessite l’accomplissement de vos dons, votre croissance et la fondation de la troisième dimension pour laquelle vous vous êtes incarné ici.

Y a-t-il plus sur ce sujet que vous souhaitez poser?

Interlocuteur: Avez-vous des conseils sur la façon de guérir la honte?

Marie-Madeleine: Par rapport à …?

Interlocuteur: La Sexualité.

Marie-Madeleine: Il peut être utile de revenir en arrière et de situer le moment où la honte a commencé, comme une ancre ou un point de conscience. Cela peut vous aider à vous orienter vers la partie de votre divinité intérieure à laquelle vous vous êtes déconnecté à ce moment-là. Pouvez-vous parler de votre propre expérience du moment où votre honte a commencé?

Interlocuteur: Oui. Quand j’avais quatorze ans, il y avait un homme plus âgé, mon professeur, qui a été attiré par moi. J’ai apprécié l’attention, mais j’avais profondément peur et honte de la nature sexuelle de celui-ci. Je pense que j’ai passé beaucoup de temps à essayer – peut-être dans mon esprit – de comprendre pourquoi tout cela est arrivé et d’essayer de lui pardonner. Mais je ne sais pas si j’ai ressenti l’amour inconditionnel pour moi-même.

Marie-Madeleine: Oui. C’est un super piège sans embrasser le féminin. Vous pouvez aller trop vite dans l’aspect Masculin de cette pratique – l’aspect du pardon – quand vous n’êtes pas encore prêt. Le pardon est important et viendra, mais il doit se passer d’une manière organique.

Qu’est-ce que vous craigniez? Si vous pouviez donner une voix à la peur, quelle était la peur?

Interlocuteur: Que j’avais tort de vouloir cette attention. Je suis confus. Je me souviens, je suppose.

Marie-Madeleine: Oui. C’est l’essence de la honte, qu’il y ait quelque chose avec vous pour votre expérience, quelque chose qui vous concerne. Il y a des jugements là. Quand la honte apparaît, elle est toujours entrelacée avec le jugement, comme «Vous ne devriez pas vous amuser» ou «Vous ne devriez pas vouloir cela». Est-ce exact?

Interlocuteur: Oui.

Marie-Madeleine: Y a-t-il eu d’autres jugements?

Interlocuteur: J’avais aussi très peur. Quand je pense à vouloir être avec le Masculin, et la reddition et la confiance impliquées, je veux juste sauter la partie de guérison et contourner la peur.

Marie-Madeleine: Votre peur indiquait-elle un besoin de confiance?

Interlocuteur: À l’époque, j’avais besoin de sécurité.

Marie-Madeleine: Oui.

En ce moment, pouvez-vous vous donner la sécurité que vous attendiez et dont vous aviez tant besoin?

Interlocuteur: Oui, je peux.

Marie-Madeleine: Excellent. Laissez-vous remplir de cette belle sécurité.

Ensuite, lorsque vous êtes prêt, ajoutez l’expérience de votre sexualité, tout en restant connecté à votre divinité intérieure en sécurité. Qu’est-ce qui se passe pour vous quand vous faites cela?

Interlocuteur: Je sens la déconnexion dans mon corps. Je ressens la tendance d’aller dans ma tête et de rester là.

Marie-Madeleine: Pouvez-vous aller à l’endroit dans votre corps où la déconnexion se produit?

Interlocuteur: Mes chakras inférieurs.

Interlocuteur: Oui.

Marie-Madeleine: C’est votre travail pour le moment. Ils vous guideront à partir de là.

Interlocuteur: Merci.

Marie-Madeleine: Avez-vous une autre question?

Interlocuteur: Oui. Je me demandais si c’était le même processus avec la honte du corps. Revenez-vous à l’endroit où vous pensez que cela a commencé?

Marie-Madeleine: C’est très souvent utile. Parfois, ce n’est pas nécessaire. C’est un processus astucieux pour voir ce qui est nécessaire. Mais si c’est un modèle profond et de longue date, revenir à l’endroit où le modèle a commencé peut être utile. La honte corporelle est-elle quelque chose que vous traitez?

Interlocuteur: Oui.

Marie-Madeleine: Êtes-vous au courant du moment où cela a commencé?

Interlocuteur: Je ne sais pas si je suis au courant du moment où cela a commencé. Mais je suis conscient d’un moment où j’ai ressenti ça.

Marie-Madeleine: Oui. C’est tout ce dont vous avez besoin. Etes-vous conscient de la qualité divine intérieure dont vous vous êtes déconnecté dans cet événement?

Interlocuteur: C’était le sentiment que j’allais bien, qu’il n’y avait rien de mal avec moi, que j’étais parfait comme je l’étais.

Marie-Madeleine: Oui, votre divinité et la perfection de votre corps.

Interlocuteur: Oui.

Marie-Madeleine: Pouvez-vous aller à l’intérieur qui connaît la perfection et la divinité de votre corps physique?

Interlocuteur: Oui.

Marie-Madeleine: Pouvez-vous vous abandonner à cet endroit intérieur, comme vous plonger dans un bain profond de cette merveilleuse perfection, qui est votre divinité?

Interlocuteur: Oui. C’est très libérateur. Il se sent beau et pur et autorisant.

Marie-Madeleine: Oui. C’est l’endroit pour revenir encore et encore, pour devenir plus fort, et rester connecté.

Interlocuteur: D’accord. Merci beaucoup, Marie.

Canalisé par Mercedes Kirkel

Traduit par Marie-Louise pour https://www.messagescelestes-archives.ca

Source : http://mercedeskirkel.com

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog