Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2019 3 01 /05 /mai /2019 12:48

L’archipel du Goulag n’est pas un lointain souvenir ; il se perpétue dans chaque état moderne, sous le manteau des technologies modernes et des outils bien rodés de la répression.

Si nous ne pouvons plus dire la vérité, nous avons échoué

La dernière chose que les toxicomanes veulent entendre, c’est la vérité : la seule chose plus terrifiante que la vérité, c’est la possibilité qu’ils perdent l’accès à ce à quoi ils sont dépendants : héro, cocaïne, alcool, sexe, pornographie, pouvoir, etc.

Si nous ne disons pas la vérité aux toxicomanes, nous les délaissons et nous délaissons nous-mêmes. Tant que les co-toxicomanes restent complices de l’état destructeur du toxicomane, tant que ceux qui savent mieux se taire parce qu’ils ne veulent pas faire face au traumatisme, le toxicomane peut avoir l’illusion qu’il est au contrôle et que son secret est bien gardé, et manipuler son entourage avec des mensonges et adopter une attitude de victime, pour justifier la situation pathétique dans laquelle il se trouve.

Ne pas vouloir faire face aux traumatisme de forcer ceux qui sont dans le déni à faire face à la réalité est compréhensible : qui veut faire face au choc, au déni, à la colère et à la dépression qui caractérisent le fait d’affronter une vérité terrifiante ?

Mais nous avons nous-mêmes échoué si nous sommes trop faibles pour dire la vérité et grincer des dents à cause du déni, de la colère et de la dépression. Si nous optons pour la voie facile, nous sommes tout comme le toxicomane, qui opte aussi pour la voie facile, c’est-à-dire trouver refuge dans le royaume des mensonges.

Le statu quo est un royaume de mensonges. Les “données brutes”, c’est-à-dire les faits collectés sans tenir compte des futures interprétations, sont “traitées” dans le “bon type de données”, c’est-à-dire des données qui soutiennent l’interprétation du statu quo, à savoir que tout va bien grâce à la sagesse de nos élites dévouées.

Plus on approfondit les fondements statistiques du PIB, le taux de chômage, les déficits commerciaux, etc., plus on s’interroge sur l’exactitude et l’ordre du jour de ces chiffres clés.

Lorsque des initiés ou des pirates informatiques révèlent la vérité, l’indignation du statu quo ne connaît aucune limite. La vérité est intrinsèquement traître, car elle sape ceux qui se délectent de la richesse et du pouvoir du statu quo.

Le statu quo réserve un sort funeste à tous ceux qui révèlent la vérité. Les lanceurs d’alerte sont licenciés sans préavis, menacés par des voyous du secteur privé ou du gouvernement et jetés en prison pour de fausses accusations.

La complicité est toujours l’option facile. Les politiciens le savent, et leur travail consiste à graisser les patins des complices et de leur silence avec les avantages de l’État-Sauveur et à punir sévèrement les dénonciateurs.

L’archipel du Goulag n’est pas un lointain souvenir ; il continue de vivre dans tous les états modernes, sous un manteau de technologies modernes et d’outils de suppression bien affûtés. Les États communistes préfèrent encore le cliché absurde des camps de rééducation, tandis que les soi-disant démocraties utilisent l’intimidation, les restrictions à la liberté d’expression, le deplateforming, le shadowban et les accusations toujours populaires de trahison et de “fake news” pour réprimer la dissidence et les chercheurs sceptiques.

Dans le Royaume des Mensonges, tout est bien ficelé, maquillé, interprété et alimenté par les médias corporatifs et étatiques pour le bénéfice des riches et du pouvoir centralisé. Mais la tournure des événements devient douloureusement évidente, et les interprétations égoïstes et malhonnêtes sont flagrantes.

Par exemple, les fortes hausses des taxes sur le carburant diesel font partie d’un plan merveilleux pour sauver la planète (pas de taxes supplémentaires sur le kérosène pour les jets privés, car ce sont les jouets de nos amis).

Si nos gouvernements et nos institutions ne peuvent plus nous dire la vérité parce qu’elle sape les élites au pouvoir, ils ont laissé tomber les citoyens. Et si nous restons les complices silencieux, alors nous avons nous-mêmes échoué.

Source: Zero Hedge, le 9 janvier 2019Traduction Nouvelordremondial.cc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog