Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 23:46
L’Etat allemand exproprie de force les nationaux au profit des migrants

Dans toute l’Allemagne les migrants sont devenus prioritaires sur les citoyens allemands, cela, depuis 2015, année des premières vagues d’arrivées de migrants en Allemagne via l’Autriche. Merkel a, il faut se le rappeler, violé le droit international en faisant rentrer les migrants sans des visas. L’Etat allemand avait organisé une campagne « Welcome Refugees » via des ONGs (voir cette vidéo très bien faite qui explique l’emploi des ONGS et des réseaux via l’Allemagne) en 2015 et déjà demandé – exigé – au peuple allemand d’accueillir chez eux les migrants.

Puis, très vite « l’Etat allemand » avec le SPD, les Grünen, la CDU, ont commencé à lancé l’idée de réquisitionner, avec l’aide de la délation, les maisons et les appartements aux Allemands pour y loger les migrants. L’expropriation des biens privés en Allemagne est devenue une habitude qui se passe dans une violence extrême à l’encontre des nationaux. Pour ceux qui connaissent le rapt des enfants aux parents via le Jugendamt, les réquisitions de logements ne sont pas une surprise. Hambourg est un exemple d’une politique sidérante. L’Allemagne est devenue depuis des années un pays pourri et très dangereux sauf pour ceux qui  vivent dans leur petite tour d’ivoire…

Hambourg en 2017 réquisitionne les habitations comme en période d’occupation.  Depuis l’arrivée en masse des migrants les appartements sont difficiles à trouver en Allemagne et dans des grandes villes comme Hambourg. Pour cette raison la ville de Hambourg a commencé à exproprier les propriétaires de leur maison et de leur appartement pour les donner à ceux qui arrivent dans le pays et qui n’ont pas de toit, c.a.d aux migrants. Dès 2015, comme on peut le lire dans un article de Focus, Hambourg avait signalé vouloir prendre les biens immobiliers pour les migrants « la ville oblige les propriétaires d’appartements et de maisons à les louer aux migrants ».

http://www.focus.de/immobilien/kaufen/gesetzlich-geregelt-zu-wenige-fluechtlingsunterkuenfte-wann-der-staat-ihre-immobilie-enteignen-darf_id_4921878.html

Ces propriétaires, qui voulaient louer leur bien à qui ils souhaitaient et aux conditions qui leur étaient économiquement intéressantes, ont vu la ville de Hambourg s’abattre sur leur logement pour les réquisitionner sans une décision de justice comme en temps de guerre dans un pays occupé. La loi sur la protection du logement d’Hambourg (Hamburger Wohnraumschutzgesetz) permet de réquisitionner des logements ou des maisons si la commune juge que ces habitations ne sont pas habitées, mal habitées (appartement de plusieurs pièces avec une seule personne) ou pas souvent habitées.

Réquisitions. Six domiciles ont été réquisitionnés en début du mois de mai 2017 par la commune de Hambourg au 5 rue Ohlendorffstraße dans le quartier de Hamm qui n’est pas loin du centre de la ville. Tout d’abord la commune a menacé les propriétaires de payer la somme de 18 000 euros s’ils ne répondaient pas à la demande de la commune de les céder à la location. Les propriétaires ayant refusé à la première menace de devoir payer 18 000 euros, la commune de Hambourg a alors nommé un administrateur des biens (Treuhand comme pour la RDA). Cet administrateur, entreprise privée armée des pleins pouvoirs, déboule dans la maison ou dans l’appartement, force la porte, refait à neuf l’intérieur du bien privé et le loue aux migrants. Le propriétaire, qui se met devant la porte pour protéger son bien, sera conduit par la police dehors ou en prison, voire en psychiatrie, si ce dernier tente de défendre son bien. Le coût des rénovations pour le sol, le chauffage, les murs, la plomberie, est facturé au propriétaire qui a vu sa propriété privée être réquisitionnée ! La commune de Hambourg via l’administrateur de biens retire aux propriétaires le choix du locataire et de fait la totale jouissance de son bien !

Tous les biens immobiliers des particuliers sont concernés en Allemagne. Il suffit de laisser inhabité son bien immobilier 4 mois pour que l’Etat le réquisitionne d’office. Il existe de nombreux cas où des Allemands habitant une location ont été mis à la porte de leur domicile pour laisser la place à des migrants. Les locataires, souvent des bénéficiaires du Hartz IV ou des retraités, se retrouvent à la rue ou dans des appartements plus petits. En outre, la délation s’applique dans ce domaine par un site internet « leerstandsmelder » https://www.leerstandsmelder.de/ qui permet à n’importe qui de signaler un appartement ou une maison. Il suffit qu’une maison de plusieurs pièces soit encore occupée par un retraité pour que les services sociaux de la ville débarquent et réclament le bien tout en mettant d’office – après avoir pris possession des comptes bancaires de la personne âgée et vendu ses meubles – le retraité dans une maison pour vieux où il sera vite exterminé et certainement expédié à la société de recyclage des cadavres Plastinarium www.plastinarium.de. Les infirmiers, médecins et les aides-soignantes travaillent pour cette fabrique de recyclage.

https://renaultolivier.wordpress.com/2016/02/02/le-soleil-vert-est-une-realite/.

Depuis 2005, les élites en Allemagne ont programmé un plan pour fonder des villages africains dans toute l’Allemagne.

Le site « Leerstandsmelder » a, avant l’action des réquisitions sur Hambourg du mois de mai 2017, publié dans un style nazi un communiqué de presse le 28 septembre 2015.

https://www.leerstandsmelder.de/posts/presseerklaerung-zur-unterbringung-der-fluechtlinge-und-wohnungslosen-in-hamburg.

«Communiqué de presse pour héberger des réfugiés et des personnes sans domicile à Hambourg ». Le communiqué de presse invite à réquisitionner les bureaux, les logements vides dans Hambourg. Ce communiqué lançait un appel à réquisitionner pour les migrants une liste de logements dans divers quartiers de Hambourg dès septembre 2015. La liste est longue est rappelle les films de guerre, « réquisition dans le quartier de Saint Pauli des maisons de la Reeperbahn 110 – 114 et des bureaux, des maisons de la Breite Straße 114-116, dans le quartier de Eppendorf d’une villa  au Leinpfad 21, de 32 appartements vides à la Hegestraße 46, au Hegestraße 44, au Hegestraße 48, à la rue Leinpfad 83, des logements à la rue Schmilinskystraße 9 und à de la rue Koppel 95 comme les bureaux vides d’une société d’immobilier à la Alster 42.

Olivier Renault

Partager cet article

Repost 0
Published by Lazare
commenter cet article

commentaires

Aubrat 09/07/2017 07:08

On va finir par énerver tout le monde surtout quand on oublie les SDF du pays. Si on ne peut pas assumer nos SDF comment même envisager de s'occuper des SDF venant d'ailleurs. Si quelqu'un ne paye pas ses impôts parce-que d'abord il doit payer son assurance et la cantine de ses enfants comment sera-t-il reçu? C'est un peu ce qui se passe et l'attitude de ce gouvernement n'est il pas une invitation au peuple à gérer le pays selon ses lubies et non pas selon des lois qui assurent la cohésion et le développement du pays. En résumé c'est l'anarchie qui s'installe et le gouvernement qui va perdre son pouvoir. Je ne sais pas si ma réflexion est pertinente mais elle me turlupine !

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog