Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 23:25
L’ultime coup de poignard d’Obama à Israël

C’est un véritable coup de poignard qu’Obama vient de planter dans le dos de Netanyahu, à trois semaines de la fin de son pitoyable second mandat.

En s’abstenant sur une résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU, qui exige d’Israël l’abandon de toute construction en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, Barack Obama a rompu avec une longue tradition de soutien des Etats Unis au peuple juif.

C’est non seulement une trahison, mais c’est une insulte de la part de la plus grande démocratie du monde envers la SEULE démocratie du Moyen-Orient.

Ce coup bas est d’autant plus vicieux qu’Obama sait très bien que Trump, le président élu qui sera aux commandes le 20 janvier 2017, voulait opposer son véto à cette résolution inique.

Oui, inique, car les Palestiniens n’ont aucun droit sur la Cisjordanie ou Jérusalem Est, pour la simple raison que ces deux zones n’ont jamais appartenu aux Palestiniens mais aux Jordaniens, qui eux-mêmes les avaient conquises en 1948 !

Depuis 1948, Israël n’a jamais été l’agresseur, dans aucune des trois guerres  menées par les coalitions arabes en 1948, en 1967 et en 1993.

Pas plus d’ailleurs, que dans les conflits plus récents, contre le Hezbollah au Liban ou contre le Hamas à Gaza. Israël a toujours été en position de défenseur après une lâche agression contre des civils. Israël a toujours usé de son droit à la légitime défense !

Faut-il rappeler les milliers de roquettes tirées sur des civils par le Hamas ? Faut-il rappeler les enlèvements et les attentats suicide commis par cette organisation terroriste ? Je n’ai JAMAIS entendu l’ONU dénoncer cette barbarie.

Car l’ONU semble oublier que les Arabes veulent la destruction d’Israël depuis la résolution 181 de 1947, donc depuis 70 ans !! Les négociations de paix sont de la foutaise. La paix est impossible sans reconnaissance de l’Etat d’Israël par toutes les parties, Hamas et Hezbollah compris.

Cette résolution de 1947 proposait la création de 2 Etats en Palestine sous mandat britannique, l’un juif, l’autre palestinien. Les Juifs ont accepté, les Arabes ont refusé. Ils sont donc directement responsables de leur frustration.

Car ceux qui réclament un Etat palestinien aujourd’hui, n’en voulaient qu’un seul en 1947, un seul mais SANS Israël. Et depuis 1948, Israël se bat  la fois pour sa survie et pour la reconnaissance de son droit à exister.

En pure perte, hélas, puisque le Hamas veut rayer Israël de la carte et que le Hezbollah déclare posséder 100000 roquettes prêtes à détruire l’Etat hébreu.

Rappelons qu’en 1967, Nasser, le leader du Panarabisme, a formé une coalition arabe comprenant l’Egypte, la Jordanie, la Syrie et l’Irak pour agresser Israël.

En 6 jours, qui ont notamment opposé les Mirage israéliens aux Mig 21 arabes, la coalition fut écrasée. Israël put conquérir la Cisjordanie appartenant aux Jordaniens et le plateau du Golan égyptien.

Si Israël conserve encore la Cisjordanie, c’est pour des raisons stratégiques vitales, afin d’avoir un peu de profondeur territoriale en cas de nouvelle agression.

Quand 7 millions de Juifs sont entourés par 300 millions d’Arabes qui leur ont imposé trois guerres, on comprend la position du gouvernement israélien.

Quant à Jérusalem Est, laissons la parole à Netanyahu pour conclure :

“Jérusalem n’est pas une colonie, mais la capitale d’Israël. Le peuple juif a construit Jérusalem il y a 3000 ans et le peuple juif construit Jérusalem aujourd’hui. Jérusalem n’est pas une colonie. C’est notre capitale ».

Quand l’ONU exigera que le Hamas supprime de sa Charte l’appel à la destruction d’Israël, quand l’ONU dénoncera les milliers d’agressions contre Israël (depuis le retrait d’Israël de Gaza en 2005, ce sont 15000 roquettes qui ont été tirées par le Hamas sur les populations civiles), quand l’ONU exigera du Fatah qu’il reconnaisse qu’Israël est un Etat juif, alors les négociations de paix auront une chance d’aboutir.

En attendant, Obama, prix Nobel de la paix, n’a fait qu’attiser les braises du conflit israélo-palestinien. Place à Trump pour remettre un peu d’ordre au Moyen-Orient….et soutenir un petit peuple intelligent et courageux, qui lutte pour sa survie depuis le jour de sa naissance, en 1948.

Dans la guerre que mène l’Occident contre la barbarie et le terrorisme islamiques, Israël est aux avant-postes et il est notre allié. Un allié dont l’expérience dans la lutte anti-terroriste et la guérilla urbaine nous sera très précieuse dans un très proche avenir….car l’Occident ne connaîtra plus la paix avant longtemps.

Jacques Guillemain

Partager cet article

Repost 0
Published by Lazare
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog