Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 12:04
L’US NAVY CONSIDÈRE LA PROPULSION ÉLECTROMAGNÉTIQUE  ET LES BREVETS DU BOUCLIER TESLA  COMME FONCTIONNELS.
Écrit par le DR MICHAEL SALLA le 16 aout 2019.
La Marine des Etats-Unis (US Navy) est intervenue pour la deuxième fois cette année pour appuyer une demande de brevet pour une technologie de système de propulsion exotique déposée par un de ses employés, le Dr. Salvatore Pais, qui avait été rejetée par le Bureau des Brevets et des Marques Américain. The Drive de Brett Tingley a réalisé un examen complet des nombreux détails de l’invention proposée par le Dr. Pais, et de la raison pour laquelle la Marine est intervenue pour appuyer deux de ses applications.
 
La première fois que la Marine est intervenue, il s’agissait d’une demande de brevet pour un « Appareil hybride aérospatial et sous-marin* » (HAUC), capable de générer un vide quantique (une bulle électromagnétique) autour de l’appareil lui permettant de se déplacer dans l’air et l’eau à d’énormes vitesses. Voici comment Tingley a résumé les capacités du HAUC :
US US10144532B2 Salvatore Cezar Pais The United States Of America As Represented By The Secretary Of The Navy
Priority 2016-04-28 • Filed 2016-04-28 • Granted 2018-12-04 • Published 2018-12-04
A craft using an inertial mass reduction device comprises of an inner resonant cavity wall, an outer resonant cavity, and microwave emitters. The electrically charged outer resonant cavity wall and the electrically insulated inner resonant cavity wall form a resonant cavity. The microwave emitters … Source Google Patents
Un véhicule utilisant un dispositif de réduction de masse inertielle comprend une paroi de cavité résonante interne, une cavité résonante externe et des émetteurs à micro-ondes. La paroi de la cavité résonante externe chargée électriquement et la paroi de la cavité résonante interne isolée électriquement forment une cavité résonante. Les émetteurs de micro-ondes
 
Dans la demande de brevet pour l’HAUC, il est spécifié que les capacités de propulsion radicales et de manœuvrabilité sont rendues possibles par un champ magnétique d’une puissance incroyable qui sert essentiellement à créer un vide quantique autour de lui qui lui permet de s’affranchir des forces aérodynamiques et hydrodynamiques et de sa propre masse inertielle. Par conséquent, la capacité de générer des ondes électromagnétiques de haute fréquence est cruciale pour les capacités supposées de cet appareil hybride théorique qui peut se déplacer pratiquement sans effort à travers l’air et l’eau à des vitesses incroyables avec peu ou pas de résistance ou d’inertie.
La demande de l’HAUC a été rejetée le 28 novembre 2017 jusqu’à ce que le Directeur de la Technologie de l’Entreprise d’Aviation Navale de la Marine, James Sheehy, intervienne pour le compte du Dr. Pais, ce que j’ai mentionné dans un article précédent. Le brevet fut finalement accepté un an plus tard, le 4 décembre 2018.
Cependant, une autre demande de brevet révolutionnaire de Pais, pour un « Supraconducteur de climatisation piézoélectrique* » a été initialement rejetée par l’examinateur du brevet comme l’a expliqué Tingley :
*Piezoelectricity-induced Room Temperature Superconductor
US US20190058105A1 Salvatore Cezar Pais United States Of America As Represented By The Secretary Of The Navy
Priority 2017-08-16 • Filed 2017-08-16 • Published 2019-02-21
The present invention is a room temperature superconductor comprising of a wire, which comprises of an insulator core and a metal coating. The metal coating is disposed around the insulator core, and the metal is coating deposited on the core. When a pulsed current is passed through the wire, … Source Google Patents
La présente invention concerne un supraconducteur à température ambiante comprenant un fil, qui comprend une âme isolante et un revêtement métallique. Le revêtement métallique est disposé autour de l'isolant central et le revêtement métallique est déposé sur le noyau. Lorsqu'un courant pulsé est passé à travers le fil,..
 
Néanmoins, le brevet de supraconducteur de climatisation de Pais fut rejeté sous le code 35 U.S.C. 101 parce que l’examinateur a conclu que « l’invention présentée était inopérante et ne présentait donc aucune utilité » et « qu’aucune affirmation de supraconductivité de climatisation n’avait été reconnue ou vérifiée jusqu’ici par la communauté scientifique ». Ce code stipule que les brevets ne seront accordés que pour des « procédés, machines, procédés de fabrication ou composition de matériaux, nouveaux et utiles, ou pour toute nouvelle amélioration utile des précédents ». Selon le Manuel de la procédure d’examen des brevets (MPEP) code 2164.07, les brevets sont rejetés pour ces raisons dans les cas « où l’examinateur conclut qu’une application revendique une invention qui est non-utile, inopérante ou qui contredit les principes scientifiques reconnus ».
Une fois de plus, le Dr. Sheehy est intervenu et le 27 novembre 2018 il a écrit une lettre à l’examinateur de brevets dans laquelle il déclarait :

Je suis familier de la demande de brevet susmentionnée (et son annexe jointe), ainsi que du développement, de l’usage et des propriétés du supraconducteur de climatisation piézoélectrique. En raison de ma formation et de mon expérience professionnelle, je suis considéré comme un expert en la matière et peux être considéré comme « une personne versée dans l’art » du sujet de la demande de brevet susmentionnée. J’affirme donc que l’invention décrite dans la demande de brevet référencée ci-dessus est fonctionnelle et faisable par la physique décrite dans la demande de brevet et le rapport de vérification par les pairs décrit dans l’Annexe de l’Inventeur.


 

 

La référence de Sheehy au fait que la demande de brevet était « fonctionnelle et faisable » est hautement significative, comme le fait observer Tingley Au cœur de ces questions se trouve le terme « fonctionnel ». Dans la plupart des demandes de brevet, les demandeurs doivent apporter la preuve de la faisabilité du brevet ou de l’invention, ou de la mesure dans laquelle un brevet est décrit de manière à ce que toute personne familière de technologies ou de techniques similaires soit capable de le comprendre, et de le reproduire théoriquement. 

Cependant, dans ces documents du brevet, l’inventeur Salvatore Pais, l’avocat de propriété industrielle Mark O. Glut de la Division du centre des appareils de guerre aéronavale (NAWCAD) et le Directeur de la Technologie de l’Entreprise de l’Aviation Navale des Etats-Unis le Dr. James Sheehy, affirment tous que ces inventions sont non seulement théoriquement faisables, mais fonctionnelles.
En bref, Pais et son employeur prétendent que ses inventions fonctionnent actuellement. En plus de la lettre de soutien de Sheehy, une lettre a également été écrite pour le compte de Pais par son avocat de propriété industrielle Mark Glut qui a souligné que l’invention du supraconducteur de climatisation était à la fois « fonctionnelle et faisable ». Le 6 juin 2019, Pais et Glut ont eu une conférence téléphonique avec l’Examinateur de Brevets, Paul Wartalowicz. Tingley a découvert grâce aux requêtes de la loi sur la Liberté de l’Information (FOIA) que l’appel était en cours pour surmonter le dernier rejet.
En plus du HAUC abordé précédemment, un autre brevet accepté est le « Générateur de Champ électromagnétique à haute énergie (HEEMFG) » qui est essentiellement un champ de force électromagnétique. L’importance de ce brevet est expliquée par TingleyDans le brevet du HEEMFG*, la technologie est décrite comme capable de créer ce qui est essentiellement un champ de force sortant tout droit de la science-fiction, qui pourrait générer « un bouclier défensif impénétrable sur mer et sur terre capable de protéger des installations spatiales militaires et civiles, contre des menaces telles que des missiles balistiques antinavires, des missiles de croisière évitant les radars, des attaques frontales de chars de combat (systèmes basés à terre ou sur mer), ainsi que de contrecarrer les effets d’éjections de masse coronale solaire ou défendre les satellites militaires cruciaux d’un système spatial antisatellite (ASAT).

US US10322827B2 Salvatore Cezar Pais The United States Of America As Represented By The Secretary Of The Navy

Priority 2017-02-14 • Filed 2017-02-14 • Granted 2019-06-18 • Published 2019-06-18
A high frequency gravitational wave generator including a gas filled shell with an outer shell surface, microwave emitters, sound generators, and acoustic vibration resonant gas-filled cavities. The outer shell surface is electrically charged and vibrated by the microwave emitters to generate a … Source Google Patents
Générateur d'ondes gravitationnelles à haute fréquence comprenant une coque remplie de gaz avec une surface de coque externe, des émetteurs à micro-ondes, des générateurs de son et des cavités remplies de gaz résonant aux vibrations acoustiques. La surface de la coque extérieure est chargée électriquement et vibrée par les émetteurs à… Source Google Brevets
 
La similarité avec le bouclier électromagnétique de Nikola Tesla est frappante. Dès les années 1930, Tesla a présenté un bouclier électromagnétique basé sur des ondes scalaires, expliqué comme suit Les Ondes Scalaires peuvent être transformées en un dôme surmontant des installations, telles que des villes ou des bâtiments (y compris des maisons d’édition). Un tel champ de force d’ondes scalaires est généralement appelé un Bouclier Tesla, et il serait analogue aux « boucliers » présentés dans la populaire série télévisée « Star Trek ». Les Boucliers Tesla ont une application uniquement défensive et ne pourraient en aucun cas être utilisés comme armes offensives (bien qu’un escadron de soldats pénétrant dans un Bouclier Tesla serait instantanément désintégré). La seule défense contre le tir d’un canon d’ondes scalaires serait un Bouclier Tesla.

La référence de Sheehy au fait que la demande de brevet était « fonctionnelle et faisable » est hautement significative, comme le fait observer Tingley Au cœur de ces questions se trouve le terme « fonctionnel ». Dans la plupart des demandes de brevet, les demandeurs doivent apporter la preuve de la faisabilité du brevet ou de l’invention, ou de la mesure dans laquelle un brevet est décrit de manière à ce que toute personne familière de technologies ou de techniques similaires soit capable de le comprendre, et de le reproduire théoriquement. 

Cependant, dans ces documents du brevet, l’inventeur Salvatore Pais, l’avocat de propriété industrielle Mark O. Glut de la Division du centre des appareils de guerre aéronavale (NAWCAD) et le Directeur de la Technologie de l’Entreprise de l’Aviation Navale des Etats-Unis le Dr. James Sheehy, affirment tous que ces inventions sont non seulement théoriquement faisables, mais fonctionnelles.
En bref, Pais et son employeur prétendent que ses inventions fonctionnent actuellement. En plus de la lettre de soutien de Sheehy, une lettre a également été écrite pour le compte de Pais par son avocat de propriété industrielle Mark Glut qui a souligné que l’invention du supraconducteur de climatisation était à la fois « fonctionnelle et faisable ». Le 6 juin 2019, Pais et Glut ont eu une conférence téléphonique avec l’Examinateur de Brevets, Paul Wartalowicz. Tingley a découvert grâce aux requêtes de la loi sur la Liberté de l’Information (FOIA) que l’appel était en cours pour surmonter le dernier rejet.
En plus du HAUC abordé précédemment, un autre brevet accepté est le « Générateur de Champ électromagnétique à haute énergie (HEEMFG) » qui est essentiellement un champ de force électromagnétique. L’importance de ce brevet est expliquée par TingleyDans le brevet du HEEMFG*, la technologie est décrite comme capable de créer ce qui est essentiellement un champ de force sortant tout droit de la science-fiction, qui pourrait générer « un bouclier défensif impénétrable sur mer et sur terre capable de protéger des installations spatiales militaires et civiles, contre des menaces telles que des missiles balistiques antinavires, des missiles de croisière évitant les radars, des attaques frontales de chars de combat (systèmes basés à terre ou sur mer), ainsi que de contrecarrer les effets d’éjections de masse coronale solaire ou défendre les satellites militaires cruciaux d’un système spatial antisatellite (ASAT).

US US10322827B2 Salvatore Cezar Pais The United States Of America As Represented By The Secretary Of The Navy

Priority 2017-02-14 • Filed 2017-02-14 • Granted 2019-06-18 • Published 2019-06-18
A high frequency gravitational wave generator including a gas filled shell with an outer shell surface, microwave emitters, sound generators, and acoustic vibration resonant gas-filled cavities. The outer shell surface is electrically charged and vibrated by the microwave emitters to generate a … Source Google Patents
Générateur d'ondes gravitationnelles à haute fréquence comprenant une coque remplie de gaz avec une surface de coque externe, des émetteurs à micro-ondes, des générateurs de son et des cavités remplies de gaz résonant aux vibrations acoustiques. La surface de la coque extérieure est chargée électriquement et vibrée par les émetteurs à… Source Google Brevets
 
La similarité avec le bouclier électromagnétique de Nikola Tesla est frappante. Dès les années 1930, Tesla a présenté un bouclier électromagnétique basé sur des ondes scalaires, expliqué comme suitLes Ondes Scalaires peuvent être transformées en un dôme surmontant des installations, telles que des villes ou des bâtiments (y compris des maisons d’édition). Un tel champ de force d’ondes scalaires est généralement appelé un Bouclier Tesla, et il serait analogue aux « boucliers » présentés dans la populaire série télévisée « Star Trek ». Les Boucliers Tesla ont une application uniquement défensive et ne pourraient en aucun cas être utilisés comme armes offensives (bien qu’un escadron de soldats pénétrant dans un Bouclier Tesla serait instantanément désintégré). La seule défense contre le tir d’un canon d’ondes scalaires serait un Bouclier Tesla.


 
 
Bouclier Tesla. Illustration de Hal Crawford

En résumé, voici trois brevets qui ont été attribués jusqu’ici à Pais au nom du Secrétaire de la Marine qui est le bénéficiaire. Dans l’ordre chronologique, ce sont 
- le bouclier
HEEMFG dont le titre complet est le « Générateur de champ électromagnétique et méthode pour générer un champ électromagnétique » (accordé le 20/11/2018. 
- un «
 Appareil utilisant un dispositif de réduction de la masse inertielle » (accordé le 4/12/2018), 
- et le «
 Générateur d’Ondes gravitationnelles à haute fréquence » (accordé le 18/06/2019).
 
A ce jour, les brevets accordés à Pais ont rencontré un considérable scepticisme scientifique. Tingley a interviewé le Dr. Mark Gubrud, un physicien de l’Université de Caroline du Nord, qui a déclaré ce qui suit à propos de la demande de brevet de supraconducteur de climatisation : Le brevet de Pais est un flot intimidant de charabia que la plupart des physiciens de métier qualifieraient d’absurdité, bien que beaucoup d’entre eux abandonneraient tout simplement par confusion, et il y en a toujours qui seront crédules. De quoi, cependant, il est difficile de le dire, étant donné que ce que prétend Pais n’est pas vraiment évident, mis à part le supraconducteur de climatisation, qui, s’il était avéré, ferait les gros titres. Pais emploie un discours très subtil pour que cela paraisse plausible pour ceux qui savent ce qu’est la vraie physique, mais n’en comprennent pas grand-chose. Ce qui inclut probablement la plupart des examinateurs de brevets, des journalistes et les propres soutiens de Pais au sein de la Marine.
 
Pour conclure cet article, Tingley est arrivé aux conclusions suivantes :
Si la Marine a effectivement réussi à développer des supraconducteurs de climatisation et des champs de force électromagnétiques fonctionnels, ces technologies révolutionneraient la guerre d’une manière inégalée depuis des siècles, ou même jamais, sans mentionner les conséquences sur le paradigme de la technologie militaire. Pourtant cela laisse ouverte la principale question : si la Marine dispose vraiment de ces technologies, ou même pense en disposer à court terme, pourquoi rendre ces brevets publics ?
Tingley examine un certain nombre de possibilités, y compris le fait que les demandes de brevet de Pais fassent partie d’une subtile campagne de désinformation de la Marine pour déstabiliser la Chine et d’autres concurrents militaires des Etats-Unis. Parmi ces possibilités, il y en a une qui est proche de la vérité sur la base de mes recherches sur les Programmes Spatiaux secrets de l’US Navy et de l’Air Force, qui ont été documentées dans deux livres respectivement disponibles ici et ici.
Tingley déclare : Il ne faut pas exclure que certaines percées scientifiques dans des systèmes de propulsion extrêmement exotiques puissent avoir été faites et que la Marine soit désireuse d’investir beaucoup d’argent dans leur développement ultérieur. Peut-être que ces avancées se sont produites il y a de nombreuses années et que ce n’est que maintenant que le Pentagone est disposé à les divulguer progressivement.
 
C’est précisément ce que je pense qu’il se passe avec les demandes de brevet de Pais. L’US Navy fait savoir au monde que des technologies ont fait l’objet de recherches et développements secrets il y a des décennies, et sont mises en œuvre dans des programmes spatiaux classifiés. C’est la raison pour laquelle Pais, Sheehy et Glut affirment tous que le supraconducteur de climatisation (ainsi que les autres inventions de Pais) sont fonctionnelles et faisables. On nous dit que la Marine a déjà développé ces technologies dans des programmes spatiaux secrets, et qu’il est temps que les physiciens traditionnels s’éveillent à la vérité et que des entreprises commerciales commencent à développer ces technologies pour l’industrie aérospatiale civile.
 
Autres lectures
Envois et traduction de Patrick T.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog