Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 21:03
Message de l'Archange Metatron - Le royaume des Fées, les dimensions Astrales…(2ème Partie)

L’Archange Métatron via James Tyberonn
Mars 2016

 

Le royaume des Fées, les dimensions Astrales,
les Esprits de la Nature et les formes de vie électriques
(2ème Partie)

 

Voir la 1ère partie

 

Salutations Maîtres ! Je suis Métatron, Ange de Lumière, en compagnie de Tyberonn du Service Cristallin, et nous accueillons chacun d’entre vous en un vecteur d’Amour Inconditionnel.

Dans cette seconde partie du passage en revue des Énergies Déviques, nous nous concentrerons sur les formes de vie électrique. Nous vous avons déjà dit que la Terre n’a pas toujours été une planète de dualité. Les opposés et ce que vous appelez énergies d’ombre et de lumière, positives et négatives, ne peuvent exister que dans la dualité.

Sur votre Terre de dualité tout fourmille de force de vie, et cela inclut ce que vous appelez les éléments (air, feu, eau, terre et éther), les 8 directions et les Règnes animal, minéral et végétal.

Les niveaux supérieurs des énergies Déviques sont non polaires, leurs niveaux moyens et inférieurs se situent, pour simplifier, dans les dimensions parallèles des plans de l’astral.

De même que chaque forme de vie végétale et animale requiert une alimentation, une énergie, pour subsister durant son existence physique de 3D, certains êtres des Royaumes Dévique et élémental ont besoin d’une source d’énergie. Ce sont des formes de vie conscientes d’une lignée bio plasmique électrique qui existent dans la totalité du spectre électrique, du négatif au positif.

Peu d’entre vous interagiront vraiment avec les formes de vie électriques, ou les reconnaîtront dans les rares circonstances où ils pourraient les rencontrer. Cela tient au fait que ces êtres existent sur un plan qui est rarement perceptible, et l’interaction est limitée aux zones atypiques de la planète qui permettent la concentration de telles dimensions parallèles. De même que vous humains n’avez de contact avec un poisson dans son environnement aquatique que pendant les courts moments où vous entrez dans un lac ou un océan, la plupart d’entre vous n’interagiront pas avec des êtres de nature électrique. Même si vous comprenez que les poissons vivent dans l’eau, et donc ce qu’ils sont et où ils se trouvent, très peu d’humains connaissent les paramètres subtils du spectre intégral de la vie « invisible »…et encore moins la nature des innombrables formes de vie bio plasmique non physiques. Certaines de ces formes sont des voleuses d’énergie, d’autres, dans la catégorie bienveillante, en donnent…nous en parlerons plus clairement un peu plus loin.

Même dans les rares zones où la forte concentration de force de vie permet aux dimensions d’interagir de manière perceptible, les formes de vie électriques ne parviennent pas à se manifester d’une manière conséquente. Elles ne deviennent visibles que sporadiquement, dans une résonance fréquentielle spécifique où un ensemble d’énergies coïncident temporairement. Il en va de ces formes comme des aurores boréales, on ne peut les voir que sur des vecteurs particuliers et grâce à des associations fréquentielles spéciales. C’est pourquoi les apparitions de ces êtres comme clairement visibles par l’oeil humain sont généralement des visions de courte durée.

 

Intervention de J. Tyberonn : il y a des années, mon épouse et moi-même nous trouvions dans les Trossachs en Écosse. Nous suivîmes un sentier jusqu’à une cascade à travers une forêt magnifique qui paraissait étonnamment enchantée. Nous fûmes attirés par une clairière couverte de mousse près de la chute d’eau et nous assîmes sur un morceau de bois. Les rayons du soleil traversaient les arbres de biais, et, dans cet éclairage mystique, une traînée vaporeuse sembla prendre la forme d’une boule et flotter vers nous. Elle se transforma alors en ce qui ressemblait à une gargouille. C’était un corps de type humain, couvert de courts poils bruns, de plus de 2 mètres de haut, très athlétique, se tenant sur deux jambes, ayant une tête de taureau à cornes avec des yeux rouges brillants. Il était matériel, en 3D, et marchait vers nous, ce qui nous terrifia. Au bout de quelques secondes, une seconde figure se manifesta subitement entre la gargouille et nous. C’était un homme à l’allure de grand-père portant une chemise de flanelle. Il sourit, se présenta comme « Sandy » et nous dit de ne pas avoir peur. La gargouille retourna alors à l’état de vapeur et disparut. Puis Sandy sourit et disparut aussi. Ma peur se transforma en fascination. Mais Anne était encore très secouée et voulait partir. Nous retournâmes très rapidement à notre voiture. Pendant des années je me suis demandé ce qui s’était passé et si c’était réel ou si nous avions eu une hallucination partagée.

Quelques années plus tard, nous vivions au Venezuela et allâmes visiter une zone spectaculaire des Andes, dans le Parc National de la Sierra Nevada, près de Mérida. Nous marchions le long d’un magnifique cours d’eau, à 4 000 mètres, près d’un vieux monastère espagnol transformé en un hôtel appelé Los Frailes. Soudain, une autre de ces « gargouilles » apparut devant nous. Celle-là n’était pas aussi grande mais avait exactement le même type de corps, et se tenait sur une avancée de rochers à 40 mètres de nous. Cette fois-ci je ne fus pas effrayé et convainquis Anne de s’asseoir avec moi pour l’observer, et elle disparut au bout de quelques minutes.

Question à Métatron : Qu’est-ce que c’était ? Pouvez-vous expliquer ces gargouilles et le « grand-père » que nous avons vu il y a 35 ans ? Était-ce des hallucinations ?

 

Métatron : Ces expériences furent très réelles. Vous n’avez pas imaginé ou fantasmé ces êtres. Dans les deux cas, cela se produisit dans des zones de très haute énergie. C’est cette énergie qui rendit la manifestation possible et les dimensions « astrales » dans lesquelles ces formes de vie électrique se situent et coexistent dans le plan physique. Anne vit ces êtres plus clairement que vous et ressentit plus profondément la projection de pensée « négative », et sa peur la rendit plus vulnérable. A un niveau intuitif, vous étiez plus conscient de ce qu’ils étaient et saviez qu’ils ne pouvaient rien contre vous.

De tels êtres « se nourrissent » d’énergie plasmique, de fréquence. C’est pourquoi vous les avez rencontrés près de cours d’eau. Mais aussi les deux régions sont très riches en quartz cristallin qui fournit la matrice de base permettant aux dimensions de se conjuguer dans les conditions appropriées.

Ces êtres peuvent se nourrir d’énergie émotionnelle négative, telle que la peur. Et ils revêtent la forme propre à provoquer des réactions de peur. Précisons, cependant, que s’ils ont une énergie ressentie comme malveillante ce ne sont pas ce que vous appelez des démons. Ils ne peuvent être « exorcisés ». Et bien qu’ils puissent, pour ainsi dire, absorber la peur, ils ne dépendent pas des émotions humaines négatives en tant que source d’énergie…et ils ne vous courent pas après. Mais quand vous pénétrez dans leur espace ils en profitent et essaient de vous effrayer pour absorber de l’énergie, si la réaction de peur peut être aisément provoquée. Ce sont des êtres conscients qui existent électriquement dans la dualité, mais ils ne sont pas ce que vous appelez « maléfiques ».

Pour faire une comparaison, quand un lion tue et mange une antilope ou une biche, il le fait sans émotion, sans malice. Il n’est pas malveillant bien qu’il apparaisse comme hostile à un humain. Certaines plantes sont carnivores, et pour certains insectes, elles se camouflent en ce qu’elles ne sont pas pour pouvoir les manger. Aucun de ces comportements n’est malveillant, mais d’un point de vue humain ils peuvent apparaîtrent comme tels vis-à-vis de leurs proies.

Les êtres électriques que vous avez vus se sont montrés à vous dans un format destiné à provoquer une réaction de peur. (Ils sont appelés Pukas dans le folklore celtique). Ces formes de vie existent aux deux bouts du spectre électro plasmique, en tant que négatifs et positifs, ou « bons et mauvais » en interprétation humaine. L’entité « grand-père » que vous avez vue en Écosse était un Déva. Et son énergie très positive neutralisa celle de la gargouille. Dans les zones d’énergie élevée la totalité du spectre des forces électro magnétiques peut être perçue. Par définition, en dualité et en 3D, l’un ne peut exister sans l’autre. La dichotomie, les fréquences opposées, font partie de la nature des domaines de polarité/dualité.

Question à Métatron : Récemment, l’une de nos très chères amies fit au Canada l’expérience d’une présence, d’une énergie que je tiens pour un être électro plasmique négatif. Pouvez-vous éclaircir cela ?

 

Métatron : C’est une âme très avancée et pure. Elle a un lien très fort avec vous datant de l’Atlantide, de vos vies en Judée et en France, et avec Anne en Grèce et en Irlande. Votre interprétation est exacte, il s’agit d’un être électro plasmique très conscient. Il est lié à cette région près du lac depuis des millénaires. C’est une forme ancienne qui existe depuis la chute du firmament et l’avènement de la dualité.

Dans ce cas particulier, l’énergie s’était installée dans le sous-sol de la maison, attirée par le circuit électrique du bâtiment. Ce fut là une expérience d’apprentissage, car les habitants de la maison ne pouvaient s’installer rapidement ailleurs ni l’entité électro plasmique être chassée.

Le mieux est de traiter de telles énergies par l’évitement, l’évitement de la peur. Elles ne peuvent être chassées, ni exorcisées…et ce genre de tentatives peuvent, dans certains cas, provoquer l’effet opposé en les attirant et les renforçant, si on a recours à la force colérique pour essayer de les repousser. La colère, comme la peur, l’anxiété et la frustration, les nourrit. Ces êtres ne sont pas des formes-pensée négatives ou des restes d’apparitions humaines (qui peuvent être exorcisées). Cependant leur mobilité est quelque peu restreinte car ils doivent se tenir à une proximité relative des fréquences électriques ou de certains champs plasmiques.

Et donc, lorsqu’on rencontre ces êtres électriques parasites dans la nature, le mieux est de s’en éloigner, sans peur. Leur visibilité dépend de la fréquence vibratoire du site. Ils sont normalement plutôt ressentis que vus, comme quelques chose de bizarre qui donne des frissons, l’impression d’être épié par une présence malveillante. L’intensité de leur vibration variera avec le champ fréquentiel ou plasmique de la zone où ils se tiennent.

Leur essence projette une vibration désagréable, c’est en ce sens qu’elle est négative. Et, comme les formes-pensée négatives, ils peuvent s’attacher à une aura ouverte ou au plexus solaire et provoquer une perte d’énergie, tout autant que projeter des pensées négatives (peur, inquiétude, colère…) pour continuer à siphonner l’énergie de l’humain.

Question à Métatron : Ces énergies étaient-elles aussi présentes à Stewart Mineral Springs près du Mont Shasta ?

 

Métatron : Oui, mais pas avec la même force. Plus dans la forêt, et au bord des alignements d’arbres sur les versants. Et la cabane où vous vous trouviez l’unique fois où vous les avez ressentis se situait sur l’un de ces alignements. A cet endroit, les sources sont très positives, très bienveillantes, et elles empêchent, jusqu’à un certain point, les énergies négatives d’entrer. Et cela illustre ce que nous voulons dire : la plupart des zones d’énergie élevée auront aussi, par définition dans la dualité, l’énergie opposée rétablissant l’équilibre…C’est-à-dire qu’il y aura des enclaves où un champ négatif coexistera avec une résonance de haute vibration positive.

Des versions plus fortes de ces êtres se trouvent dans certaines zones boisées de Mt Shasta, près de Bunny Flats. Et vous les avez sentis dans votre quête de vision à cet endroit il y a quelques années. Mais ils ne s’élèvent pas au-dessus de la ligne des arbres. Malheureusement, ils dérangent certains campeurs et quelques Gardes du Parc National, c’est pourquoi ces derniers paraissent parfois faire des excès de zèle dans l’application des règlements, et manifester une antipathie pour les visiteurs spirituels, bien que ce ne soit pas forcément leur intention. Les électriques négatifs peuvent certainement projeter un champ d’énergie négative capable de rendre les humains tendus, effrayés, anxieux et irritables, surtout ceux qui ne savent pas qu’ils sont là ou ne connaissent pas leur nature.

Vie Électro-Plasmique Bienveillante

Mais il serait regrettable de ne pas ajouter qu’il existe d’innombrables êtres déviques électriques de polarité exactement opposée, qui projettent la bienveillance et un soutien énergétique dans une essence d’amour. Ce que nous avons décrit dans cette canalisation à la demande du canal J. Tyberonn, sont des formes de vie qui ne font pas normalement partie de ce que les humains comprennent du domaine de l’astral et des êtres déviques, dont l’existence n’est pas reconnue et encore moins comprise. Mais, comme votre Nouvelle Terre évolue à présent vers davantage de dimensions, il devient possible aux sensitifs parmi vous de percevoir plus facilement le vaste ensemble de formes de vie qui coexistent dans la dualité de l’omni terre.

Beaucoup d’êtres du Royaume Dévique sont ici pour servir la planète, et la plupart d’entre eux interagissent peu avec les humains. Certains sont d’une nature vibratoire délicieusement joyeuse, d’autres moins. Les Druides et anciens Celtes considéraient, dans une généralisation très ample, certaines sortes d’êtres déviques comme de « bonnes ou méchantes fées »…ces différentes espèces spectrales étant des aspects de la dualité de l’astral. Certains ont des niveaux de conscience plus élevés, tandis que d’autres n’ont pas de libre-arbitre et fonctionnent selon des modèles de pensée au sein d’une matrice fixe. C’est-à-dire que ceux qui sont tenus pour négatifs n’ont pas choisi de l’être mais dépendent de la matrice fréquentielle.

Dans la partie suivante de cette canalisation, nous traiterons de la vie photonique, des orbes et des Dévas Angéliques.

Je suis Métatron, Ange de Lumière, accompagné de Tyberonn du Service Cristallin, et nous partageons ces vérités avec vous. Vous êtes profondément aimés.

Et il en est ainsi.

Source : http://www.earth-keeper.com/french_LE_ROYAUME_DES_FEES.pdf

Partagé par : http://messages.terrenouvelle.ca – Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog