Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 01:20
Nolte : Des scientifiques ont prouvé que le réchauffement planétaire anthropique est un canular

Le média d’extrême gauche ‘ThinkProgress’ a rapporté que des scientifiques ont finalement prouvé que la théorie du réchauffement climatique d’origine humaine est un canular total.

Bien sûr, personne ne l’admettra, pas même les factcheckers, mais c’est exactement ce qui s’est passé.

Une nouvelle étude scientifique a révélé ce qui suit :

Les niveaux actuels de CO2 de 410 parties par million (ppm) ont été observés pour la dernière fois sur Terre il y a trois millions d’années, selon la reconstruction la plus détaillée du climat de la Terre par des chercheurs du Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK) et publiée dans Science Advances.

Oui, vous avez bien lu, il y a trois millions d’années, les niveaux de CO2 sur Terre étaient les mêmes qu’aujourd’hui, mais il y a une différence majeure entre trois millions d’années et aujourd’hui…

Il y a trois millions d’années, nous, les humains, ne conduisions pas de voitures ou ne mangions pas la viande qui exige des pets de vache mortels ; nous ne faisions pas de barbecue ou ne refusions pas de recycler ou de construire des usines ; il n’y avait ni ère industrielle, ni plastique, ni climatisation, ni électricité, ni scieries, ni société de consommation, ni aérosol.

En fait, il y a trois millions d’années, il n’y avait probablement pas d’êtres humains sur Terre, du moins pas au sens où nous l’entendons aujourd’hui. Et pourtant….

Les niveaux de CO2 étaient les mêmes à l’époque qu’aujourd’hui….

Hmmmm…. ?

Mais je croyais que les humains réchauffaient la planète moi ? C’est ce vacarme qui nous a été vendu pendant trois décennies maintenant – vous savez, que NOUS sommes le problème, nous sommes le cancer de la planète etc…

On nous a également dit que le problème n’est PAS celui d’une planète vieille d’un milliard d’années qui passe à travers des cycles où la température pourrait fluctuer un peu. Oh, non, ça ne pourrait jamais être ça – alors arrêtez de dire que ça pourrait l’être, imbécile.

Eh bien, qu’en est-il de l’ère glaciaire qui s’est produite des milliers et des milliers d’années avant l’ère industrielle ?

La ferme, imbécile.

Et pourtant…

Selon l’étude, les scientifiques ont également découvert qu’au cours de cette période de réchauffement de la planète, “il n’y avait pas de calottes glaciaires couvrant ni le Groenland ni l’Antarctique occidental, et une grande partie de l’Inlandsis Est-Antarctique avait disparu”.

Comment cela est-il possible 2 999 971 ans avant qu’Arnold Schwarzenegger n’achète son Hummer ?

De pire en pire :

Les températures étaient jusqu’à 7 degrés Fahrenheit plus chaudes à l’échelle mondiale, soit au moins le double de celles des pôles, et le niveau de la mer était de 20 mètres plus élevé.

Comment est-ce possible que 2 999 945 ans avant que les Américains n’emménagent dans les banlieues et n’allument des grils à charbon de bois ?

Naturellement, même face à une étude qui démystifie totalement le concept de réchauffement climatique d’origine humaine, ThinkProgress s’en tient à ce canular, mais est également forcé de reconnaître ce qui suit :

La bonne nouvelle, c’est que la Terre ne se réchauffe pas instantanément et que les calottes glaciaires de plusieurs kilomètres d’épaisseur fondent encore plus lentement. La hausse des températures prendra donc plusieurs décennies et l’élévation du niveau de la mer, de dizaines de mètres, des centaines et des centaines d’années.

Mais Alexandria Ocasio-Crazy m’a dit qu’il ne nous restait que 12 ans !

Et puis ThinkProgress lâche cette bombe anti-science puante :

Cela signifie que les choix que nous faisons maintenant peuvent influer sur le rythme de la hausse et déterminer si nous passerons de 20 mètres de hausse du niveau de la mer à 60 mètres.

Parce que, parce que, parce que…

Pire encore, le programme de politique climatique que préconise le président Donald Trump – des mesures telles que le retrait des lois américaines qui réduisent la pollution par le carbone et l’abandon de l’accord de Paris sur le climat – nous maintiendrait à un niveau tellement élevé de CO2 que le niveau des océans monterait de 30 centimètres par décennies en juste quelques décennies.

Non, en fait, cette étude prouve qu’il n’y a rien que nous puissions faire pour enrayer les cycles climatiques naturels de la Terre. Même les pires des pires, même les plus fous qui ont fait avancer le canular du réchauffement planétaire admettent qu’au mieux, nous ne pourrons refroidir la planète que de quelques degrés, ce qui ne changera pas grand chose si la planète est déterminée à se réchauffer de sept degrés Fahrenheit.

Source: Breitbart, le 9 avril 2019Traduction Nouvelordremondial.cc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog