Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 18:10
Message de Marie - Préparez-vous au basculement et à la manifestation de la lumière sur la Terre et en vous, si ce n’est déjà fait

Marie, transmis par Pascal Bécu

16 novembre 2015

Bonjour Pascal, c’est Marie.

Nous poursuivons notre conversation, alors que les évènements se précipitent sur la Terre et que les tensions deviennent de plus en plus perceptibles. Nul ne sera épargné par les rééquilibrages en cours. A l’image d’une balance, symbole également de la justice, l’équilibre fonctionne en base trois. C’est ce retour à l’équilibre que vous expérimentez actuellement. D’un côté de la balance se trouve l’obscurité, la part d’ombre de votre humanité. De l’autre côté se trouve la clarté, la part de lumière que vous représentez sur la Terre. Tandis que certains se positionnent résolument d’un côté ou de l’autre de cette balance, la plupart optent plus ou moins pour le gris…

Cela me fait penser à ce passage de l’Apocalypse où l’apôtre Jean fustige les « tièdes » ![1]

Je ne fustige ni les chauds, ni les froids, ni les tièdes ! Une balance reste une balance. Elle est une voie d’évolution pour ceux qui sont prisonniers de la dualité et croient nécessairement devoir choisir entre le bien et le mal, entre la lumière et l’obscurité. L’équilibre est préférable au fanatisme, qu’il soit de droite ou de gauche, blanc ou noir, chrétien ou musulman et ainsi de suite ; les exemples ne manquent pas sur votre monde. Cependant l’équilibre ne représente qu’une étape sur le chemin de l’unité et cela, vous devez le comprendre, le ressentir et le réaliser « maintenant ». Les évènements en cours et à venir sur la Terre vous y conduiront, nécessairement. Que ceux qui veulent rester « propres » et « bien pensants » sachent qu’ils auront à mettre les mains « à la pâte », sinon dans le « cambouis », afin qu’ils « connaissent » la réalité des hiérarchies qu’ils défendent et professent. De même, que ceux qui se « perdent » dans l’obscurité sachent que la lumière leur sera révélée afin qu’ils puissent « choisir » et opter pour un chemin de rédemption. Enfin, que les « gris » sachent également que leur neutralité, aussi bienveillante soit-elle, est tout aussi illusoire et ne franchira pas plus le cap de l’ascension. Ainsi le vent du « changement » emportera toutes les balances dans le cercle, en les faisant tourner au sein d’une nouvelle spirale temporelle et ascensionnelle. En fait, celle-ci tourne déjà, et depuis 2012, ne le ressentez-vous pas ?

Alors Pascal, que penses-tu de cette « révélation » ?

Je comprends mieux pourquoi ceux qui ont choisi le service de la lumière se trouvent confrontés à tant de difficultés, pourquoi ceux qui se croyaient plongés dans l’obscurité se voient offerts les moyens de refaire surface, et combien ceux qui se croyaient à l’abri du changement auront nécessairement à y faire face ! C’est l’équilibre dans le cercle, un peu comme la roue du karma…

Oui, parce que c’est de cette manière que « l’amour » fonctionne… A la « fin », c’est-à-dire au moment du « passage » et de « l’ouverture » de conscience, un jugement sera rendu qui sera tout simplement la conséquence de vos choix. Il y aura donc une première séparation entre ceux qui, résolument se tourneront vers la lumière et ceux qui, résolument, choisiront de servir l’obscurité. Entre ces deux situations, ceux qui optent pour le service s’occuperont de ramener, autant que faire se peut, les âmes dispersées par l’ombre et aspirant, parfois désespérément, à reprendre un chemin de lumière. Un nouvel équilibre est en passe d’être atteint sur la Terre pour permettre un basculement de l’autre côté de l’ombre, qui est à traverser pour permettre le passage à une nouvelle lumière. Certains le vivront de l’extérieur et d’autres de l’intérieur, en une autre balance dont les deux aspects deviendront de plus en plus visibles et manifestes, pour se confondre ensuite en un troisième aspect unitaire, collectif et multidimensionnel.

L’espace physique extérieur comme l’espace psychique intérieur sont tous deux de nature multidimensionnelle et s’inscrivent chacun au sein des cycles temporels. La différence entre l’espace physique et l’espace psychique est également de nature multidimensionnelle, soit une différence de fréquence ou de vibration ! Les cycles de temps représentent les chemins parcourus au sein des dimensions. Le passé et le futur sont relatifs au temps présent, c’est-à dire au point de focalisation de la conscience.

Cela me rappelle le « point d’assemblage » décrit par Carlos Castaneda, pour traduire le déplacement du point de focalisation de la conscience.[2]

Oui, c’est une autre façon de décrire ce processus. A chaque fois que vous vous déplacez sur une ligne de temps, au sein d’un espace dimensionnel, vous laissez une « trace » (mémoire akashique) de l’expérience vécue. Cette mémoire ou cette expérience peut être réactivée par simple focalisation (attention) de la conscience, doublée d’une intention compatible avec son contenu (principes d’attraction et de résonance magnétiques). C’est alors que la « magie » devient opérante, le film de la vie s’activant dans le temps, au fur et à mesure qu’il est vécu, c’est-à-dire parcouru. Ce n’est pas de la « sorcellerie », mais tout simplement la manière dont la vie fonctionne…

Il arrive parfois que plusieurs acteurs se regroupent et s’entendent pour rejouer certains scénarios, afin d’en modifier l’expérience et l’issue. C’est ainsi par exemple que vous rejouez actuellement l’expérience de l’Atlantide. Les « guerriers » de lumière sont en passe de réussir ce pourquoi ils sont venus, en opérant une ouverture de conscience qui s’oppose à l’obscurité, transformant ainsi le rapport de force qui avait été vécu, pour en modifier l’issue. Le scénario de la « Nouvelle Terre », remplace désormais le précédent, qui prévoyait la destruction et l’anéantissement de toute forme de vie sur la Terre. Ce changement inaugure par ailleurs un nouveau futur, que celui d’où vous provenez, en partant de l’ancienne expérience. Vous êtes maintenant rendus à l’orée de ce changement de cap et nous vous rendons grâce pour votre action. Vous êtes venus vous incarner sur la Terre, acceptant provisoirement de perdre une partie de votre pouvoir et de votre mémoire. Vous avez de nombreuses fois chuté, dans l’ignorance de votre mission et devant la dureté des expériences projetées par l’ombre. Cependant vous avez tenus bon et résisté jusqu’à ce jour. Plus même, vos appels nous parviennent qui exigent des réponses et forcent l’admiration de ceux qui vous observent et attendent de vous rencontrer, pour vous aider et vous remercier. Vous êtes le « sel de la Terre et la lumière du monde »[3]. Ces paroles sont plus que jamais d’actualité, alors que les forces de l’ombre tentent désespérément de maintenir leur pouvoir sur la Terre et qu’un nouveau « Soleil » s’apprête à faire son apparition dans le Ciel.

Focalisez désormais votre conscience sur la « Nouvelle Terre » et projetez votre intention vers le futur « proche », qui va bientôt arriver. Le déplacement de votre focalisation de conscience vers une autre dimension de l’espace dépend de votre capacité à recevoir les nouvelles fréquences, à les adapter à votre véhicule physique ainsi qu’à votre perception. Cette capacité vous avait été retirée. Elle vous est désormais rendue. Des ajustements sont en cours au niveau de votre ADN et des énergies qui vous entourent, pour vous permettre d’embrasser le changement et faire naître de nouvelles perceptions. Lorsque ces ajustements seront en place, l’ancienne et la nouvelle position se rejoindront et fusionneront en une troisième position de conscience, associée à la « Nouvelle Terre » et aux nouvelles énergies de l’ère du Verseau.

Votre espace dimensionnel intérieur comme extérieur s’en trouvera ainsi transformé et régénéré, de sorte que d’autres êtres pourront y avoir accès en provenance d’autres dimensions plus évoluées de la Vie. Cette évolution vous fera connaître un saut quantique exceptionnel. Ce sera un changement majeur dans votre réalité alors que vous retrouverez en fait l’environnement et les conditions de vie qui étaient les vôtres avant la « chute », celle-ci ayant réduit votre perception consciente à la seule dimension d’un l’ego hautement programmable et prévisible. A partir d’un espace de conscience renouvelé et régénéré, vous accèderez ainsi aux aspects multidimensionnels de votre être et parviendrez à élargir le champ de vos investigations et d’actions.

En partant de votre perception tridimensionnelle actuelle, vous devez tout d’abord rétablir l’équilibre entre les forces contraires en vous et autour de vous. Comprenez en premier lieu que votre force vitale s’est trouvée prisonnière de l’obscurité, vos valeurs héritées et transmises par l’éducation les ayant faussées et perverties, réduisant ainsi leur expression « primaire » au seul mode d’expression animal, alors qu’elle représente une loi universelle communément partagée par toutes les formes de vie sur la Terre ou ailleurs. Cette constatation ne signifie pas que la force vitale doive être immédiatement et complètement libérée ; elle signifie que vous devez d’abord éliminer son usage pervers et contre nature, de la pédophilie à la « mal bouffe », en adoptant une attitude plus juste de respect entre toutes les formes d’expression de la vie. Ainsi les besoins vitaux seront communément assurés et partagés sur la Terre. C’est le premier stade. En second lieu vous devez reconnaître l’unicité de la vie et vous « soumettre » à son pouvoir universel. Ainsi vous accorderez vos actions à la volonté divine et préparerez sa venue sur la Terre. Cela est « vrai » individuellement comme collectivement. Cette seconde condition représente le secret de l’amour, lorsque l’esprit incarné reconnaît son identité collective et s’en remet à la volonté de la source d’où il provient et nécessairement. L’individu qui parvient à ce stade collectif renonce alors à son individualité égotique et rejoint la matrice « psychique » à partir de laquelle, en tant qu’âme, il est né sur la Terre. C’est alors qu’il peut renaître dans le Ciel et retrouver sa famille stellaire. C’est le stade de l’ascension. Alors Pascal, où en es-tu ?

Ouah ! Là tu me prends de court ! J’en étais à retranscrire ces paroles en me disant qu’il y avait là de quoi méditer pendant au moins 110 ans !…

Bon d’accord si c’est ce que tu veux !…

Non, non, juste le temps de reprendre mes esprits…

Répond plutôt avec le coeur, ce sera plus facile !…

Je sais que tu as raison. Je sais pour autant que ce n’est pas facile. Je sais que j’avance à grand pas, même à un rythme accéléré ! Je sais que vous me pousser dans ce sens, comme nous en étions convenu et même si je ne m’en rappelle plus ! Je sais que je vais y arriver et que je devrais cesser de me plaindre ou de rechigner. Je sais que je suis un être plein d’amour et que je n’aspire qu’à rejoindre la horde des déshérités sur la Terre afin de les rétablir dans leurs droits les plus fondamentaux. Je sais que je me sens étranger aux pouvoirs qui m’entourent, tout en composant avec eux comme avec cette part de moi-même, pour me conforter aux lois et devoirs qui me sont dictés. Je sais que je suis un guerrier de lumière et que de ce fait je n’aurai de cesse de chercher mon chemin dans l’obscurité. Je sais que c’est ainsi que je t’ai rencontré et que jamais je ne l’oublierai….

J’aime bien quand tu perds la tête !…

Préparez-vous au basculement et à la manifestation de la lumière sur la Terre et en vous, si ce n’est déjà fait. Ce n’est ni un commandement, ni un devoir. Ce n’est pas non plus une compétition et nous vous encourageons à ne pas aller « plus vite que la musique » pour ne pas tomber prématurément du nid, pour ceux qui se sentiraient pousser des ailes, mais dont l’envol ne serait pas encore assuré. Prenez le temps la maturation. Le cycle de transformation de la chenille en papillon varie de quelques jours à quelques mois, et cela est inscrit dans le grand livre de la nature. Votre propre cycle y est également inscrit, comme celui de la Terre au sein du système solaire, ou celui du Soleil au sein de la Galaxie. Lorsque le fruit est mûr il tombe naturellement de l’arbre sur lequel il était accroché. Lorsque l’oiseau est prêt, ses parents le jettent « naturellement » hors du nid ! Certains parmi vous suivront le chemin du fruit, car ceux-là seront mûrs et le ressentiront. D’autres seront poussés hors du nid, car le moment pour eux sera pareillement venu ! D’autres enfin continueront d’être nourris dans le nid, le temps de parfaire leur croissance et atteindre le stade de la maturité. Il n’y a rien dans tout cela que de très « naturel », et vous n’avez pas besoin d’autres outils que ceux dont vous disposez déjà, en vous-mêmes, pour accomplir ce prodige. La seule nouveauté se situe pour vous dans l’inversion du sens de la « chute », soit de la Terre vers le Ciel, ce pourquoi nous employons le terme d’ascension pour désigner cette nouvelle naissance. De notre position, nous observons ces mouvements et attendons de pouvoir contempler le premier déploiement de vos ailes. Pour sûr ce sera un moment « magique » !

Mesurez l’importance de ce changement et de l’opportunité qu’il vous offre de retrouver votre pouvoir collectif sur la Terre. Prenez la mesure du temps qui vous est offert pour y parvenir, et ne vous laissez pas détourner de ce but. Nous vous suivons un par un et veillerons à ce que personne ne trébuche parmi ceux qui auront choisi de nous rejoindre au cours de cette première vague d’ascension qui s’amorce. Ceux-là « marqueront » la voie pour les autres, à partir de l’empreinte jadis laissée par ceux qui vous ont précédé, en rappelant que j’en fais partie. Ces différentes empreintes se complèteront et ouvriront en grand le portail d’ascension sur la Terre et pour la Terre, ces deux aspects se rejoignant dorénavant en un espace d’évolution et d’ascension commune. Cet « évènement » marquera la fin d’un cycle de souffrance et se séparation qui, même s’il n’a que trop duré, aura néanmoins permis au fer d’être trempé par l’eau. C’est ainsi que se forgent les meilleures épées et cela, croyez-le, vous sera reconnu.

De votre point de vue, la Terre se trouve encore plongée dans l’obscurité, tandis que notre position, nous percevons les premières lueurs de l’aube. Nous vous invitons maintenant à venir les contempler avec nous. Avec tout notre amour et gratitude.

Marie.

 

Annexe

 

Je joins en annexe de ce message quelques extraits de l’enseignement rapporté par l’écrivain Carlos Castaneda dans ses livres. Cet enseignement est celui de shaman (sorcier) don Juan Matis, un indien yaki ayant vécu au Mexique durant le siècle dernier. Cet enseignement fut transmis à l’auteur Carlos Castaneda dans la tradition des anciens « nagals » d’Amérique. Au-delà des mystifications propres à l’auteur, il me semble en effet que cette tradition recèle une part de vérité, sinon une réelle profondeur, en rapport avec les sujets abordés par channel, en particulier celui du changement dimensionnel. Au-delà des différences formelles, les mots importent moins que ce qu’ils révèlent. Aussi j’invite le lecteur à en faire lui-même l’expérience, en faisant taire ses pensées, puis dirigeant son attention (conscience) vers la lumière, en invoquant (intention) la descente de l’esprit…

« Les leçons de Don Juan sur l’art du traqueur et la maîtrise de l’intention dépendaient de ses leçons sur la maîtrise de la conscience, qui était la pierre angulaire de son enseignement, et qui reposait sur les principes de base suivants :

1. L’univers est une agglomération infinie de champs d’énergie, qui ressemblent à des fils de lumière.

2. Ces champs d’énergie, appelés les émanations de l’Aigle, rayonnent à partir d’une source aux proportions inimaginables appelée métaphoriquement l’Aigle.

3. Les êtres humains sont également constitués par un nombre incalculable de ces mêmes champs d’énergie, en forme de fils. Ces émanations de l’Aigle forment une agglomération fermée qui se présente comme une boule de lumière de la dimension d’un corps humain, dont les bras sont étendus latéralement et qui ressemble à un oeuf lumineux géant.

4. Seul un tout petit groupe de champs d’énergie situés dans cette boule lumineuse est éclairé par un point d’une brillance intense qui se trouve sur la surface de la boule.

5. La perception se produit lorsque les champs d’énergie de ce petit groupe, qui entoure de très près le point de brillance, projettent leur lumière de façon à illuminer des champs d’énergie identiques se trouvant en dehors de la boule. Comme les seuls champs d’énergie perceptibles sont ceux qui sont éclairés par le point de brillance, on appelle ce point le « point où la perception s’assemble », ou simplement le « point d’assemblage ».

6. Le point d’assemblage peut se déplacer de sa position ordinaire qui se trouve sur la surface de la boule lumineuse vers une autre position, que ce soit à la surface, ou vers l’intérieur. Comme la brillance du point d’assemblage peut éclairer n’importe quel champ d’énergie avec lequel il entre en contact, il fait immédiatement briller de nouveaux champs d’énergie et les rend perceptibles lorsqu’il s’est déplacé vers une position nouvelle. Cette perception est appelée « voir ».

7. Quand le point d’assemblage bouge, il permet la perception d’un monde tout à fait différent – aussi objectif et aussi réel que celui que nous percevons en temps normal. Les sorciers vont dans cet autre monde pour y trouver de l’énergie, de la puissance, des solutions à des problèmes généraux ou particuliers, ou pour affronter l’inimaginable.

8. L’intention est la force universelle qui nous fait percevoir. Nous ne devenons pas conscients parce que nous percevons; en fait, nous percevons à cause de la pression et de l’intrusion de l’intention.

9. L’objectif des sorciers est d’accéder à un état de conscience totale afin d’expérimenter toutes les possibilités de perception qui s’offrent à l’homme. Cet état de conscience implique même une autre façon de mourir.

(Carlos Castaneda – La force du silence – Introduction)

N’importe quel mouvement du point d’assemblage ressemble à la mort, dit-il. Tout en nous se débranche, puis se rebranche à une source de puissance bien plus grande. Cette amplification d’énergie est ressentie comme une anxiété mortelle.

Que dois-je faire lorsque cela se produit ? Demandai-je.

Rien, dit-il, il faut seulement attendre. L’accès d’énergie passe. Ce qui est dangereux, c’est de ne pas savoir ce qui vous arrive. Une fois qu’on le sait, il n’y a pas de danger véritable…

La position de l’auto contemplation, poursuivit don Juan, force le point d’assemblage à assembler un univers de fausse compassion, mais de cruauté et d’égocentrisme très réels. Dans cet univers, les seuls sentiments réels sont ceux qui conviennent à celui qui les éprouve.

Pour un sorcier, l’implacabilité n’est pas la cruauté. L’implacabilité est le contraire de l’apitoiement sur soi-même et de la suffisance. L’implacabilité est la sobriété…

Je crus que j’avais attrapé don Juan en train de se contredire. Je lui fis remarquer que la guerre était un état naturel pour le guerrier, que la paix était une anomalie.

C’est exact admit-il. Mais la guerre, pour un guerrier, ne se traduit pas par des actes individuels ou collectifs stupides ou par une violence gratuite. La guerre, pour un guerrier, est la lutte totale contre le moi individuel qui a privé l’homme de son pouvoir.

(Carlos Castaneda – La force du silence – La descente de l’esprit)

Un sorcier perçoit ses actions avec profondeur, dit-il. Ses actions sont, pour lui, tridimensionnelles. Elles ont un troisième point de référence.

Comment un troisième point de référence peut-il exister ? demandai-je, avec une nuance de mécontentement.

Nos points de référence nous sont essentiellement fournis par notre perception sensorielle, dit-il. Nos sens perçoivent et trient ce qui est urgent pour nous et ce qui ne l’est pas. En nous servant de cette distinction de base, nous trouvons le reste. Pour trouver ce troisième point de référence, on doit percevoir deux endroits à la fois. »

(Carlos Castaneda – La force du silence – Manier l’intention)


**********************

[1] « Écris à l’ange de l’Église de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu : Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puissestu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. » (Apocalypse de Jean Chapitre 3 / 14-16)

[2] Voir note annexe.

[3] « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée; et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. » (Matthieu 5 13-14)

 

Reçu par Pascal Bécu le 16 novembre 2015
Fichier PDF par : Conscience Nouvelle

Partagé par : Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog