Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 17:32

Le volcan de YELLOWSTONE n’épargnera à personne l’horreur des éruptions qui couvriront les Etats-Unis de cendres d’un océan à l’autre, comme le révèlent de terrifiantes cartes des éruptions de Yellowstone.

Le volcan de Yellowstone : Une carte indique que PERSONNE ne sera à l’abris de l’éruption volcanique

Des simulations de l’éruption du volcan de Yellowstone montrent qu’une explosion inattendue produirait des retombées de cendres du nord-ouest des États-Unis jusqu’à l’extrémité sud de la Floride. Des retombées de cendres volcaniques de plus d’un mètre recouvriraient les environs immédiats de Yellowstone dans les États du Wyoming, du Montana et de l’Utah. La gravité de l’explosion décroît plus loin à l’extérieur du parc national de Yellowstone, mais s’étend au Canada, au Mexique et sur la côte Est. Le Canada, par exemple, pourrait voir entre 100 mm à 3 mm de cendres tomber du ciel.

L’étonnante nouvelle a été présentée dans un article de recherche analysant les impacts catastrophiques d’une éruption volcanique majeure de Yellowstone.

Rédigé par l’hydrologue Larry Mastin, du US Geological Survey (USGS), l’article intitulé Modelling ash fall distribution from a Yellowstone supereruption a été publié dans Geochemistry, Geophysics, Geosystems.

Voici ce qu’on peut lire dans l’étude désastreuse : “Nous avons simulé des éruptions de trois jours, d’une semaine et d’un mois, chacune produisant 330 km cubes de cendres volcaniques.”

“Les résultats démontrent que l’expansion radiale du nuage de cendres est capable de transporter les cendres en amont (vers l’ouest) et en travers (N-S) sur plus de 1500km, produisant des isopachs plus ou moins symétriques radialement qui ne sont modifiés que de façon secondaire par les vents ambiants.”

“L’épaisseur des dépôts de cendres serait de quelques décimètres à quelques mètres au nord des Rocheuses, de quelques centimètres à quelques décimètres au nord du Midwest, et de quelques millimètres à quelques centimètres sur les côtes est, ouest et du Golfe.”

Le volcan de Yellowstone est l’un des plus vastes et des systèmes de super-volcans les plus actifs au monde.

Le parc national de Yellowstone couvre une superficie de 5 587 kilomètres carrés dans trois États du nord-ouest des États-Unis.

La caldeira du volcan de Yellowstone s’est formée il y a environ 640 000 ans et mesure 55 par 72 km dans la partie nord-ouest du Wyoming.

On pense que la dernière éruption du Yellowstone remonte à 640 000 ans, à 1,3 million d’années et à deux millions d’années.

Ces éruptions passées ont libéré de grandes quantités de cendres épaisses dans l’atmosphère, qui ont obstrué le ciel et affecté la météo et l’écosystème.

Les scientifiques craignent aujourd’hui que le cataclysme volcanique ne se reproduise si le volcan Yellowstone venait à se réveiller dans un avenir proche.

Les cendres volcaniques libérées aujourd’hui par le volcan de Yellowstone auraient de graves répercussions sur la capacité des États-Unis à produire de la nourriture, de l’eau propre et assurer les communications.

L’étude de Yellowstone se lit comme suit : “L’épaisseur de la chute des cendres de quelques centimètres dans tout le Midwest américain perturberait la production de bétail et de cultures, en particulier pendant les périodes critiques de la saison de croissance.”

“Ces dépôts pourraient menacer l’intégrité des bâtiments et obstruer les égouts et les canalisations d’eau.”

“Les communications électroniques et le transport aérien seraient probablement coupés partout en Amérique du Nord.”

Heureusement, les chances que cela se produise bientôt sont minces.


Le volcan de Yellowstone : Une éruption perturberait la capacité de l’Amérique à produire de la nourriture et de l’eau (Image : LARY MASTIN)

 


Le volcan de Yellowstone : Les scientifiques ne prévoient pas d’éruption dans un avenir proche (Image : LARRY MASTIN)

Selon l’étude, il n’y a aucun signe géologique indiquant que Yellowstone se prépare à une autre éruption.

L’étude se lit comme suit : “Au cours des deux derniers millions d’années, les tendances du volume des éruptions et de l’ampleur de la fonte de la croûte terrestre pourraient signaler un déclin du volcanisme majeur dans la région de Yellowstone.”

“Ces facteurs, auxquels s’ajoute la fréquence annuelle de trois événements passés sur 2,1 millions, suggèrent une confiance d’au moins 99,9 % dans le fait que la société du XXIe siècle ne connaîtra pas une super éruption de Yellowstone.”

“Mais au cours de la période géologique, les super-éruptions se sont produites quelque part sur Terre tous les 100 000 ans en moyenne.”

“En tant que tel, il est important de caractériser les effets potentiels de tels événements.”

Source: Express.co.uk, le 1er février 2019Traduction Nouvelordremondial.cc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog