Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 17:17
De nouvelles sanctions contre Poutine ?

Les responsables américains envisagent de nouvelles sanctions économiques contre la Russie sur la fuite d’emails de la convention démocrate DNC publiés par WikiLeaks, rapporte le Wall Street Journal, citant des sources familières avec la situation.

 

Rappelons que la convention démocrate, qui décidait entre Hillary Clinton et Sanders, a volé 50% des voix qui étaient allés à Sanders pour les attribuer faussement à Hillary Clinton. Des fuites des emails ont démontré cela. Ce qui est une fraude électorale d’envergure a l’heur d’indifférer le gouvernement Obama qui, au lieu de se féliciter des fuites se retourne avec des sanctions contre la Russie. Bienvenue au royaume d’Ubu.

Les fonctionnaires n’ont pas à ce jour, cependant, atteint un accord sur la manière exacte d’imposer des sanctions, rapporte le WSJ. L’adoption de sanctions économiques contre la Russie signifierait livrer des accusations publiques contre Moscou ou d’exposer les liens des pirates présumés vers la Russie.

La Maison Blanche n’a jusqu’à présent pas fait de commentaires, bien que les agences du FBI et de renseignement enquêtant sur l’attaque cybernétique ont “signalé” que l’attaque était “presque certainement” réalisée par des “hackers russes affiliés», selon le WSJ.

La violation de la campagne du congrès démocratique, déjà comparé au scandale du Watergate, est loin d’avoir atteint son apogée, comme le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a mentionné, ainsi qu’il a averti qu’il a beaucoup plus de matériel à publier potentiellement.

Prenant la parole à Washington DC le jeudi, le leader parlementaire démocrate Nancy Pelosi a dit qu’elle ne sait pas exactement comment la fuite de la DNC exposée était possible, mais qu’il ne pouvait y avoir aucune erreur au sujet de son initiateur.

N’ayant pas plus de boule de cristal que de cervelle dans sa petite tête de politicienne aux ordres, elle a affirmé : « Je sais que ce sont les Russes ». Pelosi l’a déclaré aux journalistes, ajoutant que “nous évaluons les dégâts.”

 Les dégâts ? Encore une politicienne qui a de l’humour. On a volé 50% des voix de Sanders pour les donner à Hillary Clinton. Ça n’est pas un dégât dans la bouche de cette politicienne mais ce qui l’est c’est que ça soit connu. Vous saisissez le sens des valeurs chez ces gens-là ?

“Ceci est un Watergate électronique a t’elle dit. À qui ont-ils donné l’information ? Je ne sais pas. Qui les a rendues publiques ? Je ne sais pas “, a t-elle dit, cité par le WSJ. Mais à part ça elle sait que ce sont les Russes !

Les démocrates exhortent maintenant l’administration Obama à prendre des mesures décisives. M’sieur Obama, punissez donc quelqu’un pour avoir dévoilé nos monstrueuses machinations, qui ont fait qu’Hillary Clinton a volé la vedette à ce vieux Bernie Sanders.

“Lorsque l’administration estimera qu’ils ont des preuves suffisantes contre quelqu’un, il prendra les mesures nécessaires”, a déclaré Adam Schiff, le haut responsable démocrate à la commission du renseignement.

Pendant deux mandats du président Barack Obama, les relations entre Moscou et Washington ont chuté à des niveaux similaires à ceux observés dans les années de la guerre froide.

Washington a déjà imposé un large éventail de sanctions à l’encontre des hommes politiques russes et les entreprises d’Etat après la réunification de la Crimée avec la Russie, et accuse Moscou d’être impliqué dans la guerre civile en Ukraine.

Moscou a toujours nié les allégations à propos de son rôle éventuel dans le piratage de courriels du Parti démocrate américain publié par Wikileaks. «Nous sommes encore une fois surpris de voir ces tentatives maniaques pour exploiter le thème russe dans la campagne électorale américaine », a déclaré le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

L’analyste politique Diana Johnstone croit que le mouvement contre la Russie serait une tentative de déplacer la faute de Hillary Clinton pour la rendre anodine !

“Ils jettent les accusations en l’air. S’ils avaient la preuve, on verrait la preuve. Il est tout à fait caractéristique qu’ils épinglent tout sur la Russie “, a déclaré Johnstone dans une interview à RT, ajoutant que ces genres de tactiques sont « sauvagement irresponsable et dangereuses ».

L’année dernière, le président Obama a signé un décret qui facilite le fait d’imposer des sanctions contre tout pays pour mettre en danger la sécurité nationale des États-Unis par les cyber-attaques. Il y a un problème de sécurité nationale ici ou ils se sont fait prendre avec la main dans le bocal de confiture pour un scandale énorme ?

« Nos outils incluent maintenant un ordre exécutif autorisant des sanctions contre ceux qui se livrent à des activités de cyber attaques malveillantes et importantes, tels que nuire à l’infrastructure essentielle de notre pays – nos systèmes de transport ou de réseau électrique » la conseillère Lisa Monaco à la Maison Blanche contre le terrorisme a déclarée le mois dernier.

“Des nations comme la Russie et la Chine sont de plus en plus sophistiquées dans leurs opérations de cyber attaques,” a revendiquée cette conseillère antiterroriste, avant de mentionner les cyber-menaces d’«acteurs non étatiques», y compris l’Etat islamique (IS, anciennement ISIS / ISIL).

« Ils croient que nous essayons d’influencer les développements politiques en Russie, en essayant d’effectuer des changements, et donc leur réponse naturelle est de se venger et de nous faire comme ils pensent que nous l’avons fait pour eux, » le directeur du renseignement américain national, James Clapper, a déclaré le mois dernier, sans faire de déclarations spécifiques sur le rôle russe présumé dans la violation de la DNC.

La candidate démocrate Hillary Clinton ne semble avoir aucun doute que ce soit à propos de l’implication de la Russie dans les fuites. Nous et les millions d’électeurs de Sanders n’ont aussi aucun doute que c’est Hillary Clinton qui a fait le coup et ils lui feront payer si elle se rend jusqu’aux élections.

« Les services de renseignement russes, qui font partie du gouvernement russe, qui sont sous le contrôle ferme de Vladimir Poutine, ont piraté la DNC et nous savons que ils se sont arrangés pour qu’un grand nombre de ces e-mails soient divulgués « a dit Hillary Clinton à Fox News plus tôt cette semaine.

On voit ici un renversement des valeurs. Cette femme volent 50% des voix à son adversaire démocrate de la Convention, elle est élue candidate à la place de Sanders ce faisant, et que ce soit le gouvernement des Etats-Unis ou elle vont accuser les Russes sans preuves, sanctions obligent.

Bienvenue dans un monde de pourris. Comment voulez-vous que dans ce monde des élites et des magouilles politiciennes aux Etats-Unis (et ailleurs), les actes criminels anti-démocratiques soient punis ? Ce sont les lanceurs d’alerte, et d’ailleurs ici non avérés, qui se prennent les blâmes alors que les autres se joignent aux pourris pour s’offusquer.

Algarath

Partager cet article

Published by Lazare
commenter cet article

commentaires

christian 20/08/2016 19:23

Et puis nous les surdoué de l Europe nous allons suivre aux bottent des ricains mais un jour nous aurons besoin de la Russie l histoire se refait comme en 1945....

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog