Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2020 4 23 /01 /janvier /2020 15:16
Destitution : Trump veut un procès pour Destitution au Sénat

« Il veut pouvoir citer des témoins comme Adam Schiff, comme le dénonciateur, comme Hunter Biden, comme Joe Biden. »

La Maison-Blanche a annoncé jeudi que le président Trump se réjouit de l’idée d’audiences de destitution devant le Sénat afin qu’il puisse convoquer des témoins, notamment le président de la Commission du renseignement de la Chambre, Adam Schiff (D-CA), le « lanceur d’alerte », et Hunter et Joe Biden.

Hogan Gidley, l’attaché de presse adjoint principal de la Maison-Blanche, a fait ces révélations dans une interview accordée à Fox News.

« J’en ai parlé au président ce soir. … Le président n’a rien fait de mal. Il veut que cela soit clair et bien expliqué au peuple américain. Mais il estime aussi qu’il n’y a aucune raison d’aller de l’avant à la Chambre. Mais s’ils le font, il veut un que le procès ait lieu au Sénat, » a déclaré Gidley.

« Il veut pouvoir faire entendre des témoins comme Adam Schiff, comme le lanceur d’alerte, comme Hunter Biden, comme Joe Biden. Et il dit que si la Chambre va de l’avant avec cette imposture et qu’elle continue à imposer ces fausses procédures illégitimes au peuple américain, alors il veut que cette affaire aille au Sénat, et il veut un procès, » a reconfirmé Gidley.

M. Gidley a ensuite fait une déclaration officielle dans laquelle il a déclaré que le président Trump souhaitait avoir un procès au Sénat, car c’est clairement la seule chambre où il peut s’attendre à l’équité et à une procédure régulière en vertu de la Constitution.

« Nous nous attendons à entendre enfin des témoins qui ont été témoins de la corruption et qui y ont peut-être participé, comme Adam Schiff, Joe Biden, Hunter Biden et le soi-disant lanceur d’alerte, pour n’en nommer que quelques-uns », poursuit le communiqué.

Trump apprécierait certainement la chance de voir la « racaille humaine » Schiff se tortiller :

 

Pendant ce temps, un autre sondage a révélé que la mascarade de la destitution se retourne contre les démocrates.

Les chiffres montrent que 45 % s’opposent à la destitution de Trump, contre 43 % qui la soutiennent. Il s’agit d’un changement de 6 points par rapport au mois d’octobre, où 48 % des électeurs étaient en faveur de la destitution et seulement 44 % s’y opposaient.

Le sondage montre également que plus d’indépendants s’opposent aujourd’hui à la destitution qu’ils ne la soutiennent, 49 % s’y opposant contre 34 % qui la soutiennent. En octobre, 48 % des indépendants interrogés soutenaient la destitution, contre 39 % qui s’y opposaient.

De plus, depuis octobre, Emerson a constaté que la cote de satisfaction de Trump a fait un bond de 5 points, passant de 43 à 48 %.

Ce sondage est le deuxième cette semaine à mettre en lumière les réactions contre la destitution, avec une enquête de l’Université Marquette sur le principal champ de bataille du Wisconsin qui a révélé que 40 % des personnes sondées sont pour (une baisse de 4 points) contre 53 % qui ne pensent pas que le président devrait être destitué. Seulement 36 % des personnes interrogées indépendantes du Wisconsin soutiennent la destitution.

Marquette a déclaré que l’enquête montre que « l’opinion publique s’écarte constamment, quoique parfois modestement, du soutien à la destitution pour soutenir Trump à l’élection présidentielle de l’année prochaine ».

Source: Summit.news, le 22 novembre 2019Traduction par Nouvelordremondial.cc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog