Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2019 2 03 /09 /septembre /2019 19:21

Les pires craintes de l’équipe juridique de Julian Assange viennent de se réaliser.

Comme l’avait prévu le rédacteur en chef de Wikileaks, le DoJ (Département de la justice, ndlr) a révélé qu’un grand jury en Virginie a renvoyé un nouvel acte d’accusation avec 18 chefs d’accusation contre Assange, qui inclut des violations de la loi sur l’espionnage découlant de son rôle dans la publication des documents classifiés divulgués par Chelsea Manning, ainsi que son accusation initiale de complot pour s’être introduit dans un ordinateur gouvernemental, par le New York Times.

Le Département de la Justice a déclaré dans l’acte d’accusation que M. Assange est passible d’une peine maximale de 10 ans pour chacune des 17 infractions à la Loi sur l’espionnage, en plus de la peine de cinq ans pour son accusation antérieure de piratage.

Julian Assange accusé d’Espionnage aux Etats-Unis alors que le Département de la justice dévoile 17 nouvelles accusations

Outre le relèvement significatif du plafond des peines (de 5,5 ans maximum dans le cadre de l’acte d’accusation précédent à la perspective d’une condamnation à mort pour violation de la loi sur l’espionnage), les nouvelles accusations soulèveront de graves problèmes de premier amendement car Assange deviendra le premier journaliste accusé en vertu de cette loi.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une garantie, les violations de la loi sur l’espionnage ont, dans le passé, entraîné la perspective d’une condamnation à mort, bien que les violations spécifiques d’Assange lui épargneront probablement la possibilité d’un tel sort (pour en savoir plus sur les accusations d’Assange, voir ici).

La loi sur l’espionnage de 1917 a été utilisée pour condamner des espions présumés, en particulier Julius et Ethel Rosenberg. Les Rosenberg ont été condamnés à mort par la chaise électrique en 1953.

La décision du Département de la Justice d’intenter des poursuites en vertu de la Loi sur l’espionnage signale une escalade dramatique sous la présidence de Trump pour réprimer les fuites de renseignements classifiés et vise carrément à protéger les journalistes en vertu du Premier amendement. Plus récemment, des responsables des forces de l’ordre ont accusé un ancien analyste du renseignement d’avoir donné des documents classifiés à The Intercept, un site Web de nouvelles sur la sécurité nationale.

Les juristes croient que poursuivre les journalistes pour leur travail constituerait une violation du Premier Amendement, mais la perspective n’a pas encore été testée devant les tribunaux parce que le gouvernement n’a jamais inculpé un journaliste en vertu de la loi sur l’espionnage.

Bien qu’il ne soit pas un journaliste conventionnel, une grande partie de ce que M. Assange fait chez WikiLeaks est difficile à distinguer, d’un point de vue juridique, de ce que font les organismes de presse traditionnels comme le New York Times : rechercher et publier des informations que les fonctionnaires veulent garder secrètes, y compris les questions d’ordre de sécurité nationale confidentielles, et prendre des mesures pour protéger la confidentialité des sources.

Selon le NYT, l’administration Obama a envisagé de porter des accusations contre Assange en vertu de la loi sur l’espionnage, mais a refusé de le faire parce qu’elle ne voulait pas soulever le sujet du premier amendement. Alors que Wikileaks avait prévenu de cette possibilité, ils soupçonnaient les Etats-Unis d’attendre qu’Assange soit sur le sol américain avant de porter des accusations liées à la loi sur l’espionnage, car ils seraient passibles d’une peine beaucoup plus sévère.

Wikileaks a déclaré que les nouvelles accusations étaient de la “folie” et que ce serait “la fin du journalisme de la sécurité nationale”.

Rappelez-vous, le Royaume-Uni et l’Équateur ont promis qu’Assange ne subirait aucun préjudice grave, c’est-à-dire qu’il ne serait pas mis à mort ou risquerait de croupir en prison pour le restant de ses jours. Reste à savoir si ces nouvelles accusations aideront ou réduiront les chances d’Assange de lutter avec succès contre son extradition.

Source: Zero Hedge, le 23 mai 2019Traduction par Nouvelordremondial.cc

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog