Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 14:09
 Ministère des Affaires étrangères, Moscou

Ministère des Affaires étrangères, Moscou

En réaction aux déclarations de Washington qui espère que Moscou rendra la Crimée à l’Ukraine pour régler le conflit ukrainien, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe a fait savoir que la Russie «ne donnait pas ses terres».

«Nous ne livrons pas nos terres. La Crimée est le territoire de la Fédération de Russie», a déclaré Maria Zakharova, porte-parole du ministère des Affaires étrangères russes, aux journalistes.

Dans la soirée du 14 février, le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer a fait savoir que le président américain «espérait» normaliser ses relations avec la Russie quand le gouvernement russe aurait rendu la Crimée à l’Ukraine.

«Le président Donald Trump a très clairement indiqué très qu’il espérait que le gouvernement russe atténuerait les violences dans l’est de l’Ukraine et rendrait la Crimée à l’Ukraine. Il espère et veut coopérer avec la Russie», a précisé Sean Spicer.

Plus tôt en février, Nikki Haley, nouvel ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’ONU, avait sévèrement dénoncé «l’occupation russe en Crimée».

«La Crimée est une partie de l’Ukraine. Nos sanctions liées à la Crimée resteront en place jusqu’à ce que la Russie rende le contrôle de la péninsule à l’Ukraine», avait déclaré Nikki Haley.

L'ambassadeur russe auprès des Nations Unies, Vitali Tchourkine avait alors souligné que les habitants de Crimée avaient voté à une écrasante majorité pour rejoindre la Russie en 2014, après la destitution du président ukrainien, Viktor Ianoukovitch.

«Le président Donald Trump a très clairement indiqué très qu’il espérait que le gouvernement russe atténuerait les violences dans l’est de l’Ukraine et rendrait la Crimée à l’Ukraine. Il espère et veut coopérer avec la Russie», a précisé Sean Spicer.

Plus tôt en février, Nikki Haley, nouvel ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’ONU, avait sévèrement dénoncé «l’occupation russe en Crimée».

«La Crimée est une partie de l’Ukraine. Nos sanctions liées à la Crimée resteront en place jusqu’à ce que la Russie rende le contrôle de la péninsule à l’Ukraine», avait déclaré Nikki Haley.

L'ambassadeur russe auprès des Nations Unies, Vitali Tchourkine avait alors souligné que les habitants de Crimée avaient voté à une écrasante majorité pour rejoindre la Russie en 2014, après la destitution du président ukrainien, Viktor Ianoukovitch.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lazare
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog