Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2019 2 25 /06 /juin /2019 03:54

Le volcan de YELLOWSTONE est “intensément surveillé” par une équipe de scientifiques et de volcanologues concernés par un panache de magma chaud de 644 kilomètres de long qui monte sous la surface de la Terre.

Volcan de Yellowstone : Comment les scientifiques “surveillent intensément” la montée en puissance DU MAGMA BOUILLANT

Le volcan Yellowstone a connu trois éruptions dans son histoire : il y a 2,1 millions d’années, il y a 1,2 million d’années et il y a 640 000 ans. Les scientifiques ont déjà révélé qu’en cas de tremblement de terre, il pourrait s’écouler moins de deux semaines avant qu’une réaction catastrophique susceptible d’anéantir les trois quarts des États-Unis ne se déclenche. Les géologues ont maintenant pour tâche de “surveiller intensément” une grande zone de roche en fusion directement sous la surface du supervolcan, comme l’a révélé un documentaire.

Les volcans entrent généralement en éruption lorsque la roche en fusion, appelée magma, remonte à la surface après la fonte du manteau terrestre en raison du déplacement des plaques tectoniques.

Cet acte crée une série de petits tremblements de terre, fracturant la roche au-dessus de lui quelques jours, voire quelques semaines avant l’éruption principale.

Robert Smith, de l’Université de l’Utah, est responsable des sismomètres autour du parc national de Yellowstone.

Cette technologie est conçue pour détecter tout changement d’activité et donner à toute personne se trouvant dans les environs immédiats un temps précieux pour évacuer.

M. Smith a révélé dans le documentaire “Deadliest Volcanoes” de History Channel combien il est important de surveiller en permanence Yellowstone.

Il a dit en 2014 : “Nous avons des chambres fortes sismiques avec des sismographes à l’intérieur.”

“Ils envoient des signaux le long d’un réseau et les rapportent à mon ordinateur à Salt Lake City.”

“Le sismographe fait deux choses – il enregistre les tremblements de terre qui sont actifs, puis il scanne aussi les souterrains que nous ne pouvons voir.”

“On peut reconstruire une image en 3D comme une IRM en enregistrant des milliers de tremblements de terre.”

Le documentaire révèle ensuite comment le système de cartographie de plus de 150 sismomètres a permis d’identifier un panache magmatique de 644 kilomètres de long s’élevant du noyau de la Terre.

Si cela venait à surgir à la surface, les conséquences seraient catastrophiques.

La dernière éruption de Yellowstone a produit environ 2 500 fois plus de matériaux volcaniques que l’éruption du Mont St Helens en 1980.

Si la même chose devait se reproduire, le sol autour du parc national de Yellowstone s’élèverait vers le haut pour former un essaim de tremblements de terre.

Puis, après l’éruption, d’énormes coulées pyroclastiques se frayeraient un chemin à travers le parc.

Ce mélange de cendres, de lave et de gaz surchauffé dépasserait des températures supérieures à 1000°C et se déplacerait à plus de 500 km/h.

Des états comme le Wyoming, le Montana, l’Idaho et le Colorado seraient ensevelis sous 1 mètre de cendres volcaniques en l’espace de quelques heures.

Source: Express.co.uk, le 12 février 2019Traduction Nouvelordremondial.cc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog