Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2019 5 29 /11 /novembre /2019 16:46
Si tous les immigrés étaient comme les Asiatiques…

Chacun connaît mon admiration pour l’immigration asiatique, qui se sent française tout autant qu’un natif. Quand les Asiatiques manifestent contre l’insécurité, ils brandissent le drapeau français !

Intelligents, travailleurs, discrets et respectueux de nos lois, les immigrés asiatiques sont une formidable richesse pour le pays.

Leur éclatante réussite scolaire et leur souci de s’intégrer tout en conservant leurs traditions culturelles, forcent l’admiration.

Résultat de recherche d'images pour "photos nouvel an chinois paris"

Je rappelle cet épisode qui m’avait frappé et touché, quand un groupe de boat people avait débarqué à Roissy dans les années 80.

Leur représentant, le plus âgé d’entre eux, avait déclaré avec émotion devant la presse, de mémoire  :

« Nous n’aurons jamais de mots assez forts pour remercier la France de nous avoir accueillis. Mais que les Français se rassurent. Nous allons travailler très vite et ne serons pas longtemps à leur charge. »

Six mois plus tard, leurs enfants caracolaient en tête des classements scolaires.

                       Résultat de recherche d'images pour "photo ecoliers asiatiques en france"

Comme on aimerait que nos autres immigrés prennent exemple, au lieu de pleurnicher nuit et jour sur leur sort et de bêler au racisme en nous rendant responsables de tous leurs échecs !

Les Vietnamiens, qui ont connu la colonisation et la guerre, tout comme les Algériens, n’ont JAMAIS exigé repentance ou réparation.

Ils se sont intégrés, ont étudié, ont gravi les plus hautes marches de l’échelle sociale et ne se plaignent jamais. C’est la culture de l’effort, du mérite et de la réussite face à la culture de l’échec !

Chez les jeunes Asiatiques, le confucianisme et l’envie de réussir font des merveilles.

Voici une histoire vraie que je tiens d’un ami vietnamien et qui résume à merveille l’état d’esprit de ces immigrés asiatiques.

Un Vietnamien, boat people arrivé en France après la débâcle américaine de 1975, se présente chez Michelin à Clermont-Ferrand, qui recrute des ouvriers.

Il est embauché comme ouvrier à la chaîne.

Assidu et consciencieux, il obtient rapidement une petite promotion. Il remercie sa hiérarchie et gagne un peu plus tard une nouvelle promotion.

Donnant toujours satisfaction, il est convoqué chez un cadre de la production.

« Depuis 6 mois que vous êtes entré chez nous, vous avez toujours manifesté un bon esprit de camaraderie au travail et avez suggéré des améliorations qui ont été retenues par la hiérarchie . Vous avez fait des études ?  »

« Oui monsieur. »

« Très bien, vous avez un diplôme ? »

« Oui monsieur. »

« Parfait. Quel diplôme ? »

« ECP »

« ???!!! –  École centrale de Paris ? »

« Oui monsieur. »

« Mais pourquoi n’avez-vous rien dit lors de votre embauche ? »

« On ne m’aurait pas pris, monsieur. »

Michelin recrutant des ouvriers, il avait craint que ses diplômes soient un handicap !!

Cet ouvrier exemplaire fut rapidement promu cadre supérieur au sein du groupe, comme tous ses collègues ingénieurs.

Diverses études comparatives ont montré les énormes disparités dans la réussite scolaire des immigrés.

https://laviedesidees.fr/Echec-scolaire-et-immigration.html

21 % des élèves en France décrochent et arrêtent précocement leurs études.

16 % chez les natifs. Mais ils sont 71 % chez les élèves d’origine turque et 72 % chez les élèves d’origine subsaharienne.

À l’opposé, 20 % des élèves de France ont une trajectoire scolaire prestigieuse.

22 % chez les natifs, 0 % chez les élèves d’origine turque, mais 19 % chez les Asiatiques.

Pour les résultats du bac, les chiffres sont tout aussi éloquents.

https://www.atlantico.fr/decryptage/2675510/ces-facteurs-politiquement-peu-corrects-qui-determinent-reussite-ou-echec-scolaire-des-enfants-issus-de-l-immigration-pierre-duriot

La conclusion de tout cela est que les Asiatiques ne posent aucun problème d’intégration.

Ils donnent des prénoms français à leurs enfants, n’ont aucune exigence communautariste, ne font pas l’actualité des crimes et délits. On se promène en famille en toute sécurité dans le XIIIe arrondissement et les femmes n’y subissent aucun harcèlement.

Le racisme anti-Blancs y est inexistant et il n’y a aucune exigence de repentance de la part de cette communauté discrète et travailleuse.

Pas de violences, pas d’émeutes, pas d’attentats, pas de viols en tournante, pas de voitures brûlées et de scènes de guérilla urbaine. Pas d’ateliers interdits aux Blancs.

Entre les cités du 9-3, où les policiers sont interdits de séjour et le 13e arrondissement, y a pas photo !

Comme disait de Gaulle :

« Si une communauté n’est pas acceptée, c’est parce qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quant elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous pour imposer ses mœurs.”

Rien à ajouter. Avec les Asiatiques, point besoin de discrimination positive pour distribuer des diplômes au rabais. Ils nivellent le pays par le haut par leur seul travail et leur goût de l’effort. C’est la promotion au mérite.

Jacques Guillemain

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog