Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 19:27
M.T KESHE – STRATÉGIE D’INTRODUCTION DE SA TECHNOLOGIE.

Résumé plus détaillé du contenu du 83ème atelier de Keshe – le 15 octobre 2015

A la veille de la remise à 30 ambassadeurs à Rome des générateurs à plasma, ainsi que des plans de fabrication, M.T. Keshe a défini sa stratégie par rapport aux gouvernements.
 
Deux ans après avoir fourni ses brevets et plans aux gouvernements du monde entier sur une clé USB, afin qu’ils puissent évaluer le potentiel de changement technologique, social et politique qu’ils impliquent, aucun gouvernement n’a entrepris d’introduire cette technologie dans son pays sous une forme ou une autre.
 
Il a donc été décidé que Keshe accorderait 10 jours à compter du 16 octobre 2015 pour que les gouvernements réagissent à sa proposition de distribuer les générateurs. Au cas où le 26 octobre, il n’aurait pas de réponse, la distribution des générateurs commencera à raison de 1.000 unités le premier jour, 10.000 unités la première semaine et 100.000 unités par semaine au cours des semaines suivantes.
 
Plusieurs usines ont déjà produit plus d’un million d’unités en Italie, aux Philippines et en Chine. D’autres sites sont prévus en Europe : en Grande-Bretagne (déjà signé), en Allemagne et en France (en cours de négociation).
 
Malgré de constantes menaces dirigées contre les fondations Keshe et sa propre famille, menaces dont l’origine est par ailleurs parfaitement connue et identifiée, Keshe et les membres de sa fondation ont décidé de passer à l’offensive.
 
Production et distribution des générateurs
En application du principe écologique de la «production locale», Keshe envisage d’implanter des unités de production dans tous les pays du monde.
 
A cet effet, il est prévu d’établir un réseau mondial dense de Production, de Distribution, soutenu par des Fondations Keshe locales.
 
Afin de préserver les fondements éthiques de la fondation, le capital des unités de production se composera de 51% pour la Fondation Keshe et 49% pour le ou les investisseurs désireux de se lancer dans cette activité. Les matériaux et l’outillage seront fournis par la Fondation sur la base d’achats en gros au niveau mondial, ce qui garantira les prix les plus compétitifs. Il restera à l’investisseur de s’occuper de la main-d’œuvre locale.
 
Les partenaires industriels feront l’objet d’une sélection soigneuse, fondée sur leur qualité garantie par des audits réguliers et un système d’amélioration permanente auquel contribuera la Fondation par l’apport régulier d’améliorations technologiques issues soit des recherche du Spaceship Institute, soit des meilleures idées et pratiques collectées auprès des unités de production et des inventeurs, scientifiques et ingénieurs du monde entier et validées par les équipes scientifiques de Keshe.
 
Il en ira de même des distributeurs, le prix de vente étant le même au niveau mondial. La distribution sera également locale, afin d’éviter la constitution de sociétés internationales et des schémas actuels qui ont fait la preuve de leur inefficacité économique.
 
1) - Champs d’application de la technologie des générateurs Magrav Energie
La première application évidente des générateurs est la production d’énergie sous forme d’électricité.
 
Dans un premier stade, afin de ne pas mettre immédiatement dans l’embarras les gouvernements, le générateur pourra être relié au réseau électrique. L’utilisateur verra donc sa consommation baisser progressivement au fur et à mesure de la «montée en charge» du générateur correspondant à l’activation des nano-revêtements des bobines du générateur produits par les champs magnétiques gravitationnels.
 
Au niveau gouvernemental, cela permettra d’évaluer le rythme de démantèlement des centrales énergétiques à charbon, à pétrole, à gaz, hydroélectriques et nucléaires. Cette phase pourrait s’étendre sur trois à cinq ans. L’industrie pétrolière et nucléaire est de ce fait condamnée à une extinction relativement rapide.
 
Cependant dans un deuxième stade, les générateurs pourront fonctionner de manière totalement autonome.
 
2) - Nourriture
Des tests ont déjà été effectués avec succès en «imprégnant» grâce au générateur d’éléments nutritifs de l’eau pure. On rappellera que le générateur à plasma n’est pas qu’un générateur d’électricité, mais d’énergie, et la nourriture est de l’énergie. L’usage étendu de ce générateur est donc de nature à bouleverser toute l’industrie alimentaire, en incorporant énergétiquement dans de l’eau tous les nutriments nécessaires au corps humain (et animal).
 
2) - Santé
Dans le même ordre d’idée, si l’on reconnaît que les maladies résultent uniquement de dysfonctionnements énergétiques de systèmes ou d’organes (comme l’affirment de tous temps les médecines asiatiques), il est évidemment qu’une médecine «énergétique» prendra le pas à l’avenir sur le système prédateur de la médecine allopathique et de son complément indispensable l’industrie pharmaceutique.
A cet effet ont été développés au Pays-Bas, sous l’égide de la Fondation Keshe, des systèmes de guérison «énergétique».
De plus des stylos «anti-douleur» seront bientôt mis sur le marché. 
 
3) - Habillement et Logement
Un générateur à plasma peut potentiellement produire n’importe quel matériau, y compris les textiles nécessaires à l’habillement et des matériaux de construction sains, sans mettre à contribution la nature (plantes et mines).
 
4) - Transport et voyage spatial

 

Le Spaceship Institute (L’Institut du vaisseau spatial) ne porte pas son nom pour rien. En effet, les innovations de M.T. Keshe avaient également pour but de «démocratiser» le voyage spatial, ce qui signifiait affranchir l’équipage et les passagers de tout emport de nourriture, de médicaments et évidemment de carburant grâce à l’utilisation de générateurs magravs pour la sustentation et la propulsion de tels vaisseaux.
 
 
 
Il va de soi que les mêmes technologies s’appliqueront à tous les modes de transports, terrestres, maritimes et aériens, éliminant ainsi le besoin d’approvisionnement, de stockage et d’emport de carburant ou de mise en place de coûteuses infrastructures.
 
 
 Changements de nature politique et sociale

Evidemment, comme le dit Keshe, les gouvernements ne vont pas aimer cela, car ils perdront le contrôle sur leurs citoyens. Un des buts recherchés par cette technologie est clairement de libérer les citoyens du monde de la tutelle des 1% (en fait plutôt 0,01%) qui prétendent contrôler l’évolution de plus de 7 milliards de citoyens censés êtres nés libres et égaux. 
---------------------------------------------

Premier à recevoir le générateur :
l'ambassadeur du Sud Soudan.
Majestueux, lumineux!!!Nos frères du sud
sont conscient de l'importance
de cet événement.
Pour suivre uniquement les messages de la Fondation Keshe et faire suivre:
http://fondation-keshe.blogspot.fr/
Pour ceux qui trouvent ces articles sur un de mes autres blogs.
Pour plus de détail, vous trouverez ici le blog que j’avais mis à disposition en français en 2013. Mais, ne perdez pas trop votre temps à aller en arrière, il nous faut avancer.  -----------------
Les informations et les questions, c'est ici sur le Forum de la Fondation Keshe. Vous y trouverez déjà pas mal de réponses.

-----------------

Les informations et les questions, c'est ici sur le Forum de la Fondation Keshe. Vous y trouverez déjà pas mal de réponses.
Ici par exemple il est question du centre de Russie et des autres pays autour

---------------------------------------------

Les ambassadeurs africains largement représentés
et derrière les représentants des 3 centres Keshe en Chine

Partager cet article

Published by Lazare
commenter cet article

commentaires

lecleve 29/12/2015 20:14

quelle putain d'arnaque !

Lazare 30/12/2015 07:08

Gros Malin !

Présentation

  • : Le Blog de Lazare
  • Le Blog de Lazare
  • : Etude des Prophéties, Fin des Temps et préparation à l'ère nouvelle.
  • Contact

Recherche Dans Le Blog