Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 18:06
Crédit Agricole: les instructions données au personnel sont incompréhensibles

Par Gérard Faure-Kapper

Un employé du Crédit Agricole de Mayenne a récemment contacté l'APLOMB pour nous demander des explications sur un document interne édité par le  COMITÉ JURIDIQUE BANQUE DE DÉTAIL daté du 30 juin 2011 et encore en vigueur.

Le sujet est le TEG et particulièrement le coût des découverts.

La question était sur la prise en compte des frais d'intervention dans le coût des découverts.

Quand un employé se réfère à ce document pour répondre à son client, je ne m'étonne plus qu'il soit perdu.

J'offre donc au Crédit Agricole, les services de l'APLOMB pour rédiger des notes de services sur ce sujet.

Voici la référence

 




Et voici le texte concerné:
 





"Il convient donc pour éviter le risque d'intégration de la commission d'intégration dans le TEG que celle-ci soit facturée:"

Le Crédit Agricole est obsédé par l'intégration au point d'écrire commission d'intégration au lieu de commission d'intervention.

Coquille me direz-vous ?

Donc pour éviter le risque. Mais quel risque ? La commission rémunère l'accord du découvert ou rémunère autre chose, c'est clair et simple comme les lois des mathématiques. Où est le risque ?

Pour éviter ce risque, il faut donc:

"Que l'opération litigieuse entraîne un solde débiteur ou créditeur du compte".

Comment ça créditeur ? Cela veut donc dire que si votre virement de salaire se présente, et donc rende le compte créditeur, le Crédit Agricole envisage de prendre des commissions d'intervention ? Parce que c'est ça le sens de votre phrase.

Coquille me direz-vous encore ?

"Que le découvert soit autorisé ou non autorisé,"

Alors là, expliquez-moi comment vous pouvez accorder un découvert, et qu'en même temps vous n'autorisez pas ce découvert ? En plus d'être paranoïaques, vous devenez schizophrène. Une partie de vous accorde un découvert, et l'autre ne l'autorise pas. Intéressant.

"Que le dépassement du découvert résulte d'un paiement par carte ou par chèque."

Et les prélèvements ? A vous lire, vous reconnaissez donc que les commissions d'intervention rémunérant l'examen d'un compte pour décider si la banque accorde un découvert pour assurer le paiement d'un prélèvement, entre bien dans le calcul du TEG.

En fait, nous sommes bien d'accord.

Mais, vu le nombre de coquilles, ce n'est plus une note de service, c'est le marché aux poissons de Honfleur.

A très bientôt




 

Partager cet article

Published by Lazare
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog