Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 12:02
Message du Comte de Saint Germain - Le plan NESARA représente un aspect, parmi d’autres, de « l’Evènement »

Bonjour Pascal.
Je suis Saint Germain.

Mon approche a été plutôt lente et progressive. Tu n’es pas facile d’accès. Mais c’est mieux ainsi. Je t’ai choisi aujourd’hui, en cette époque et en ce moment particulier pour délivrer un message en cette terre de France que j’affectionne et connais particulièrement bien, pour y avoir vécu à différentes périodes « clés » de l’Histoire, mais ceci ne constitue pas le sujet de cette transmission. Je sais que tu pourras me traduire en des termes compréhensibles pour tous, du moins pour ceux qui se sentiront concernés. Merci de me faire confiance pour délivrer ce message. Mais allons droit au but.

Comme vous le savez maintenant, pour ceux qui se tiennent informés, le plan NESARA partira des Etats-Unis d’Amérique et sera ensuite étendu au Monde entier. Vous savez également que j’ai pris une part active à la conception et à la réalisation de ce plan et que j’ai à coeur, tout comme vous, de le voir se réaliser complètement et rapidement, ces deux aspects étant parfois difficiles à concilier, comme vous l’avez sans doute remarqué ! Vous aurez par ailleurs compris que le résultat prévaut sur les dates, de sorte que le « maintenant » annoncé par différents « channels », représente un aspect des conditions requises pour que ce plan puisse se manifester « complètement ». Vous devez maintenant être à même de comprendre que le temps représente une variable d’ajustement que nous nous employons à utiliser au plus juste, compte tenu des résultats attendus et d’autres aspects essentiels, déterminant également le calendrier de l’Ascension. Le plan NESARA représente un aspect, parmi d’autres, de « l’Evènement », à l’exemple des changements physiques et géologiques qui seront vécus par la Terre et qui ont été également annoncés par divers canaux, depuis plusieurs années de votre temps terrestre. Ce « temps » est également nécessaire à l’intégration des messages diffusés, ainsi qu’à leur diffusion, que nous souhaitons la plus large possible.

Vous êtes maintenant parvenus à un seuil où se présente une conjonction exceptionnelle de conditions astrologiques, géophysiques et de conscience pour que le « Basculement » puisse avoir lieu. C’est donc et effectivement « Maintenant ». Le « Maintenant » d’il y a deux mille ans annonçait le début de l’ère des Poissons et fut marqué par la venue sur Terre de Sananda Kumara (Jeshua). Le « Maintenant » d’il y a deux cents ans annonçait le retour de la Lumière sur la Terre [1]. Ce fut une époque où je fus particulièrement actif en tant que « Saint Germain ».
Le « Maintenant » d’il y a vingt ans annonçait le début de l’ère du Verseau et « entérinait » l’élévation de la conscience collective (Convergence harmonique de 1987) ». Le « Maintenant » d’il y a deux ans (fin 2012) annonçait le début de la transition ascensionnelle et la fin du joug extra-terrestre. Le « Maintenant » de maintenant (fin 2014) annonce notre venue et marque le début des transformations physiques sur la Terre.

Votre patience, nous le savons, est mise à rude épreuve alors que s’opère, progressivement mais sûrement, la dissolution de l’ancien Monde et la naissance d’une nouvelle Terre. Vous vivez ces changements « en direct », en cette vie, en cet intervalle de quelques années qui séparent la fin d’un cycle de 26 000 ans, marqué par un joug extra-terrestre, et le début du retour de la Terre et de ses habitants au sein de la communauté galactique. Cela représente un « Evènement » formidable, considérable, exceptionnel que nous avons commencé de fêter de ce côté du voile, et auquel nous vous préparons sur la Terre. Alors que vous vous trouvez en prise directe avec ce changement, trop peu d’êtres humains sur la Terre mesurent encore l’importance de cet évènement. La cabale sombre au pouvoir veille à ce qu’il en soit ainsi.
Cette attitude, pour le moins déraisonnable alors que les changements sont certains, perpétue le « vol » des conscience » et nous contraint de plus en plus à intervenir « directement » dans les affaires de la Terre. Le temps est désormais venu de le faire pour que le « grand Plan » s’accomplisse et que chaque être, sur la Terre – et pas seulement « humain » – puisse vivre le changement en conscience et en récolter les fruits. Cela a été promis et sera accompli.

Pour faire simple et plutôt que de rappeler les grandes lignes du Plan NESARA, que vous connaissez déjà, [2] (Voir note / Message 73 jointe en annexe de ce message.) nous voudrions revenir à la seconde moitié du XXème siècle, à la fin de la seconde guerre mondiale, au moment où les accords de Bretton Woods ont établi la suprématie du dollar américain dans le monde. [3] Le système mis en place alors instituait en effet le dollar comme monnaie d’échange et de référence mondiale en lieu et place de l’étalon or. Ce leadership monétaire a pu voir le jour à la suite de l’intervention massive et décisive des Etats-Unis d’Amérique aux efforts de guerre, ainsi qu’à la nécessité d’une relance économique mondiale couplée à la reconstruction des pays dévastés par la guerre. Cette stratégie fut couronnée de succès et a donné naissance aux « trente glorieuses », désignant les trois décennies (des accords de Bretton wood en 1944 à la crise pétrolière de 1974) de croissance économique ininterrompue des pays « riches ». Ce succès cache néanmoins d’autres aspects plus sombres de la réalité « historique » vécue :

– En premier lieu, l’armée américaine est venue à la rescousse d’une Europe dévastée par une guerre qu’elle avait elle-même largement contribué à déclencher, s’étant trouvé à l’origine de la « crise de 29 », dont chacun s’accorde à dire qu’elle constitua le principal facteur à l’origine de la seconde guerre mondiale. C’est en effet la crise économique et la faillite des principaux pays d’Europe qui amena les juntes militaires au pouvoir et leur permit d’instituer la « loi martiale » pour faire face à un chaos généralisé et à l’impuissance des pouvoirs « civils » en place à y trouver remède.

– En deuxième lieu, le référentiel « nominal » [4] de la monnaie américaine par rapport à l’or a favorisé l’usage de la « planche à billets » pour produire une monnaie « fiduciaire » indexée sur du « papier » et progressivement détachée des réserves d’or effectivement et réellement détenues par les pays émetteurs. Ce décalage a provoqué une inflation endémique jusqu’à la crise pétrolière de 1974, après laquelle le « manque à gagner » fut compensé par des dépassements budgétaires « massifs » entraînant, par voie de conséquence directe, un endettement également endémique des Etats, ayant abouti à la situation actuelle où le poids du remboursement de la dette est devenu supérieur celui des richesses produites. Une telle situation mène inévitablement à la rupture du système financier sur lequel repose une telle « cabale ».

– En obtenant la mainmise sur le système financier mondial, les Etats-Unis d’Amérique sont ainsi parvenus à relancer l’économie mondiale, mais ont également obtenu le « pouvoir » d’en définir les limites (quantités de dollars émis) et d’en maîtriser les contours (conditions d’octroi). Ce pouvoir, pour le moins exorbitant, a engendré une fracture entre les pays « riches », dits « développés » et bénéficiaires du système, et les pays « pauvres » ou « sous-développés », restant soumis à des critères de croissance définis uniquement sur des valeurs monétaires, libellées en « USD » (dollars américains).

– Ajoutez à cela que le pouvoir financier débouche sur le pouvoir économique, que le pouvoir économique débouche sur le pouvoir politique, et vous comprendrez comment quelques « familles » sont parvenues en l’espace d’un siècle à exercer un pouvoir quasiabsolu sur la Terre, tout en prônant la liberté d’expression et la défense des libertés fondamentales !

Ainsi, à l’issue des accords de Bretton Woods, les Etats-Unis d’Amérique ont récupéré le leadership sur la Terre en le scellant en quelque sorte par leur monnaie. Le dollar remplaçait l’étalon or et devenait la référence monétaire mondiale sur laquelle les autres pays devaient s’ajuster. Wall street et les « pétrodollars » allaient bientôt devenir les instruments de cette hégémonie financière. Le dollar « valait de l’or » et s’y substituait. La planche à billets remplaçait l’extraction des métaux précieux et « le tour » était joué ! Ce système prévaut encore aujourd’hui et se trouve même renforcé alors que la « planche » est devenue « clavier », pour fabriquer des milliards de dollars « numériques »! La manipulation « boursière » est devenue la règle, permettant à ceux qui détiennent les cordons de la « Bourse » de contrôler tout objet possédant une contre partie en valeur monétaire. De là à monétiser l’être humain, il n’y a qu’un pas qui lui aussi, a largement été franchi ! Vous en doutez ? Combien valez-vous ? Vous riez ? Alors posons la question autrement : quel est votre salaire ? Quel est le montant de vos dettes ? Que feriez-vous sans « argent », de quoi vivriez-vous ? Qui détermine le coût énergétique ? Que représentent les fonds de pension ou les fonds d’assurance ? De quoi dépendez-vous pour vivre et qui détient le pouvoir sur tout cela ?

Cependant ce système comporte des failles et se trouve aujourd’hui grippé. La gourmandise des nantis de ce Monde est telle que leur toute puissance se retourne désormais contre eux.
Parmi les paramètres qui entraînent la faillite de ce système, nous citerons :

L’endettement

 

S’il a constitué un moyen d’alimenter la « planche à billet », pour relancer l’économie mondiale, tout en dirigeant les pouvoirs politiques chargés de les mettre ne place, l’endettement massif des Etats est devenue pareil à une épée de Damoclès placée au dessus de leur tête. Une limite a en effet été atteinte, puis dépassée, dans la balance nécessaire entre les montants empruntés et la capacité de les rembourser.
En la matière, les règles imposées aux particuliers n’ont pas été suivies par les Etats, de sorte que la plupart d’entre eux, à commencer par les Etats-Unis d’Amérique, se trouvent maintenant en situation de faillite !

L’augmentation abusive des coûts énergétiques

 

Le choc pétrolier de 1974 a été créé artificiellement (suspicion de rareté créée par l’annonce hypothétique de l’épuisement des réserves pétrolières) pour justifier une augmentation importante du prix du pétrole et l’augmentation consécutive des « pétrodollars » en circulation sur le marché financier.
Cette stratégie, si elle a généré les profits financiers escomptés à court terme, a également provoqué, en contre partie, une crise économique à l’échelle mondiale, qui perdure actuellement, altérant la croissance et diminuant les ressources prélevées sur les résultats économiques. Ce qui a été « gagné » d’un coté, se retrouve « perdu » d’un autre côté, sans compter les « coûts » sociaux qu’engendre inéluctablement une telle baisse d’activités !

La spéculation

 

La gourmandise des nantis n’a d’égal que leur mépris de ceux qu’ils dirigent. Non contents de récupérer à leur compte la majeure partie des revenus issus des activités et du travail qu’ils financent, ils ont entrepris par ailleurs de manipuler les marchés financiers en multipliant en quelque sorte leurs mises sur le dos de leurs concitoyens, en utilisant leurs dépôts « légaux » et en les « jouant » à la Bourse ! D’immenses parties de « poker menteur » se jouent ainsi de part et d’autre de votre planète, de préférence entre « initiés » pour s’assurer « entre soi », que le jeu soit toujours gagnant ! Néanmoins là aussi certaines limites ont été franchies, les joueurs n’étant pas toujours « francs » et l’appât du gain pouvant devenir irrésistible, jusqu’à tomber parfois sur plus joueur que soi !…

L’émergence de nouvelles richesses

 

A l’exemple des « dragons » asiatiques, de la Chine en particulier et de certains pays d’Amérique du sud, de nouvelles puissances économiques ont vu le jour qui entendent désormais pouvoir faire jeu égal avec les Etats-Unis d’Amérique, remettant en question, d’accord avec la Russie et plusieurs pays d’Europe, le leadership américain et la référence unique au dollar pour réglementer les marchés financiers. C’est ainsi que la banque des BRICS [5] a vu le jour, posant les premiers jalons d’une réorganisation financière, économique et politique à venir.

Les conditions sont donc réunies aujourd’hui pour que l’ancien système soit dénoncé, mis à plat et redéfini, afin de restaurer la confiance et d’oeuvrer pour une plus grande justice sur la Terre. Une redistribution des richesses est nécessaire ainsi qu’une redéfinition des « règles du jeu », sur le plan mondial et en préalable à un changement global de gouvernance sur la Terre.
Tout cela vous a été annoncé et promis. Nous ne faisons que le répéter en l’actualisant et en le précisant, afin que plus aucun doute ne soit permis et que chacun puisse percevoir et mesurer la réalité des changements en cours, au moment où les « Evénements » se précisent. Ils seront déclenchés. C’est imminent et la raison pour laquelle nous renouvelons ce message et insistons pour qu’il soit entendu et compris.

Le système financier issu de l’après-guerre et des accords de Bretton Woods vit donc ses dernières heures et s’apprête à être remplacé. Les explications précédentes visent à vous faire comprendre pourquoi la première mesure prévue de « l’Evènement » concerne un retour à l’étalon or et une réévaluation générale de toutes les monnaies, pour permettre un rééquilibrage des richesses et un retour à une prospérité générale accessible pour tous, parce que reposant sur le critère des ressources réelles, abondantes et disponibles, généreusement fournies par la Terre pour répondre aux besoins fondamentaux des espèces qu’elle abrite sur son sol et en son sein. La « rareté » représente un concept inventé, destiné à l’enrichissement d’une infime minorité, au détriment de l’immense majorité, celle-ci se trouvant ainsi dépossédée et « aliénée » de ce qui lui revient « de droit », donc « par nature », ces deux notions étant équivalentes pour nous, comme elles devraient l’être pour vous. L’abondance sera ainsi pourvue grâce à un retour à l’équilibre dans le partage des richesses et par l’accès à des ressources et technologies « naturelles » qui, à l’exemple de l’énergie libre ou la duplication biologique, mettra rapidement un terme aux manques fondamentaux artificiellement créés et imposés aux espèces vivant sur la Terre.

Ces propos visent à réveiller ceux qui sont encore endormis, afin de les préparer au choc qui se produira nécessairement au moment où le « grand réveil » sonnera. Ce moment est désormais venu. C’est le « maintenant » de « maintenant » et nous vous invitons à tendre vos oreilles pour entendre « l’annonce » tant espérée et attendue de la promulgation du plan NESARA. Cela ne saurait tarder, en prélude aux arrestations, à la divulgation et à l’atterrissage des vaisseaux de nos frères et soeurs galactiques. Vous voilà une fois encore prévenus pour « ceux et celles qui ont des oreilles pour entendre ». Dernière sommation !…

Cette vue d’ensemble, pour sommaire quelle soit, vous est destinée en préalable à un retour à la pleine conscience, tant il est vrai que l’enseignement et les discours « officiels » vous ont séparé de la réalité en vous incitant, par exemple, à ne pas relier les évènements entre eux ou à n’en considérer que des aspects réducteurs, servis en pâture par des médias « dépositaires » des informations légales, quand ils ne les fabriquent pas! La mode, le luxe, la compétition, le carriérisme, la rareté, la considération hiérarchique ou médiatique, l’ambition personnelle ou professionnelle, le mérite ou le partage « bien compris » d’intérêts matériels ou corporatistes, sont autant d’exemples pouvant être cités, pour comprendre comment et à quel point les humains sur la Terre ont été manipulés pour tomber finalement aux mains d’êtres de pouvoir peu scrupuleux, qui les dirigent d’une main de fer enrobée d’un gant de velours ! Des évènements mineurs sont ainsi « fabriqués » pour déclencher des évènements majeurs et les justifier au regard de l’Histoire. Un mensonge, un assassinat, une bombe peuvent ainsi servir de prétexte à des évènements collectifs. Un mensonge d’Etat a ainsi décidé de l’intervention des Etats-Unis en Irak, comme l’assassinat de François Ferdinand avait déclenché la première guerre mondiale en Europe…

Par ailleurs, vous observerez que les « vieilles » méthodes employées par la Cabale ne fonctionnent plus. L’invasion de l’Ukraine, le virus Ebola, les raids israéliens ou les Etats « terroristes » ne font plus recette et la Cabale ne parvient plus à générer le prétexte d’une nouvelle guerre mondiale. Observez également le climat délétère, qui sévit un peu partout en raison des « affaires » et règlements de comptes en tous genres, particulièrement au sein des milieux politiques, de fait les plus assujettis au pouvoir financier. Le vent du changement commence à souffler. Chacun peut en ressentir les effets et cela ne fait que commencer.
L’échec des politiques visant à générer le chaos pour reprendre la main sur l’évolution des peuples, traduit également une évolution des consciences et de la conscience collective sur la Terre.

D’autres changements sont encore à venir. Soyez conscients que la période de transition en cours s’apprête à connaître une phase d’accélération et d’intensification. Celle-ci exigera d’être vécue en conscience, dans la réception de ce qui vient et l’acceptation de ce qui part.
Ceux qui disposeront de ces informations les traiteront avec patience et intelligence, en les digérant d’abord pour eux-mêmes, puis en les partageant avec ceux qui en auraient ou en auront besoin. Beaucoup auront besoin de les entendre au moment de « l’Evènement ». C’est pourquoi nous insistons pour que ces messages soient transmis et répétés « maintenant ».

Soyez remerciés pour votre écoute.
Soyez encouragés dans vos efforts.
Soyez confiants pour accueillir le changement.

Merci à toi Pascal de m’avoir ouvert la porte et accordé cette fenêtre.

A très bientôt.

Saint Germain.

 

NOTE COMPLEMENTAIRE

LE PLAN « NESARA »

Rappel Note / Message 73 du 3 mars 2014

[2]

Le plan « NESARA » (National Economic Security and Reformation Act) est issu d’une loi fédérale américaine votée le 10 octobre 2000, sous l’égide du Président démocrate Bill Clinton. Cette loi visait l’assainissement du système bancaire américain, en particulier la Banque de la Réserve Fédérale, afin que soit mis un terme au pouvoir exorbitant du système financier à l’encontre des citoyens américains et du pouvoir politique.

Cette loi fut classée « top secret » et les documents correspondants furent placés « sous scellé » Les membres du Congrès et tous ceux ayant participé de près ou de loin à cette loi furent tenus au secret, par décision de la Cour Suprême des Etats-Unis, sous peine de « haute trahison ». L’arrivée au pouvoir de George W. Bush, élu 43e Président des Etats-Unis d’Amérique le 18 décembre 2000 et l’attentat du 11 septembre 2001 à New York, renforcèrent la mise sous silence de ce plan. La loi NESARA ne fut donc pas promulguée.

Pour autant, elle ne fut pas « enterrée ». Sous l’impulsion de Barack Obama, élu 44e Président des Etats-Unis d’Amérique le 4 novembre 2008, et de la Confédération Galactique, le plan « NESARA » fut maintenu, développé et élargi au Monde entier. A ce jour, le plan « NESARA » est placé sous l’égide de Saint Germain, en coordination avec les « Chevaliers blancs » de la Terre et les forces galactiques.

Sur le plan économique, le plan NESARA prévoit une refonte complète du système financier, des mesures destinées à relancer l’activité, ainsi que la distribution de « fonds de prospérité » :

. Refonte du système bancaire actuel et remplacement par un nouveau système reposant sur de nouvelles monnaies indexées sur les métaux précieux. Ce nouveau système mettra fin au règne de la monnaie « fiduciaire » et au système d’endettement global et systématique, tant au niveau des Etats qu’à celui des particuliers, jusqu’alors au seul profit du système bancaire et du pouvoir « occulte » qui le dirige. Aux Etats-Unis d’Amérique, la Banque de la Réserve Fédérale sera remplacée par un nouveau système, rattaché au « Trésor Public ».

. Annulation des dettes, hypothèques et autres emprunts bancaires, au niveau des Etats, comme à celui des entreprises et des particuliers.

. Réévaluation générale des monnaies et du pouvoir d’achat.

. Disparition de l’impôt sur le revenu.

. Instauration d’un taux fixe (de l’ordre de 14%) sur les produits et services « non
essentiels ».

Sur le plan politique, le plan NESARA prévoit :

. L’éviction de la « cabale sombre » et l’arrestation de ses leaders.

. La démission des administrations impliquées dans les trafics d’influences et l’enrichissement de 5% de la population mondiale, au détriment des 95% restant.

. La « révélation » concernant les agissements du pouvoir « occulte », les implications extra-terrestres, l’existence de la « Terre intérieure » (Agartha), la véritable histoire de la Terre et de l’humanité, nos origines extra-terrestres, les réalités dimensionnelles et galactiques.

. Le changement de gouvernance.

. La réorganisation des instances dirigeantes de la planète dans le sens d’une répartition plus juste du pouvoir et des richesses.

. La réhabilitation du lien à la Terre et la restauration de son écosystème.

. Le rétablissement des liens extra-terrestres.

Sur le plan social, le plan NESARA prévoit :

. La distribution de fonds de prospérité.

. La revalorisation des allocations « sociales » essentielles (retraite, maladie, éducation, santé, logement, chômage…)

Sur le plan technique, le plan NESARA prévoit :

. La libération des brevets technologiques qui, à l’exemple de l’énergie libre, ont été volontairement retirés et « cachés ».

. L’apport de nouvelles technologies offertes par les communautés extra-terrestres en guise d’introduction à de nouvelles relations fondées sur l’entraide, le respect et l’évolution collective. Ces nouvelles technologies concerneront la santé, l’industrie, l’agriculture, les moyens de communication,…


**********************

[1] En référence au « siècle des lumières », soit le dix huitième siècle. Cette période vit l’essor de nombreux arts et découvertes scientifiques en Europe. Elle mit fin à « l’obscurantisme » du Moyen-Âge, déboucha sur la Révolution française (1789) et sur la création des Etats-Unis d’Amérique (1787).

[3] Les accords de Bretton Woods, aux Etats-Unis d’Amérique, furent conclus après la seconde guerre mondiale afin de restructurer le système financier international et financer la reconstruction du « Monde Libre ». Ces accords instituaient la position du dollar en tant que monnaie de référence unique à partir de laquelle toutes les autres devises devaient se définir. Les accords de Bretton Woods mirent fin à l’étalon or qui prévalait jusqu’alors et entérinèrent le leadership de la monnaie américaine à l’échelle mondiale. Ces accords prévoyaient également la création du Fond Monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale (ex BIRD – Banque Internationale de Reconstruction et de Développement).

[4] La valeur « nominale » d’une monnaie est celle fixée à l’émission. Les accords de Bretton Woods définissaient la valeur du dollar à 35 dollars l’once d’or (Gold Exchange Standard).

[5] BRICS : Brésil – Russie – Inde – Chine – Afrique du Sud. Les BRICS représentent les pays émergents et se positionnent à côté des Etats-Unis d’Amérique ou de l’Europe pour faire valoir leurs spécificités et leurs différences. Il s ont créé en juillet 2014 leur propre banque de développement, la dotant d’une réserve collégiale et la positionnant en tant qu’alternative au Fond Monétaire International (FMI) et à la Banque Mondiale. Les BRICS représentent 45 % de la population mondiale, 25 % du PIB (Produit Intérieur Brut) mondial et surtout 50% de la croissance économique mondiale !

 

Reçu par Pascal Bécu le 10 novembre 2014
Fichier PDF par : Conscience Nouvelle

Source : http://messages.terrenouvelle.ca

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog